Ça remonte à quand ?

Discussions au sujet du ligotage
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Araignée » 09 Juil 2009, 19:26

Pourquoi le monde adulte n'est il pas aussi simple que celui des enfants ???
J'ai commencé aussi avec les jeux de voleuses ou de cow girl et mes cousines étaient toujours des "" hors la loi ""
Quelle famille ;) !!!
Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
 
Messages: 392
Inscription: 15 Juin 2009, 00:02
Localisation: dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Grelots » 17 Juil 2009, 08:58

J'ai retrouvé le genre de passages que j'aimai lire quand j'étais petit.
"Fantômette marcha quelques minutes et arriva en vue du château. Après avoir franchi ce qu'il restait du mur d'enceinte en passant par un antique pont-levis providentiellement abaissé, elle se retrouva dans une cour intérieure. Elle se dirigeait vers l'entrée principale lorsqu'une voix d'homme retentit dans son dos:"Haut les mains! Pas un geste ou je tire! Ne te retourne pas!...Mais, je ne me trompe pas...c'est bien la fameuse Fantômette. Eh! bien, ma petite, tu vas regretter de t'être mêlée de nos affaires. Avance! Tu vas rejoindre notre ami Rocamadour!-Je me doutais bien qu'il était derrière tout cela!"Pour toute réponse, l'homme ricana bêtement. Sous la menace du revolver, notre héroïne fut contrainte de marcher jusqu'à l'entrée du rez-de-chaussée. A peine arrivée à l'intérieur, Fantômette poussa une exclamation de surprise: elle venait de voir Rocamadour, bâillonné et ligoté comme un saucisson! Celui qu'elle considérait comme son adversaire dans cette affaire était prisonnier!L'inconnu lui fit subir le même sort qu'au roi des cambrioleurs, et notre amie se retrouva couchée non loin de Rocamadour, elle aussi bâillonnée et ficelée. Le bandit regarda ses victimes, ricana encore, sortit de la pièce et referma la lourde porte de chêne. Une clé tourna dans la serrure. Fantômette, restée seule avec Rocamadour, se demandait ce qui lui arrivait.Elle entendit son voisin se démener, le vit remuer la tête dans tous les sens, et enfin réussir à se débarrasser de son bâillon. Elle essaya d'en faire autant et réussit assez facilement. Leur geôlier faisait des nœuds solides, mais ne les avait pas convenablement bâillonnés."
Je sais c'est un peu bête mais ça enflammait mon imagination de gamin... Et... Oh mince ! Ca enflamme aussi mon imagination de grand.. C'est grave docteur ? :sifflote:
Image
Avatar de l’utilisateur
Grelots
Habitué(e)
 
Messages: 74
Inscription: 21 Juin 2009, 22:43
Localisation: X <-- Je suis ICI !

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Karamel » 17 Juil 2009, 15:50

C'est tout l'intérêt de la lecture, stimuler l'imagination à la lecture ;) et comme là les descriptions sont pas franchement détaillées ça doit y aller...

Alors à ton avis ? Plutôt ligotage avec des kilos de cordes ou plutôt shibari bien propre ? Peut être qu'avec le temps en plus ton imagination a évolué aussi ;)
S'attacher en toute liberté
CreativeKara, mon site perso
Alissc, asso de bondage dans le Nord
Ligopédie, l'encyclopédie du ligotage
Avatar de l’utilisateur
Karamel
Admin
 
Messages: 955
Inscription: 13 Juin 2009, 19:28
Localisation: Lille métropole

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Grelots » 17 Juil 2009, 18:31

A l'époque c'était plutôt chevilles liées d'au moins une dizaine de tours de corde, mains attachées dans le dos et de la corde autour des bras et du torse...
Maintenant ce serait plutôt quelque chose d'un peu plus élaboré à mi chemin entre le ligotage avec des kilos de cordes et le shibari bien propre, un truc joli et efficace en somme.
:sifflote:
Et vous vous verriez ça comment ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Grelots
Habitué(e)
 
Messages: 74
Inscription: 21 Juin 2009, 22:43
Localisation: X <-- Je suis ICI !

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede saturne2000 » 19 Jan 2010, 21:30

Un peu comme vous tous, je ressentais un grand émoi dans les scènes de capture de livres comme "le club des 5" ou dans des bandes dessinées ; même effet devant des scènes de capture à la télé.
Etant jeune je me souviens lors d'un gouter entre voisins voisines on avait attaché une voisine à sa chaise avec ce qui nous avait passé par la main comme des écharpes . c'est un souvenir très lointain !!
saturne2000
Nouveau(elle)
 
Messages: 7
Inscription: 18 Jan 2010, 10:01

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Magister_49 » 21 Jan 2010, 10:56

Bonjour à tous,

Je vais figure de dinosaure...
Oui, j'ai joué à cache-cache avec mes cousines,
Oui, j'ai joué aux gendarmes et aux voleurs avec les copines,
Oui, j'ai joué au docteur avec ma voisine...
Mais...
Non, je n'en ai pas gardé un souvenir ému... Plaisant, certes, mais pas ému...
Par contre, avec le temps, les choses vont évoluer. C'est vers 25 ans que le gout du pouvoir va poindre. Maîtriser "l'autre" ! Tel devenait alors l'idée principale, le but ultime.
J'ai entendu parler de bondage, mais ce n'était alors qu'un plaisir confiné qui ne m'attirait pas au delà du raisonnable...Il faudra attendre 20 ans de plus pour que je contemple
des premières photos dont une a déclenché la machine. Le modèle était beau, la photo était belle, l'esthétique de l'ensemble prêtait à la peinture...
Marin pendant de nombreuses années, matelotage aidant (techniques liées aux travaux sur les cordages et les noeuds), j'ai commencé mon apprentissage...
Difficile apprentissage ! Faire un saucisson est à la portée du premier charcutier venu. Faire quelque chose de beau était hors de portée, du moins, de la mienne !
Encore 5 ans pour faire dans l'acceptable... Aujourd'hui ? Je fais encore dans le moche, mais j'ai dépassé, à ma grand satisfaction, le stade de la paupiette mal emballée...
Ajoutons à cela que l'idée de maîtrise étant toujours présente, j'arrive à obtenir des figures qui, sans être acrobatiques, immobilise sans un quelconque espoir d'évasion ma partenaire.
Pour ne rien gâcher, les poses sont supportables assez longtemps. Le secret ? la rapidité d'exécution. Avec le temps (toujours lui !) je préfère l'emploi de cordages courts et en nombre limité afin de ne pas surchargé le modèle, faisant en sorte que la corde souligne les formes sans les emprisonner ni les cacher ...
Je vais vraiment faire figure de dinosaure avec mes (pas encore, mais ...) 60 balais et une passion somme toute assez récente !
Cordialement,
Luc.
Magister_49
Nouveau(elle)
 
Messages: 12
Inscription: 18 Jan 2010, 14:36

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede attachboy » 25 Jan 2010, 20:35

Je doit être l'exception. :(

J'ai découvert le ligotage assez tard. Vers mes 18 ans...

Il il m'a fallut attendre mes 30 ans pour commencer à avoir une ou deux expériences.

Mais il est vrai, que, les premiers émois, comme vous dites, je les ait ressentis ado.

Je rêvais de me faire kidnapper, capturé et ligoté, mais par des gens gentils, bien sur ! :lol:

Je me suis bien garder d'en parler à quelqu'un. J'avais trop peur que l'on me prenne pour un taré....

Je n'ait héla, jamais eu l'occasion de jouer à des jeux de liens. Je n'avais pas beaucoup d'amis.

J'adorait les bandes déssinés et les films, ou l'on parlais de ligotages, d'enlèvements.. (ah ! le club des cinq...!)

quand je pense à tout ce que j'ai loupé quand j'entend des gens me racconter leurs jeux d'enfances. je suis vert ! :cry:
Avatar de l’utilisateur
attachboy
Régulier(ère)
 
Messages: 29
Inscription: 25 Jan 2010, 19:39

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede PhM » 04 Mar 2010, 22:58

Rien de très original pour l'éveil au Bondage en ce qui me concerne, comme beaucoup d'autres, ce fut vers 11-12 ans par le biais de nombreuses scènes dans de non moins nombreuses séries télé américaines (sans doute pour ça que je suis devenu fan de séries télé). :D
Ensuite pendant mes études à Paris (internet n'existait pas encore) la découverte des premiers magasines Harmony et des premiers dessins d'Alazar ont eu sur moi l'effet d'une bombe ! Là je crois que ça a vraiment basculé !
Ensuite, pour le passage au"réel", il a fallu attendre la vingtaine, avec celle qui allait devenir ma femme.
Avatar de l’utilisateur
PhM
Habitué(e)
 
Messages: 70
Inscription: 28 Fév 2010, 22:55
Localisation: Limousin

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Eclypse » 05 Mar 2010, 08:02

Je n'ai pas un parcours vraiment différent de ceux qui ont été décrits. Certaines scènes dans des séries ou des films me plaisaient sans savoir vraiment pourquoi, je devais avoir 7 ou 8 ans. Puis il m'est arrivé de jouer avec des amies également à cet âge là, ce que je recherchais alors c'était de pouvoir toucher leurs pieds (je suis assez fétichiste) et pas principalement les attacher, c'était davantage un moyen qu'une fin. Je l'ai fait aussi vers 9 ans avec la correspondante allemande de ma soeur qui devait avoir 14 ans et qui s'est laissée faire assez volontiers.
La prise de conscience est plutôt survenue vers 12 ans au cours de vacances où j'avais invité un copain avec qui j'avais été à l'école depuis le cp. On dormait dans la même chambre et un soir on a commencé un jeu un peu brouillon basé sur un pseudo jeu de cartes et des gages qui tombaient en fonction des séries tirées au hasard. J'ai fini ligoté et bâillonné et ça ne m'a pas déplu du tout. Je pense que ce copain était en train de découvrir doucement son homosexualité mais à l'époque je n'ai pas vu les choses aussi clairement car je ne suis pas attiré physiquement par les hommes et lorsqu'il m'arrive de ligoter un autre garçon, c'est purement du bondage.
A l'adolescence j'ai attaché mes petites amies, plus ou moins selon qu'elles étaient attirées par cette pratique et vers 18 ou 19 ans j'ai souhaité être attaché par un garçon et j'ai eu une relation "suivie" (de bondage s'entend) avec un garçon plus âgé que moi et qui était clairement gay. Bizarrement j'ai eu plus de mal à exprimer ce désir à mes petites amies. Tout comme Phm les revues Harmony Concepts ont vraiment été les éléments qui m'ont permis d'identifier ma passion.
Donc globalement je dirais qu'il n'y a rien eu de vraiment heurté ou douloureux dans ma prise de conscience et ma découverte du bondage. Mes problèmes existentiels à ce sujet ont davantage été en rapport avec une hétérosexualité qui coexiste avec le désir de faire certaines séances avec d'autres garçons mais qui sont alors 100% bondage et où la dimension sexuelle est très marginale.
Je rebondirai sûrement sur un autre topic que j'ai commencé à lire dans une rubrique connexe car je crois qu'une des spécificités du bondage, souvent en tout cas, est cette "switchabilité" c'est-à-dire cette propension que l'on retrouve très souvent chez les passionnés à vouloir être ligotés mais aussi ligoteurs.
Eclypse
Nouveau(elle)
 
Messages: 5
Inscription: 04 Mar 2010, 17:44

Re: Ça remonte à quand ?

Messagede Steph » 10 Aoû 2010, 04:18

si je me souviens bien de je devais avoir aux alentours de 10ans on jouaient :dada: aux chevaliers :duel: et je faisait la demoiselle en détresse :admire:
(et je crois que ça avait duré une bonne partie de notre après midi en plus parce qu'on jouait dans un camping (donc grand) et que dans le but de faire comme dans les films le "vilain pas beau" éclatait les gentils quelques fois avant qu'ils ne gagnent enfin la bataille finale^^' mais dans leur empressement ils avaient oublié qu'une fois le méchant mort il pouvait pas dire où se trouvait sa cachette :sifflote:
Steph
Habitué(e)
 
Messages: 72
Inscription: 04 Aoû 2010, 18:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Parc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité