la voisine

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.

la voisine

Messagede foulards6384 » 29 Oct 2016, 18:33

Voici une petite histoire que j'ai écrit, bonne lecture.
-Personnages:
-Nicolas est un homme de 27 ans, brun, 1m67, les yeux marron, célibataire, il vie seul dans un petit lotissement en bordure d'une petite ville, il travaille a mi-temps, il s'entend bien avec ses voisins sans être très proche, sauf avec sa voisine de palier Nathalie, il n'est pas rare qu'il s'invite chacun son tour a boire le café ou de discuter de la pluie et du beau temps devant leurs porte d'entrée quand ils se croise, il lui trouve beaucoup de charme et a beaucoup de mal a se retenir d'observer discrètement ses formes, du moins c'est ce qu'il se dit.
-Nathalie est une femme 32 ans, cheveux châtain mais elle teint le bout de ses cheveux en blond qui descende jusqu'en dessous de ses épaules, elle a de beau yeux noisette, 1m60, la peau clair, avec une généreuse poitrine et quelques formes, elle travail dans la restauration, elle a un enfants et est séparer depuis peut.
Elle s'entent très bien avec son voisin de palier Nicolas, elle adore leurs discutions, elle le trouve très gentil, mignon aussi, elle avait bien remarquer son regard quand elle ne lui faisait pas face, elle trouver cela très flatteur.

Cela faisait quelques jours que je n'avait pas eu l'occasion de voir Nathalie, elle m'avait dit il y a 2 semaines de passer boire le café a l'occasion, mais a 3 reprise elle m'avait répondue qu'elle l'avait des trucs a faire, je venez de revenir de chez le boulanger avec ma baguette et la je la voie prête a monter dans sa voiture.
-Salut Nathalie, comment tu va?
-Bonjour Nicolas, je vais bien et toi?
-Bah sa va bien, comme tu le voie je suis allez chercher ma baguette, tu m'a presser.
-Oui j'ai quelques courses a faire pour décorer mon salon, tu fait quoi en début d'après-midi?
-Heu, j'ai rien de prévue.
-Tu passe boire le café?
-Avec plaisir, a quel heure?
-Vers 13H30.
-Ok, a tout a l'heure alors.
Elle monte dans sa voiture, je rentre chez moi avec le sourire, j'aime ses moments ou nous pouvons discuter autour d'un café.
13H20, Je frappe a la porte de ma chère voisine, je suis habiller simplement d'un jean clair et d'un T-shirt bleu, je l'entend dire d'attendre 1 minute, la porte s'ouvre, Nathalie me reçois avec un sourire comme toujours.
-Tu es en avance, comme toujours.
-Oui, ont me dit souvent que c'est rare pour un homme.
-C'est vrai, entre, tu ne va pas rester devant ma porte.
J'entre pour la suivre dans son salon, elle ne porte plus les même vêtements que se matin, elle porte T-shirt rose, un jean qui lui va très bien, je me ressaisie avant qu'elle remarque mon intention pour son physique, elle m'invite a m’asseoir me sert un café.
Comme d'habitude nous commençons a discuter des choses les plus banale (boulot, famille, les nouvelles dans le lotissement.
-Tu veut un autre café Nico?
-Non merci, il ne faut pas abusé des bonne choses, je peut te posé une question?
-Oui va y, je t'écoute.
-Tu m'avait dit que tu aller faire des courses pour la décoration de ton salon mais j'ai bon chercher je n'arrive pas a voir se que tu as changer.
-Ça te perturbe?
-Oui, j'ai toujours eu l’œil pour se genre de chose.
-En réalité je ne l'es pas encore mis en place, mais pourrais tu me dire se que tu en pense?
-Oui, bien sur.
-Lève toi et va te mettre vers le canapé, c'est dans la chaufferie, mais ferme les yeux je vaut que tu me donne ta première impression seulement quand ça seras en place.
-Comme tu veut.
Comme elle me l'a demander je me place a un mètre de son canapé et ferme les yeux, pour ne pas la contrarié je décide de tourner le dos a la chaufferie, quelques bruit vienne de la pièce, puis je crois l'entendre revenir.
-Tu veut que je t'aide Nathalie?
-Non, reste ou tu es.
Je ne bouge pas, même si je ne l'entend plus je sais qu'elle est revenue dans le salon, je sens son parfum, j'adore sentir son odeur, mais alors que je savoure ce doux parfum je sens les doigt de Nathalie sur mes poignets, mais la seconde d'après je sens un métal froid se refermer autour de mes poignets avec un bruit qui ne laisse aucun doute.
-Mais Nathalie tu fait qmmmnnnn!!!
Je fut pousser sur le canapé, elle avait une de ses main plaquer sur ma bouche étouffant la question que j'avait commencer a lui posé, son autre main se posa sur mon épaule et son visage apparue sur le côté, elle afficher un petit sourire.
-Je vais retiré ma main, je veux pas que tu crie, ni que tu me coupe la parole, compris?
Je hoche la tête de façon positive, elle retire sa mais et s'assoie en face de moi.
-Ne t'en fait pas je ne te ferait aucun mal, je suis même certaine que tu apprécie d'être menotter, c'est juste que tu est encore sous le coup de la surprise.
-Je voie pas de quoi tu parle, mais pourquoi tu fait ça? Elle ne peut pas savoir.
-Bah en réalité j'avait entendue il y a 20 mois des bruits bizarre qui venez de chez toi, ta chambre et la mienne sont côte a côte et comme tu sais au niveau sonore c'est mal isoler.
-Oui et alors? Bon sang pas ça.
-J'ai déjà entendue que pousse une personne qui a quelque chose dans la bouche, j'ai donc était attentive a tes jambes et tes poignets et j'ai remarquer que parfois tu avait des marques de cordes et une fois ont aurais dit que tu avait était menotter.
-Heu... En en faite tu voie se n'étaitmmmnnn!!! Voila qu'elle remet sa main sur la bouche.
-J'ai oublier de préciser que je ne veut pas de mensonges, pas d'excuse qui ne pourrait même pas convaincre un enfant.
Elle retire sa main tout en me faisant un regard sérieux.
-D'accord, mais je peut tout t'expliquer.
-Inutile, tu pratique le bondage, tu aime être ligoter et bâillonner et peut être aussi jouer le rôle du ligoteur, alors?
-Etre attacher, mais tu connais ses termes?
-Bien sur, tu voie je ne suis pas une bonne sœur.
C'est dingue elle parle de bondage comme si elle parler de cuisine ou de la météo, comme si c'était rien, mais elle m'a percer a jour, je faisait attention pourtant mais pas assez.
-N'est pas peur, je n'en parlerai a personnes, tu peut me faire confiance Nico.
-Merci, mais j'avoue que tu m'a bien eu avec cette histoire de décoration, bien joué.
-Histoire de décoration? Mais si j'ai prévue de décorer mon salon, une fois bien ficeler tu apportera une touche de nouveauté.
-Pardon??? Tu plaisante?
Elle me fait un sourire, puis se lève pour se diriger vers la chaufferie et revient avec un tas de cordes qu'elle jette a côté de moi.
-Cela répond a ta question mon petit Nicolas?
-Mais tu ne peut pas, tu va pas me laisser ligoter ici et tu imagine si ton fils me voie!!!
-Ne t'en fait pas, il es chez son père pendant encore 2 jours, il m'avait demander si ont pouvais décaler la semaine ou il devait le prendre, sa tombe bien tu crois pas?
Je ne répond même pas tellement je suis surpris par se qu'elle vient de me dire, elle a bien prévue son coup, je n'est rien vue venir, je ne réagis seulement quand je la voie se mettre a genoux pour enrouler une corde autour de mes chevilles, elle fait plusieurs tours et passe le reste entre mes chevilles, elle serre pour finir par deux nœuds solide.
-Je crois que cela devrait tenir, qu'en pense notre expert?
-Mais tu as déjà ligoter quelqu'un!!!
-Non, mais j'ai consulter plusieurs sites et regarder pas mal de vidéos sur internet pour savoir comment faire.
Elle répète la même opération aux niveau de mes genoux, puis elle s'attaque a mes bras, faisant 3 ou 4 tours avant de faire un nœud, avec le reste de corde elle le passe sous mon aisselle resserrant la corde et fait deux nœuds.
Voila c'est fini, tu sais que tu es mignon attaché comme ça.
-Ça c'est sur, je risque pas d'allez loin, tu me surprend Nathalie.
-Je suis vraiment tête en l'air, merci Nico de me rappeler qu'il te manque quelque chose.
-Ha bon?
Je la voie partir vers son meuble ou elle range sa vaisselle pour saisir quelque chose qui était posé, puis elle revient vers moi.
-J'aller oublier de te mettre ton bâillon.
-Non attend Natmmmnnnn!!!
Voila qu'elle était passer derrière moi avec son écharpe en laine rose qu'elle porte assez souvent, elle la fait passer entre mes dents, tire dessus et fait deux bon nœuds dans ma nuque.
-Mmmmnnnn.
-Un prisonnier digne de se nom se doit d'être bâillonner, ce n'est pas a toi que je vais l’apprendre, bon profite de ton bondage et surtout ne fait pas de bêtises, j'ai un peut de ménage a faire.
Elle me fait un bisou sur la joue, puis elle me fait m'allonger sur le canapé et m'attrape par les pieds pour les mettre aussi sur le canapé avant de partir s'occuper de son ménage.
Je commence a gigoter, je n'est hélas pas beaucoup d'espoir étant donner que je suis encore menotté, mais je tente quand même, je râle dans mon bâillon, j'avoue que l'idée de pratiquer le bondage avec elle m'à déjà traverser l'esprit mais je n'aurais jamais penser que je me retrouverai ligoter et bâillonner par elle au milieu de son salon.
-Mmmmnnnn.
Je la voie faire son ménage, elle décide de passer un coup de ballai, quand elle passe a mon niveau elle me regarde et dit qu'elle aurais dut me transformer en biblo avant car je vais bien avec sa décoration.
-Mmmmnnn.
Au moment ou elle se baisse pour ramasser se qu'elle avait balayer je la regarde, elle me tourne le dos, je ne peut m'empêcher de regarder ses fesses, je doit dire que je trouve beaucoup de charme a Nathalie, mais je n'oserai pas lui dire.
Une fois qu'elle a terminer ses petites taches ménagère elle massier et se met a côté de moi pour regarder la télé, je gigote et râle sous mon bâillon mais cela ne gêne pas apparemment, elle regarde son feuilleton préféré et me taquine au passage, une ou deux chatouilles, elle me pousse un peut et s'amuse a me décoiffer (alors qu'elle sais que je déteste ça).
-Mmmmnnnnn.
-Ha c'est vrai que tu déteste être mal coiffer, je vais arranger tes cheveux alors.
Mon oeil, elle continue, après la fin de son feuilleton elle me dit que c'est l'heure pour moi de retrouver ma liberté, ouf je commencer a en avoir assez d'être ligoter, plus d'une heure de bondage, c'est assez long, elle retire son écharpe de ma bouche.
-Ha enfin, sa fait du bien.
-Alors mon petit Nico, tu a aimer être ma petite victime?
-Je ne m'y attendez pas surtout, mais c'était agréable malgré que c'était assez simple.
-Ha bon ?
Elle retire tout mes liens en prenant son temps, une fois les menottes retirer nous buvons un verre, elle me confis qu'elle c'est bien amuser.
-Tu voudrait recommencer un de ses jours?
-Recommencer quoi?
-Bah que je t'attache, je voudrait essayer autre chose sur toi.
-Quoi?
-Tu le seras si je tu accepte d'être une nouvelle fois mon prisonnier, alors?
-Pourquoi pas, mais pas maintenant.
-Non, je doit d'abord tout préparer.
Je décide de rentré chez moi avant de finir de nouveau ligoter, j'ai eu ma dose si je peut dire, ont se fait la bise et devant la porte elle me sourit et me dit.
-A bientôt Nico.
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:
Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 162
Inscription: 09 Oct 2011, 13:11
Localisation: haute loire auvergne

Re: la voisine

Messagede Busturman » 31 Oct 2016, 09:08

J'attend la suite avec impatience !
Busturman
Fantôme
 
Messages: 2
Inscription: 31 Oct 2016, 09:06

Re: la voisine

Messagede foulards6384 » 01 Nov 2016, 00:07

Je te remercie, mais se n'est pas sur qu'il y est une suite, j'ai laisser la possibilité d'une suite au cas ou cette histoire soit apprécier.
:gagged:
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:
Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 162
Inscription: 09 Oct 2011, 13:11
Localisation: haute loire auvergne

Re: la voisine

Messagede nonobound » 01 Nov 2016, 09:36

mais tu as tout a fait le droit d'en faire une suite :) :)
nonobound
Fana de JdL
 
Messages: 393
Inscription: 25 Aoû 2013, 18:45
Localisation: Normandie

Re: la voisine

Messagede foulards6384 » 01 Nov 2016, 22:28

oui j'avait même cette idée au début, je préfère prendre le temps de réfléchir pour qu'elle soit réussi.
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:
Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 162
Inscription: 09 Oct 2011, 13:11
Localisation: haute loire auvergne

Re: la voisine

Messagede ayadu22 » 03 Déc 2016, 17:20

j'attends la suite
ayadu22
Nouveau(elle)
 
Messages: 14
Inscription: 27 Mai 2015, 15:43
Localisation: plérin

Re: la voisine

Messagede foulards6384 » 03 Déc 2016, 21:00

j'ai commencer a réfléchir a une suite, elle devrait venir bientôt ;)
merci a ceux qui ont réclamé cette suite, j'espère que cette suite vous plaira :gagged:
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:
Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 162
Inscription: 09 Oct 2011, 13:11
Localisation: haute loire auvergne

Re: la voisine

Messagede foulards6384 » 15 Déc 2016, 01:06

Voici finalement une suite, voici les nouveau liens entre Nicolas et Nathalie, bonne lecture.

Cela Fait 1 mois que Nathalie m'avait ligoter dans son salon, ont avait eu plusieurs fois l'occasion de boire le café mais sans vraiment discuter de se moment, parfois elle me regarder d'une drôle de façon, comme si elle résisté a une folle envie de me ligoté et de me bâillonner.
Ont est presque en septembre et comme tout les ans je doit faire vérifier ma chaudière qui me donne aussi l'eau chaude, je pourrait le faire plus tard mais c'est difficile vue que tout le monde le fait en même temps, j'ai donc eu très vite un rendez-vous mais hélas je travailler, j'avais bien demander de déplacer l'intervention mais j'aurais dut attendre 2 semaines, je décider donc de demander a Nathalie.
Le jour de l'intervention je suis aller travailler, j'apprend de mon chef qu'un collègue de travaille me remplace, je dit qu'il aurait au moins put me prévenir, je repart (Devoir se levé et déranger Nathalie pour rien), j'arrive devant chez moi, apparemment le chauffagiste n'est pas encore arrivé, je devrait avoir 30 minutes avant qu'il ne soit la, je vais sonner chez ma chère voisine pour la prévenir qu'elle n'auras pas besoin d'être la.
-Nico!!! Tu n'est pas a ton travail?
-En fait il ont appeler un autre pour me remplacer mais sans me prévenir, du coup je pourrait être la pour le chauffagiste.
-Quoi!!! Ils sont culotter tes chefs, surtout que j'avait pleins de choses a faire et que je les est annuler pour te rendre service.
-Je sais, je suis vraiment désoler Nathalie, tu peut faire se que tu avait prévue.
-Non maintenant c'est mort, mais rentre, ont va se boire un café avant que ton mec pour ta chaudière arrive.
J’accepte, je la suis, elle est très belle aujourd'hui, elle porte un pantalon noir moulant en un tissu qui épouse très bien ses cuisses et ses fesses, un haut noir qui descend jusqu'au dessus de ses fesses a manches longues et offrant un jolie décolleté ou en bordure il y avait de petites fleurs, ses cheveux son attaché en queue de cheval, ont s'installe pour boire le café et discuter, je m'excuse a nouveau avant de me lever.
Tu va ou?
-Je rentre chez, je tient pas a rater le mec pour la chaudière.
-Mais ne t'en fait pas, comme ont l'avait dit je m'occupe d'ouvrir chez toi pour qu'il révise ta chaudière.
-Mais c'est bon, vue que je suis la tu peut faire se que tu avait a faire.
-J'ai tout annuler pour être la,donc du coup j'ai rien a faire.
-Je m'excuse pour sa.
-Ne t’inquiète pas se n'est pas grave, mais il y a bien un moyen de te racheter. Me dit'elle en me fesant un petit sourire.
-Comment?
Elle se lève pour aller chercher quelque chose sur son meuble et se retourne.
-Je crois qu'il est inutile que je te le dise. Me dit'elle en tenant un foulard rose dans ses mains.
-Heu, attend pas maintenant, je te promet que je te laisserez me ligoter mais un autre jour.
-Non c'est maintenant,je me chargerai de recevoir ton chauffagiste pendant que toi tu seras ligoter a l'étage.
Je ne savais pas quoi dire, il est vrai que sa fait quelques jours qu'une séance de bondage me tente mais je ne sais pas se qui pourrait m'attendre, je fini par lui dire oui.
-C'est risquer quand même, ont pourrait nous voir.
-Ne t'inquiète pas, je vais t'attacher dans ma chambre, avec les volets et la porte fermer a clef personnes ne te verras.
Je n'en croie pas mes oreilles, elle juger que vue qu'elle avait annuler tout se qu'elle avait a faire qu'elle s'occuperai d'ouvrir la porte de chez moi au technicien pendant que je serait enfermer dans sa chambre ligoter et bâillonner.
Nous montons les marches de l'escaliers (je suis devant et Nathalie me suis derrière), arrivé en haut elle me dit que c'est la porte a gauche, je pénètre dans la pièce, nos maison son presque identique, il y a sur la droite un bureau avec un ordinateur posée dessus, en face de celui ci je voie son lit 2 place en bois, une armoire mural est situer a gauche du lit.
-Allez ont commence, c'est qu'ont n'a pas trop de temps devant nous.
-Tu est sur, ont remet ça a plus tard si tu veut.
-Non c'est bon, tu ne va pas y échapper.
-Si tu insiste, tu veut m'attacher comment?
-Soit tranquille cela sera plus élaborer que la dernière fois, mais pour l'instant je n'est pas besoin de se foulard, met tes mains dans ton dos STP.
Je lui tourne le dos pour lui offrir mes mains croiser dans mon dos, alors que je m'attendez a sentir un tissu doux s'enrouler autour de mes poignets je sens que c'est une corde qui commence a resserrer mes poignets, elle fait 4 tours puis passe le reste entre mes poignets avant de finir par deux nœuds bien serrer hors de porter de mes doigts, puis elle en saisie une autre pour la passer autour de mes bras et de ma poitrine, elle fait 3 tours pour ensuite passe la corde entre mon bras et mes cotes et tire dessus comme mes poignets, elle fait un nœud et tire la corde jusqu'à mon autre bras pour répéter l'opération avant de finir par deux nœuds.
-Je pense que tes bras resteront tranquille, tu ne crois pas?
-Je pense oui. Je lui répond en remuant mes bras, il faut dire que je ne m'attendait pas a un ligotage aussi réussi pour le haut de mon corps.
-Bon ont continue, ont n'à pas de temps a perdre.
Elle me dit de m’asseoir sur le bord de son lit, elle se baisse avec plusieurs cordes a la main, elle commence a m'attaché mes chevilles de la même façon que pour mes poignets, je la regarde faire, je commence a me demander si elle est vraiment novice dans la pratique du bondage, Nathalie continue son ligotage en rajoutant une corde sous mes genoux et au niveau de mes cuisses.
-Tu sais Nathalie tu est t... Elle vient de posé son doigt sur ma bouche pour me faire comprendre que je ne devait pas parler.
-Aller, allonge toi sur le ventre et ne dit pas un mot.
Je m'allonge tant bien que mal, je suis a peine allonger sur le dos que Nathalie me fait basculer sur le ventre, elle prend une corde pour me ligoter en une hogtie pas trop strict.
-Voila qui devrait t'occuper pendant que je serait avec ton chauffagiste.
-Mais tu était obliger de me ligoter de cette façon?
-Oui, la dernière fois ton ligotage était un peut vulgaire.
-Rassure toi, tu t'es amélioré et maintenant?
-Maintenant je vais devoir descendre pour que tu profite de ton bondage.
Je la voie aller dans son armoire et sortir deux foulards, l'un rouge et noir et l'autre blanc, elle fait un nœud au centre du premier avant de s'approcher de moi.
-Aller mon petit Nico, ouvre-moi cette jolie bouche.
-Attend Nathalie, avant de me bammmnnnn!!!
Sans hésitation elle introduit le nœud dans ma bouche, elle tire sur les côtés avant de faire deux nœuds derrière ma tête, elle plie avec soin le deuxième et me bande les yeux.
-Bon reste sagement sur mon lit, je revient des que j'ai fini.
-Mmmmmnnnn mmmnnnnn.
J'enttend Nathalie sortir de la pièce et fermer la porte a clés.
Je commence a tirer sur les cordes, je bouge mes poignets et mes jambes dans tout les sens sans résultats, je tente de pousser le nœud qui me bâillonne mais je n'ai pas de meilleur résultats, j'entend un véhicule s’arrêter et la porte d'entré de Nathalie s'ouvrir, puis quelques secondes après j'entend la voix de ma chère ligoteuse.
-Attender 1 minutes, je vais prendre les clefs pour vous ouvrir la porte.
Voila que le chauffagiste est la, j'espère qu'il ne va pas en avoir pour des heures, une fois que j'entend la porte se refermer je tente de me libérer de ses cordes, je pourrait peut être défaire certains nœuds.
-Mmmmnnnn, mmnnnn.
Je suis tellement absorber par mes tentatives pour me libérer que je ne rend compte qu'au dernier moment que je me trouve au bord du lit.
-Mmmmnnn!!!
Je m’arrête et je réussi a m’écarter du bord du lit (non sans difficultés), une fois fait je décide de ne pas recommencer, je préfère éviter de tomber du lit ligoter comme je suis, je parvient quand même a faire glisser le foulard qui couvre mes yeux.
-Mmmnn.
Cela doit bien faire 45 minutes que je suis attaché sur le lit de Nathalie, je bouge un peut mes poignets et mes jambes mais je n'y crois plus, je réalise que je ne pourrait pas me libérer sans aide extérieure, j'entend un véhicule démarrer et quelqu'un rentrée dans la maison.
-Mmmmnnnn, mmmmmnnnn.
Je hurle sous mon bâillon, mais je doit attendre bien 2 minutes avant d’entendre la voix douce de Nathalie.
-C'est bon il a fini, je vient te voir dans 5 minutes, sois sage mon petit Nicolas.
Mais je doit attendre bien 10 minutes avant de voir la porte s'ouvrir, je voie Nathalie apparaître, je suis allonger sur le côtés gauche avec le foulard blanc autour du coup.
-Mais que c'est t'il passer? Je t'avait mis se foulard sur tes yeux, alors pourquoi il est autour de ton coup maintenant?
-Mmmmmnnnn. Elle s'approche de moi.
-Tu n'a pas était sage, je vais devoir te laisser attaché encore un moment pour te punir, tu n'est pas d'accord avec moi?
-Mmmmmnnnn, mmmmmnnnn. Je secoue la tête.
-Je savais que tu serait d'accord, je doit regarder une chose sur l'ordinateur et ensuite je m'occupe de toi.
-Mmmmmnnnn!!!
Je tente de protester mais elle m'ignore et va s’asseoir devant son ordinateur (je ne peut m'empêcher de fixer mes yeux sur ses fesses quand elle me tourne le dos).
Je tente bien d'attirer son intention mais je reçois pour seul réponse le mot silence, au bout de 10 minutes elle éteint l'ordinateur et vient s’asseoir a côtés de moi.
-Alors mon petit Nico, tu t'amuse bien?
-Mmmmmnnnnn.
-Je sais, tu aurais aimer que je reste avec toi, je sais bien que tu aime que je te tienne compagnie mais ont ne peut pas tout avoir dans la vie.
-Mmmmnn???
-Bon je vais te retirer ton bâillon et enlevé quelques une de tes cordes, si tu n'est pas sage je te remet tout et te laisse comme ça jusqu'à demain matin, tu as compris?
-Mmmnn!!!
Elle retire les cordes qui relie mes chevilles a mes poignets et retire mon bâillon ainsi que le foulard autour de mon coup.
-Merci Nathalie, tu n'es pas sérieuse quand tu dit que tu me laisserez ligoter jusqu'à demain?
-ho que oui, je le ferait.
-Mais je doit allez travailler demain, je risque de me faire virer.
-J'appelerai pour dire que tu est malade, je me ferai passer pour ta petite-amie.
-Quoi?
-Juste pour justifier ton absence, même si tu aimerai que ça soit le cas.
Je ne dit rien, il est vrai que je rêverai être en couple avec elle, elle est si belle, gentil.
-Bon, ont ne va pas penser a cela, pour l'instant je doit arranger ton ligotage, après ont discutera si tu veut.
-Arranger qummmm!!!
Elle vient de plaquer sa main sur ma bouche et me dit a l'oreille.
-Je ne veut pas t’entendre, si tu ne reste pas tranquille je te met mes chaussettes dans ta bouche, je les est depuis ce matin, compris?
-Mmmnn. Je fait oui de la tête.
Elle retire sa main, je ne dit rien et la regarde prendre quelque chose sous son lit, elle pose plusieurs cordes sur le lit.
-Reste bien sagement allonger sur le dos.
elle prend passe une corde autour de ma taille, elle en saisie une assez longue et la double pour ensuite la fixer dans un premier temps a mes chevilles, puis elle tire dessus pour faire un tour a la corde qui est sous mes genoux en passant entre mes jambes et la fixe a la corde de ma taille.
-Aller maintenant sur le ventre.
Elle me fait basculer, me voila a plat ventre, je plie mes jambes, du moins j'essaye cars je n'y parvient pas, je comprend quel rôle joue cette corde qu'elle vient de me mettre, comme si cela n'était pas suffisant elle fait la même chose derrière mes jambes, une fois fait elle en prend encore une pour fixer mes poignets a la corde qui entoure ma taille et tire dessus pour la fixer au niveau de mes bras et fait pareil pour le devant.
-Voila qui devrait t'empêcher de plier tes jambes et de te redresser.
Je tente de me mettre en position assise mais avec toutes ses cordes qu'elle a rajouter c'est impossible.
-En effet, il fallait y pensé, tu me surprend Nathalie, ou as tu appris a faire ça?
-J'ai eu cette idée comme ça, il ne te manque plus qu'une seul chose mon Nico.
-Ha bon? Quoi donc?
Elle se baisse pour attraper quelque chose et se lève pour venir se mettre au pied du lit, ma tête se trouve juste au bord, elle tient quelque chose dans ses mains.
-Ha non!!!, pas ça!!!
Elle tien un bâillon, un bâillon-boule rose, et elle affiche un grand sourire.
-Pas ça Nathalie, je n'est jamais réussi a supporter ce genre de bâillon plus de 5 minutes.
-Dans ce cas tu va battre ton record, cars je compte bien que tu le garde plus de 5 minutes et en plus je crois que tu avait eu une boule trop grosse, celle la est petite.
-Une minutes, Nathalimmmnnn!!!
Elle en profita pour introduire la boule dans ma bouche et serra la sangle derrière ma tête se qui eu pour effet de faire entrée un peut plus la boule, je me retrouver bâillonner avec cette boule rose qui m'obliger a garder la bouche ouverte.
-Mmmmnnn, mmmnnn. je secoue la tête.
-Ne te fait pas de soucies, je vais juste sur mon ordinateur, j'ai des choses a régler.
-Mmmmnnnnn.
-Tu es trop mignon, j'adore quand tu est bâillonner, en plus je trouve que le rose te va bien hihihi.
Elle ignore mes protestations et va sur son ordinateur.
-Mmmmnnn, mmmnnnn, mmmnnnnnnnnn.
Je me tort dans tout les sens en poussant des grognements qui son bien étouffer par se bâillon-boule, j'ai bon tenter de plier mes jambes et de me mettre en position assise je n'y parvient pas, ses cordes que Nathalie a rajouter me force a rester allonger, en plus cette boule me force a garder ma bouche ouverte.
-Mmmmnnn.
Se qui devait arriver, le Défaut de ses bâillon c'est qu'il font baver, je tente de retenir ma salive mais c'est difficile, voir impossible.
Mais c'est quoi ça? Attend une seconde.
Elle prend le foulard qui avait servit a couvrir mes yeux pour essuyer la salive qui coule de ma bouche.
-Voila qui seras mieux, je sais que je suis belle mais ce n'est pas une raison pour te mettre a salivé comme ça.
-Mmmmnnnn.
-J'ai fait mon lit ce matin donc ne va pas mettre ta salive partout.
Elle me fait un sourire, elle a l'air de s'amuser de la situation, elle retourne a son ordinateur, je recommence a gigoter même si je sais que je ne pourrait jamais me libérer seul, mais autant lutter contre mes liens en plus je doit avouer que je prend énormément de plaisir, a plusieurs reprise Nathalie vient éponger ma salive en en profitant pour me décoiffer et me caresser la joue, cela dure bien 20 minutes.
-Ha voila qui est fait, alors mon petit Nico tu t'amuse bien?
-Mmmmmnnnn.
-Je ne comprend pas se que tu dit, mais cela doit être oui ou merci, peut être les deux.
-Mmmmnnnn, mmmmnnnnn.
-Bon je doit aller faire un peut de rangement, tu va m'attendre bien sagement ici et a mon retour ont auras une petite discussion sur un sujet assez délicat.
Elle se sert du foulard blanc pour couvrir ma bouche et le fixe derrière ma tête.
-Ce foulard t'empêchera de souiller ma couverture avec ta salive.
Elle me fait un bisou sur le front et quitte la pièce.
Je me retrouve seul sur le lit de Nathalie, je me tort et tourne sur moi même, ses maudite cordes ne se relâche pas, si je pouvait me libérer je me cacherai bien derrière la porte pour prendre ma chère voisine par surprise pour la ligoté a son tour sur son lit, en plus je suis sur que se bâillon-boule rose lui irait comme un gant, mais je rêve, je décide d'abandonner et attend le retour de Nathalie qui ne tarde pas a monter les escaliers.
-Mmmnnn.
Elle me sourit, elle vient s'allonger a côté de moi après avoir fait glisser le foulard qui recouvre ma bouche qui se retrouve autour de mon coup.
-Alors, tu aime ta captivité?
Je hoche la tête pour lui dire oui.
-Je le savais, cela ce voie dans tes yeux.
Sont regard change, elle se place au dessus de moi et vient placer sa bouche a côté de mon oreille.
-Tu me trouve attirante?
Je hoche la tête.
-Est-ce que tu m'aime?
Je suis tomber amoureux d'elle dés que je l'est vue, je rougie et au bout de quelques seconde je lui fait signe de la tête pour lui dire oui.
-Alors tu attend quoi pour m'inviter a sortir?
-Mmmnnn? Elle place sa bouche contre mon autre oreille.
-J'en est assez d'attendre que tu fasse le premier pas alors.
Sur ses mots elle se colle contre moi et dépose un baiser sur mon bâillon et me le retire.
-tu as quelque chose a me dire?
-Non, mais une question a te poser.
-Je t'écoute mon petit Nicolas.
-Accepterai tu un dîner samedi soir rien que toi et moi?
-Tu m'invite a sortir avec toi?
-Oui, alors?
-Oui, tu en auras mie du temps.
Elle pose son doigt sur mes lèvres et me dit que je n'aurait le droit de l'embrasser que samedi si la soirée se passe bien, a ses mots elle me remet le bâillon et me laisse comme ça 15 minutes de plus avant de me libérer, je l'aide a tout ranger et elle me sert un verre de jus de fruit.
-Bon je vais devoir te laisser, je vient te chercher a 19h00 samedi soir?
-D'accord, soit a l'heure et fait toi beau.
-Ne t'inquiète pas.
-Je te garantie que tu me verras plus belle que jamais.
je rentre chez moi, je suis sur un nuage, j'ai un rendez-vous galant avec Nathalie, je n'aurais jamais pensé que ma journée tournerai comme ça en me levant se matin.
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:
Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 162
Inscription: 09 Oct 2011, 13:11
Localisation: haute loire auvergne

Re: la voisine

Messagede ayadu22 » 15 Déc 2016, 15:00

bravo
ayadu22
Nouveau(elle)
 
Messages: 14
Inscription: 27 Mai 2015, 15:43
Localisation: plérin

Re: la voisine

Messagede Utten » 15 Déc 2016, 22:41

Très bon en effet. J'ai même pris plaisir à relire la première partie. Est-ce que tu nous écris une suite?
Avatar de l’utilisateur
Utten
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 134
Inscription: 20 Jan 2014, 14:09
Localisation: 35

Suivante

Retourner vers Aire d'affichage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités