Mon enterrement de vie de jeune fille

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.

Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede Mars34230 » 16 Aoû 2016, 22:38

Bonsoir, voici le début d'une nouvelle histoire .... Ce premier chapitre sert un peu d'introduction et de mise en place du cadre d'action ;) Bonne lecture à vous :)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je me présente, je me nomme Jessica, j’ai 35 ans et je suis l’aînée d’une famille de deux filles. Je mesure un mètre quatre-vingt cinq, J’ai des cheveux longs d’une couleur roux éclatant, une poitrine assez généreuse et de sublimes yeux bleus. Ma sœur, Jennifer, vient de fêter ses trente ans, elle est brune, mesure un mètre quatre-vingt, avec les mêmes yeux bleus que les miens.

Notre légère différence d’âge nous permet d’avoir une complicité rare pour des sœurs et c’est pour cela que j’ai choisi ma sœur comme demoiselle d’honneur avec ma meilleure amie pour mon mariage prévu au mois de Septembre avec David, mon compagnon qui partage mon quotidien depuis déjà près de cinq ans. On s’est rencontré avec mon futur époux lors de l’anniversaire d’une amie que l’on a en commun, quelques mois seulement après avoir fêté mon trentième anniversaire.

Je ne suis au courant de rien en ce qui concerne l’organisation de mon enterrement de vie de jeune fille et, au courant du mois de juin, en plein été, dans notre petit pavillon de banlieue, je passe un début de soirée très calme après une semaine de travail très chargée et je pense profiter d’un week-end avec mon homme au calme … Au moment d’aller se coucher, il prétexte avoir trop chaud pour laisser le volet entre-ouvert et la fenêtre ouverte … On fait quelques câlins et on finit par s’endormir.

Dans la nuit, j’entends qu’on tente de crocheter le volet et je me réveille à moitié. Je n’ai pas le temps de me réveiller complètement, qu’une ombre cagoulée, habillée tout de noir s’approche de moi, me serre les bras contre le corps m’empêchant de bouger, je tente de réveiller mon homme mais, juste au moment où je vais crier, l’ombre me plaque une main gantée sur ma bouche me rendant silencieuse et juste mes gémissements pour le faire réagir mais il dort à poings fermés … Le mystérieux individu ôte sa main de ma bouche un court instant et me plaque un chiffon de chloroforme sous le nez, je tente de lutter mais ma lutte est vaine et je finis par m’évanouir sous l’effet du produit ….

Je me réveille, quelques heures plus tard, je ne réalise pas encore ce qu’il se passe. Je reprends doucement mes esprits, je me rends compte que je suis allongée sur un canapé face à un miroir, coiffée avec la mèche sur mon œil droit comme Jessica Rabbit, la femme de Roger le lapin dans le film … Vêtue de la même robe rouge à paillette laissant entrevoir ma jambe droite, les mêmes gants violets et les mêmes escarpins rouges, maquillée avec un fard à paupières bleu ciel comme le sien ainsi qu’un rouge à lèvres aussi pulpeux que le sien … je suis transformée en Jessica Rabbit ! Quel comble ! Avoir le même prénom et la même couleur de cheveux devait être un signe pour que je finisse un jour déguisée en ce personnage de cinéma ....

Mais mon triste sort ne s’arrête pas là, j’ai les mains et les coudes attachés dans le dos, des cordes autour de mes chevilles et aussi placés au-dessus et en dessous de mes genoux me privant ainsi de tout mouvement. Je suis allongée sur le ventre et un lien est fixé entre mes coudes et mes chevilles … je suis prisonnière et totalement impuissante !!! J’essaie de crier, de hurler et d’alerter quelque personne pouvant être dans les alentours mais seuls des gémissements étouffés sortent de ma bouche … je m’observe une nouvelle fois dans le miroir face à moi, je m’aperçois qu’une balle rouge obstrue ma bouche et qu’elle est sanglée à un cran très serré derrière ma nuque …. J’essaie de me débattre, de hurler mais mes efforts restent vains ….

Que m’arrive-t-il et comment suis-je arrivé dans cette maison de campagne dans cette fâcheuse posture ?? J’espère avoir des réponses rapidement sur mon sort et la suite des évènements ….
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 113
Inscription: 02 Avr 2015, 10:36

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede rasta » 18 Aoû 2016, 06:13

histoire palpitante, j'ai hâte de lire la suite
Avatar de l’utilisateur
rasta
Régulier(ère)
 
Messages: 25
Inscription: 05 Juil 2016, 18:10
Localisation: sud ouest

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede sockgag » 18 Aoû 2016, 10:24

Une introduction qui met tout de suite dans l'ambiance, vivement la suite :)
Avatar de l’utilisateur
sockgag
Régulier(ère)
 
Messages: 31
Inscription: 03 Avr 2016, 17:08
Localisation: Basse-Normandie

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede Mars34230 » 23 Aoû 2016, 09:46

Voici la suite ;) Bonne lecture

---------------------------------------------------------------

Je continue ma vaine lutte et dans mes débats, je m’aperçois, en me tournant face au miroir lors de mes tentatives d’évasion, que ma poitrine est attachée par des nœuds qui se croisent en formant un huit et aussi que j’ai une ceinture de corde qui passe sur mon intimité mais qui est relié à mes poignets et qu’à chaque mouvement de lutte, la corde qui touche mon vagin frotte et me provoque des sensations de plaisir, je suis électrisée par ce lien aussi bien étrange en sensations qu’efficace ….
Je me trouve alors transpirante sur le sofa quand j’entends des pas se rapprocher de moi …. Je vois cinq ombres venir dans ma direction et une fois que je peux les voir, je discerne cinq personnes avec un masque qui leur cache les visages, des gants noirs, et une cape noire fermée sur leur corps, je commence à paniquer et à reprendre ma lutte de plus belle tout en poursuivant mes gémissements.

Deux d’entre elles viennent s’asseoir à mes côtés sur le canapé, elles parlent avec une voix déguisée, je n’arrive pas à reconnaître mes kidnappeurs … C’est alors que les deux enlèvent leurs capuches et leurs masques… Là, je reconnais ma sœur ainsi que Sabrina, ma meilleure amie, en l’occurrence mes deux demoiselles d’honneur pour mon futur mariage. Je les regarde avec des yeux plein de colère et grogne pour qu’elles me libèrent … A cet instant ma sœur me fixe droit dans les yeux et me dit :

« Nous n’allons pas te libérer de suite ma chère Jessica, tu es si belle en Jessica Rabbit et encore plus prisonnière ainsi … Ton kidnapping est une réussite et David nous a bien aidé en nous laissant t’enlever … Ce n’est hélas que le début d’un long week-end pour toi … Bienvenue, ma chère grande sœur, à ton enterrement de vie de jeune fille … Laisse-nous, avec Sabrina, te présenter les trois autres personnes qui vont nous accompagner, tu vas bien sûr les reconnaître … »

Sabrina, d’un signe de la main, invite les trois autres filles à ôter leur capuche et leur masque. Je reconnais donc ainsi Lydia, l’amie chez qui j’ai rencontré mon homme et qui depuis près de cinq ans est devenue une excellente amie ; Marie notre cousine et enfin Geneviève, ma collègue de travail avec qui je partage mon bureau … Chacune vient tour à tour m’embrasser sur mon bâillon et ma sœur s’approche en dernière et, après son baiser, m’impose un bandeau noir sur les yeux qui me rend désormais aveugle …

Je sens alors que je suis exposée sur le dos, toujours ligotée et que, sur mon sexe, l’une des filles pose un vibromasseur à pleine puissance, placé pile poil sur le nœud qui touche mon intimité et bien sûr, entre les frottements du lien et l’engin, je suis stimulée à l’extrême et il ne faut pas plus de 5 minutes pour que mon corps commence à s’électriser, que je ne contrôle plus les pulsions qui l’habitent, que ma respiration se fait plus haletante, plus saccadée … Et au final, après une bonne dose d’adrénaline, je pousse un grand gémissement, laissant ainsi échapper l’orgasme que les filles recherchaient …. Sabrina me détache le lien qui me maintenait en hogtie, me remet debout avec mes liens, bâillon et bandeau sur les yeux jusqu’à ce que ma sœur m’ôte le foulard qui me privait de la vue. Jennifer s’approche de moi et me dit alors :

« Ton week-end ne fait que commencer, quel excellent début qu’un joli orgasme, prisonnière de ces cordes et ainsi bâillonnée …. On va te libérer ma chère grande sœur, pour l’instant … Mais on t’a prévu pas mal de surprises et tu retrouveras bien évidemment quelques liens d’ici la fin de ton enterrement de vie de jeune fille … En revanche, même si plusieurs déguisements sont prévus, tu es obligée ma chérie de rester habillée en Jessica Rabbit, cette tenue te va si bien…»

A cet instant, elle m’ôte le bâillon, m’embrasse avec une fougue exceptionnelle et au même moment, les quatre autres filles détachent chacune les différents liens qui me retiennent prisonnière. Je profite de ma liberté temporaire pour aller me prendre une bonne douche et une fois, propre, je vais rejoindre les filles dans le salon de la maison, habillée en Jessica Rabbit, le brushing refait parfaitement comme elle … La première nuit a été intense, j’ai désormais hâte de connaître la suite de ce week-end d’enterrement de vie de jeune fille qui s’annonce excitant sous tous les angles.
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 113
Inscription: 02 Avr 2015, 10:36

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede rasta » 23 Aoû 2016, 20:11

:bravo:
Avatar de l’utilisateur
rasta
Régulier(ère)
 
Messages: 25
Inscription: 05 Juil 2016, 18:10
Localisation: sud ouest

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede Mars34230 » 03 Sep 2016, 10:21

Voici la suite, il y a moins de liens dans ce chapitre mais ça annonce les deux chapitres finaux que j'écrirai dès que j'aurai le temps ...


Après ma première nuit pour enterrer ma vie de jeune fille, je repense en rejoignant les filles à ce kidnapping et tout ce qu’il s’en est suivi (liens, bâillons, orgasme …). Le petit déjeuner se prend dans le calme, moi toujours avec ma tenue principale du week-end et les filles déjà prêtes. On a une conversation sur la première soirée du vendredi soir où je ne cache pas que j’ai été surprise de ce que j’ai vécu la veille au soir … C’est à ce moment-là que ma sœur me tend un paquet en me disant :

« Tiens Jessy, voici ta tenue pour ce matin, je pense qu’elle t’ira à ravir …. »

J’ouvre le paquet et je vois une tenue de pompom girl complète … Je rougis et c’est l’occasion rêvée pour Sabrina de m’expliquer ce qui m’attend :

« Ma chérie, ce matin, on va aller dans une salle de sport et pendant que les filles et moi feront du sport, toi, tu feras la pompom girl dans toute la salle. Ne t’en fais pas, il n’y aura pas de cordes ni de bâillon pour cette fois-ci mais plus tard dans la journée … Et puis, on a informé le gérant de la salle de sport de ce qui va se passer ce matin, il est d’accord, ça ne dérangera pas les usagers… »

Je vais donc changer de tenue et me transformer en « cheerleader » comme disent les américains … Ma cousine et Geneviève me font des couettes pour me coiffer tandis que Lydia et Sabrina prennent bien soin de photographier chaque instant de ma préparation ….

La matinée se passe dans la bonne humeur et une fois le défi relevé, on retourne au chalet pour manger et pour l’après-midi, les filles ont prévu deux défis : le premier un bowling, habillée en Jessica Rabbit et le second faire le service du soir dans un restaurant dans une tenue spéciale que je ne connais pas encore … A chaque fois les gérants sont bien sûr informés de ce qu’il va se passer sinon, selon ma sœur, cela aurait causé des problèmes.

Le bowling est un véritable calvaire avec la robe longue, la mèche sur les yeux et les gants … Je finis dernière de la partie évidemment car je n’ai pas joué dans des conditions normales et les filles commencent à rire …. Je me demande ce qui leur arrive et Lydia, discrète depuis le début du week-end me dit :

« Désolée Pupuce, si on rigole, c’est que pour une fois qu’on te bat au bowling, il faut que tu sois habillée en personnage de film pour ton enterrement de vie de jeune fille »

C’est vrai qu’à chaque fois, je bats ma sœur, ma cousine et mes amies au bowling lors de soirées entre filles et la situation a le mérite de me faire rire aussi. On repasse à la maison après le bowling pour se préparer pour le restaurant et pour la suite de la soirée … Les filles s’habillent dans de belles robes cocktail, maquillées, les cheveux attachés quant à moi, après ma douche, Jennifer m’attrape par le bras et m’emmène dans la chambre … là, se trouve posée sur le lit, une tenue de bunny playboy et ma sœur me dit :

« Voici ta tenue pour le restaurant ce soir, tu devras la garder jusqu’à la fin de la soirée car nous ne repasserons pas ici avant la suite des évènements »

Je commence à craindre la suite de ce week-end, je m’habille, ma sœur me fait une superbe queue de cheval et j’enfile mes oreilles de lapine. Une fois arrivées au restaurant, le patron m’embarque en cuisine dans ma tenue de lapine et m’impose de faire le service durant toute la soirée dans cette tenue … Il m’informe que ma sœur et mes amies l’ont mis au courant et qu’à la fin du service, les commandes que j’aurai prises et encaissées seront pour moi … Je m’exécute donc et remplis mon rôle de serveuse d’un soir du mieux possible, non sans me prendre quelques mains au fesses et à leur table, les filles prennent encore des photos et des vidéos pour avoir des souvenirs de ce week-end …..

A la sortie du restaurant, on a un petit budget supplémentaire de gagné pour finir le week-end mais il est loin d’être fini et je suis loin de me douter de ce qui m’attend … Sabrina dit alors avec délice:

« Allez les filles, direction la boîte maintenant, la suite s’annonce torride »

A ces mots, Lydia, Georgette et Marie m’attrapent par le bras et me font monter sur la banquette arrière du mini-van, loué pour le wwek-end, avec elles et là, elles me bâillonnent avec un bâillon-boule et m’attachent les poignets et les coudes dans le dos, ainsi que les chevilles et autour des genoux … Ma sœur se tourne et me dit :

« Là où on va ma chère grande sœur, tu n’auras plus la moindre liberté jusqu’à demain matin, et ils exigent que la star du week-end que tu es leur soit remise ligotée et bâillonnée … Je te rassure, tu vas apprendre la soumission et nous ne serons pas bien loin mais ce ne sera pas nous qui allons nous occuper de toi, car les personnes qui gèrent ce lieu acceptent que l’on y fasse la soirée à condition qu’avec les filles, on soit leurs prisonnières nous aussi et on servira de décor dans les salles de ce lieu … Bonne soirée ma chérie et profites en bien »

A ces mots, les filles sourient car elles savent ce qui les attends quant à moi, la crainte me gagne car je pars dans l’inconnu le plus total … Ma cousine me bande les yeux et me murmure à l’oreille en ricanant :

« Bon courage cousine, tu en auras besoin … »

La voiture s’arrête soudainement sur une route en graviers …. Sommes-nous arrivées ? Que va-t-il m’arriver désormais ? Je n’en sais trop rien mais je ne m’attendais vraiment pas à tout ce que les filles m’ont fait enduré depuis le début du week-end … N’est-ce qu’un début ou cette soirée en sera-t-elle le feu d’artifice ? Je ne vais pas tarder à le savoir ….
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 113
Inscription: 02 Avr 2015, 10:36

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede nonobound » 03 Sep 2016, 11:37

bonne histoire vivement la suite :)
nonobound
Accro à JdL
 
Messages: 401
Inscription: 25 Aoû 2013, 18:45
Localisation: Normandie

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede rasta » 04 Sep 2016, 11:07

:menottes:

La suite, la suite

Merci
Avatar de l’utilisateur
rasta
Régulier(ère)
 
Messages: 25
Inscription: 05 Juil 2016, 18:10
Localisation: sud ouest

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede Utten » 07 Sep 2016, 21:41

Oh, la belle histoire. Je l'avais zappée mais j'espère que tu as du temps libre pour nous écrire la suite très prochainement.
Avatar de l’utilisateur
Utten
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 139
Inscription: 20 Jan 2014, 14:09
Localisation: 35

Re: Mon enterrement de vie de jeune fille

Messagede Gamina » 09 Sep 2016, 21:12

Vraiment sympa
Gamina
Fantôme
 
Messages: 2
Inscription: 11 Juil 2016, 14:29

Suivante

Retourner vers Aire d'affichage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité