Une journée imprévisible

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 21 déc. 2017, 12:34

Bonjour à tous :)

Voici la suite des aventures, bonne lectures à tous!!

Le plan

Mmmmmmmm.....voilà des jours que j'ai été abusée par cette folle de flic...elle ne m'a pas détachée une seule fois, mes poignets et mes chevilles étant toujours enchainés!! Si seulement je pouvais trouver un moyen de m'enfuire....en ce moment même je suis encore baillonnée....la porte s'ouvre, elle va revenir...mais la flic n'est pas seul cette fois:

"Alors, qu'est ce que ça donne?"

"Ohh, elle apprend lentement, mais elle apprend...avec le temps j'ai réussi à la dresser et à la rendre un minimum docile!!" lui répond la flic.

"Mmmmm, ce sera c'est dommage, je dois dire qu'elle est vraiment très mignonne attachée ainsi et baillonnée en plus!! Tu as du vraiment passé de bon moment avec elle, j'ai toujours dit que tu étais une flic encore plus cinglé que les criminels que tu chasse!! Bien, maintenant je vais m'adresser à toi Alicia, tu ne me connait pas, mais mon amie policière m'en a beaucoup appris sur toi, et j'ai fait mes recherches... et je requiers tes services, et crois-moi tu vas m'obéir!! Voilà ce que j'attends de toi Alicia................................"


*Entre temps, quelque part en France*


…..Nous sommes arrivés chez moi, je sors de la voiture avec Adam et courre dans la maison. J’entre et me dirige dans ma chambre.
« Pourquoi avais-tu besoin de revenir ici Nina !?? »
« On ne pourra pas compter sur la police pour arrêter Eliza et Jeannes, il me faut mon arme, celle que Yuri m’avait confiée…en plus il faut que je change de tenue, Jeannes avait dit à la police les vêtements que je porte en ce moment, si je garde la même tenue ça pourrait attirer l’attention, et ainsi nous causer des ennuis !! »
« J’ai déjà une arme avec moi Nina ! » me fait Adam en sortant un pistolet de son pantalon « l’un des policier a laissé son arme sans surveillance dans leur repaire, je me suis dit que ça pourrait servir !! »
« Tu n’arrêteras jamais de me surprendre Adam, ça nous fera une arme chacun ! »
Puis j’entre dans ma chambre, j’enlève mes vêtements et me m’habille en vitesse : J’enfile une robe blanche moulante courte, des talons argentés et un bracelet large doré à mon poignet gauche.
Il n’y a pas un instant à perdre, je prends le smith & wesson 19, Adam me fait :
« Tu sais te servir d’une arme Nina ?? »
« J’ai bien été obligée, tu te doutes bien qu’une fille comme moi a besoin de se défendre !! Allons-y, il n’y a pas un instant à perdre !! »
Puis nous retournons dans la voiture, et roulons en direction de l’hôpital. Adam me fait :
« Alors ton ami….Yuri est toujours vivant ?? »
« Oui, j’avais appelé l’hôpital, l’endroit où ils le soignent, il est toujours vivant mais dans le coma, inconscient. Il faut à tout prix que l’on arrête Eliza et Jeannes, si elle menace de tuer Yuri……je lui dois beaucoup, et je ferai n’importe quoi pour le garder en vie !! »
« Je comprends, et je te promets que je t’aiderai !! J’ai eu tellement peur, quand ces hommes de la police sont venus, ils ont protégé Eliza et m’ont amené dans leurs repères !! Ils m’ont crié dessus, m’ont dit que je serais enfermé pour toujours si je ne leur disais pas où tu étais, ils m’ont pris pour ton kidnappeur alors que c’était Jeannes et Eliza !! Ils m’ont demandé des choses bizarres, une carte d’entité, des…..je ne sais plus vraiment quoi ??
« Une carte d’identité Adam, et le reste….je t’expliquerai une autre fois tout ça. Il faut que tu comprennes, ils ne sont pas mauvais, malheureusement la situation leur a fait croire que tu étais coupable et que Eliza était innocente » je réplique pendant que nous roulons, mettons ma main sur sa cuisse. Il sourit et me fait :
« Heureusement pendant qu’ils m’interrogeaient, j’ai pu discrètement m’emparer de la clé des menottes, me libérer, je suis sorti en douce !! Je commençais à m’éloigner du repère quand j’ai vu Eliza et Jeannes repartir avec une voiture….j’ai couru derrière la voiture, mais malheureusement je n’ai pas pu les suivre longtemps, je me suis assis par terre désespéré….j’ai pleuré….et une jeune femme est venue à moi, Alice qu’elle s’appelait, elle m’a demandé ce qui se passait, je lui ai dit que je devais retrouver une fille, elle a souri, nous avons parlé, je lui ai expliqué que j’ai couru vers la voiture de la fille que je devais retrouver, Alice m’a demandé si j’avais les chiffres qui étaient écris à l’arrière, c’était la dernière chose que je voyais pendant que je courrais après la voiture, je lui ai donné les chiffres, Alice a sorti son…téphone..
« Téléphone Adam, téléphone » je réponds pour l’aider
« Oui, téléphone, c’est ça » poursuit Adam « Alice m’a dit qu’elle avait trouvé où habitait la fille et qu’elle pouvait m’emmener là-bas, que c’était sur sa route. Elle m’a amené là-bas avec sa voiture. Avant que je sorte, elle m’a dit que si ça ne marcherait pas avec cette fille ce ne serait pas grave, parce que je suis mignon et que je pourrais avoir beaucoup d’autre filles, puis elle a écrit des chiffres sur un papier et me l’a donné en me demandant de l’appeler si je le voulais, puis elle m’a fait une bise sur la joue, je l’ai remercié et je suis sorti, elle est partie. Peu avant d’entrer dans la maison, j’ai vu la voiture de Jeannes et Eliza qui arrivait, je me suis d’abord caché pour les espionner, je les ai entendu dire qu’elles avait découvert où était ton ami, et qu’elles allaient menacé de le tuer à moins que tu ne leur remette le…pogamme, enfin ce que tu me disais….j’ai voulu les arrêter, mais elles sont retournés dans la voitures et sont partis, alors je suis rentré dans la maison, et je t’ai trouvée. »
« ça ne m’étonne pas que cette Alice aie voulu t’aider » je réplique en souriant « en tout cas j’ai eu beaucoup de chance que tu sois venu à mon secours !! Décidemment tu es vraiment mon sauveur !! »
Nous sommes arrivés à l’hôpital.
« Nous n’avons pas un seul instant à perdre maintenant Adam !! Suis moi l’hôpital est par là !! »
Je fais en défaisant ma ceinture, je sors de la voiture avec Adam, je cache mon arme dans mon sac à main. Puis nous arrivons juste devant le bâtiment, je fais à Adam :
« Je vais aller à la chambre de Yuri, elle est au 3ème étage, au cas où elles parviendraient à sa chambre, de ton côté fouille le 1er et deuxième, si tu aperçois Eliza où Jeannes, rejoins moi au troisième étage, je t’y attendrai et nous arrêterons les filles ensemble ! »
« Non Nina, je te laisserai pas seule, après tous les risques que tu as pris tu ne peux pas me faire ça !! »
« Fais-moi confiance Adam !! Je suis armé cette fois, on a plus de chance de retrouver ces deux folles si on se divise pour les recherches, tout va bien se passer, je te le promets !! »
Puis Adam prends ma main et me fait :
« Je veux pas te perdre Nina, je pourrai pas vivre sans toi mon amour !! »
« ça n’arrivera pas Adam, nous vivrons ensemble, je te promets !! Je t’aime aussi !! »
Puis nous nous embrassons…un si long, si tendre, si beau baiser. Comme si c’était le dernier…puis nos bouches se séparent, je rentre dans l’hôpital allant dans me direction, il me fait avant de changer de direction :
« Sois prudente mon amour !! »
Puis je monte au troisième, pendant qu’Adam cherche dans les étages inférieurs…me voici au troisième étage, il n’y a pas grand monde ici, étant donné la présence de Yuri doit rester discrète, seul quelques personnes sont autorisées à accéder à cette étage dont l’hôpital. Dans le couloir je croise l’infirmière en charge de Yuri, elle me fait :
« Nina, ça faisait longtemps, comment allez-vous ?? »
« Bonjour, je vais bien et vous ? Oui j’ai…j’ai été très occupée ces derniers temps…l’état de Yuri n’a pas changé depuis ma dernière visite ? »
« Hélas non, mais il est toujours vivant, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir ! Courage Nina, je suis sûr qu’il va se réveiller un jour !! »
« Merci, ça me touche beaucoup !! » je termine. L’infirmière quitte l’étage…c’est tellement silencieux ici, à se demander si il y a vraiment quelqu’un. Je me dirige vers la chambre de Yuri…ça fait tellement longtemps…j’ai tellement peur à l’idée d’ouvrir cette porte…peur de le revoir ainsi, impuissant, tout ça à cause de cette pourriture de Gaston !! Au moins Gaston ne nuira plus à personne. Bon courage Nina !! J’ouvre la porte…
Je vois Yuri, toujours étendu sur son lit, branché à je ne sais combien d’appareil médicaux, je ne sais même pas si il peut m’entendre. Mais l’heure n’est pas au chagrin ! Bon Eliza et Jeannes ne sont pas parvenus à lui, c’est déjà bon signe ! Mais elle sont peut-être à l’étage, je sors mon pistolet de mon sac, mon arme à la main, je commence à fouiller l’étage, il n’y a personne dans le couloir, je vais fouiller toute les chambres !
Yuri est dans la première chambre de l’étage, je me dirige vers la numéro 2, j’ouvre la porte et monte mon arme ! Personne à l’intérieur, continuons. Je me dirige vers la numéro 3 et fait de même ! Vide, poursuivons…
J’ai déjà vérifiée les huit première chambres, aucun signe d’Eliza et de Jeannes, mon stress commence enfin à baisser, je tiens toujours mon arme à la main néanmoins. Je me dirige vers la chambre numéro 9, j’ouvre la porte…
Rien du tout à l’intérieur, elle est également vide, je vais repartir.
Soudain avant que je n’atteigne la porte, j’entends un léger bruit, ça vient de l’armoire de la chambre…c’est surement rien mais autant vérifier, j’ouvre la porte de l’armoir..
Je sursaute de peur, lâchant mon arme par terre !!! Une souris dans l’armoire, comment est-elle arrivée ici ?? Je reprends mon calme et ramasse mon arme, je n’arrive pas à croire que j’ai pu avoir autant peur d’une petite souris. Le personnel pourrait néanmoins s’occuper un peu mieux des chambres ! Je reprends mon calme, mon arme à la main je ressors de la chambre. Soudain une main se pose sur ma bouche alors qu’on m’attrape au corps, je n’ai même pas le temps de gémir ou de lever mon arme que je vois Jeannes plaqué un couteau sous ma gorge !! Elle me fait doucement :
« Pas un bruit Nina, ou je te tranche les cordes vocales !! »
Je reste immobile et silencieuse, c’est Eliza qui maintient sa main sur ma bouche et maintien mon corps de son autre bras. Puis Jeannes me fait toujours en maintenant le couteau sous ma gorge de sa main droite :
« Maintenant je vais prendre ton arme Nina » puis elle saisit le canon, je relâche mon pistolet, Jeannes le tient maintenant à la main ! Quelle poisse ! Puis Jeannes sort un gros rouleau de scotch gris, elle en coupe un morceau et fait :
« Pas un bruit Nina, tu sais à quoi t’attendre sinon ! Eliza relâche sa bouche, et tiens bien ses bras !! »
Eliza obéit, maintenant mes bras, m’empêchant de bouger, Jeannes colle le morceau sur ma bouche, puis s’empresse de découper un autre morceau et le colle également sur ma bouche, me voilà maintenant bâillonnée. Puis jeannes pointe le pistolet sur moi et fait en passant le rouleau de scotch à Eliza :
« Je la tiens en respect, occupe-toi de ses poignets !! »
Puis Eliza ramène mes poignets à l’arrière, le bruit du scotch se déroulant me fait frissonner, puis Eliza attache mes poignets à l’aide du scotch, passant bien plus de tour qu’il n’en faut. Mes poignets sont solidement attachés dans mon dos ! Eliza me fait :
« Tu avais encore réussi à te libérer petite arrogante, mais cette fois tu ne nous échapperas pas !! Allons faire un tour maintenant !! »
Nous marchons, mes mains attachées dans le dos, Eliza tenant fermement mon bras et je suis bâillonnée. Quel calvaire, encore prisonnière d’Eliza et Jeannes !! Ces dernières sont toujours vêtues des mêmes tenues, Eliza en robe blanche et Jeannes en top bleu et jeans moulant !! Cette dernière me fait :
« Tu étais libre, nous aussi, c’était match nul, mais maintenant on vient de reprendre le ballon Nina !! Et maintenant qu’on te tient à nouveau nous allons enfin pouvoir mettre la main sur Thémis !! »
Puis nous arrivons vers la chambre de Yuri. Non pas ça, je tente de crier de toute mes forces :
« GGGGGGMMMMMHHHH !!!!!MMMMMMMMHHHHH !!!MMMMMMMMGGGMMMMHHHH !!! »
« Vite amène-la dans la chambre !! » réplique Jeannes, puis le deux filles entrent avec moi dans la chambre de Yuri !
Je tente de me débattre et gémis de toutes mes forces, Eliza me maintient en me faisant :
« Mais tu vas te calmer putain !!??? »
Jeannes pointe alors l’arme sur moi et me fait :
« Silence maintenant !! » puis je reprends le silence. J’ai des raisons de croire qu’elle serait vraiment capable de me tuer !!
Eliza me fait assoir sur un siège, Puis Jeannes me fait :
« Bien Nina, tu vas m’écouter attentivement maintenant !! Voilà comment tu vas nous aider à récupérer Thémis… »
Soudain la porte s’ouvre, c’est Adam qui lève son arme, mais Jeannes me fait lever et se met derrière moi pointant le canon du smith & wesson sur ma tête et fait :
« Pas de geste stupide Adam, tu pourrais le regretter ! »
« GGGGMMMMHHHHHHH !!! » Je fais étant tenue en otage par Jeannes, puis Adam réplique en fermant la porte derrière lui :
« Lâches-la, lâches-la tout de suite !! »
« Non Adam, c’est toi qui va lâcher ton arme ou sinon je tue Nina !! » réplique Jeannes.
« GGGGMMHHHHHHHH !! » Je fais en tenant de dire non à Adam ! S’il relâche son arme, on sera tous les deux captif et captives de ces deux folles !
Adam semble avoir un air hésitant et effrayé à l’idée de me voir mourir, tenant toujours son arme en direction de Jeannes, puis cette dernière fait :
« Très bien, tu veux jouer les héros Adam ?? Je tire sur Nina à trois !! »
« Trois »
« Deux »
Puis Adam jette son arme au sol et fait en levant les mains :
« Tire pas !!Tire pas !!Tire pas !! J’ai lâché mon arme, ne tire pas sur Nina je t’en supplie !!! »
« Fait glisser ton arme vers nous !! » réplique Jeannes. Adam donne un coup de pied sur son arme, la faisant glisser vers Jeannes, Eliza ramasse l’arme et la pointe sur Adam. Puis Jeannes me fait assoir à nouveau sur le tabouret et fait en prenant le scotch gris :
« Bien, je savais que tu serais prêt à tout pour sauver ta chérie !! Tu à même réussi à quitter le commissariat ? Mais maintenant la partie est terminée !! Eliza si Adam bouge d’un cheveu tu tires sur Nina !! Toi Adam retourne toi et mets tes mains dans le dos !! »
« D’accord, je vais me laisser faire, mais je vous en supplie ne la tuer pas !! » répond Adam. Puis il se retourne et croise ses mains dans le dos. Je suis obligée de rester assise, attachée et baillonnée, à regarder Adam qui va être aussi prisonnier que moi. Jeannes s’approche de lui avait le rouleau de scotch. Soudain, Adam frappe violemment Jeannes, celle-ci s’effondre au sol, et Adam prend le smith & wesson, mais avant qu’il lève son arme, Eliza pointe son arme sur Adam, de peur je fais :
« GGGGGMMMMMHHHH !!! »
Elle appuie sur la gâchette !
Mais aucune balle ne sort, juste une percussion vide. Puis Eliza pointant toujours son arme sur Adam tire à nouveau, mais c’est toujours une percussion vide, puis Adam réplique :
« Tu ne pourras pas me tirer dessus sans chargeur Eliza, et le chargeur de cette arme est dans ma poche ! » puis il lève son arme la pointant sur Eliza et lui dit : « Lâches cette arme !! Après ce que vous avez fait à Nina, je n’hésiterai pas à te tirer dessus Eliza !! »
Eliza lâche son arme, elle semble perdre toute son assurance ! Oh Adam, mon sauveur !! Puis il fait toujours en tenant Eliza en joue :
« Maintenant tu vas attacher Jeannes les mains dans le dos, sers-toi du scotch !! »
Puis Eliza se dirige vers Jeannes, cette dernière croise ses mains dans le dos, Eliza attache les mains de Jeannes. Ce bruit du déroulement du rouleau de scotch, me fait toujours ce léger frisson…frisson d’excitation je dirais presque ! Enfin nous capturons ces deux folles ! Puis les mains de Jeannes sont attachées dans le dos, Adam fait :
« Très bien, met toi contre le mur Eliza ! » cette dernière obéit et se met contre le mur. Pendant ce temps Adam vérifie les liens de Jeannes, cette dernière lui fait :
« Je t’ai encore sous-estimé Adam !! Nina a bien de la chance de t’avoir, si seulement tu n’étais pas dans nos pattes Adam, on aurait déjà forcé Nina à nous rendre Thémis !! Tu es de toute évidence un garçon intelligent Adam, écoute moi, nous pouvons collaborer tous ensemble, pour obtenir Thémis !! Nous pouvons régner tous les quatre sur MEHDCA, si tu nous libères Adam, nous pouvons mener à bien notre plan avec toi, et même Nina si tu veux !! »
« Tu gaspilles ta salive Jeannes !! » réplique Adam « bien, tes liens devraient tenir ! » puis il se dirige vers Eliza et lui dit :
« Eliza, croise tes mains dans le dos ! »
Puis je vois Adam attacher Eliza à l’aide du scotch, enroulant la bande autour de ses poignets, passant plusieurs tours…ce bruit de scotch, et de voir Eliza, une fille qui malgré sa cruauté et très jolie, et la voir se faire attacher…je dois dire que c’est sexy…Oh décidément le bondage est vraiment imprégné dans ma tête !
Eliza est également attachée les mains dans le dos. Mais ce n’est pas fini, Adam attache maintenant ses bras, passant plusieurs tours de bande au-dessus et au-dessous de ses seins en me disant :
« J’arrive Nina, je vais juste m’assurer que ces deux garces soient bien entravées !! »
« Je suis prête à parier que ça t’excite connard ! » réplique Eliza. Adam ne fait pas attention à ses paroles et attaches ses pieds ensemble, passant plusieurs tours de scotch. Puis il passe maintenant plusieurs tours de bande pour lier ses jambes ensemble, déroulant la bande juste sous ses genoux… puis il fait de même en passant plusieurs tours de bande sur ses genoux !! Eliza est solidement attachée !!
Puis Adam se dirige vers Jeannes, et fait de même, déroulant la bande autour de ses bras. Puis il fait de même avec ses pieds, puis ses jambes, l’attachant exactement comme Eliza ! Je dois avouer que, Jeannes étant également une belle femme, c’est assez excitant de la voir se faire attacher à son tour ! Quelques chose me dit qu’Adam aime vraiment ça lui aussi. Je dois avoir les idée vraiment tordue mais ça me réjouis, que Adam aime ça également !! On devrai garder Eliza et Jeannes prisonnière et… je trouve ça vraiment excitant !! Je regrette seulement de ne pas avoir pu les attacher moi-même, mais je suis sûr que j’aurai d’autres occasions !!
Adam vient vers moi, retire mon bâillon et me fait :
« Nina j’ai eu tellement peur, je t’ai entendu gémir, je suis tout de suite venu…c’est fini maintenant, nous allons pouvoir vivre ensemble, Eliza et Jeannes ne nous causeront plus d’ennui !! »
« Oh Adam, mon sauveur, tu m’a sauvée encore une fois, je…je t’aime tellement !! » puis nous nous embrassons. Je ne sais pas pourquoi, mais…mes mains étant toujours attachée dans le dos, ça me donne beaucoup de plaisir à embrasser Adam…attachée  . Enfin tout est fini, nous remettrons Eliza et Jeannes à la police, et nous vivrons ensemble avec Adam…peut-être que nous garderons Eliza et Jeannes prisonnière avant de les dénoncer. Puis nos bouches se séparent. Adam me fait :
« Est-ce que les gens de l’hôpital vont venir ici Nina ?? »
« Non Adam, ne t’en fais pas, l’étage sera vide pendant au moins encore une heure, l’accès est interdit à presque tout le monde, je sais déjà comment sortir d’ici avec Eliza et Jeannes, on ferait mieux de les garder prisonnière chez moi avant de les remettre à la police. »
Adam se dirige vers la porte et verrouille à clé. Je lui fais :
« Tu apprends vite Adam, il y que quelques jours que tu découvres ce monde, tu sais déjà te servir du téléphone, tu sais parfaitement t’orienter dans la ville… »
« Mais qu’est-ce que tu as avec ça Nina ?? » me fait Eliza « Adam sait comment utiliser un téléphone ou comment ouvrir une porte, tu le prends pour un débile ou quoi ?? »
« Tu peux pas t’empêcher de me contrarier Eliza !! Adam est né dans le centre de MEHDCA là-bas il n’a jamais vu de téléphone ou quoi que ce soit du monde extérieur !! » je réponds, puis Eliza me fait :
« QUOI !?? Adam n’est pas né dans le centre !! Il y est arrivé après moi, à peine quelques jours avant ton arrivée !! »
« Mais non » je réplique « Adam est né dans le… »
« Elle dit vrais Nina ! » réplique Adam.
« Quoi, mais qu’est-ce que tu racontes ?? » puis Adam me répond :
« Je suis pas né dans cette secte, j’y suis allé dans le seul et unique but de finir ma mission, terminer ce que j’ai commencé !! » puis je lui réponds :
« Quoi, mais qu’est-ce que tu me racontes Adam, quelle mission, qu’est-ce que c’est que ce charabia ?? »
« Gaston n’a pas tiré sur Yuri Nina !! C’était moi !! Et je suis revenu pour terminer ce que j’ai commencé !!! »
« Non, non, non, non, non !! C’est pas possible, Gaston m’a donné ses aveux, lorsqu’il m’a capturée il m’a encore dit que j’avais enfin découvert la vérité et m’a demandé qu’est-ce que ça me faisait de mettre fait baisée par…. » puis je réalise soudain avec horreur que j’ai bel et bien couchée avec Adam !
« Hahahah, alors ça c’est bien le plus grand quid pro quo que j’ai jamais entendu !! Il parlait de moi, il pensait que tu savais la vérité, que c’était moi qui avait tiré sur Yuri !!! Et tu viens de me mener tout droit à lui !! »
Je suis horrifiée par ce que je viens d’apprendre, je crie :
« Oh non !! Non, non, non, non, NOOOOOOON !!!ORDURE COMMENT AS-TU PU… »
Puis avant que je prononce un seul mot de plus Adam découpe un morceau de scotch et le colle sur ma bouche et me bâillonne à nouveau :
« GGGGGMMMMMMHHHHHHHHH !!!! » Je fais en me débattant tant bien que mal, mes mains étant toujours attachée dans le dos, Adam me fait :
« Oh, t’es encore agitée, mais je vais y remédier mon amuuuur » me fait-il en ricanant avec un air moqueur !! Puis il utilise le rouleau de scotch pour attacher mes bras ensemble, passant plusieurs tours de bandes par-dessus et au-dessous de mes seins. Puis il attache également mes pieds, passant plusieurs tours de bande pour lier mes pieds ensemble…le bruit de ce scotch se fait encore entendre !! Puis il attache également mes jambes, passant plusieurs tour au dessous de mes genoux..puis au-dessus de mes genoux. Puis il me fait assoir sur le siège, et passe encore plusieurs tour de scotch reliant mon ventre au dossier de la chaise. Me voilà maintenant solidement attachée sur le siège. Me débattant de toutes mes forces, furieuse et horrifiée, j’arrive à peine à bouger d’un cil et je suis bâillonnée !! Adam me regarde d’air que je n’ai jamais vu chez lui, puis il me dit :
« Tu dois te poser beaucoup de question Nina, ne t’inquiète pas je vais t’éclaircir…mais avant moi aussi il y a quelque chose que je cherche encore à comprendre. Tu vois, je t’ai dit que Eliza et Jeannes avaient découvert où est l’hôpital où se cache Yuri, mais tout ça c’était du baratin pour que tu m’emmène à l’hôpital en question et que je retrouve enfin Yuri…enfin ce qu’il reste de lui… » puis il regarde maintenant Eliza et Jeannes et leur demande :
« Alors comment vous nous avez retrouvé ici ?? »
« Quand on est revenu, chez Jeannes, Nina avait disparu, on s’est dit qu’elle reviendrait chez elle, alors on est allé à la résidence de Nina, une fois là-bas on a attendu votre retour, quand vous êtes entré dans la maison, on s’est caché à l’arrière du coffre de la voiture, espérant que vous iriez chercher la clé usb contenant Thémis, et quand vous êtes arrivé et sorti, on vous a suivi dans l’hôpital ! » réplique Jeannes, puis Adam découpe un morceau de scotch et le colle sur la bouche d’Eliza en lui faisant :
« Merci de m’avoir éclairé blondasse !! » puis il coupe un autre morceau de scotch et le colle également sur la bouche d’Eliza. Puis il fait de même avec Jeannes. Jeannes et Eliza sont également bâillonnées maintenant, et aussi entravée que moi !!
« Trois bombes sexuelles ligotées pour le prix d’une, c’est mon jour de chance !! » réplique Adam. Eliza et Jeannes gémissent à leurs tours avec moi, sans pouvoir prononcer un seul mot. Puis Adam se dirige vers Yuri et lui fait :
« T’entends ça trou duc !! Juste là, il y a ton ex-copine, ligotée et bâillonnée à ma merci !! Oh j’espère que tu peux entendre ça enfoirés !! Oh, je sais pas vraiment si tu peux entendre, mais je l’espère sincèrement enfoiré !! Ouais, tu t’arrêtes jamais toi hein, même quand je t’ai tiré quatre balles, tu pouvais pas juste crever comme tout le monde CONNARD !!!?? Non il a fallu que tu restes en vie, mais tu vois moi non plus je suis pas du genre à m’arrêter, je suis resté patient, j’ai analyser la situation, et j’ai pu mener un plan minutieux pour te retrouver !! »
« GGGGMMMMHHHH !! » je fais de toutes mes forces !! Je suis tellement attachée à cause de ce fichu scotch !! Je tente de dégager mes poignets de toutes mes forces !! Ce scotch est plus solide qu’il n’y semble, impossible pour moi de me libérer, idem pour Eliza et Jeannes, toutes trois prisonnière d’Adam. Puis ce dernier me regarde et me fait :
« Tu crois que je suis un monstre ?? D’abord, si tu arrêtes de gémir 30 secondes, je vais t’expliquer toute l’histoire, ça raffraichira sans doute la mémoire de l’autre con là, je suis sûr qu’il n’a pas pu oublier ce qu’il m’a fait !! Ensuite seulement, tu pourras me juger, mais avant écoute comment j’en suis arrivé là !! »
Après avoir gémis encore de toute mes forces, et me rendant compte que je n’arriverai pas à me libérer, je reste tranquille, Adam reprend la parole :
« ça remonte à ma plus tendre enfance…depuis que j’ai l’âge de me souvenir, je me souviens avoir éprouver du désir à voir une fille attachée !! Je me souviens que étant enfant je fantasmais déjà en regardant l’héroïne se faire ligotée dans des dessins animés !! Chaque fois que je voyais une fille se faire attacher dans un film c’était…ouaouhh un véritable orgasme que je ressentais !! Je croyais au début que j’étais un montre, seul au monde à éprouver un désir aussi tordu…déjà à l’époque quand j’étais ado, presque toutes les filles voulaient sortir avec moi, je me mettais toujours en couple avec la plus belle…on s’embrassait, se touchait on couchait même ensemble…mais ça me suffisait pas, ce que je voulais c’était l’attacher, mais je n’osais pas, je n’osais pas en parler à qui que ce soit ! »
Toujours attachée et bâillonnée sur ce siège, malgré la haine que je ressens pour Adam, je continue de l’écouter attentivement :
« Mais après, quand internet s’est développé, j’avais à peine 18 ans quand j’ai fait mes recherches sur tout ça et….je me suis rendu compte que j’étais loin d’être le seul !! J’ai découvert que d’autre personnes aimaient voir des filles attachées, que certaines filles aimaient elle-même être attachées !! J’ai donc décidé d’en parler à ma copine…elle était vraiment mignonne, presque autant que toi Nina, elle s’appelait Béatrice, et je voulais tellement l’attacher. Je lui ai dit la vérité, que…que j’aimais voir des filles attachées. Je lui ai demandé si je pouvais essayer sur elle, juste les poignets pour commencer. Elle m’a dit qu’elle était d’accord, elle était tellement amoureuse de moi, je me doutais qu’elle allait dire oui. Lorsque j’ai attaché ses mains, c’était tellement magnifique, ensuite je lui ai demandé si je pouvais la bâillonnée et l’attachée un peu plus, elle m’a dit qu’elle préfèrerait une autre fois pour ça, puis j’ai essayé d’insister, lui disant que je ferai attention, mais elle ne voulait toujours pas, et j’ai ressenti un tel désir…je l’ai quand même bâillonnée, et j’ai continué en attachant ses pieds, ses jambes et ses bras !! Oh comme c’était magnifique, qu’elle tente de se débattre rendait la chose encore plus excitante !! Malheureusement, mes parents sont arrivés, ils m’ont vu avec ma copine ligotée et bâillonnée. Ils l’ont libérée de suite, elle leur a tout raconté, je me suis senti mal et bien effrayé !! La fille a raconté l’histoire à ses parents, ils ont porté plainte auprès de la police, au final on a trouvé un arrangement : Les parents étaient près à retirer leur plainte, à condition que je ne m’approche plus jamais de leur fille. J’ai accepté, la police a quand même gardé mon dossier sans aller plus loin. C’était la merde, je ne pouvais plus me risquer à attacher une autre copine, je risquais de grave conséquences judiciaires. Pourtant je voulais tellement ressentir ça de nouveau, attacher une fille !!! D’abord j’ai cru que ça n’arriverait hélas plus jamais…jusqu’au jour où par hasard, en poursuivant mes petites recherche sur internet j’entende parler du centre…pas celui de MEHDCA, mais du centre qui se trouve en Roumanie !! »
Le centre en Roumanie dit-il ?? Là-même où j’ai été capturée plusieurs fois, là-même où la sœur de Yuri avait été tué, suite à quoi Yuri avait tout mené pour détruire ce centre, ce que nous avons réussi grâce à moi, Soumarov étant maintenant en prison. Puis Adam poursuit son histoire :
« Ce centre, en Roumanie, nous mettais à disposition des femmes, on ne pouvait pas les blessée, mais on pouvait coucher avec autant qu’on voulait et les attacher comme bon nous semblaient !! C’était parfait, exactement ce que je recherchais. Mes parents étaient riche, j’avais de l’argent en réserve, je suis allé dans ce centre, personne n’étaient au courant de ce que je faisais là-bas, c’était un vrai bonheur !! Tout était parfait. Mais un jour, alors que je me rendis en Roumanie, que je me dirigeais vers le centre, quelqu’un m’a assommé, quand j’ai repris conscience, j’étais menotté, dans un vieil entrepôt, ton connard d’ex, Yuri, était face à moi. Il m’a dit qu’il savait tout sûr moi, que j’avais attaché mon ex quand j’avais 18 ans, mes voyages au centre en Roumanie !! Il m’a demandé de lui dire tout ce que je savais sur le centre en Roumanie. J’ai tout de suite compris que c’était un flic, c’est comme ça qu’il a su pour mon ex, seul un flic aurait pu avoir accès à mon dossier de la police. Je l’ai d’abord dit d’aller se faire foutre. Il a sorti un couteau, et m’a demandé de lui dire ce qu’il voulait savoir, sinon il me ferait vraiment souffrir. Je pensais que ce serait du bluff, un flic aurait pas le droit de faire ça, je l’ai dit d’aller se faire voire une deuxième fois !! Et c’est là que ce connard s’est mis derrière moi et à commencer à taillader mon dos avec sa saloperie de lame ! La douleur était tellement insoutenable ! ! Je hurlais de douleur, mais il n’y prêtait aucune attention, il me disait de tout lui dire sinon il continuerait. Je lui ai répondu que je lui dirais tout si il me promettrait de me relâcher après. Puis il m’a encore tailladé, mon dos était presque complètement déchiqueté, puis il a pris de l’alcool à bruler et m’a aspergé le dos !! La douleur était encore plus insoutenable, c’était tellement atroce !! Je souhaitais même mourir pour que ça s’arrête. J’ai craqué, je lui ai tout dit : comment le centre fonctionnait, qui j’avais vu là-bas, ce que je savais de ses dirigeants…je lui ai dit tout ce que je savais sur le centre. Quand j’avais fini, il m’a demandé des informations sur Soumarov, je savais pas que c’était le leader de ce centre, j’étais juste un client, je lui ai pourtant juré que je ne connaissais pas ce nom, c’était vrai en plus, et c’est là que ce connard de flic m’a dit, qu’il n’y avait qu’un seul moyen de savoir si je disais la vérité. Il a sorti un pistolet électrique, il pouvait configurer la puissance de la décharge électrique, je pensais déjà avoir vu le pire, mais c’est là que l’horreur allait atteindre son sommet !! Il m’envoyait des décharges, juste pas assez puissant pour me faire perdre connaissance, il touchait mon dos ensanglantés pour envoyer ces décharges, la douleur était pire qu’atroce !! Je souhaitais mourir plus que jamais, n’importe quoi pour arrêter cette douleur !! J’ai essayé de lui en dire plus sur le centre, des petits détails qui m’avaient échappés, mais il continuait, m’envoyant chaque fois d’autres décharges électriques provoquant une douleur inhumaine !! Et il a continué pendant deux jours, plus de 40 heures de tortures intenses !! J’ai eu la chance de m’évanouir que deux fois, mais il me faisait reprendre conscience et continuait aussitôt, je n’avais aucun répit !! Ces quarante heures resteront à jamais les pires de ma vie, dépassant de loin mes pire cauchemars que j’aie jamais pu faire avant !! Après 40 heures, lorsque je lui ai dit absolument tout, même les détails les plus insignifiant, il m’a enfin relâché, il m’a dit qu’il me laisserait libre, mais que si je parlais à qui que ce soit de ce qui s’était passé, si je remettais un seul pied dans le centre, ou que j’essaierais encore une seule fois d’attacher une fille, il ferait subir la même chose une deuxième fois et me tuerait !! J’étais terrorisé comme jamais, je n’osais même plus penser à une fille attachée !! Ce connard m’avait pas relâché par bonté d’âme, il savait que si je disparaissais mes parents auraient payé des détectives, qui auraient su toute l’histoire et l’aurait mis derrière les barreaux. Pourtant j’avais si peur que je n’ai rien osé dire à personne, jamais je n’avais été aussi effrayé de toute ma vie, j’étais dévasté, brisé, perdu !! Ces 40 heures continuait de me hanter, toute les nuits, dès que je m’endormais, je refaisais le même cauchemar, repensant à ces 40 heures, je me réveillais toutes les nuit en hurlant !! Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai commencé à avoir des problèmes..d’évanouissements…..je tombais dans les pommes d’un instant à l’autre comme ça. J’ai été voir un médecin, il m’a dit que je souffrais d’une syncope sévère, le tout due à une arythmie, des troubles du rythme cardiaque. Il m’a cité les causes de l’arythmie, parmi lesquelles il y avait les chocs électriques, j’ai tout de suite compris que c’était dû à ces deux jours où je m’étais fait électrocuter par ton…FILS DE PUTE d’ex-fiancé !! Je n’osais toujours pas dire ce qui m’était arrivé, j’avais tellement peur que j’ai même refusé tous les traitements proposés !! J’ai dû vivre avec, avec le fait que je pouvais m’évanouir à tout moment !! Dans de telles conditions, je pouvais même plus continuer mes études, et trouver un travail c’est déjà pas facile par les temps qui courent, mais avec une syncope…c’est juste impossible !! Je faisais de la moto aussi, j’étais passionné de ça ! Mais avec ma syncope ça aussi c’était fini, si je m’évanouissais en roulant à moto, j’étais condamné !! Et pour le bondage, je n’osais même plus en regarder sur internet, j’étais mort de peur à l’idée que Yuri me retrouve. J’ai attendu un an avant de songer à revenir dans le centre, mais voilà que j’ai encore entendu que le centre en Roumanie avait en plus été dissout. J’étais complètement dévasté !! Tellement désespéré que, quand j’ai entendu parler de MEHDCA, j’ai bien failli me faire enrôler comme adepte dans leur fichue secte !! Mais je me suis quand même repris, j’ai compris que je me ferais exploiter en étant un adepte de MEHDCA, et qu’en plus j’en dépenserais mon argent. Mais j’avais entendu certaines rumeurs sur la secte…rumeur qui disais que le bondage était courant là-bas, que les employé pouvais chaque mois, librement attachée et abuser de filles. J’ai donc décidé de travailler pour la secte, plutôt que d’être un de leur pigeon, je me suis embarqué dans l’équipage de Gaston, travaillant dans le transport des adeptes. La première fois que j’ai pu aller au centre, enfin pouvoir attacher une fille, c’était le premier jour où j’ai ressenti encore du plaisir…je n’avais plus bandé une seule fois depuis ces deux jours de tortures !! Et enfin, je retrouvais ce plaisir à MEHDCA, pouvoir librement attaché une fille, et parmi les anges, je pouvais choisir de très jolies !! ça a duré quelques mois…jusqu’à ce que je le revoit !! Jusqu’à ce que je revois ton trou du cul d’ex venir au cargo pour enquêter. Quand je l’ai vu, que j’ai repensé à tout ce qu’il m’avait fait subir, à toutes les conséquences que ça avait eu sur ma vie !! D’abord Gaston m’a dit de ne rien lui faire, que ce flic n’avait aucune preuve sur nous et que ça ne servait à rien de l’éliminer. Mais il ne le connaissait pas, il savait pas de quoi ce connard monstrueux était capable de faire !! Yuri allait recommencer ces tortures inhumaines sur chaque membre de l’équipage, moi y compris !! Alors j’ai sorti mon arme, et je lui ai tiré quatre balles, avant que Gaston me prive de mon arme et me supplie de ma calmer. On est reparti en le laissant là, quatre balles dans le bide, il devait crever !! Mais non, il fallait que ce connard reste en vie, la secte dispose d’un grand réseau, j’ai appris qu’il était dans le coma, mais dans un hôpital gardé secret !! Mais il fallait que je retrouve ce sale con, si il sortait de son coma et revenait à lui, c’était fini, pour MEHDCA et pour moi !! J’ai tout fait pour retrouver ce fichu hôpital sans résultat !! Mais un mois plus tard, j’étais avec Gaston lorsqu’il a reçu un appel de Bourbier au bureau de MEHDCA, nous disant qu’une…Nina avait découvert où était le sanctuaire de MEHDCA. Ton nom m’a tout de suite fait penser à la Nina, la journaliste qui avait fait détruire le centre en Roumanie et fait mettre Soumarov derrière les barreaux. Par le réseau de MEHDCA on a aussi rapidement appris que tu étais l’ex fiancée de Yuri et c’est là que j’ai eu une idée incroyable : te faire amener dans le centre, et t’y retrouver moi-même en tant qu’adepte de la secte, pour gagner ta confiance pour que tu me dises dans quel hôpital Yuri se trouvait !! J’ai expliqué mon plan à Gaston, et on a tout mis en place : j’ai de suite pris l’avion pour parvenir au centre, je l’ai intégré quelques jours avant toi, parmi les gardes certains étaient de mèches avec Gaston et moi, Karles et la majorité des anges ne me connaissaient pas, j’étais crédible en tant que nouvel adepte dans le sanctuaire !!
Tout s’est passé comme prévu, par l’intermédiaire de Gaston tu es arrivée au sanctuaire Nina, je t’ai tout de suite repérée, tu étais comme sur les photos que j’avais eu de toi !! Je t’ai accostée en te baratinant, te racontant que j’étais né dans le centre, jouant la victime innocente pour gagner ta confiance !! Je suis sorti avec pas mal de fille vraiment bien roulée, mais toi tu es de loin la plus belle Nina !! »
« GGGGMMMHHH…MMMMMMHHHH !!! » Je fais de rage !! Adam poursuit :
« Je dois avouer que les quelques fois où je t’ai vue attachée dans le sanctuaire, ouaouh c’était quelque chose !! Mais je savais que si je jouerais finement, je pourrais te capturer à mon tour dès que j’aurai retrouvé Yuri. Et enfin tu es venu avec ton plan concocté par Jeannes, d’abord cette dernière a essayé de me rouler, me laissant dans le centre pendant que vous vous seriez échappé. Les gardes du sanctuaires avec qui j’étais de mèches m’ont fait sortir, heureusement qu’on avait caché un véhicule de secours, à l’arrière, je me suis servi pour vous rattraper, en suivant les traces des chameaux, j’ai fini par retrouver le camp des brigands. C’était parfait, je te libérerais de ces brigand et passerait à nouveau pour ton sauveur. La suite de l’histoire tu la connais, on est allé dans le bateau, une chance que le contact de Jeannes ne me connaissait pas, il est arrivé dans l’équipe de Gaston peu après que je sois allé dans le sanctuaire..je n’ai rien dit à Gaston, qu’on était à bord, je comptais lui expliquer toute l’histoire une fois que j’aurais retrouvé Yuri. Mais il a encore fallu que tu t’en mêle, et tu l’as tué, croyant que c’était lui qui avait tiré sur Yuri !! Ensuite quand les flics se sont pointé chez toi et que j’étais avec Eliza ligotée, j’ai juste eu le temps de prévenir par messages mes anciens collègues de l’équipage de Gaston, ils ont pu intercepter la voiture qui m’emmenait au poste, je me suis libéré, puis comme j’ai accès à toute la base de données de MEHDCA ça n’a pas été difficile de me procurer l’adresse de Jeannes, et c’est là que je t’ai inventé cette histoire, que Jeannes et Eliza voulait atteindre Yuri pour te forcer à leur donner Thémis, tout ça uniquement pour que tu me mène enfin à ton connard d’ex !!! Voilà pourquoi on est ici maintenant !!! »
Puis il se lève et me fait :
« Au fait, tu te demandais si Yuri se réveillerait un jour où non, et bien je vais te donner une réponse maintenant !! » puis il pointe le canon du Smith & wesson en direction de la tête de Yuri..
« GGGGMMMMHHHH !!!MMMMMMMHHHH !!!MMMMMGGMMMMHHHH »je fais en essayant de crier non !! Je tente de me débattre de toutes mes forces !! Non, non, non, NOOOOON je ne peux pas le laisser faire ça !! Et pourtant je ne peux rien faire, ligotée et bâillonnée !!!
« C’est pour m’avoir donné 40 heures de souffrances intensives fils de pute !! Pour avoir presque détruit ma vie, C’EST L’HEURE DE PAYER MAINTENANT CONNARD !!! »
Puis il tire trois balle dans la tête de Yuri !! Je gémis de toutes mes forces !! Puis j’entends le moniteur cardiaque fait ce long bruit continu, Yuri est mort ! Et je n’ai rien pu faire !!
« Enfin, enfin !! ça faisait des années que j’attendais ça !! Bon, je dois dire que c’est vraiment mon jour de chance, mon pire ennemi est mort, et j’ai trois femme sublime attachée et bâillonnée à ma merci !! Puis il sort une bouteille de chloroforme, en imbibe un mouchoir et plaque le mouchoir contre la bouche d’Eliza. Cette dernière gémis :
« GGGGMMMHHHHH !!! »
« Ne t’en fait pas ma jolie blondinette cette juste pour un gros dodo !! » réplique Adam, Eliza gémis toujours mais perds son énergie :
« GGGMMMHHH….gggmmmhhhh…mmmmmmhhh…………………………….. »
La voilà endormie. Puis Adam s’approche de Jeannes, cette dernière tente de se débattre, sans succès évidemment, puis Adam lui colle le mouchoir sur la bouche :
« GGMMMHHHH….GGGMMMHHH….gggmmmmmhhhhhhhhhhhhhhhhh……………………………………… »
La voilà endormie également ! Puis Adam avance vers moi, je tente de me débattre tant que je peux, gémis de toute mes forces :
« GGGGMMMHHHHH !!!MMMMMMMHHHHH !!! »
« Ohhh Nina, maintenant tu vas rester ma prisonnière, je vais t’attacher autant que je le voudrai, et je sais déjà comment t’emmener avec les deux autres filles dans ma planque » puis il colle le mouchoir contre ma bouche, cette odeur…..me donnant envie de dormir, alors que je gémis je perds progressivement mes forces, puis j’entends dire Adam :
« Fais dodo, ma jolie petite prisonnière, faaaaiiiiit dooooodooooooo, faaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 517
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Une journée imprévisible

Message par nonobound » 22 déc. 2017, 13:37

waouh quel retournement de situation de folie :) :) :)
je l'avais pas vu venir celle la :)

Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Passionné(e) de JdL
Messages : 261
Inscription : 09 oct. 2011, 08:11
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le contact avec un foulard en soie surtout comme liens ou bâillon,discuter avec des gens sur le ligotage ou autre. connaitre des gens de régions différentes, tester de nouvelles méthodes de ligotage, profiter des bon moments qu'offre la vie.
Ce que je déteste : Les bâillon boule,ne pas avoir de partenaire pour les scéances de ligotages, tout ce qui hard
Localisation : haute loire auvergne

Re: Une journée imprévisible

Message par foulards6384 » 22 déc. 2017, 15:23

Sa pour une surprise c'est une surprise :o
Je me doutais que Adam n'était pas clair, mais pas a ce point.
Une très bonne suite nina :bravo:
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 29 déc. 2017, 14:59

Bonjour à tous, je suis très contente que le retournement de situation vous ai plu :) !!!

Voici la suite des événements :)


Frayeur

…………………..mmmmm………………………………….mmmmmmhhh………………………..mmmmmhhh ??....................................GGGGGGMMMMMHHHHHHHH !!!! »
Je reviens enfin à moi, je suis dans une voiture sur la banquette arrière, toujours ligotée, mes bras, jambes, chevilles et poignets sont attachés dans mon dos, toujours avec ce scotch, qui me bâillonne également. Ouvrant les yeux, je voix Adam à l’avant de la voiture en train de conduire, en tournant la tête de droite à gauche, je vois Eliza et Jeannes, qui sont dans le même état que moi, ligotées et bâillonnées avec ce scotch, elle n’ont pas encore repris conscience !!
« Gggggggmmmmhhh !!! »
« Ohhh, tu es déjà réveillée Nina, ça tombe bien, nous allons bientôt pouvoir descendre de la voiture !! »
Je tente de bouger ma mâchoire comme je peux, afin de me débarrasser de ce scotch me bâillonnant….pas facile, ce scotch est vraiment solide !! Tout me revient à l’esprit, Adam me révélant sa vraie nature, le moment il a tiré sur Yuri !! Mais je n’ai hélas pas le temps de pleurer, je dois d’abord trouver un moyen de m’enfuir de ce monstre !! Je frotte ma bouche contre le siège….je parviens enfin à enlever le scotch me bâillonnant !! Enfin !! Je réplique :
« Adam, comment as-tu pu !!??!!? Espèce de pourriture monstrueuse !! Tu t’en tireras pas comme ça, je te jure que je.. »
« Je dois comprendre que je dois te bâillonner à nouveau salope !! » répond Adam
« Non !!! je… »
« Bon écoute bien alors » reprends Adam « Je suis pas con, je sais que tu veux me tuer dans d’atroce souffrance et pour toujours blablabla…épargne moi tes menaces dans le vide et tu ne cries pas !! Je t’épargne, mais si tu recommences à menacer où à crier, je te bâillonnerai à un point où tu auras même de la peine à respirer, pigé !!?? »
« Espèce de….bon c’est d’accord » je réponds.
Ne pouvant plus le menacer, je dois avouer que je ne sais plus trop quoi lui dire. Je patiente quelques instants, puis je lui fais :
« Que comptes-tu faire maintenant Adam ?? Tu veux récupérer Thémis et prendre la place de Karl, n’est-ce pas ?? Jamais tu ne mettras la main sur la clé usb, la police sera en alerte comme jamais lorsqu’il retrouveront le corps de Yur !! »
« Ohh, prendre la place de Karl fait bien partie de mes plans, et croix-moi tôt ou tard j’y arriverai, mais je ne suis pas pressé, pour l’instant je veux profiter de mes trois captives !! »
« Nous retenir !! Ben voyons !! Trois filles pour toi ligotée !!! C’était ça ta conception d’une vie heureuse avec moi, me garder prisonnière ligotée pour toujours !! De toute façon la police te retrouvera tôt ou tard, pareil pour le centre de MEHDCA, ce n’est qu’une question de temps avant que ce centre maudit soit détruit, souvient toi de ce qui s’est passé avec le centre en Roumanie !! »
« Et bien laisse-moi te dire que tu as tort Nina !! Des gens obsédé par le sexe et le bondage, il y en a beaucoup sur terre, et ça ne s’arrêtera jamais !! C’est un peu comme une Hydre tu vois, ce fameux montre, issu de la mythologie grecque, lorsque l’on coupe la tête de ce monstre, deux autres têtes repoussent !! C’est d’ailleurs exactement ce qui s’est passé après la fermeture du centre en Roumanie !! »
« Tu veux bien développer Adam ??? » je réplique
Soudain, Jeannes semble se réveiller…elle ouvre les yeux et s’aperçoit qu’elle est aussi captive que moi !!
« GGGGMMMMHHHH !!! »
« Bien le bonjour Jeannes, je dois encore te remercier d’avoir persévéré à nous suivre !! Sinon je ne t’aurai pas capturée ainsi qu’Eliza !! Ce qui me fait trois prisonnière sexy à ma merci au lieu d’une, inutile de te dire à quel point j’en suis ravi !! »
Puis la voiture s’arrête. Adam se dirige vers nous, il donne quelques gifle à Eliza en lui faisant :
« Hey, c’est le moment de se réveiller blondinette !! »
« ggggmmmhh….mmmmhhh…GGGMMMMHHH !!!! » fait Eliza en se réveillant.
Adam sort un couteau et découpe nos liens, dégageant le scoth mais laissant nos mains attachés dans le dos, Eliza et Jeannes sont encore bâillonnée, je réplique :
« Attention espèce de pervers, nous détaches pas trop où tu seras bientôt incapable de bander enflure!! »
« Ohh, t’inquiète pas, vos mains ligotée ça plait déjà beaucoup !! Et de toute façon on va y remédier bientôt !! On va sortir, surtout tenté rien, parce que j’hésiterai pas à tirer pour tuer » fait-il en montrant son pistolet. Puis il ouvre la portière, nous sortons chacune, puis nous avançons Adam étant derrière nous, il nous dirige vers une villa, l’endroit est complètement isolé, il n’y a absolument rien ni personne autour !! Peu avant que nous n’atteignons la maison Adam nous fait :
« Je remercie le ciel que mes parents soient aussi riche, c’était mon cadeau d’anniversaire pour mes 20 ans. Et les voisins les plus proches sont à plus de 100km. On y sera très tranquille ici !! »
« Où est-ce qu’on est Adam ?? »
« Peu importe, dorénavant vous ne vivrez dans cette maison, et pour toujours !! »
Puis il ouvre la porte, nous entrons, puis Adam se dirige au salon, puis reviens et nous dirige vers le sous-sol, nous descendons les escalier, puis il nous ouvre une autre porte au sous-sol et nous fait :
« Bienvenue dans ma chambre spécialement conçue pour cette occasion !! »
Puis nous entrons chacune, nous éprouvons tous cet air inquiet en découvrant la pièce :
Des cordes, d’autres rouleau de scotch, des baillons boules et de toutes sortes, j’en passe…aucune fenêtre bien entendu !! Adam coupe le scotch attachant nos mains, nous sommes toutes totalement détachées !! Eliza et Jeannes s’empressent de retirer leurs baillons !! Eliza réplique :
« Espèce de taré !!! ça suffit maintenant tes petits jeux !!! »
« Au contraire, c’est maintenant que l’on va vraiment commencer à jouer !! Et c’est d’ailleurs toi la première !! » réplique Adam en élevant son pistolet « Jeannes et Nina, vous allez attacher Eliza, vous pouvez voir qu’il y a un pôle en bois dans le coin de la pièce, vous allez attacher Eliza avec des cordes au pôle, les mains à l’avant, puis attachées en l’air au-dessus de sa tête, que ce soit relié au pôle. Vous feriez bien de m’obéir, et de l’attacher correctement, sinon je tue l’une d’entre vous !! »
Jeannes prend le bras d’Eliza en lui faisant :
« Allez, viens Eliza »
« Mais t’es cinglée !!? On va quand même pas obéir à ce malade !!! »
« Eliza !! » je réplique « c’est pas le moment de jouer les rebelles, tu vu ce qui s’est passé à l’hopital !! Adam nous tueras si on refuse d’obéir, ou peut-être pire encore !! Je t’en supplie ne complique pas les choses !! »
Eliza soupire et se dirige vers la pôle en bois. Jeannes saisi une corde et commence à attacher les bras d’Eliza à l’avant. Puis elle sert le nœud ! Puis nous dirigeons Eliza contre le pôle, Eliza monte les poignets ligotés d’Eliza au-dessus de sa tête, et les attaches pour les relié au pôle, pendant que j’attache les chevilles d’Eliza ! Adam est en train de filmer. Eliza est une belle femme, ses chevilles sont magnifiques et elle porte très bien ses sandales argentées, c’est bizarre mais malgré la situation, je…j’éprouve un étrange plaisir à l’attacher. Je serre le nœud, de même que Jeannes, puis j’utilise d’autres cordes pour relier ses chevilles au pôle, pendant ce temps, Adam fait :
« Jeannes, attaches le torse d’Eliza au pôle, déroule des cordes au-dessus et au-dessous de ses seins !! Quant à toi Nina, tu vas attacher les jambes d’Eliza maintenant, passe des cordes au-dessous et au-dessus de ses genoux !! »
Nous obéissons toutes les deux! Je saisis une autre corde et commence à attacher les jambes d’Eliza, sous les genoux…je dois avouer….j’ai honte mais je ressens presque autant de plaisir que Adam a cette situation. Je serre le nœud et saisi une autre corde. Avant de continuer je regarde mon œuvre !! Ses jolies jambes…puis je poursuis, liant ses jambes en passant les cordes au-dessus de ses genoux cette fois, je frissonne de plaisir, malgré cette situation tellement dangereuse !! Puis je serre le nœud. Je contemple ses magnifique jambes, solidement serrée entre elles par les cordes, les cordes étant bien serrées, fermement enroulée autour d’une peau si douce !! Jeannes à également attaché le torse d’Eliza, puis Adam réplique :
« Bien, maintenant Jeannes, tu vas saisir un bâillon boule blanc et le mettre à Eliza !! Nina, tu vas saisir une autre corde !! »
Je vais ramasser une autre corde, en revenant je vois Jeannes attachant le bâillon boule derrière la tête d’Eliza.
« Très bien, maintenant Jeannes, tu vas coiser tes mains dans le dos, et toi Nina, tu vas attacher ses mains !! » fait Adam en se rapprochant avec sa caméra à la main. Jeannes croise ses mains dans le dos, ramasse la corde et m’approche d’elle. Mais soudain, Jeannes frappe violemment Adam au visage, et tente de s’enfuire, mais Adam lui attrape le bras, l’empêchant de partir. Elle se débat, mais Adam parviens à la maitriser, j’en profite pour partir, pendant que je courre vers l’escaler j’entends Adam crier :
« NINA, REVIENS ICI TOUT DE SUITE !!!! SALOPE !!! »
Je remonte les escaliers sans y prêter attention davantage !! Je courre au salon, il faut que je retrouve les clés de la voitures. Mais où sont-elles, je suis prêt à parier que Adam les a déposé par ici, mais où sont-elles !?? Heureusement Adam est occupé avec Jeannes, mais plus pour longtemps hélas !! Je fais tomber tout ce qu’il y a sur la table pour trouver ces fichues clé…non toujours rien, allez Nina !! Soudain je les vois sur le canapé, je les prends et courre vers la porte d’entrée. Soudain, peu avant que j’atteigne la porte d’entrée, Adam bondit sur moi et me plaque au sol, me faisant perdre les clés, je crie :
« Lâches moi sale monstre !!! »
« Sale monstre !?? C’est pas une façon d’appeler ton chérie Nina !! »
« AU SECOUUUUUURS !!! »
« Oh, si tu savais Nina, j’attendais ça depuis si longtemps, le moment est enfin arrivé » réplique Adam étant équipé de plusieurs cordes, saisissant un bâillon boule rouge, je crie :
« A L’AIIIIIII…GGGGGGMMMMMMMMHHHHHHH…MMMMMMMMHHHHH !!! »
Puis il me retourne sur le ventre, serre mes poignets ensembles et commence à les attacher derrière mon dos…je ne peux rien faire, il a trop de force pour moi !! Je sens ces maudites cordes attacher mes poignets..puis il serre déjà le nœud, mes mains sont attachées dans le dos. Puis il commence à attacher mes coudes ensembles, enroulant la corde juste au dessus de mes coudes…puis il serre le nœud, puis il utilise enroule une autre corde sous mes coudes cette fois….puis il serre le nœud, je deviens de plus en plus attachée et de plus en plus impuissante !! Puis il continue attachant cette fois mes bras à mon torse, passant plusieurs tours de cordes au dessous et au dessus de mes seins…puis il serre fermement le nœud, le haut de mon corps est solidement ligoté, puis Adam saisit mes chevilles et les attaches ensembles, je ne peux rien faire, étant obligée de me voir ligotée les seules membres qui étaient encore libre….ils ne le sont même plus, mes pieds sont attachés maintenant !! Puis il continue attachant mes jambes, passant plusieurs tours de cordes sous mes genoux…..mes jambes sont attachées également, puis il fait de même en passant d’autre cordes au dessus de mes genoux…puis il serre le nœud et sans perdre de temps il utilise une autre corde pour ramener mes pieds à mes poignets….il serre le nœud, me voilà attachée solidement en hogtied et bâillonnée !!
Soudain, le téléphone sonne, Adam, en pleine extase me fait :
« Tu vas pas bouger d’ici salope, je reviens vite !! »
Puis il se dirige au salon pour son téléphone. Le clé sont encore au sol, je dois faire quelque chose, allez Nina tu….oh c’est pas possible, je suis tellement attachée, je n’arrive pas à bouger, je n’arrive pas à remuer mes membres, je n’arrive même pas à ramper !! Impossible, je ne peux absolument rien faire, pourtant la clé est juste à côté de moi, c’est tellement frustrant !!
« GGGGMMMMMHHHHH !!!!MMMMMMMMHHHH !!! » Je fais en gémissant. Evidemment personne ne m’entendrait, même si il y avait quelqu’un dans les environs ! Voilà déjà 10 minutes que je suis attachée ainsi, je n’ai pas pu bouger d’un centimètres. Adam revient à moi, il me regarde et me fait :
« Ohhh, ouii, tu es tellement mignonne ainsi Nina, tellement excitante toute attachée, si bien attachée que tu ne peux absolument plus bouger de ton corps !! »
« GGGGMMMMMMMMHHHH !!! »
« Allons, on va revenir à ma chambre » me fait il en me transportant, puis il descend les escaliers, puis rentre dans la pièce, je vois Jeannes, au sol, solidement attachée avec du scotch gris, pieds, jambes, bras et bras attachés à l’avant et scotché à ses jambes, elle est également baillonnée de plusieurs tours de scotch autour de sa tête. Puis Adam me dépose au sol, puis se dirige vers Jeannes et lui fait :
« J’avais dit, je vous avais prévenu de ne surtout rien faire de stupide, et c’est exactement ce que tu as fait Jeannes !! Viens par-là pétasse !! » fait-il en la trainant vers le lit, puis il la met à genoux, couchée le torse sur le lit, puis il fait en baissant le pantalon de Jeannes :
« J’espère que ça va te plaire pétasse, parce que c’est ta dernière fois !! »
Puis il retire le string de Jeannes, ses fesses sont nues, Eliza et moi toutes attachées et bâillonnées que nous sommes, voyons toute la scène.
« GGGGGMMMMMHHH !!!MMMMMMHHHHH !!!NNNNNNMMMMHHH !!! » Fais Jeannes en gémissant, ses cris étant ferment étouffé par son solide bâillon. Puis Adam lui caresse les fesses de Jeannes de sa main gauche, alors qu’il caresse son entre jambe commençant déjà à bander tout en plotant Jeannes. Puis il revient vers moi et me fait :
« Tu vas m’aider à prendre du plaisir Nina !! » Puis il me porte à nouveau, je gémis de toutes mes forces, mais Adam n’y prête aucune attention, puis me pose sur le lit, juste en face de Jeannes, puis Adam se repositionne derrière les fesses de Jeannes, il baisse son pantalon, il bande comme jamais, puis il baisse son slip son sexe caresse les fesses de Jeannes, celle-ci gémis de toutes ses forces, Eliza et moi gémissons également, mais Adam jouis de son côté :
« Ooooh ouiiiii….attachée….à moi….et Nina attachée aussi, juste sous mes yeux…. Ooohhhh ouiiiiii»
Dire que j’étais amoureuse de ce monstre !! Il continue de jouir caressant les fesses de Jeannes de son sexe :
« Oooohhhh ouiiiiiiii….ouiiiiii…oui.ouiouiouiouiiiiiiiiii !!!!! »
« GGGGGMMMMMMHHH » Fais Jeannes, alors qu’Adam enfonce son sexe dans ses fesses :
« OOOOOOHHH !!!OUIIII C’EST TROP BON !!!PUTAIN DIRE QUE CA EXISTE !!! OHHHH PUTAIN CA M’EXCITE TELLEMENT !! OUIIIIOUIIIIIIOUIIIIII !! »
Il remue son bassin, sodomisant Jeannes, elle est aussi impuissante et immobilisée que nous toutes, étant violée sans rien pouvoir faire !
De mon côté je ne peux absolument pas bouger non plus, tantôt je ferme les yeux, tantôt je les rouvres, ne supportant pas de seulement entendre tous ces gémissements sans voir ce qui ce passe !! cette position est si contraignante, je ne peux absolument pas bouger du tout, le hogtied étant si efficace !! Adam continue de Jouir, remuant son bassin de plus en plus vite :
« OOOOHHHH OUIIIIII, OOOOOHHHH OUIIIIIIII !!!!OUIIIIIIIOUIIIIIIOUIIIIII OOOHHHH PUTAIN !!!JE SUIS TELLEMENT EXCITE !!!OUIIIIIIIOUIIIIIOUIIIIOUIIII !!!! »
Puis il s’arrête de remuer, son sexe étant enfoncé comme jamais dans les fesses de Jeannes, puis il éjacule !! Jeannes couinait de toutes ses forces !! Puis Adam retire son sexe, puis rejette violemment Jeannes contre le sol juste à côté du lit.
« AAAaaahh putain ce que c’est bon !! ça valait le coup de patienter tout ce temps !! » puis il reprends sont pistolet le pointe sur Jeannes :
« GGGGGMMMMMMHHHHH !!!! » fait-elle paniquant se débattant de toute ses forces sans aucun résultat.
« Je t’avais prévenu pétasse, mais merci pour la sucrerie, c’était très agréable !! »
Puis il la regarde se débattre encore quelques instant, puis tire deux balles dans sa tête. Les hurlements de peur d’Eliza sont étouffés par son bâillon, puis Adam nous fait :
« Que ça vous serve d’exemple !!! Je vous l’avais dit, je me prends pas la tête, je tue toute celle qui tente de me doubler !! Vous savez à quoi vous attendre si vous tentez quoi que ce soit !!! »
Nous sommes tellement terrorisées !! Adam est complètement cinglé !! Puis il réplique :
« Bien, je pense que vous avez du comprendre, c’est pas tout ça, mais tout ça m’a épuisé, je vais faire une ptite sieste, mais vous en faites pas, je vais revenir et on va bien s’amuser après !! »
Puis Adam quitte la pièce refermant la porte derrière lui. Il a laissé le cadavre de Jeannes dans la pièce, quelle horreur. Eliza est en train de fondre en larmes. Je tente immédiatement de me débattre !! Non impossible rien à faire, jamais je ne réussirai à me libérer de cette position !! Quel enfer, c’est encore pire que d’être à MEHDCA !!
Voilà maintenant une heure que Adam nous a laissé seul, il ne risque pas grand-chose, nous sommes si bien ligotée, on ne pourrait jamais se détacher, nous ne pouvons même pas nous parler avec Eliza !! Eliza a essayé de se débattre tout ce temps, sans aucun résultat, évidemment elle est trop bien attachée elle aussi. Inutile d’imaginer qu’un objet coupant trainerait dans cette pièce, Adam aura forcément fait attention qu’il n’y ait rien qui puisse nous permettre de couper nos liens !! Adam !! Quand je pense à toutes les personnes affreuses qui m’ont déjà capturée ou violée, Adam est sans doute le plus monstrueux de tous, et dire que je l’aimais !! Il m’a trahit !! A tué Yuri !! Quelle pourriture, sale monstre !! Oh mais, j’y pense, Jeannes avait un couteau quand on était à l’hôpital !! Je suis prête à parier que le couteau est encore sur elle !! Il n’y a plus un instant à perdre, Adam peut revenir d’un instant à l’autre !!
Je commence à remuer..ohh c’est pas vrai, mais je n’arrive même pas à me déplacer d’un centimètres, cette position est si contraignante !! Je ne crois même pas être capable de descendre du lit pour atteindre Jeannes !! Adam espèce de sale monstre, comment as-tu pu me faire ça !! Hélas, il m’a vraiment bien attachée…allez Nina essaie encore !! J’y mets toutes mes forces, toute mon énergie, je parviens à remuer quelques peu, mais je ne peux toujours pas me déplacer !! Je m’arrête, épuisée !! Non je ne vais jamais y arriver, cette position est bien trop contraignante !! Je suis condamnée à rester prisonnière comme Eliza !!
J’attends quelques minutes de plus, j’essaie encore de remuer y mettant à nouveau toutes mes forces…je parviens à me déplacer quelque peu, si au moins je pouvais…je parviens à me à tourner mon corps, puis je parviens à tomber du lit !! Je tombe sur le corps de Jeannes !! Quelle chance !! Mais ce n’est pas encore gagné !! Je ne vois pas du tout mes mains, difficile de savoir ce que je suis en train de toucher. Je sens la jambe de Jeannes, et si…je dirige mes doigts vers sa cheville je sens…OUI, le couteau était caché à sa cheville, je parviens à m’en emparer !! Tout d’abord défaire la corde qui lie mes pieds à mes mains !! Difficile, je ne vois rien du tout, je ne vois ni mes mains, ni le couteau, ni mes liens….OUI, la corde est rompue, je suis encore attachée, mais c’est déjà beaucoup moins contraignant…puis je commence à scier la corde enlaçant mes bras….allez Nina….OUI, la corde est également rompue !! Mais mes coudes sont encore attachés ensemble, comment les couper ces cordes ? Heureusement le couteau de Jeannes est assez longs, je…oui j’arrive à atteindre ces cordes également….je scie, doucement mais surement….la corde est rompue !! Je libère mes coudes et scie la corde attachant mes bras à mon corps…et la voilà coupée et dégagée, je coupe encore les cordes de mes pieds et jambes….me voilà libre, je retire mon bâillon !! Oh enfin libre, je me relève..
« GGGGMMMMMHHHHH !! » Fait Eliza, me suppliant de la libérer en gémissant de toute son énergie ! Je la regarde quelques instants… après tout ce qu’elle m’a fait, je suis pas sûr de vouloir l’aider !! Mais si je la laisse ici, Adam aura toujours une prisonnière pour lui, je ne lui ferai pas ce plaisir !! Après tout, Eliza est pourrie mais loin d’être aussi cruelle qu’Adam ! Je me dirige vers elle, je découpe ses liens au poignets, elle détache aussitôt son corps du pôle, pendant que je détache ses jambes et ses pieds….la voilà très vite libérée, elle retire son bâillon et me fait :
« Nina je…merci.. »
Je brandis mon couteau devant elle et réplique :
« Si tu essaies quoi que ce soit Eliza, je te jure, je n’hésiterai pas à m’en servir !! »
« Ce…je t’assure ce ne sera pas nécessaire Nina !! » réplique calmement Eliza
« Je vais quand même le garder crois-moi !! » je réponds. Puis Eliza réplique :
« D’accord, d’accord, je comprends…il faut que l’on quitte cet endroit Nina !! »
« Oui, oui…bien sûr, allons-y ! » je termine.
Nous remontons l’escalier, les clés de la voiture sont sur la table je les ramasse. Il y a un autre escalier menant à l’étage supérieure, surement vers la chambre à coucher d’Adam, je me dirige vers les escaliers en question Eliza me fait en chuchotant :
« Mais Nina qu’est-ce que tu fais !!?? »
« Je partirai pas d’ici avant d’avoir tué ce monstre !! » je réplique en chuchotant. Puis Eliza me saisit le bras en faisant :
« Tu es folle Nina ??? »
Je me retourne, retire mon bras et pointe en direction d’Eliza en lui disant :
« N’approche plus ou je te jure que je te tue aussi !! »
Eliza lève ses mains en me chuchotant :
« Ecoute Nina, je, je comprends ta colère…mais c’est trop dangereux !! Adam a encore son flingue, tu as vu de quoi il est capable !! Il n’hésitera pas à te tuer !! Je t’en supplie Nina allons-nous en !! On préviendra la police, ils s’occuperont de lui !! »
Je reste immobile, sans savoir quoi faire. Puis j’entends du bruit à l’étage, Adam semble se réveiller. Elle a raison, c’est trop dangereux pour moi pour l’instant, je fais à Eliza :
« Allons-nous en !! »
Nous nous dirigeons vers la porte d’entrée, ouvrons la porte et courrons vers la voiture. J’ouvre la porte et je donne les clés à Eliza lui faisant prendre le volant, afin que je puisse garder mon couteau à la main, je m’assieds sur le siège passager, Eliza démarre la voiture, nous roulons nous éloignons le plus vite possible de cette propriété maudite !!!
A une centaine de mètre de la maison, je vois Adam dans le rétroviseur, puis il tire plusieurs coups de feu que nous entendons. Soudain, le rétroviseur tombe étant touché par une balle, Eliza accélère, heureusement nous sommes rapidement trop loin pour être atteinte pour les balles d’Adam !!
Nous roulons une heure de plus sans rien dire de plus. Puis après une heure de plus, Eliza me fait :
« On vient juste d’échapper à l’enfer !! »
« Oui ça tu peux le dire !! Va chez moi Eliza, aussitôt là-bas, je pourrai appeler la police pour faire arrêter Adam !! »
« D’accord, je vais chez toi !! Je….je…je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie Nina, tu sais…quand il a tué…Jeannes » puis elle recommence à pleurer. Je ne sais pas quoi dire. Puis je fais :
« Le plus important maintenant est de prévenir la police !! »
Puis Eliza sèche ses larmes et me fait :
« Ouiii, ouii sans doute tu as raison !! »
Puis nous poursuivons notre route, sans dire grand-chose d’autre.
Après deux heures de plus, nous arrivons chez moi. Je lui fais :
« Tu viens avec moi Eliza !! »
« Oui, mais je t’assure Nina, tu n’as pas besoin de ce couteau, je ne vais pas tenter quoi que ce soit !! ».
Nous sortons et entrons dans ma maison. Je fais à Eliza :
« Viens dans le salon avec moi, je vais tout de suite appeler la police !! Au fait, où as-tu laissé mon téléphone portable Eliza ? »
« On l’avait amené à une connaissance de Jeannes pour forcer tes messages. En rentrant on l’avait laissé chez Jeannes, je peux.. »
« SURPRISE NINA !! COMME ON SE RETROUVE !! »
Eliza et moi levant nos mains en l’air, moi lâchant le couteau par terre, surprise et effrayée !! C’est Alicia !!! Elle pointe un pistolet sur nous, elle porte une veste en cuir et des pantalons moulant noir !! Je la croyais pourtant en prison !!! Comment a-t-elle pu !!??? Puis Alicia dit à Eliza :
« Tu as le choix blondasse, tu restes ici et je te tue, ou alors tu dégages très loin d’ici très rapidement et tu restes en vie!!
Eliza quitte la maison en courant sans rien dire de plus !! Je fais :
« Alicia !! Comment as-tu pu !!??... »
« La ferme Nina !! J’ai des plans pour toi, mais avant je vais pas prendre de risque » me fait-elle en sortant des attaches zip, puis elle me fait :
« Tourne toi et mets tes mains dans le dos, t’a plutôt intérêt à te laisser faire, sinon c’est en te mettant une balle dans chaque bras que je t’immobiliserais !! »
Je me retourne et croise mes mains dans le dos !! Alicia attache mes mains, puis je lui fais :
« Qu’est-ce que tu comptes faire de moi Alicia !!?? »
« Ce que moi je voudrais faire, c’est te tuer de la façon la plus atroce possible…mais j’ai un travail à faire pour quelqu’un qui veut te faire beaucoup souffrir…ce quelqu’un a d’ailleurs su que tu t’étais récemment évadée du centre de la secte MEHDCA, et que son leader Karl était prêt à payer une très grande somme pour te récupérer…la personne pour qui je travaille maintenant a contacté Karl, il va payer une très grosse sommes, moi aussi je toucherai ma part du gâteau !! »
« Qui ??? Pour qui tu travailles Alicia ??...GGGGMMMMHHHH !! »
Alicia enfonce un tissu dans ma bouche et le serre derrière ma tête avec une autre attache zip ! Me voilà solidement bâillonnée !! Puis Alicia prends mes clé de voitures et fait :
« On a une longue route, on aura largement le temps de bavarder plus tard connasse !! »
Puis elle me fait sortir de chez moi, elle me fait assoir sur le siège passager de la ma voiture, Alicia prends le volant. Dire que je venais à peine d’échapper à Adam, et voilà qu’Alicia réapparait !! Pour qui travaille-elle, qui veut tant me faire souffrir !! Et que me réserve Karl si il remet la main sur moi !!??? »

A SUIVRE…………

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 517
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Une journée imprévisible

Message par nonobound » 29 déc. 2017, 17:35

oh oh alicia le retour de l'enfer mdr

décidément la liberté est de courtes durées pour nina :)

Avatar de l’utilisateur
pistache
Régulier(ère)
Messages : 27
Inscription : 12 oct. 2017, 09:17
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La pistache, les cordes, la musique, lecture
Ce que je déteste : Les champignons, l'intolérance

Re: Une journée imprévisible

Message par pistache » 18 janv. 2018, 06:44

On dirait que Nina aime vraiment se faire ligoté............
Je suis aussi curieuse de savoir ce qui va arriver à Alicia, vivement la suite^^

Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 19 janv. 2018, 06:25

Bonjour à tous, après une longue attente, voici la suite des événements, c'est aussi le dernier épisode de cette deuxième saison :)

Nonobound et Pistache, je vous laisse lire la suite pour découvrir la suite pour Alicia également :) Mais vous aurez réentendrez parler d'elle lors de la prochaine saison bien entendu :)

Bonne lecture à tous :) :) :)

Attachée à jamais

« GGGGGGGMMMMMMPPPFFFFHHHHHH !!! »
« Oh t’es chiante !! Bon je vais retirer ton bâillon, mais je te préviens si tu essayes de crier c’est en t’assommant que je te garderai silencieuse !! » réplique Alicia. Puis elle utilise une paire de ciseau pour couper le zip me bâillonnant, je crache immédiatement le mouchoir et je fais :
« Alicia, je sais que l’on a eu beaucoup de différent dans le passé, mais je t’en supplie ne fait pas ça !! »
« Pas la peine de me supplier, estime toi heureuse que je te tue pas !! »
Mes mains et mes chevilles sont toujours ligotés par ces zips, j’essaie de m’en défaire, mais Alicia les as bien serrée, et elles sont plus solides qu’elles n’en ont l’air !! Voilà déjà une bonne heure que nous roulons, j’ignore où nous allons. Puis je poursuis :
« Je t’ai peut-être envoyé en prison, mais te souviens-tu seulement de ce que tu m’as fait auparavant Alicia ?? Tu m’as capturée et envoyée dans ce centre en Roumanie, une deuxième fois, tu savais que je me ferai violée pour le restant de ma vie !! Mais je sais que tu ne changeras pas d’avis. Une fois que MEHDCA aura de nouveau la main sur moi, il y a des chances qu’ils me tuent, tu en es consciente ?? »
« Très émouvant Nina !! Mais je peux te le confirmer, d’après la personne pour qui je travaille il y a de grandes chances pour qu’ils te tuent ! »
« Alors dis-moi au moins pour qui tu travailles !! »
« Je ne connais pas son nom, c’est une connaissance d’une fille que tu as bien connu…Evelyne, qui s’est notamment fait connaître par le surnom de geôlier ! »
« Une connaissance du geôlier !! Décris-moi cette personne !! »
« Hors de question, je t’en ai déjà beaucoup dit. C’est notamment pour venger la mort d’Evelyne que l’on m’a chargé de te remettre à MEHDCA ! »
« Qu’est ce qu’on t’a promis ?? De l’argent ?? »
« 500'000 euros, et ma liberté. On me procurera un passeport pour la France, avec mon visage et un faux nom, je pourrai vivre librement dans ce pays ! »
« Tu es prête à faire confiance à quelqu’un qui était de mèche avec le geôlier ?? »
« Ohh, ne t’en fait pas Nina, j’ai pris mes précautions bien sûr !! »
Mes poignets sont fermement collés l’un contre l’autre, à l’arrière de mon corps, de même que pour mes chevilles. Si seulement je pouvais me procurer un objet coupant…la paire de ciseau que Alicia à utiliser pour ôter mon bâillon est sur le siège arrière, si seulement la ceinture ne me retenait pas au siège. Il faut pourtant à tout prix que je m’échappe, que je puisse dénoncer les horreurs de MEHDCA à la police…et que je fasse arrêter Adam…oh mais j’y pense, Adam était bien client du centre en Roumanie !! Je fais :
« Alicia, je…te souviens-tu de tous tes clients au centre en Roumanie ?? »
« Il y en a eu beaucoup, mais les clients les plus réguliers je m’en souviens bien, pourquoi ? »
« As-tu connu une jeune homme nommé Adam ? »
« Ce nom ne me dit absolument rien ! »
« Je suis sûr que tu dois t’en souvenir, il était régulièrement au centre par le passé. Une jeune homme blond aux yeux bleus, taille moyenne, assez beau garçon.. »
« Je me souviens d’un jeune homme, qui correspond à ta description, mais il ne s’appelait pas Adam. En fait, c’était assez bizarre, il venu régulièrement au centre, la dernière fois, avant de partir du centre il m’avait encore dit qu’il avait l’intention d’y rester une semaine la prochaine fois, et pourtant on ne l’a plus jamais revu au centre, plus aucune nouvelle !! »
C’est forcément Adam, aucun doute, il avait disparu du centre après l’interrogation de Yuri. Oh mais. J’y suis, Adam est un faux nom, mais oui forcément, il ne m’aurait jamais donné sa véritable identité !! Je fais :
« Alicia, dis-moi comment s’appelait cet homme !! »
« Fini la causette Nina, on est arrivé à destination !! »
« Alicia, je t’en supplie, Yuri a été..ggggmmmmpfffhhhhhh !! » Alicia vient d’enfoncer le mouchoir dans ma bouche, et attache une autre zip autour de ma tête pour fixer mon bâillon. Puis elle sort de la voiture, coupe le zip attachant mes chevilles, mes pieds sont libre, mais mes mains sont toujours attachées dans le dos et je suis bâillonnée. Nous sortons ensemble de la voiture, il y a deux autres voitures qui attendent, deux hommes et…une agent de police !!?? L’uniforme de police n’est pas celui de la France, elle vient d’un autre pays, mais qui est-elle ?? » Puis Alicia pointe son arme dans mon dos et me fait avancer vers ces hommes, la policière fait :
« Très beau travail ma jolie petite rebelle, mon éducation a été très productive sur toi ma petite Alicia !! Veux-tu bien remettre la jolie Nina à ces messieurs de MEHDCA ? Puis je te remettrai ce qui était promis ! »
Alicia me pousse vers ces deux hommes, l’un d’eux attrape mon bras et me fait :
« Carle est très impatient de te revoir !! Autant te dire qu’il n’a pas beaucoup aimé que tu t’échappes avec deux anges, je ne donne pas très cher de ta peau ma jolie !! »
Je voudrais bien essayer de m’enfuir, mais c’est peine perdue, mes mains sont ligotées dans le dos, je suis bâillonnées, en plus ce type tient fermement mon bras !
Puis la flic pointe son arme sur Alicia et lui fait :
« Donne-moi ton arme, ma minette !! »
« On avait un accord, je capturais Nina pour vous, et vous me donniez l’argent et ma liberté, mon passeport !! » réplique Alicia.
« Je suis prête à parier que tu ne manquerais pas de me tuer dès que tu aurais ton argent et ton passeport Alicia !! Je tiens ma parole, tu auras ton fric et ton passeport, mais je te laisserai pas me tuer, alors file-moi ton arme MAINTENANT !! »
Alicia soupire, lâche son arme à terre, et donne un coup de pied dedans pour la pousser vers la policière, cette dernière range son arme, puis prend en main le pistolet d’Alicia. Puis elle fait :
« Voilà qui est bien ma jolie, et maintenant.. »
Soudain Alicia fonce sur elle, la flic appuie sur la gâchette, mais aucune balle ne sort, Alicia la frappe violemment à la gorge, et saisit l’arme de son étui, Alicia braque les deux hommes me retenant avant qu’ils ne puissent réagir :
« Vous deux, déposer vous pistolet à terre, je n’hésiterai pas à vous tuer !! Et après mettez-vous près de la flic » réplique Alicia. Les deux hommes obéissent, et balance leurs armes à Alicia, cette dernière les ramassent, puis elle braque son arme sur la policière, rejointe par les deux hommes, puis Alicia fait à la policière » :
« Tu avais raison, j’avais bien l’intention de te tuer !! C’est la seule raison pour laquelle j’ai fait tout ça !! Tu peux garder ton fric et même le passeport, tu vas payer tout ce que tu m’as fait subir sale pute !!! Tu vas regretter de m’avoir attachée et abusée !! Et ta mort ne sera pas indolore, crois-moi !!»
« Tu crois que tu vas t’en tirer comme ça Alicia !?? »
Pendant ce temps je tente discrètement de partir, marchant tout doucement pour ne pas me faire remarquer. Soudain le téléphone d’Alicia retenti, cette dernière regarde l’écran et décroche le haut parleur activé en faisant :
« Adriana, je n’ai vraiment pas le temps maintenant.. »
« Alicia, ils…je t’en supplie fait ce qu’ils te demandent de faire…je….gggggmmmmmhhh !! »c’était la voix d’une fille.
« ADRIANA !!?? » réplique Alicia
« Bonjour Alicia, votre sœur est bien mignonne !! » c’est la voix d’un homme cette fois.
« Qu’est-ce que vous avez fait d’elle espèce d’enfoiré !! » réplique Alicia
« Pour l’instant rien de bien méchant, mais elle est juste ligotée et bâillonnée. Mais ça pourrait être pire, si vous refuser d’obéir ! »
« Maintenant tu vas poser tes armes et te laisser faire Alicia, sinon mes hommes tueront ta sœur » réplique la policière !
Alicia commence à paniquer, puis la flic fait :
« Je compte jusqu’à 10, après vous tuez sa sœur !! 10…..9…..8…. »
Pendant que la policière décompte je continue de me dirige discrètement vers la voiture, afin de saisir la paire de ciseau pour couper mes liens.
« …7….6….5.. »
Puis Alicia lâche son arme puis fait :
« C’est bon, c’est bon, c’est bon, fait ce que tu veux de moi, mais ne faites pas de mal à ma sœur !! »
« Très bien, garder la sœur, surveiller la bien, mais ne lui faites pas de mal !! » réplique la policière. Celle-ci se relève, puis sort une paire de menottes et fait :
« Tournes toi et met tes mains dans le dos ma minette !! »
Alicia obéit, puis la policière menotte les mains d’Alicia dans le dos, le cliquetis des menottes se faisant entendre jusqu’à moi. Pendant ce temps, les deux hommes se dirigent vers moi, me saisissant chacun un bras, l’un d’eux me faisant :
« Où tu crois aller ma jolie !!?? »
« Merci pour votre aide, Carle fera le paiement sur votre numéro de compte » réplique l’autre homme à la policière, cette dernière fait :
« Si tu savais comme je suis excitée à l’idée de t’avoir à nouveau menottée Alicia, je constate que tu es loin d’être aussi sage que je l’espérais, mais nous allons retourner chez moi et poursuivre ton éducation ma jolie !! »
« Nina !! » réplique Alicia « La personne pour qui j’ai fait ça s’appell….ggggmmmmhhh » la flic la bâillonne en cleave gag à l’air d’un ruban noir. Alicia est également bâillonnée !! Puis la policière l’emmène dans la voiture quitte les lieux. Les deux hommes me font :
« Allez viens par là ma jolie !! » puis ils me font assoir sur la banquette arrière de la voiture.
« GGGGGMMMMMHHHHH !! » Je fais en tentant de me débattre, impuissante.
« Okay, on va commencer par l’empêcher de se barrer de nouveau, file moi les zip !! »
L’autre lui tend plusieurs zip, puis l’autre me fait :
« Bien, occupons-nous de ces jolies jambes !! » Puis il croise mes chevilles, et les attaches ensemble à l’aide d’une zip…puis il attache mes jambes, passant une zip sous mes genoux…puis en passe une autre juste au dessus de mes genoux.
« Alors, essaie encore de te barrer maintenant pétasse !! »
« GGGGMMMMHHHH !!! » Je fais, prisonnière de ces hommes !!
« File moi le chloroforme, même si j’aime beaucoup l’entendre couiner, il va falloir qu’elle reste sage et silencieuse pour le reste du voyage !! »
Puis il prend un mouchoir imbibé de chloroforme puis le plaque sur me bouche….je tente de me débattre, mais cette odeur…les bruit commence à résonner, je me sens de plus en plus faible, je n’arrive même plus à lutter…..je…..ohhh……………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……..mmmmhhh…..mmmmmmhhh ???.....GGGGGGMMMMMMMHHH !!!!! »
Je me réveille, et reprend conscience avec horreur que je suis toujours attachée et bâillonnée avec ces zip !! Combien de temps ai-je dormi ?? Je suis à l’arrière d’un camion, étendue au sol ligotée ! Je remue pour me mettre assise, puis je commence à me débattre !! Mes jambes et chevilles sont bien entravée, rien à faire, elles sont ligotées par 3 zip, quant à mes mains….je tente de tirer une de mes mains hors de mes liens…impossible, pourtant ça doit faire un sacré moment que nous voyageons, ces zip ne s’use pas de si vite. Puis ce mouchoir enfoncé dans ma bouche, je n’arrive même pas à bouger ma mâchoire, et même si je pouvais crier personne ne m’entendrait !!
Voilà quelques heures que je suis réveillée, ligotée et bâillonnée à l’arrière de ce camion en marche. Je repense à Alicia…il faut à tout prix que je la retrouve, elle me révèlera qui est cette connaissance qui voulait venger la mort d’Evelyne en me remettant dans les griffes de la secte MEHDCA. Réfléchissons, qui connaissait Evelyne…ohhh serait-ce ?? J’ai mon idée, mais je dois retrouver Alicia pour en avoir le cœur net. De plus elle pourrait me révéler la véritable identité d’Adam ! Mais hélas, il faut que je me préoccupe de mon propre sort !! Personne ne sait que je suis kidnappée par MEHDCA, j’ai peine à croire que je pourrai quitter MEHDCA, maintenant que je me suis évadée une fois, ils vont doubler ma surveillance !!
Le camion s’arrête, j’entends quelqu’un approché, puis la porte s’ouvre, l’un des hommes qui m’avait capturée me fait :
« Terminus pétasse, on est arrivé au sanctuaire !! »
« GGGGMMMMMHHHH !! » Oh non, déjà !! je tente de me débattre, l’homme s’approche de moi et me fait en me portant :
« Rooooh, mais tu vas arrêter ton cirque ?? De toute façon tu ne sortiras plus de cet endroit, pas la peine de te faire de faux espoir ! »
Il me transport sur son épaule, son bras tenant mes jambes, il en profite pour plotter mes fesses en faisant :
« MMmmmm, une belle petite mignonette toi hein ?? Je sens qu’on va vraiment pas s’ennuyer avec toi !! »
Puis il sort du camion me transportant, il y a d’autres sbires de MEHDCA, nous entrons dans le sanctuaire, ce lieu maudit, moi qui croyait ne jamais y revenir !! Puis nous nous dirigeons vers la résidence de Carle. Pendant qu’il me transporte, je tente de me débattre..hélas étant trop bien attachée, je ne peux même pas ralentir l’homme qui me transporte. Puis il monte les escaliers, arrivant bientôt à la chambre de Carle. Il ouvre la porte de la chambre, Carle est à l’intérieur, ce gourou pourri !! Puis Carle fait :
« Bon travail, vous pouvez détachez Nina, et retirer son bâillon ! »
L’homme utilise des ciseaux pour couper les zips de mes poignets…mes mains sont enfin libres !! Puis il coupe également les zip de mes jambes et pieds, puis la zip me bâillonnant, je crache le mouchoir, me voilà libérée des liens et de mon bâillon !
« Très bien » réplique Carle « vous pouvez quitter la pièce, fermez la porte derrière vous !! »
L’homme ressort fermant la porte. Je suis seule face à Carle, il me fait :
« Nina, inutile de te dire que les Leoh sont furieux !! J’ai tout fait pour plaider en faveur de ta cause, tu as de la chance, j’ai pu les convaincre de ne pas te tuer, mais les Leoh sont formel : Tu vas devoir leur transmettre beaucoup de plaisir, par l’intermédiaire de mon corps ! »
« Assez !!! J’en ai marre de faire semblant de croire à vos attrape cons, à toutes ces stupidités que vous racontez sans cesse !! Vous n’êtes qu’un menteur, un pervers attardé et cinglé !! Gardez vos conneries pour vos stupides adeptes !! » je réplique, en me dirigeant vers le bureau de Carle. Ce dernier me réplique :
« Nina, tu ne dois pas me parler ainsi, je suis le messagers des Leohs, choisit pour rétablir la paix dans ce monde anarchique.. »
Puis je saisis une paire de ciseau sur le bureau de Carle, celui-ci commence à avoir peur. Je ne sortirai peut-être jamais d’ici, mais je vais tuer au moins cette ordure !! Je courre vers lui, les ciseau à la main, puis je m’apprête à planter la lames dans son cœur, mais il parvient à saisir mon poignet, mais je redouble d’effort, y mettant toutes mes forces. Mais Carle parviens à déjouer la lame, cognant ma main contre le sol, me faisant lâcher les ciseaux, puis Carle me plaque au sol, saisit la paire de ciseau et place la lame juste sous ma gorge. Je suis effrayée, immobilisée de peur, puis Carle réplique :
« Sale pute !! Non seulement tu te barres en me faisant merdre deux de mes anges, mais en plus tu essaies de me tuer !!?? Maintenant tu vas m’obéir, t’adresser à moi avec respect, ou je vais te tuer en te faisant vraiment souffrir !! »
« D…d’accord…me tuez pas.. » je fais péniblement le couteau étant placé sous ma gorge.
« J’ai gardé une tenue spécialement pour toi, dans cette armoire, il y a une robe, et des talons assortis. Tu vas mettre cette tenue Nina, autrement c’est moi qui te la mettrai sur ton cadavre !! »
Il relâche la lame de sous ma gorge, je me dirige vers l’armoire en question. Je vois une robe argentée, courte et moulante, ainsi qu’une paire de talon argenté également. Carle est tout près de moi, sa paire de ciseau à la main. Je me déshabille, puis j’enfile cette robe…elle est parfaitement à ma taille ! Puis j’enfile la paire de talons. Carle me fait :
« Oh Nina, tu es tellement belle !! Je vais te faire une confidence, de toute les anges que l’ai eu, tu fais sans aucun doute partie des plus belles !! A quelque part je regrette que tu nous quittes !! »
« Que…que…que je vous quitte ?? » je réplique morte de peur, versant une larme. Puis Carle crie :
« Garde !! »
Deux sbires entrent alors dans la pièce, puis Carle leur fait :
« Nina est prête, nous allons au poteau avec elle !! »
« K…Carle…que…qu’est-ce que vous allez me faire ??? » je fais angoissée en pleurant.
« Emmenez la, allez !! » réplique Carle. Les deux hommes me prennent de forces me tenant chacun un bras, je ne peux rien faire, morte de peur, Carle nous suivant juste derrière. Que va-t-il m’arriver maintenant ??
Nous sortons du palais, sommes à l’extérieur, toujours dans l’enceinte du sanctuaire. Les hommes me font marcher de force…puis nous arrivons vers…oh non !!! NON NON NON NON, NOOOOOOON !!! Un tronc en bois placé verticalement au milieu de branches en bois comme combustible, c’est un bucher, je crie :
« NOOOOOON, ARRÊTEZ, PITIE, PAS CA, KAAAARL !! PITIEEE, NOOOOOONN !!! »
Puis Carle me gifle violemment, je m’effondre au sol en pleurant. Puis Carle réplique à ses hommes :
« Sortez vos armes, braquez les sur Nina, si elle bouge tirez sur la jambe où aux bras, qu’elle souffre bien et qu’elle regrette bien !!! »
« NOOOOON CARLE, PITIEEE !!! »
« Mais…Carle » réplique l’un des hommes « elle ne vas pas partir d’ici, on va la surveiller, on a pas besoin d’en arriver là, on peut la garder en vie quand même !!?? »
« POURQUOI JE VOUS PAIE ??? JE SUIS LE MESSAGER DES LEOHS !!!OBEISSEZ OU JE VOUS FERAI ABATTRE !!! »
Les hommes braquent leur arme sur moi. Carle me prend par le bras et me fait tenir contre tronc en bois. Plusieurs cordes sont posées juste à côté, Carle en prend une puis saisis mes mains en les croisant à l’arrière derrière le tronc en bois. Puis il commence à enrouler les cordes pour serrer mes poignets ensemble, les attachant progressivement. Je regarde les hommes me tenant en joue en disant :
« Je vous en supplie, le laissez pas faire ça !! Vous ne voulez pas me voir mourir, je vous en prie, je vous en supplie !! Aidez-moi, je vous implore !! »
Hélas les sbires ne réagissent pas. Carle a passé plusieurs tours de cordes autour de mes poignets, ainsi qu’un tour entre mes poignets pour bien serrer mes liens. Puis il serre le nœud, mes mains sont solidement attachés à l’arrière, derrière le tronc. Puis Carle se déplace vers mes chevilles, saisissant une autre corde, et commence à passer plusieurs tours de corde pour attacher mes chevilles. Puis il serre le nœud, mes chevilles sont solidement attachées également. Puis Carle réplique à ses hommes :
« Vous pouvez disposer maintenant, retournez à vos postes initiaux ! »
Les sbires se retirent, je suis seule avec Carle, mais je ne peux rien faire, mes mains en mes pieds sont solidement attachés. Puis Carle attache maintenant mes jambes à l’aide d’une autre corde, passant plusieurs tour juste au dessus de mes genoux, je lui fais :
« Je vous en supplie Carle !! Ne faites pas ça !!! »
« Je t’avais prévenue, j’ai essayé de défendre ta cause auprès des Leohs, mais tu m’as poussé à bout Nina !! » réplique-t-il en serrant le nœud, mes jambes étant désormais attachées. Puis il saisit une autre longue corde, et commence à attacher mes bras en mon torse, passant plusieurs tours pour me relier également au tronc, je réplique :
« Je vous en prie, ne faites pas ça Carle !! Pitié !!! »
Carle continue de m’attacher sans même me répondre. Il passe plusieurs tours de cordes, en dessous et en dessus des mes seins, puis relie le tout au tronc, et serre le nœud. Puis il prend une autre corde, pour attacher le bas de mon torse au bucher, passant plusieurs tours de cordes à la hauteur de mon nombril. Je pleure de désespoir !! Puis Carle utilise une autre corde pour attacher mes jambes au tronc…puis fait de même avec mes chevilles…il serre fermement le nœud. Me voilà solidement attachée à ce bucher. Puis il prend un foulard noir, ainsi qu’un morceau de tissu.
« Carle, pitié, je vous implore, ne….gggggmmmmmhhh » il vient d’enfoncer la boule de tissus dans ma bouche, puis il s’empresse de passer le foulard par-dessus ma bouche, faisant un nœud derrière ma tête, me bâillonnant en OTM. Puis Carle, réplique :
« Cela tombe bien, les anges comment à croire qu’elles sont privilégiée, qu’elle peuve tout se permettre…tu vas servir d’exemple, pour leur montrer ce qui leur attendent si elles me désobéissent !! C’est ici que l’aventure se termine pour toi, sale fouineuse de journaliste !! »
Puis Carle repart, me laissant pour l’instant seule. Je tente immédiatement de me débattre…impossible bien entendu, il m’a bien attachée. Si bien attachée que je me fatigue même plus, ce serait inutile ! Et même si je parvenais à me libérer, les gardes me retrouveraient. Je suis désespérée, prisonnière de cinglé, et sur le point d’être brûlée vive !! Après tout ce que j’ai traversé, tout ce que j’ai échappé, je n’arrive pas à croire que je vais mourir ici, dans cette secte maudite !! Me voilà prisonnière, attachée à un bucher dans l’attente de ma mise à mort, incapable d’échapper à mon triste destin !!
Quand je pense que je m’étais déjà échappée ! Quand je pense que j’avais presque réussi à faire arrêter cette folie !! Et toutes ces questions sans réponse !! Mais je suis tellement désespérée par mon sort, que je ne pense même plus à Adam, ou peu importe son vrai nom, ni à Alicia, ni à cette connaissance du geôlier, ni à tout le reste. Je ne saurai jamais rien de plus sur tout ça !! Je n’aurai jamais du enquêter sur cette secte toute seule, j’aurai du passer par les voie officiel, laisser la police faire son travail, quoi que je me demande si la police pourra réellement faire quelque chose un jour !! Je vis mes derniers instant, attachée !! Au final ça ne me surprend pas trop d’être attachée lors de mes derniers instant au final. Ça me fait repenser ma première fois, quand j’étais allé à cette épicerie, que j’ai tenté de suivre les trois voleurs, qu’ils m’ont kidnappée et attachée...au final, c’était tellement épanouissant, d’être fait prisonnière, je ne sais pas comment expliquer cela, mais j’ai fini par éprouver du plaisir à être ligotée !! Même maintenant, je suis morte de peur à l’idée de mourir, mais je profite de mes derniers instant à être ligotée, et tellement belle avec cette robe !!
Voilà déjà plus d’une heure que je suis attachée ainsi. Mais il y a du mouvement : les adeptes se rassemble, autour de moi, des gardes du sanctuaire sont présent pour les surveiller. Puis Carle arrive, les femmes appelées anges sont également présentes. Carle s’approche de moi, tout le monde est silencieux, alors que Carle dit :
« Mes chers adeptes, les Leohs sont furieux, furieux comme jamais. Cette femme ici présente, Nina, a nous a trahi, m’a trahi et a trahi les Leohs !! Elle quitté le sanctuaire après avoir fait le même serment que tout le monde ici, serment de reste fidèle à notre religion, à la seule vrai religion qui soit !! Cette femme a également voulu détruire MEHDCA !! Les Leohs exigent un châtiment, comme les sorcières étaient jadis brulée, cette traitresse périra également par le feu !! »
« GGGGGMMMMMMHHHH !!!MMMMMMMMHHHHH !!»Je fais en tentant de me débattre. Tous ces gens sont là, à me regarder, ligotée et bâillonnée à ce bucher, sur le point de mourir. Je suis cette femme, cette demoiselle en détresse à la vue de tous !! Je ne peux rien faire d’autre que d’attendre une mort atroce !!
Puis Carle saisit un flambeau, cette fois c’est la fin. Il met le feu au branche autour de moi. Le feu commence à se répandre, je panique et désesperre !!
Soudain, des coups de feu se font retentir de partout, des haut parleur retentissent :
« POLICE, SURETE NATIONAL !! RENDEZ-VOUS TOUS, NOUS N’HESITERONT PAS A OUVRIR LE FEU A TOUTE PERSONNE QUI TENTE DE RESISTER !!! »
Puis je vois des membres de la police du Maroc arriver à nous, plusieurs gardes du sanctuaire se font tuer, les autres jettent leurs armes et se rendent. Plusieurs policier s’approche de moi et font :
« Oh putain, mais quelle bande de cinglé !! Vite, couper les cordes, il faut libérer la fille, dépêchez vous !! »
Les policiers s’approche de moi, coupe mes liens rapidement, en moins d’une minute, je suis totalement libérée, ils éloignent du bucher, je n’ai pas été atteinte par les flammes !! Je retire mon bâillon. Puis je revois quelqu’un que je connais bien ! A ma grande satisfaction, je vois Léo, le collègue de Yuri avec qui j’ai déjà collaboré ! Je le prends dans mes bras en lui faisant :
« Oh Léo, tu ne t’imagines pas à quel point je suis heureuse de te voir !! » puis il réplique :
« C’est fini Nina, ça va aller maintenant, tu ne risques plus rien maintenant !! »
En moins d’une heure, tous les adeptes et gardes sont arrêtés par les hommes de la sureté nationale au Maroc. Carle est également arrêté. Je suis hors du centre, je prends un véhicule avec Léo et deux policers, nous nous dirigeons vers la ville la plus proche. Pendant le trajet je fais :
« Oh Léo !! Comment m’avez-vous retrouvée ? J’ai vraiment cru que personne ne me retrouverai ici ?? »
« Une fille que tu connais est venu nous voir au poste de police en France, pour nous dire d’aller à ton secours. Eliza, une jeune blonde ! »
« Eliza !!?? » je fais surprise « c’est elle qui vous a prévenu que j’étais en danger !?? »
« Oui, elle nous a dit que MEHDCA t’avais re kidnappé et qu’ils allaient te ramener au centre, qu’il fallait faire vite car tu étais vraiment en danger ! Elle nous a aussi tout raconté : qu’elle t’avais attachée plusieurs fois, qu’elle t’avais menacée et forcée à lui donner la clé usb contenant le programme Thémis, que sa complice Jeannes, avait menacé de te tuer !! Elle nous a tout dit au sujet d’Adam aussi, on a déjà envoyé une équipe de police à la maison où ils vous a retenue. Avec tout ce que Eliza nous a avoué, elle risque d’aller en prison, mais c’est grâce à elle qu’on a pu te retrouver à temps ! Sa peine dépendra de toi Nina, ce sera à toi de décider !! »
« Je…je n’arrive pas à y croire !! Après tout ce qu’elle m’a fait subir, elle a finalement avoué tous ses vices, et a tout fait pour me sauver la vie !! »
« De toute façon, tu pourras t’entretenir avec elle, elle est sous garde en France, mais avant nous allons interroger Carle, tu pourras être présente pendant son interrogatoire ! Crois-moi, après ce qu’il a fait, on va utiliser tous les moyens nécessaires, légaux ou illégaux, pour lui faire avouer tous ses crimes !! La sureté national du Maroc nous l’a elle-même permis !! »
« Je veux être là quand ça arrivera !! » je réplique.
Nous arrivons au bâtiment de la sureté national, ce bâtiment est immense. Léo aussi qu’un collègue de la police française, et trois policiers de la sureté national sont avec nous, nous entrons dans la pièce où est retenu Carle, tout en haut du bâtiment. Léo commence :
« Carle Von Hildou, vous êtes accusé escroqueries, d’abus sexuels, viols, meurtres…. Nous n’allons pas tourner autour du pot, votre seul chance d’éviter une condamnation à mort est d’avouer tous vos crimes depuis le début, et votre peine se limitera à une perpétuité sans conditionnelle ! » Carle répond :
« Espèce d’ignorant, je suis le messagers des Leohs, les être supprême du monde parallèle au notre, je suis le messager venu établir la paix, laissez moi partir, ou la colère des … »
« ça suffit ce cirque, messieurs, faites ce qu’ils faut pour qu’il arrête son cinéma et qu’il se mette à parler ! » réplique l’un des responsable de la sureté national. Puis les deux autres hommes hommes de la sureté national saisissent Carle, ce dernier fait :
« Quoi !!?? Non mais attendez…vous…il y a des lois…vous avez pas le droit de… »
Puis les hommes le frappe violement contre la table à plusieurs reprise, Carle crie :
« AAAAAAAHHHH…AAAAAHHH..AAAAAHHHARRRETEZ…AAAAAHHHSTOP…AAAAAAH…D’ACCORD, D’ACCORD, J’AI MENTI !! MEHDCA LES LEOHS TOUS CA C’EST FAUX J’AI MENTI, J’AI TOUT INVENTE !! JE VAIS TOUT AVOUER !! MAIS JE VOUS EN SUPPLIE ARRÊTEZ !! ARRÊTEZ JE VOUS EN PRIE !!! »
Les hommes relache Carle, ce dernier saigne du nez et de l’arcade ! Son nez est certainement cassé. Celui-ci pleure comme un gamin… puis Léo prend un enregistreur et fait :
« Je vais mettre en route cet enregistreur, vous allez expliquer tout ce que vous avez fait, depuis le début de la création de MEHDCA, jusqu’à aujourd’hui !! »
Carle continue de pleurer, l’un des hommes crie :
« Alors tu réponds !!! »
« Oui » répond Carle, sanglotant « oui, pardon, oui je vais le faire, je vais tout expliquer depuis le début, vous pouvez enclencher le haut-parleur ! »
Léo enclenche le haut parleur, Carle se met à parler :
« Je m’appelle Carle von Hildou, je suis né dans la région d’Auvergne-Rhône-Alpes. Je suis considéré comme le leader d’une religion appelé MEHDCA, un mouvement religieux basé sur des histoires que j’ai inventé de toutes pièces. Tout à commencer quand je suis entré dans le monde des adultes, je n’avais pas vraiment de formation, et pas plus d’argent que n’importe qui. J’ai commencé comme musicien, en jouant dans la rue. Cela n’avait rien donné, alors j’ai essayé de me tourner vers les courses automobiles, utilisant mes économies pour participer aux courses, mais à nouveau, ça a été un échec. Quelques jours après m’être retiré des courses, j’ai ….eu l’idée de raconté une histoire hors du commun. J’ai dit que lors d’une nuit, des Leohs, des êtres surnaturels d’un monde parallèle, étaient venu à moi, me prédisant un avenir funeste, et qu’ils m’avaient choisi comme messager pour répandre la vérité et la paix à travers le monde. Tout ça est un mensonge que j’avais préparé, cette même nuit j’étais en réalité chez moi, j’avais pris des substances hallucinogène, j’étais totalement dans mon trip, ça m’a juste encouragé à raconter cette histoire à tout le monde. Pourtant, j’ai continué à écrire mon livre « la réalité absolue » racontant toutes ces histoires que j’ai inventé, les substances que j’utilisais m’ont beaucoup aidé dans mon imagination je dois dire ! Malgré ça, il y a des gens, beaucoup de gens qui ont lu mon livre et réellement cru à mes histoires ! Je leur ai demandé de l’argent en faisant croire que c’était pour servir la cause des Leohs, j’ai engendré beaucoup d’argent ! C’est comme ça que j’ai pu mettre en place la secte !................. »
Carle poursuit ses explications, expliquant comment il a fondé son mouvement à l’aide de l’argent récolté. Il explique toutes les mises à mort, tous les viols, tous les enlèvements…son témoignage dure plus d’une heure, mais tout y est.
Après son témoignage, Carle fait :
« Je…je peux avoir une cigarette ? Je vous en prie, j’ai…j’ai coopréré, je vous ai tout dit et tout avoué !! »
« C’est bon » réplique l’un des policier « on vas à la terasse en haut, il va pas poser de problème, n’est-ce pas ? »
« Non, non, pas de problème ! » réplique Carle !
Ils montent sur le toit de l’immeuble. Après quelques minutes, je décide de monter à mon tour. Je prends l’arme de Léo au passage, que je cache à l’arrière de ma robe, pour ne pas être repérée.. je me demande s’il Carle ne va pas tenter quelque chose. Je dois surement être un peu paranoïaque…je monte à l’étage, j’arrive sur la terasse, le policier qui accompagnait Carle est au sol !! Carle braque une arme sur ma tête, celle du policier, puis me fait :
« J’irai pas en prison Nina, et je ne vais pas être condamné à mort, et tu vas m’aider à m’en sortir ! »
« C’est fini Carle, tu as tout avoué de toute façon ! »
« La ferme Nina !! »fait Carle en me tenant le bras « Tout bien réfléchi, je ne vais pas te tuer, je vais te garder prisonnière avec moi, je n’ai plus de femmes pour moi maintenant, mais je t’aurai toi, et comme je l’ai déjà dit, tu es une des plus belles sur qui j’ai mis la main » Puis il se dirige vers le bord de la terrasse, ça doit être haut d’au moins 50 mètres, je saisis discrètement mon pistolet, pendant ce temps Carle me fait :
« Oh ….il y a de la vue depuis ici…bon une fois sorti du batiment, on prendra la route qui est là ensemble, ça à l’air bien dégagé et… »
Je tire dans sa jambe, Carle lache son arme et tombe au sol, roulant et basculant sur le bord du toit :
« AAAAAAAAAAAARRRGGG !! » Crie Carle, de douleur, puis il tente de se relever, mais trébuche à nouveau, se faisant glisse tombant du toit mais se rattrape de ses mains au bord. Il se tient suspendu par ses deux mains du bord du toit, je le regarde sans rien faire, il me fait :
« AAAAArrrgg..aaaaahh !!!Nina !!Nina !!.....aide-moi….je….je vais tomber !! »
Je reste là à le regarder, regarder ce salaud de violeur, menteur, meurtrier, qui a essayé de me faire bruler vive !! Je reste là sans l’aider, il réplique :
« Nina…je t’en supplie, je veux pas mourir !!! Aide moi !! Je te demande pardon !! Pardon pour tout !!! Je suis désolé vraiment, mais je t’en supplie, aide moi, aide-moi !! Pitié, je ne vais pas tenir très longtemps !!Pitié Nina, je veux pas mourir !!! »
Je ne peux pas l’aider, pas après tout ce qu’il m’a fait, après tout ce qu’il a fait à d’autre. Tout en me rappelant que c’est en partie à cause de sa secte que Yuri est mort. Je reste à le regarder sans rien dire, je voix ses mains glisser progressivement, il me supplie :
« Nina…Nina !!! Je t’en supplie aide moi !! Aide moi !! Je ferai tout ce que tu veux !!! Tout ce que tu veux tu entends, je ferai n’importe quoi, pitié, je ne veux pas mourir !! Nina !!! Nina, Ninaaaaa !!!!!AA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.. »
Ses mains ont lâché, il tombe du toit, puis il arrête de crier dès qu’il s’écrase au sol. Je m’approche du bord, je regarde en bas, c’est tellement en haut que je le distingue à peine, écrasé au sol. Soudain, Léo et la police arrive au toit, Léo me fait :
« Nina…que…que s’est-il passé ?? »
«Carle, il a assomé le policier qui était venu avec lui, il a braqué son arme sur moi, j’ai tiré sur sa jambe pour le désarmé, il a glissé en tombant et est tombé du toit. »
« Bon le….le principal c’est que je tu ailles bien Nina, de toute façon on a le témoignage de Carle, on a pas besoin de plus pour détruire la secte ! »
Puis ils raniment le policier assommé. Carle est mort, le corps complètement écrasé !
Tout se passe très vite, le témoignage va être utillisé pour détruire tout la secte une bonne fois pour tout, et le gourou est mort maintenant. Je retourne en France, accompagné par Léo, quelques jours plus tard, nous retrons au poste de police, je rentre dans une pièce, là ou Eliza est gardée, il y a un garde dans la pièce, je fais :
« Vous pouvez nous laissez seules, tout va bien se passer ».
Puis les gardes sortent. Nous sommes seules, Eliza et moi, je lui fais :
« Eliza, je ne sais pas comment te dire…merci ! Sans toi je serais morte à l’heure qu’il est !! Comment as-tu su que je serai au sanctuaire !»
« Nina !! Je suis tellement heureuse de te revoir saine et sauve ! Quant cette fille est venu te capturée dans ta maison, je suis sortie, mais je suis restée près de la maison, ensuite vous êtes sorties, je me suis caché dans le coffre de la voiture, persuadé que vous alliez partir avec. J’ai entendu dire que la fille allait te conduire à MEHDCA !! Je voulais te libérer lorsqu’il y avait l’échange, mais ces hommes étaient armés, hélas je n’aurais rien pu faire, dès qu’ils sont partis, j’ai tout de suite prévenu la police en leur disant que tu étais en danger, je leur ai tout raconté, tout le mal que je t’ai fait aussi ! »
« Tu…tu…Eliza, jamais j’aurai imaginé que tu me sauverai la vie !! » puis Eliza réplique :
« Nina, il…il y a quelque chose que je dois te dire. Tu ….j’ai été une vrai garce avec toi !! Et pourtant tu m’a sauvée quand on était chez Adam, alors que tu aurais pu simplement me laissez prisonnière ! Nina, avant d’entrer à MEHDCA, j’avais un petit ami…on était même fiancé ! J’avais même commencé à préparer le mariage, on vivait à mes frais. J’étais tellement amoureuse ! Mais quelques jours avant le mariage, j’ai reçu un message, une video sur mon téléphone ! La video montrait une femme, très jolie, elle était avec mon fiancé dans une chambre, puis..ils se sont embrassés, puis déshabillés…et on couché ensemble !! Puis après avoir visionné la video, j’ai reçu un message de cette même fille, disant que maintenant mon fiancé était avec elle, qu’elle l’avais convaincu de ne même plus jamais me revoir. Je ne l’ai jamais revu !! Je n’ai jamais revu cette fille. Une pétasse, brune aux yeux marrons. J’étais tellement désespérée…perdue…tellement perdue que je me suis laissée endoctrinée par MEHDCA, je me doutais que tout ça c’était des mensonges, mais j’étais tellement triste et désespérée, je me suis faite enrolée, embarquée au sanctuaire. Une fois là-bas j’ai été choisie comme…ange, enfin une des filles de Carles, puis par ma position, je suis devenue très orgeuilleuse, je m’en rends enfin compte, je suis devenue une vrai pétasse !!! Une fois là-bas, j’ai aussi rencontré jeannes, qui était là depuis longtemps, on a tout de suite sympatisé, on avait toute les deux une rage en nous, rage que l’on dévastait sur les adeptes. Puis un jour tu es arrivée, et tu…tu ressemblais tellement à cette fille qui avait volé mon fiancé. J’ai tout de même compris que ce n’étais pas toi, mais tu ressemblais tellement à elle que je t’ai…prise pour elle. Et c’est là que je me suis conduite comme une vraie connasse avec toi !! Puis Jeannes m’a expliqué tout son plan pour qu’on s’empare de MEHDCA en te capturant !! »
« Au fond, c’était bien Jeannes qui avait tout préparé, elle t’a juste enrolée !! » je réplique, puis Eliza me répond :
« Peut-être, mais j’ai quand même fait partie de son plan, et volontairement. Le seul moment ou j’ai enfin recommencé à redevenir humaine c’est au moment où Jeannes a menacé de te trancher la gorge, quand tu étais prisonnière chez Jeannes, j’ai vraiment eu peur, non pas seulement de ce que Jeannes allait te faire, mais j’ai commencé à me dire que je m’apprêtais à être une meurtrière !! Puis ensuite j’ai vu Adam tirer sur ton ex…je….je suis tellement désolé pour tout ça, je n’ose à peine imaginer ce que ça fait de perdre quelqu’un que l’on a aimé !! Puis Adam nous a emmené, emprisonné chez lui. Il….il a tué Jeannes…. »
Fait Eliza en sanglotant. Je caresse son épaule pour la soutenir ! Puis elle se reprend et me fait :
« M…merci Nina ! C’est gentil !! Et après, tu as réussi à te libérer, j’étais sur que tu allais partir, j’ai même d’abord que tu m’aurais tué toi-même !! Au fond je l’aurais mérité !! Mais au lieu de ça, tu m’as libérée, après tout le mal que je t’avais fait, tu m’as tendu la main !! Je me suis rendu compte que tu étais une fille bien, malgré ta ressemblance physique avec la fille qui avait volé mon fiancé, tu n’avais rien avoir avec elle ! Après tu connais la suite, c’est pour ça que j’ai tout fait pour te sauver, et je me suis aussi rendue compte a quel point j’étais devenu horrible, j’ai décidé de tout avouer à la police !! Je suis prête à aller en prison Nina, je le mérite !! »
Je prends sa main, et lui fait :
« Eliza, tu n’iras pas en prison, toute les charges contre toi ont été retiré, tu as aidé à sauver ma vie et à détruire la secte. J’ai parlé à la police, et ils ont retiré toutes les charges contre toi !! »
Eliza me prend dans ses bras et me fait :
« Merci Nina !!! Pardonne moi !!! Pardonne moi pour toute les saloperies que je t’ai fait subir !! De t’avoir attachée et baillonnée..»
« En fait… » je réplique « tu vas sans doute me croire cinglé ou même stupide, mais…comment dire.. »
« Cinglée et stupide ? Je me sentirai moins seule alors » me fait Eliza en souriant. Puis je reprends :
« Oh, mais non. En fait, je…j’ai à quelque part aimé me faire attacher par toi…voilà en fait j’aime être attachée, je ressens un plaisir à la fois étrange et intense à être ligotée et bâillonnée !! »
« Oh euhm…tu sais Nina, il n’y a rien de stupide là-dedans…en fait, je ressens la même chose. J’aime aussi être attachée, et j’aime tout autant attacher une autre fille, comme toi. Je crois même que je te l’avais déjà dit, mais j’avais pris beaucoup de plaisir à t’attacher toutes ces fois, sans aucun rapport avec ma méchanceté ».
Je souris et réplique :
« Oh Eliza !! Je suis si enthousiaste de l’apprendre… peut-être que l’on pourrait, tu vois, se voir de temps en temps et faire des…des seances de bondages ? »
« C’est une excellente idée, mais peut-être que l’on pourrait poursuivre cette conversation ailleurs que dans un poste de police ? »
« Oui bien sûr, allons chez moi ! » je termine.

……………………………2 mois plus tard……………………………..

Nous sommes vendredi, Eliza est sensé venir pour une de nos séances, il est 15h00. MEHDCA n’est plus ! Le sanctuaire au Maroc a été complètement détruit, ainsi que toutes les administrations de la secte. Toutes les personnes qui travaillaient pour la secte sont en prisons. Messieurs Bourbier et Borel sont également en prison, et ne sont pas près de sortir à ma grande satisfaction. Je n’ai aucun signe d’Alicia pour le moment, et je n’ai pas plus d’indice sur cet étrange connaissance du geôlier. Adam n’a pas encore été retrouvé, mais Léo est en train de faire des recherches dans les dossiers de la police, en recherchant la plainte qui avait été établie par les parents de son ex copine, dès qu’il retrouvera tout ça nous aurons le véritable prénom et nom d’Adam, et ce ne sera qu’une question de temps avant qu’on le retrouve ! J’ai hâte que ce monstre soit mis derrière les barreaux pour le restant de ses jours !!
Soudain, on sonne à ma porte, ce doit être Eliza ! Je me suis préparée pour l’occasion : Je porte une jupe noir plissée, assez courte, attachée avec une fine ceinture noire en cuire. Je porte également un top noir sans manche, moulant mon torse, puis par-dessus une jaquette cascade noire. Je porte des bas et des talons noirs également. J’ai enfilé un deux bracelet jonc argenté à mon poignet gauche. Je porte des grandes boucles d’oreilles créoles, puis mes cheveux sont longs, légèrement ondulés.
J’ouvre la porte, je vois Eliza, en robe rose courte, talons noirs, elle est magnifique, elle me fait :
« Ouaouh Nina, tu es resplendissante, inutile de te dire à quel point j’ai hate de t’attacher !! »
« Merci, tu es magnifique toi aussi Eliza !! Je sens que notre séance va être mémorable !! »
Nous nous dirigeons vers la salon, Eliza me fait :
« ça fait drôle de se dire que tu m’avais déjà capturée pour de vrai ici même…oh tu m’avais bien attachée je me souviens !! »
« Tu parles à une habituée. Tu sais, je pensais pour aujourd’hui, on pouvait peut-être…tu sais…s’affronter physiquement, et la plus forte de nous deux attacherait l’autre ! » je répond. Puis Eliza réplique :
« Oui, mais lorsqu’on était hors du sanctuaire, j’avais déjà réussi à te maitriser, tu es une fille vraiment très belle Nina…mais en terme de force ce serait moi qui gagne ! »
« Je sais Eliza, et c’est bien pour ça que je te le propose ! » je répond en faisant un clin d’œil.
« Voilà que notre cher Nina a très envie de se faire attachée aujourd’hui ! » réplique Eliza avec un sourire « Tu as des les cordes ? »
« Oui » je fais en me dirigeans vers un tirroir, sortant un lot de cordes « les voici, tout ce dont on a besoin pour s’amuser, tu es prête ? »
« Bien sûr, comme jamais » réplique Eliza.
Soudain, le téléphone sonne, je fais :
« Oh c’est pas vrai, ça pourrait pas plus mal tomber !! »
« Ne t’inquiète pas Nina, on a le temps tu sais ! » répond Eliza
« Oui, mais c’est sans doute rien, suivant qui est mon appeleur, je ne vais même pas décrocher » je réplique en regardant le téléphone « eh merde, c’est Léo, il faut que je réponde ! »
« Haha, arrête de stresser Nina, on a le temps » réplique Eliza en souriant. Je décroche le téléphone et met sur haut parleur :
« Allo, Léo ? »
« Nina, je voulais te parler de cet homme, qui se faisait appelé Adam ! »
« Oh, enfin, vous l’avez retrouvé ? »
« Hélas, non. Et tu sais, le protrait robot que tu nous as fourni à été diffusé dans toutes les polices de la France, ainsi que les autres polices d’Europe ça fait déjà 2 mois, et personne correspondant à la description que tu nous as faite n’a été aperçu. Je commence à croire que ce type a déjà le continent depuis longtemps. »
Je perds d’un seul coup tout mon enthousiasme, puis je réplique :
« Oh je…quelle poisse…et concernant son identité, tu as pu retrouver la plainte pénale dont je t’avais parlé ? Pourras-tu bientôt trouver son vrai nom et son vrai prénom ? »
« J’ai recherché la plainte, dans tous les dossiers de la police mais….il n’y a rien qui amène à cet homme. Tu sais Nina, pour ce genre de plainte, comme ce n’est pas un très gros délit, la personne sujette à cette plainte peut demander à la faire retirer de son casier et donc des dossiers de la police contre paiement, et comme tu nous as dit que les parents de ton Adam était fortuné, il y a de grande chance pour qu’ils aient fait disparaitre la plainte depuis. J’ai également recherché dans toutes les affaires et tous les dossiers de Yuri, mais je n’ai pas plus d’indice. Je suis navré d’avoir à te le dire Nina, mais il faudra attendre bien plus longtemps que nous l’espérions pour retrouver cet homme et….je dois être honnête avec toi, ce monde n’est pas rose, beaucoup d’injustice reste impunie. Ce que j’essaie de te dire, c’est que l’on retrouvera peut-être jamais cet homme. Je suis vraiment désolé Nina !! »
Je suis bouleversée, désespérée…je réponds :
« Je…euh…mer…merci pour ton aide Léo, je sais que tu as fait tout ton possible. On se tient au courant, au revoir. »
Puis je raccroche. Eliza me fait en tenant ma main :
« Nina je…je sais pas quoi dire….je suis vraiment désolée… »
« Merci Eliza mais….on reporte notre séance à une autre fois, j’ai vraiment besoin d’être seul aujourd’hui ! »
« D’accord, je comprends, mais je te promets Nina, je ne t’abandonnerai pas, je ferai tout mon possible pour retrouver ce monstre !! Ne fait rien qui te mette en danger Nina, promet le moi d’accord ? »
« Je te le promet Eliza, merci pour ton soutien ! »
Puis Eliza repart. Je suis assise sur mon fauteuil. Je, je n’arrive pas à me faire à l’idée que ce monstre s’en est tiré. Je n’ai aucune piste !! Le pire c’est que c’est moi qui ai mené ce monstre à Yuri, sans le savoir, et maintenant Adam, dont je ne connais même pas le véritable nom, a disparu pour toujours. Dire que j’ai même couché avec lui !!
Je reste plusieurs heures anéantie dans mon appartement. Il est déjà le soir. Il me faut quelque chose pour me vider la tête !! Je n’ai pas d’alcool, mais…je vais sortir, allé dans le premier bar que je trouve, et boire suffisamment pour oublier mon chagrin !!
Je sors de chez moi, je marche à pieds en direction de la gare. Je prends le métro et me dirige au centre de la ville. Je marche sans but précis, puis je vois un pub, il semble y avoir du monde et de l’ambiance, peu importe, ça fera bien l’affaire !! Je rentre dans le pub, me dirige vers le comptoir, il y a plein d’autre hommes qui attendent pour être servi, mais le barman se dirige vers moi et me fait :
« Bonjour mademoiselle, que puis-je pour vous ? »
« Un verre de vodka s’il vous plait ! »
« Bien sûr, avec une pointe de Martigny, mixé, avec des glaçons… »
« Juste de la vodka pure, un grand verre, merci ! » je réplique.
L’homme me serre mon verre. Je commence par boire doucement. Puis rapidement, je bois cet alcool comme de l’eau, j’ai envie que ça fasse effet au plus vite. Je sens un petit peu l’effet de l’alcool monter, je rappelle le serveur, celui-ci n’a même pas fini de servir tous les hommes qui attendaient qu’il revient vers moi, je fais :
« Je vous paie la vodka…et je reprends un verre de rhum ! »
« Tout de suite mademoiselle ! »
Je commence à boire le rhum comme un sirop. Je sens mon cerveau se déconnecté, je perds ce chagrin, je…je commence à voir la vie moins triste. Je dois dire que ça fait du bien, je me sens moins mal. Je rappelle le serveur, il revient de suite, je lui fait :
« Bonj… bon….bjour…»
« Haha, c’est la troisième fois que je vous serre mademoiselle, vous n’avez pas besoin de me redire bonjour. »
« Hihihihi, ouii vous avez raison. Je euh…je suis un peu conne je crois mais…je voudrais boire, un truc vraiment puissant, mais je sais pas vraiment… »
« Ecoute, comment tu t’appelles ? »
« Ni..na »
« Okay, moi c’est Jacques !! J’aime bien les filles qui aime faire la fête, et toi tu as l’air d’aimer faire la fête ! Tu veux un truc puissant, tu disais ? Tu aimes la tequilla ? »
« Oh, ouiiiiii…sauf qu’a chaque fois que j’en bois, je fini pétée…hihi.. »
Puis il serre un shot de tequilla pour moi et un autre pour lui, mettant du citron et le sel sur ma main. Il me fait :
« EEEeeeet santé !!! »
« Santéééééé !! » je réplique. Je mords le citron, lèche ma main pour le sel, puis bois d’un coup. Oh, ça fait du bien. Puis le barman me fait :
« Haha, tu as toujours le sel sur ta main, tu as lècher ta main à côté !! »
Je m’effondre de rire. Puis je réplique :
« Ohhhh héhéhé…allez on réessaye !!! »
« C’est parti ma jolie !! » puis il me ressert un autre verre de tequilla. Je le bois cul sec à nouveau. Puis je fais :
« Héhéhé, jamais deux sans roi, euh….non trois….jamais eux sans toit….euhmmm… »
« Jamais deux sans trois, tu as raison, alllé une troisième tequilla !! »
« Ouiihihihi, c’est incroyable, tu arrives à comprendre qu’est-ce que tout ce que j’dis !! »
Puis je bois cul sec le troisième verre de tequilla. Le bruit qui est autour résonne dans ma tête, je commence à voir tourner, puis je fais :
« Hey, toi c’est Jacques…comme Jacques Sparrow…il boit du rhum, non !!?? »
Puis il pose un bouteille du rhum sur le comptoir, et me fait :
« Et voici la bouteille de rhum ! Je vais servir les gars, mais tu peux déjà commencé sans moi, je reviens tout de suite !! »
Je prends la bouteille, et boit gorgée par gorgée. Oouhhhh, je commence à vraiment voir beaucoup tourner….il….vaut mieux que je rentre….je me dirige vers la sortie…j’ai de la peine à marcher….comme si le sol était pas droit… j’arrive à atteindre la porte, je m’accroche à la poignée pour tenir debout, puis je sors. Je bois encore quelques gorgées du Rhum. Oh putain, je crois que je suis vraiment pétée !!.....je sais pas combien de temps j’ai marché….mais j’arrive au métro…. Oups, c’était quoi ce bruit ?? Il y a quelqu’un qui a cassé une bouteille….oh mais… elle est où ma bouteille de Rhum ??? Je regarde derrière moi, oh non elle est cassé…merde c’est moi qui ai laissé tombé la boueille !! Bon c’est vraiment l’heure de rentrer….Je…je me traine jusqu’au métro, je suis dans le wagon. Le métro avance, j’essaie de me déplacer vers un siège, mais ça bouge !! Je tombe par terre.. puis quelqu’un m’aide à me relever, j’entends dire :
« Heyheyheeyy…çaaaaa vaaaaahaaaa ?? »
Je rigole encore puis je fais :
« Putain, mais….hihi….il est pas droit ce métrooo !! »
Je sens qu’on m’aide à m’assoir. Je vois en face de moi une femme et un homme, la femme est blonde et l’homme à les cheveux bruns, je fais :
« Hey, merci pour votr….tre aide….merde, je crois que je suis un peu pétée !! »
« haha, ne toi pas t’inquiéter pour ça, ça a arriver à toute le monde ! » réplique l’homme en question. Ils parlent une langue entre eux..je comprends rien…je suis tellement bourrée que j’arrive même pas à savoir quelle langue c’est. Je fais :
« Vous….vous venez d’où en fait ?? »
La femme me répond, mais avec le bruit du métro, je comprends presque rien. Puis elle continue de me parler, je souris bêtement, sans rien comprendre de plus. Puis le couple s’approche de moi, la fille me fait :
« Et alors, toi tu vis où ? »
« Ici en France, je suis française, hihi !! »
« Oui, ça on avait compris, on voulait juste savoir si à quelle station tu devais descendre ?? »
« Oh euhh…oui je crois savoir mais…je pense que je serai en train de dormir bien avant.. !! » je réponds.
«Alors écoute » réplique l’homme « Si toi tu veux, on peut t’emmener toi en voiture chez la maison à toi, si ça peut te rendre service, mais c’est comme tu veux toi »
« Oh ben…oui c’est gentil vraiment ! Je crois que ce serait mieux pour moi…oh putain je suis vraiment trop pétée !! »
« Il faut pas toi tu en faire, ça arrive cela à tout le monde, on toi te réveiller quand tous il devra descendre ! » réplique la fille. Puis les deux s’assoient à nouveau, reparlant leur langue étrange, ils sourient tous les deux. Je crois que ça les fait rire de voir quelqu’un aussi ivre que moi. Faut dire que j’ai une sacrée dose aussi !!
Soudain, la fille me fait :
« Hey, toi Nina, ça est ici que nous on descend ! »
« D’acc…accord…j’arrive » je réplique
Ils m’aident à marcher, nous sortons de la station, il fait frais dehors, l’homme me soutient pour m’aider à marcher, je lui fais :
« Hey, vraiment merci beauc….coup…putain faut vraiiiiment que je déssoule !! »
Nous marchons pendant un peu plus d’une demi heure, l’air frais me fait du bien, je commence à reprendre peu à peu mes esprits, même si je suis pas encore sobre. Puis je vois une voiture garée, je fais :
« C’est…c’est la votre, c’est votre voiture ? »
« A oui, ça est notre voiture Nina ! » réplique la fille.
Ils doivent venir de loin, il n’y pas le logo de l’union européenne sur les plaques. Si ils sont venus d’un pays qui n’est même pas en Europe, c’est qu’ils ont dû rouler un sacré long moment pour parvenir en France !! Nous nous rapprochons de la voiture. J’ai encore la tête qui tourne, j’ai encore une sacré dose je dois dire. . L’homme me soutient, je crois que la fille m’aide aussi à marcher, elle est derrière moi.. puis nous restons sur place, je suis si difficile que ça à transporter ?? Je fais péniblement :
« Hey…qu’est ce que vous faites, qu’est-ce qu’on fait ?? »
La fille tient mes mains je crois, l’homme me tient debout, mais pourquoi on rentre pas dans la voiture…oh putain mais c’est vraiment la dernière fois que je bois comme ça, il faut que je me recoiffe, mais j’y arrive pas, je sais pas pourquoi mais j’arrive pas à ramener ma main…mais…MAIS ??!! C’est des cordes que je sens autour de mes poignets, la fille est en train de m’attacher !!!
« HEY !!! MAIS QU’EST-CE QUE VOUS FAITES !!LACHEZ MOI !!! »
La fille prononce quelque chose dans sa langue étrange, puis je continue :
« ARRETEZ LAISSEZ MOI PARTIR !! AU SEC….GGGGGMMMMMHHHH !!! »
L’homme maintient sa main sur ma bouche, m’empêchant de parler !! Mes mains sont solidement attachées dans le dos, puis la fille sort un rouleau de scotch et me baillonne en collant deux morceau sur ma bouche !! La fille ouvre le coffre de la voiture, l’homme me fait :
« Toi tu maintenant vas te asseoir dans le coffre !! »
« ggggmmmmmmhhhhhh..mmmmmmmgghhhhffmmmmhhh !! » je fais en tentant de me débattre. L’homme prononce quelque chose dans sa langue, puis me porte et me met de force dans la voiture, puis il saisit mes pieds pour les immobiliser, aussitôt la fille vient avec d’autre cordes, et commence à attacher mes chevilles ensembes..pendant ce temps elle dit quelque chose dans sa langue en souriant à son complice. Je tente de me débattre, mais l’homme tient trop fermement mes pieds…et d’ailleurs les cordes sont solidement enroulées autour de mes chevilles, je n’arrive même plus à me débattre…puis elle sert le nœud une fois…puis fait un double nœud. Puis la fille dit quelque chose dans sa langue, puis ils ferment le coffre, m’enfermant dedans.
« gggggmmmmmmmmhhhh….mmmmmffffgggmmhhhh !! » je fais en me débattant de toutes mes forces…malheureusement je n’arrive rien à faire, mes chevilles et mes poignets sont bien attachés dans mon dos !! La voiture démarre !! J’ai repris mes esprits, mais hélas trop tard !! Qui sont ces gens !!!Et où m’emmènent-t-ils ?????!?!?!?

Floxy
Régulier(ère)
Messages : 34
Inscription : 10 avr. 2014, 20:01
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Me faire féminisée par une femme ou une travesti très glamour et féminin, me sentir emprisonnés, être comme les femmes des séries DID. J'aime aussi être avec un homme et être a sa merci. J'aime beaucoup les gants long (en soie de préférence), le satin et les belles robes ainsi que les foulards.

Re: Une journée imprévisible

Message par Floxy » 19 janv. 2018, 10:45

Alors là je dis :bravo: :bravo:

Tu nous une super fin plein de rebondissements et très crédible.
De plus tu décrit très bien les scènes de ligotages qui donne très envie.

Maintenant Nina a redisparu... Ou va t-elle réapparaitre... ?
Je la verrais bien au Quatar :police:

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 517
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Une journée imprévisible

Message par nonobound » 19 janv. 2018, 11:59

oulala très intéressant ;)
ou en amérique latine mdr ou directement en asie au japon dans le temple du shibari ptdr

Avatar de l’utilisateur
pistache
Régulier(ère)
Messages : 27
Inscription : 12 oct. 2017, 09:17
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La pistache, les cordes, la musique, lecture
Ce que je déteste : Les champignons, l'intolérance

Re: Une journée imprévisible

Message par pistache » 19 janv. 2018, 16:50

C'est génial Nina, bravo

Répondre