Le destin des soeurs Rigdon

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 143
Inscription : 02 avr. 2015, 05:36
Ligoté(e) :

Re: Le destin des soeurs Rigdon

Message par Mars34230 » 28 févr. 2016, 04:59

Intéressant ... Je doute que les soeurs retrouvent leur liberté totale... Marlène s'est trop habituée à leur compagnie, peut-être une liberté sous surveillance avec quelques séances de liens et bâillons pour leur rappeler de garder le silence ...
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

eric
Régulier(ère)
Messages : 30
Inscription : 05 févr. 2016, 12:04
Ce que j'adore : Liens multiples, baillons, menottes

Re: Le destin des soeurs Rigdon

Message par eric » 03 mars 2016, 11:17

Ont-elles seulement envie de retrouver leurs libertés?
En tout cas moi pas du tout :sifflote:
Bravo et merci :bravo:

moimoi2
Passionné(e) de JdL
Messages : 226
Inscription : 05 mars 2016, 17:26
Localisation : France

Re: Le destin des soeurs Rigdon

Message par moimoi2 » 05 mars 2016, 17:31

Je pense que ce serait bien qu'elles retrouvent leur liberté mais juste au cas ou, les rappeller à "l'ordre" de temps en temps ;)

Avatar de l’utilisateur
Gwenboyfriend
Passionné(e) de JdL
Messages : 284
Inscription : 22 juil. 2015, 05:52
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les demoiselles en détresse, les mots "ligotée", "bâillonnée" au singulier comme au pluriel. Les dessins de John Willie, Eric Stanton, Eneg, Jim
Ce que je déteste : Les scènes de viol et de torture, U69, la fin des histoires de John Willie, Eric Stanton, Eneg, Jim.
L'adaptation de Gwendoline par just jaeckin
Localisation : ile de francce
Contact :

Re: Le destin des soeurs Rigdon

Message par Gwenboyfriend » 14 mars 2016, 18:14

Où se décide le destin des soeurs Rigdon

Quelle étrange impression que le contact du tissu contre leur peau. Kathryn et Fergie avaient presque oublié ce que c'était. Le chiffon enfoncé dans leur bouche, le sparadrap appliqué sur leurs lèvres, les liens qui entourent leurs bras et leurs poignets ainsi que ceux qui enserrent leurs cuisses et leurs chevilles sont là pour leur rappeler qu'elles ne sont pas encore libres pour autant.
La bonté de Marlène a des limites. Elle a estimé que les deux jeunes femmes pouvaient bénéficier d'une liberté... très surveillée. C'est pour cette raison qu'on ne les ramène pas à leur domicile, d'ailleurs occupé par des agents des services secrets. Mais à un immeuble géré par ces mêmes services secrets. De même, elles pourront reprendre leur travail de secrétaire dans un bureau... des services secrets. Ainsi Marlène pourra garder un oeil bienveillant sur elles.
Le moindre écart, une parole de trop et elles retrouveront définitivement leurs chaînes, leur cachot et leurs bâillons.
Il serait exagéré d'écrire que cet accord les a réjouies ou même satisfaites mais leurs options étaient limitées et elle ne pouvaient qu'accepter.
Une fois débarrassées de leurs entraves , elles ont pour la première fois depuis des semaines pu revêtir une robe agréable quoique un peu trop moulante et courte à leur goût. Elles se préparaient à quitter le sinistre bâtiment qu'elles n'avaient que trop longtemps occupé quand Marlène est à nouveau apparue les bras chargés de cordes et de rouleaux de sparadrap comme s'il s'était agi de cadeaux de départ.
Kathryn et Fergie ont compris qu'elles allaient devoir supporter une dernière épreuve avant d'être libérées.
- J'ai tenu à vous accompagner moi-même à vos nouveaux appartements.
Docilement, les deux soeurs se sont laissées bâillonner, ligoter et mettre en laisse pour être conduites jusqu'au véhicule qui les amènerait à leur domicile.
Pendant le parcours, Marlène s'est amusée de leur désarroi en leur rappelant les règles qu'elles devraient désormais respecter.
- Pas de sorties nocturnes. Vous regagnez directement votre appartement après le travail. Pas de visiteurs ou de visiteuses que nous n'ayons pas approuvés.
Les jeunes femmes hochent régulièrement la tête en signe d'approbation.
- Rassurez vous. Vous aurez l'occasion de vous amuser. Je vous inviterai régulièrement chez moi. Vous ne refuserez pas, j'espère.
Résignées, Fergie et Kathryn expriment leur approbation bien qu'elles devinent qu'il y a peu de chance qu'elles apprécient les fêtes organisées par Marlène. Enfin, l'immeuble où elles vont résider apparaît, l'automobile pénètre dans un parking souterrain. Les chevilles et les cuisses des jeunes femmes sont libérées mais leurs poignets et leurs bras demeurent ligotés. Et elles ne sont pas libérées de leurs bâillons. Marlène tire sur leur laisse pour les conduire jusqu'à leur appartement. Les captives obéissent malgré leur inquiétude. Quand vont-elles être enfin totalement libérées de leurs entraves?
Une femme les attend dans l'appartement. Marlène la leur présente.
- Voici Sonia. La gardienne de l'immeuble. C'est elle qui veillera désormais à ce que vous ayez un comportement raisonnable.
Sur ces paroles Marlène s'en va en laissant les jeunes femmes en compagnie de ce qui semble être leur nouvelle geôlière. Cette dernière tranche leurs derniers liens au grand soulagement des deux soeurs enfin libres de leurs mouvements.
- Je vous laisse vous débarrasser de vos bâillons par vos propres moyens. Quand vous vous serez un peu détendues, vous pourrez me rejoindre dans mes appartements. Nous avons organisé une petite fête de bienvenue.
Fergie et Kathryn débarrassées de leurs bâillons marquent un temps d'hésitation.
- Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, nous préférerions nous reposer.
Sonia sourit.
- J'y voit beaucoup d'inconvénients. Comme vous êtes nouvelles, je ne vous punirais pas cette fois. Mais vous devez savoir que je déteste que l'on refuse mes invitations. Et que je n'ai qu'un mot à dire pour que vous retourniez dans les cachots des services secrets. Je vous attends dans une demi-heure. Ne soyez pas en retard.


FIN

Mais les soeurs Rigdon reviendront.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1380
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le destin des soeurs Rigdon

Message par Mad Hatter » 16 mars 2016, 04:29

La gardienne sait utiliser la persuasion :domina
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Répondre