la course ou la vie

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
caroline
Fana de JdL
Messages : 312
Inscription : 25 juil. 2013, 11:38
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : raconter et lire des histoires
les jeux, les liens serrés,
Ce que je déteste : l'obscénité, la vulgarité, la minoration de la femme
Localisation : bretagne

la course ou la vie

Message par caroline » 04 déc. 2013, 16:24

voilà je me suis décidée... pas évident.
C'est à partir d'une histoire publiée ici par Bouya2 ("les papillons noirs") que j'ai eu envie de me mettre à la place de la fille.
Ca vaut ce que ça vaut. :?



Je cours.
Je fuis dans la nuit de pleine lune
Vers où ?
Je ne sais pas.

Je cours de toutes mes forces,
Je ne sens plus les cailloux sous mes pieds nus.
Mes poumons sont en feu.
Je ne dirige plus mes jambes qui se lèvent mécaniquement, de plus en plus lourdes.
Ma tête se balance dans tous les sens pour accélérer ma fuite éperdue
Je n’entends plus mon souffle haletant.

Les bruits de course derrière moi se rapprochent inexorablement.

Une main s’abat sur ma bouche
Un bras entoure mon buste.
Le désespoir m’envahit...ou la résignation?
Mes jambes se dérobent, je tombe sur le sol en gémissant.
Je n’ai plus de forces
J’ai encore échoué.

- Tu devrais savoir que tu ne peux pas… que tu ne veux pas t’échapper, (cette voix maudite que je connais trop bien résonne presque joyeuse à mon oreille )

Je suis étendue sur le ventre, dans ce chemin caillouteux et boisé, le souffle court, inerte, vaincue, insensible aux pierres pointues qui piquent mon corps à moitié nu.
Je sais ce qui va se passer.
Mes bras sont brutalement ramenés dans mon dos. La corde scie mes poignets, plus serrée que jamais, mais je ne crie pas.
Je ne crie plus. J’ai l’habitude.
Une autre corde rapproche mes coudes jusqu’à ce qu’ils se touchent.

- Tu aimes ça ma chérie. Tu veux tes cordes. dit la voix sarcastique.

Un chiffon est poussé sur mes lèvres.
J’ouvre docilement la bouche pour accueillir mon bâillon. Il est sale et sent mauvais.
Une bande adhésive s’enroule autour de ma tête pour le fixer solidement, me déclenchant un haut le cœur.

-Ne dégueule pas. Tu t’étranglerais. Rappelle toi. (Sa voix est presque paternelle)

Je suis tentée de me forcer à vomir.
La mort est une solution quand la vie est un enfer.
J’y ai pensé souvent mais je ne veux pas lui faire cette joie. Ou le laisser me sauver.
Je veux qu’il paye. Je veux qu’il perde.
C’est ma raison et ma rage de survivre.

- Debout, on rentre à la maison !

Il tire mes cheveux longs m’obligeant à m’agenouiller puis à me mettre debout en égratignant mes genoux.
Incapable de me tenir droite, je suis soulevée par ses bras puissants et jetée sur son épaule comme un colis.
Je suis sa poupée vivante, un jouet, son jouet.
Il se met en marche en sifflotant une main sur l’arrière de mes cuisses découvertes sous l’ourlet de mon T-Jama court
Sa main remonte sur ma culotte fine et moulante.
Il la tapote.

- Contente de rentrer ? Je sais que tu adores mes liens, tes liens..... Ne me mens pas. Ne te mens pas !

Gros connard. Sale pervers. Un jour tu paieras.
Des pensées haineuses traversent ma tête et ravivent mon histoire, notre histoire..
Comment en suis je arrivée là ?
Pourquoi est ce que je me retrouve ligotée, portée comme un paquet vers mes supplices?


-----------------------


Tout avait pourtant si bien commencé, il y'a plus de deux ans..déjà!
Le coup de foudre en 1ère année de fac. J’avais 18ans
Il était chargé de cours. Il avait 28 ans.
Il était beau, charmeur, brillant .
Toutes les filles en étaient folles.
Et c’est moi qu’il a choisie.
J’étais trop fière….
Je me trouvais trop belle…

« Rousse, cheveux frisés, yeux verts pétillants, sourire ravageur , rire éclatant, petit nez en trompette, mini-modèle charmant, joli corps menu, rigolote, un peu fofolle, pas trop réfléchie, mais pas bête du tout. »
- C’est ce qu’on dit de toi, m’avait il dit affectueusement quand je lui ai demandé pourquoi il m’avait draguée. Et je suis d'accord , avait il ajouté en me caressant la joue.

Du coup toutes mes défenses s’étaient évaporées dans ses bras accueillants et je m’étais rendue corps et âme.

Ce fut une idylle merveilleuse. J’étais folle amoureuse et il était fou amoureux (au moins il le disait)

Il m’invita à habiter avec lui dans la maison campagnarde qu’il avait héritée de ses parents à 15 km de la ville..

On faisait l’amour plusieurs fois par jour….n’importe où.
C’était un amant superbe et il me disait que j’étais fabuleuse,.
Je laissai tomber les études, mes anciens amis.
Mes parents vivaient à l’étranger, mon frère faisait le tour du monde.
J’étais à lui, sa propriété exclusive.
La symbiose totale.
L’emprise totale ?
Jusqu'à quand ?


La 1ère fois où je mis ma vie dans l’engrenage de la perversité, je la revois, je la revis comme si c’était maintenant.


La suite?
Dernière modification par caroline le 05 déc. 2013, 13:21, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
dark gentleman
Fana de JdL
Messages : 305
Inscription : 10 août 2013, 12:24
Pratique : Oui

Re: la course ou la vie

Message par dark gentleman » 04 déc. 2013, 16:34

Et dire qu'il y a quelques semaines tu n'envisageais plus d'écrire...

Chapeau l'artiste ! Très beau récit. La poursuite dans les bois est somptueuse et son destin, inéluctable. C'est très bien écrit, on y est, on visualise la scène. Cette scène terrible entre un chasseur et sa proie.

Je remercie au passage Bouya, dont la folie t'a magnifiquement inspirée ;)

Alors bien sûr j'attends la suite, que tu l'écrives seule ou en duo avec lui... Peu importe car elle ne peut être que réussie.

:bravo:

Avatar de l’utilisateur
Bouya2
Résident(e) de JdL
Messages : 724
Inscription : 02 août 2013, 18:19
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : LE CHOCOLAT
Ainsi que la littérature, l'escrime, les chats.
Et je suis historien amateur (qui vise le grade professionnel)
Et bien sûr, les bondagettes ;)
Ce que je déteste : Les fruits de mer

Re: la course ou la vie

Message par Bouya2 » 04 déc. 2013, 16:59

J'allais dire exactement les mêmes choses, mais Dark m'a devancé :lol:
Par contre, je ne pourrai pas participer à la suite. Je ne vais pas vraiment avoir le temps. (Déjà que je trouve que j'en passe trop sur le forum)

Avatar de l’utilisateur
Lightmoon
Accro à JdL
Messages : 492
Inscription : 12 oct. 2013, 18:07
Ce que j'adore : liste trop longue ...
Ce que je déteste : Les fruits de mer BEURK !
La ratatouille !
Les racistes !!
Ceux qui se la pètent avec leurs diplômes aussi longs qu'une autoroute et qui ne travaillent pas ...
Les frelons ! :'(
Localisation : Le plus jolie département de France :D

Re: la course ou la vie

Message par Lightmoon » 04 déc. 2013, 17:31

:bravo: :bravo: :bravo:

Avatar de l’utilisateur
Antarius
Amateur(trice) de JdL
Messages : 133
Inscription : 17 nov. 2013, 20:04
Pratique : Oui
Ligoté(e) :

Re: la course ou la vie

Message par Antarius » 04 déc. 2013, 22:05

Je suis bien content que tu aies recommencé à écrire.. je me souviens de tes histoires marathons, il me tarde de lire la suite !

Ce que j'aime bien dans ton style, c'est qu'au delà du bondage, il y a toujours une réflexion derrière, les personnages pensent, en leur for intérieur, à ce qui les anime, les pousse, les a amenés là. Ca me rappelle cette histoire, quelque peu autobiographique, où l'héroine apprend à se connaître, et qui finit bien, en amour, en couple.. bref le bondage aussi ça peut se vivre heureux :-) enfin je m'égare ! :gagged:

En un mot : la suite !!

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: la course ou la vie

Message par Emma » 05 déc. 2013, 00:03

Merci caroline. Ca me rappelle un film avec Julia Roberts. Je n ai plus le titre en tête. Avec ton histoire j aurais tendance à reflechir sur la vie que nous menons et surtout au monde dans lequel on vit en général. Avec cette meme question: comment en sommes nous arrivés là. Je ne pense pas seulement aux cordes parce que les liens sont un jeu pour moi, je pense surtout à la violence qui grimpe et de differentes façons.
Un recit haletant qui peut faire peur comme aussi faire reagir. Mais n est ce pas aussi un jeu que de nous mettre en émoi en lisant ce qui peut faire peur justement?!;)
Ce style de recit, je dirais que si je l avait ecrit j aurais fini par "je me suis reveillee en sursaut dans mon lit" en serrant tres fort mon oreiller tellement le cauchemar semblait vrai . Lol!

Mais je suis prête â me rendormir pour connaitre la suite ;)
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Grognar
Amateur(trice) de JdL
Messages : 191
Inscription : 12 août 2013, 06:26
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage , le bondage et bien sur le bondage :)

Re: la course ou la vie

Message par Grognar » 05 déc. 2013, 04:16

Excellent récit caroline , pour une écrivaine qui reprends tu assures , vivement la suite.

Avatar de l’utilisateur
Ishtar
Passionné(e) de JdL
Messages : 237
Inscription : 05 oct. 2013, 14:27
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Je découvre à peine^^ mais je veux en savoir plus parce que j'ai adoré mon baptême! :-)

Sinon j'adore le chocolat, le rhum les lapins crétins la musique .... et d'autres trucs qui me viennent pas là dans l'immédiat
Ce que je déteste : Méchanceté gratuite, les pintades à franges, les menteurs/menteuses la politique, le foot (beurk beurk beurk)
Localisation : Aquitaine

Re: la course ou la vie

Message par Ishtar » 06 déc. 2013, 04:25

J'aime beaucoup.
J'attends moi aussi la suite avec impatience.

:bravo:

Avatar de l’utilisateur
caroline
Fana de JdL
Messages : 312
Inscription : 25 juil. 2013, 11:38
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : raconter et lire des histoires
les jeux, les liens serrés,
Ce que je déteste : l'obscénité, la vulgarité, la minoration de la femme
Localisation : bretagne

Re: la course ou la vie

Message par caroline » 06 déc. 2013, 14:28

Désolée...

Non ce n'est pas la suite
Au contraire...pour qui n'a pas lu mon annonce sur le registre je veux juste dire qu'elle ne va pas venir très vite. :?

Excuses si vous l'attendiez. :oops:

Et un très grand merci à : ...

Emma, c'est toujours aussi fin, aussi pertinent, tu m'as révélé des choses que je ne savais pas exprimer. Te lire m'a fait frissonner.
Dark, venant d'un talent comme toi...c'est trop agréable, ...pareil pour boubou.
Antarius, ça me touche.. tu me connais si bien..Je crois voir l'histoire dont tu parles.. ;)
Lightmoon, grognar, ishtar...merci merci... vous êtes des amours

Ca fait chaud au coeur

Bisous

caro..

Avatar de l’utilisateur
Lightmoon
Accro à JdL
Messages : 492
Inscription : 12 oct. 2013, 18:07
Ce que j'adore : liste trop longue ...
Ce que je déteste : Les fruits de mer BEURK !
La ratatouille !
Les racistes !!
Ceux qui se la pètent avec leurs diplômes aussi longs qu'une autoroute et qui ne travaillent pas ...
Les frelons ! :'(
Localisation : Le plus jolie département de France :D

Re: la course ou la vie

Message par Lightmoon » 06 déc. 2013, 17:53

...c'est moi ou c'est un message d'adieu ?? :( (décidément ce soir)

Répondre