Une journée imprévisible

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1316
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Une journée imprévisible

Message par Mad Hatter » 01 janv. 2019, 17:13

Les prochains ravissuers de Nina ont intérêt de collectionner tout les divers porte bonheur, la faire passer sous une échelle. Et lui faire subir une débénédiction s'ils veulent avoir une chance de la garder plus d'une journée. :ane Ou alors lui donner envie de rester. :langue:
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Passionné(e) de JdL
Messages : 253
Inscription : 09 oct. 2011, 08:11
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le contact avec un foulard en soie surtout comme liens ou bâillon,discuter avec des gens sur le ligotage ou autre. connaitre des gens de régions différentes, tester de nouvelles méthodes de ligotage, profiter des bon moments qu'offre la vie.
Ce que je déteste : Les bâillon boule,ne pas avoir de partenaire pour les scéances de ligotages, tout ce qui hard
Localisation : haute loire auvergne

Re: Une journée imprévisible

Message par foulards6384 » 01 janv. 2019, 18:14

Nina à le don pour s'attirer les ennuie, à chaque fois qu' elle s'arrête elle se fait kidnapper :lol:.
Elle ne reste pas longtemps prisonnière cela dit, mais cela pourrait changer une fois arrivés à destination.
Sans compter sur la belle Alicia qui voudrait bien se venger de Nina et pourrait vouloir enfermer nina comme elle a était enfermer ;).
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 04 janv. 2019, 19:35

Bonjour à tous :)

Les conséquences de cette sortie en boite ne sont pas encore finis fredchl ^^

Rassure toi Mad Hatter, dans l'un de mes prochains récits, mon héroine sera prisonnière plus qu'un jour :)

hihi oui mais c'est bien plus intéressant quand je me fais kidnapper tu ne trouves pas foulards6384? Et si Alicia t'a manqué, rassures toi tu la reverras très prochainement à travers mes récits ;)

Voilà, voilà, voici la suite des évènements, merci à tous ceux qui me lisent, ça me fait super plaisir toujours :) :) :) tous vos commentaires sont toujours les bienvenus :) bonne lecture à tous :)

On ne raisonne pas avec les loups

Cela fait maintenant un peu plus d'une heure que je me suis échappée de ces kidnappeurs serbes et contacté la police. Je suis dans le palais du parlement Serbe en ce moment même, je patiente devant le bureau du secrétaire du ministre de la justice. Soudain la porte s’ouvre, il me fait :

« Entrer je vous en prie »

Je rentre avant de fermer la porte il dit quelque chose en Serbe au garde qui est derrière la porte, puis referme cette dernière il me serre la main en me disant :

« Mon nom est Arandjel Ilic, je suis le secrétaire du ministre de la justice. »

« Enchantée Monsieur , je m’appelle Nina Averine. »

« Je suis absolument outragé par ce qui vous est arrivé. C’est une honte que notre pays puisse mener de telles horreurs, j’espère que vous pourrez nous aider à mettre les mains sur ces malfrats et à les faire mettre en prison pour de bon ! Sachez que vous êtes sous ma sécurité désormais !! »

« Merci Monsieur Ilic, je vous aiderai de mon mieux bien sûr, et merci encore de me recevoir en personne pour tout cela ! »

« C’est normal bien sûr ! Si vous pourriez commencer par me raconter tout ce qui vous êtes arrivé depuis le début ? Je vous en prie assoyez-vous » Me fait-il en me montrant un fauteuil, il s’assoit lui-même face à moi, je m’assois à mon tour en face, me mettant à l’aise et croisant mes jambes puis je réplique :

« Certainement. Tout a commencé lorsque je suis arrivé en Serbie, j’ai pris une chambre d’hôtel, et le réceptionniste m’a conseillé une discothèque du nom de Pi Vora, vous connaissez ? »

« Je connais de nom cet établissement mais jamais j’aurais imaginé que….poursuivez… »

« Oui, enfin, je me suis préparée pour aller dans cet établissement… »

« Et vous êtes très charmante ainsi…oh désolé, je…continuez » me fait-il en souriant, je lui souris à mon tour et lui fait :

« Oh pas de problème, merci. Enfin bref, je suis allé dans la discothèque et à un moment un employé de l’établissement m’a proposée d’aller à l’espace VIP, me disant qu’ils voulaient faire venir plus de filles, j’ai accepté et l’ai suivi. Nous nous sommes dirigés vers une autre partie de l’établissement et soudain, lorsque nous étions seuls, deux hommes m’ont attrapée, il m’ont bâillonnée de suite et attaché mes mains à l’avant avec une colson en plastique, puis ils ont confisqué mes valeurs et mon portable ! Ensuite ils m’ont emmené dans une autre pièce, dans laquelle d’autres filles étaient déjà tombées dans le piège, toutes ligotées et bâillonnées comme moi. J’ai été forcée d’attendre ici, puis d’autres filles sont arrivées prisonnières, et ensuite ils nous ont fait monter à l’arrière d’un camion. Le camion nous a déposés près d’un immeuble complètement isolé et délabré, les hommes nous ont fait entrer dedans nous laissant deux filles par cellules, toujours ligotées et bâillonnées. J’ai entendu d’autres filles se faire violer. Puis j’ai aussi entendu qu’ils allaient nous transférées toutes demain. J’ai réussi à me libérer, j’ai détaché la fille Sud-Coréenne qui était avec moi, Yon, on s’est enfuit puis nous avons appelé la police. »

« Très bien, je ne pense pas que ce sera trop difficile de faire arrêter ces bandits » réplique le secrétaire « A qui en avez-vous parlé ? »

« Eh bien, seulement vous…oh oui et un collègue de la police en France, je lui ai juste dit que j’avais été enlevée par des malfrats sans donner plus de détails, il m’a dit que j’avais tout intérêt a passer par la les autorités du pays pour faire avancer l’enquête »

« Il a raison ! Vous dites que vous n’avez libéré que la fille asiatique.. Vous n’avez libéré aucune autre fille ? »

« Non, c’était trop risqué, nous nous sommes échappées que les deux. »

« Très bien, vous avez bien fait. »

« Il…il faut agir vite, avant que toutes ces filles soient transférées ! »

Puis le secrétaire se lève se dirige vers son bureau en disant :

« Ne vous en faite pas, elles ne seront transférées que demain et elles ne vont pas toutes quitter le pays, certaines vont être livrées à certaines personnes riches qui sont prêtes à y mettre le prix ! »

« Oui c’est…ce que j’ai entendu aussi quand j’étais là-bas…attendez, mais comment vous savez tout ça ??!!? » je m’écrie.

Puis il sort un pistolet silencieux et le pointe sur moi en souriant et en faisant :

« Parce que ce ne sont pas de simple malfrats mademoiselle Averine, je crois que vous n’avez pas idée de l’ampleur de notre organisation !! »

Je comme à être terrorisée en faisant : « Oohh non !!!! »

« Pas un bruit, je ne voudrais pas abimer une si jolie femme, mais si vous faites le moindre bruit, j’y serais contraint ! Et même si vous parveniez à quitter cette pièce, mon garde vous mettra tout de suite la main dessus ! Mettez vos mains en l’air maintenant !!»

Je lève mes mains et fait : « C’est pas possible !!! » Puis soudain je fais « Attendez !?? Où est Yon ??? Qu’avez-vous fait d’elle ??!? »

« Oh, vous voulez la voir, ça tombe bien, mes hommes m’ont envoyé une confirmation vidéo !! » Puis il sort un téléphone portable et me le lance, je regarde et lis la vidéo qui est dessus…je vois Yon, marchant dans la rue, une rue déserte…puis soudain trois hommes lui sautent dessus, ils la bâillonne à l’aide du tape, puis lui mettent un sac noir sur la tête, puis ramène ses mains derrière le dos pour les attacher à l’aide d’une colson, puis il la transporte de force dans une voiture, là où la personne filme toute l’action, je fais :

« Oh non pas elle, Yon !!! »

« Cette vidéo m’a été envoyé il y a une heure, votre amie asiatique à déjà retrouvé l’établissement et sera transférée avec les autres comme prévue. Quant à vous, vous allez rester avec moi, du moins pour l’instant !! »

Puis il reprend son téléphone, se met derrière moi pointe son silencieux dans mon dos et me fait :

« Avancer avec moi maintenant ! » puis nous nous déplaçons vers une armoire, moi les mains en l’air, puis il ouvre l’armoire, celle-ci est remplie de cordes. Je ferme les yeux en prenant une grande inspiration, terrorisée, puis il en saisit une et me fait :

« Maintenant vous allez vous retournez, et mettre vos mains derrière le dos, ne tentez surtout rien !! »

Je me retourne et croise mes mains derrière le dos, puis il me fait :

« Vous êtes d’un beauté….resplendissante !! Vous attacher va être un vrai régal pour moi !! »

Je n’ose pas tenter quoi que ce soit, je suis effrayée. Puis je sens sa corde enrouler mes poignets, tour par tour, sa corde ressert l’entrave…puis il serre le nœud, mes mains sont attachées dans mon dos !!

« Oooohhh, vos jolis petits poignets, maintenant fermement ligotés, c’est tellement excitant ma belle Nina !! Votre jolie montre sous les cordes vous attachant, j’adore !!» fait-il en caressant mes mains et mes poignets !! Puis il saisit une autre corde et me fait :
« Poursuivons ! »

Puis il commence à attacher mes bras le long de mon torse, passant plusieurs tours au dessous de mes seins pendant que je fais :

« Comment pouvez-vous vous regarder dans une glace ?? Toutes ces filles innocentes ??? Et dire que vous êtes au gouvernement et que vous faites parties de ces monstres de kidnappeurs !! »

Puis il passe plusieurs autres tours de cordes au dessus de mes seins en répliquant :

« J’ai droit à de très bonne compensation, ça n’a pas été facile, mais vous êtes une de mes compensations, je vais pouvoir vous garder un peu pour moi avant de vous transférer !! J’ai du beaucoup insisté, mais vous êtes tellement belle, je rêvais de vous attacher moi-même !! »

Me fait-il en serrant le nœud, mes bras étant maintenant solidement attachés. Puis il me saisit au torse en me faisant :

« Allons, asseyez-vous maintenant » il m’aide à m’assoir au sol, moi étant assise par terre les jambes pliée, il saisit une autre corde et commence à lier mes chevilles ensemble, passant bien assez de tours, pendant que je fais :
« Espèce de sale….écoutez, j’ai de l’argent en France, dites moi le prix de ma liberté, je vous le paierai !! »

Il serre le nœud, mes chevilles sont également ligotées, puis il saisit une autre corde et commence à attacher mes jambes, passant plusieurs tours au dessus de mes genoux puis il me fait :

« Vous avoir comme ma prisonnière n’a pas de prix. J’espère sincèrement que je pourrais vous garder pour moi plus longtemps que ce qu’ils m’ont accordé, mais hélas, d’autres personnes vous réclames. Ne vous en faites pas, ce ne sera pas la première fois qu’on vous envoie là-bas, vous vous êtes échappées d’une façon mystérieuse il y a quelques jours d’après leurs dire !! Ils ont été très contrariés lorsque vous avez réussi à leur échapper, mais depuis qu’ils savent que l’on vous a capturé à nouveau, ils sont très impatients de vous revoir !! »

Le nœud est serré, mes jambes sont attachées, au même titre que mes chevilles, mes bras et mes poignets derrière mon dos, je m’écrie :

« Quoi !!!?? OOoohh nooon, les studios, c’est donc là-bas que vous comptiez transférer les filles ??!!! Non je ne peux pas retourner là-bas !! »

Puis il prend un foulard blanc, ainsi qu’un chiffon, je fais :

« Qu’est ce que vous savez sur les studios, vous….gggmmmmhhhh » il vient d’enfoncer le chiffon dans ma bouche, puis passe le foulard pour couvrir bouche et fait soigneusement un nœud derrière ma tête. Me voilà fermement bâillonnée !

Puis il caresse ma joue, me regardant dans les yeux, alors que je gémis, puis sa main descend le long de mon cou, puis il me sourit alors que sa main se dirige vers ma poitrine, je fais en tentant désespérément de me débattre :

« GGGGGMMMMMHHH !!!MMMMMMMHHHHH !!!! »

Puis il plote ma poitrine alors que je suis absolument impuissante !! Sale ordure !! Puis sa respiration s’accélère, je sens qu’il y prend vraiment du plaisir même si il essaye avec beaucoup de peine de se contrôler. Puis il prend finalement une très grande inspiration et me fait :

« Oh si vous saviez comme j’ai envie de vous en ce moment Nina, mais hélas le devoir m’appelle, mettez vous à l’aise ma jolie !!! »

« GGGGMMMMMMMHHH » je fais en tentant de me débattre, tapant du sol avec mes talons !!

Il se dirige vers la sortie, ouvre la porte et fais à son garde :

« La fille est bien attachée comme vous pouvez le voir, vous restez derrière la porte jusqu’à nouvel ordre, si vous entendez quoi que ce soit de soupçonneux vous entrez et vérifier ces liens, c’est compris !?? »

« Oui, compris boss !! » réplique le garde, puis il ferme la porte me laissant seule dans la pièce.

J’entends des pas, cet enflure est en train de s’éloigner, je commence à mettre toute mes forces dans mes membres pour essayer de me dégager de mes liens !!Ohhh c’est pas vrai, cet enflure m’a bien ligotée, je tente de remuer, je me couche sur le dos, lève mes jambes et tente de les remuer pour défaire mes liens !! Mais ça ne sert à rien !! Je repose mes jambes et redresse mon torse, secoue ma tête dans tous les sens pour essayer d’enlever ce bâillon, mais celui-ci ne se défait pas non plus, je tente de remuer mes bras encore, puis je tourne ma tête pour essayer de voir mes poignets attachés, en mettant un peu d’effort je parviens à ramener mes mains attachées du côté ou je tourne la tête, je vois mes mains dépassant ainsi qu’une partie des cordes qui maintienne mes poignets ligotés, mais impossible de m’en libérer !!

Je perds énergie et espoir…J’ai déjà regardé dans toute la pièce, aucun objet ne semble pouvoir m’aider, et si je me déplace trop le garde va sans doute entrer. Je n’arrive pas y croire, alors l’endroit où ces truands serbes comptaient nous envoyer c’était les studios où j’avais déjà été retenue prisonnière !! Léo avait raison, les gens qui contrôlent les studios doivent être vraiment très puissants !! Même être envoyé là-bas à nouveau est ce que je redoute le plus, au moins j’aurais peut-être une chance de savoir où c’est !! Mais pourrais-je seulement m’échapper de cet endroit ?? D’ailleurs qui pouvait bien être cette personne qui m’a libérée ?? Etant donné qu’il chuchotait je n’ai pas pu déterminer le vrai son de sa voix, mais je suis prête à parier que je connais cette personne !! Et Alicia aussi, qu’est-elle devenue ?? Je dois à tout prix la retrouver pour qu’elle puisse me donner des informations sur Adam !! Allons Nina, il faut que je trouve un moyen de m’enfuir !!

Je recommence à doubler d’effort !! Je sens que mes chevilles…les cordes ne sont plus aussi contraignantes que ça…mais mes bras, mes jambes et mes poignets, impossible de m’en défaire !! Et mes jambes ligotées m’empêchent de trop bouger pour réussir à libérer mes chevilles !! Oh mais j’ai une idée, mais il faut que je me débarrasse de ce bâillon !!

Je me dirige contre l’angle du bureau, puis je frotte mon visage contre l’angle pour faire descendre le foulard recouvrant ma bouche…il est tout de même bien serré !! Mais je parviens à le faire un peu descendre déjà !! Je continue en y mettant toute mon énergie !! Le foulard descend un peu plus, ne recouvrant que la moitié de ma bouche maintenant, coinçant toujours le chiffon qui est dans ma bouche…allez encore un peu, je frotte contre l’angle, puis je parviens à faire descendre suffisamment le foulard, je crache immédiatement le chiffon de ma bouche !! Oh bonne chose de faite !! Je secoue encore la tête, le foulard redescend de mon visage, et est maintenant autour de mon cou !!

Maintenant mes jambes !! Heureusement je vois le nœud des cordes qui se trouve sur mes genoux, je rapproche ma tête, puis je parviens à utiliser mes dents pour mordiller le nœud !! Il est tout de même serré, mais je continue…oh mais…OUI !! J’ai réussi, j’ai réussi à défaire le nœud !! Je remue aussitôt mes jambes, les cordes sont toujours bien enroulées, mais je parviens à avoir un peu plus de mou !! Puis je remue encore mes jambes, les cordes se desserrent peu à peu. Puis je peux mettre plus de force encore, puis je parviens à m’en défaire, les cordes sont toujours autour de mes jambes mais complètement desserrées ! Je peux maintenant remuer plus facilement mes chevilles !! Puis ça marche j’ai de plus en plus de mou dans les cordes enlaçant mes chevilles !! Puis je parviens à retirer un pied !! A présent mes chevilles ainsi que mes jambes sont libres !!!

Maintenant il faut que je défasse les derniers liens, mes bras et mes poignets !! Mais c’est pas facile, il m’a bien attachée à ce niveau !! Je remue mes mains, bouge mes bras du plus que je peux, mais ça ne sert à rien !! Merde et il n’y a aucun objet dans cette pièce qui puisse me servir à défaire mes liens !! Et cette fois impossible d’utiliser ma bouche pour défaire le nœud !! Oh mais j’ai une idée, après tout le garde, je peux peut-être user de mon charme pour l’avoir !! Il ne sait peut-être même pas que mes jambes étaient ligotées, c’est risqué mais je dois essayer !!

« Hey, heyo, vous pouvez venir !! »

La poignée de la porte pivote, puis la porte s’ouvre, le garde entre et referme la porte il me fait :

« Quoi, qu’est ce qui se passe là ici ?? »

« Oh alors c’est vous qui me surveillez ? Vous êtes bien musclé, un homme fort, pour être honnête je vous trouve plutôt beau !! »

Puis il sourit, et commence même à rougir puis me fait :

« Hey, tu…tu penses ce que tu dis ma jolie !! »

« Oh oui bien sûr ! Pourrais-je vous demander une petite faveur ?? Ces liens sont très serrés, ça me fait un peu mal, vous pourriez les desserrer un peu ?? »

L’homme semble hésitant, puis il me fait :

« Bon bon, je vais voir ce que je peux faire.. »

Puis il se dirige vers moi, je ne vois pas ce qu’il fait, mais je sens qu’il trafique les cordes qui enlace mes bras, il a du défaire le nœud..puis il desserre les cordes…et il semble refaire une nœud, oh voilà déjà une bonne chose…puis je sens ses doigts effleurer mes poignets, puis ses doigts se dirigent sur les cordes ligotant mes mains, il défait le nœud, puis desserre les cordes également, oh c’est parfait, je n’aurai pas trop de mal à me libérer maintenant !! Puis il refait un nœud et me fait :

« Voilà, j’ai desserré tes liens le plus que je pouvais !! Par contre tes pieds sont libre je vais devoir remettre des cordes !! »

« Oui d’accord, mais serrez pas trop d’accord !! »

« Je vais faire de mon mieux »

Puis il joint mes chevilles ensemble, puis il enroule la corde, attachant mes pieds, mais il ne sert pas beaucoup, ce sera tout aussi facile de me libérer !! Puis il passe au nœud, il a pas l’air très résistant, à peine serré, puis il me fait :

« Voilà, ça doit pas être trop serré comme ça. Sois sage maintenant !! » puis il repart vers la porte, ressort et la referme. J’attends quelques instants….

Ohh parfait, voilà 5 minutes qu’il est ressorti !! Tout d’abord, je mets mets sur les genoux, puis mes mains étant toujours ligotées dans le dos, je me sers de mes doigts pour défaire le nœud de mes chevilles…je n’arrive pas à le voir, je tâte les liens de mes pieds…à le voilà, je parviens à le défaire sans trop de mal…puis je me rassois à terre sur les fesses, puis je secoue mes chevilles, et parviens à détacher mes pieds à nouveau. Bon maintenant, mes poignets, puis mes bras, maintenant que les cordes sont desserrées, je vais pouvoir me libérer sans trop de mal !! Je remue mes bras et mes poignets, il y a tellement de mou dans les cordes de mes poignets, je donne toutes mes forces pour tenter de retirer une main !! Ma main gauche porte toujours ma montre, ce sera plus difficile de la retirer, je dois le faire avec la main droite, je force au maximum, je sens que ma main glisse vers l’extérieur des cordes, allez Nina, encore un peu tu y es presque… ouiii j’y suis quasiment, les cordes sont presque à la hauteur des mes doigts !!..

Soudain la porte s’ouvre et le garde s’exclame :

« Hey, c’est quoi ce bruit là, tu fous quoi toi ??!!?? »

Un léger cri de surprise s’échappe de ma bouche, je reste figée le voyant, puis il se rapproche de moi en faisant :

« Je t’avais dis de rester sage, qu’est-ce que tu fous là maintenant… »

Je n’ose pas bouger, puis il se met derrière moi, eh merde, puis il me fait :

« Ah oui, t’essayais de te libérer, salope !! Alors tu veux la jouer comme ça, okay !!!! »
Puis il défait le nœud des cordes liant mes poignets, puis croise à nouveau mes poignets, et repasse les cordes en serrant très fort, ça me fait vraiment mal, je fais :

« Aouhh, arrêtez, c’est beaucoup trop serré vous me faites mal !!! »

« Ta gueule salope !!! »

Puis il serre le nœud en y mettant toutes ces forces !! C’est tellement serré, mes poignets sont très solidement attachés. Puis il défait le nœud des cordes enlaçant mes bras maintenant, puis il ressert la corde à nouveau, tellement fort qu’il me coupe presque la circulation !! Je fais :

« Aaaaahhh !!!aaaouuhhh !!! Je…je vous en supplie.. »

Puis il serre le nœuds sans prêter attention à mes gémissements ! Puis il passe aux chevilles, il les joint et les attaches à l’aide d’une autre corde, putain mais il est taré, il serre beaucoup trop fort, ça me fait vraiment mal !! A croire qu’il serre ces cordes au maximum pour se venger en y mettant toute son énergie !! Puis il serre le nœud, et ne perds pas de temps avant de lier mes jambes passant des tours de cordes très serré au dessus de mes genoux, puis mets toute son énergie pour serrer le nœud alors que je fais :

« Vous me faites mal, vous me faites mal, ça suffit, je vous en supplie !! »

« ça t’apprendra sale pute, tu peux t’en prendre qu’à toi-même salope, d’ailleurs je veux plus t’entendre salope de pute !! » me fait-il en prenant un autre chiffon puis il me l’enfonce d’une façon barbare dans ma bouche, ça fait mal, et je n’arrive même pas à bouger ma mâchoire, tellement c’est encombrant dans ma bouche, puis il reprend le foulard blanc qui était autour de mon cou, le passe par-dessus mes lèvres, puis serre très fort derrière ma tête, si fort que j’ai l’impression que ça compresse ma tête !!

« GGGGMMMMMMHHHHHHH !!!MMMMMMMHHHHH !!!! »

« Alors tu voulais me baiser salope !! Moi je vais te baiser plus tard, mais au sens propre du terme, avec ma grosse bite dans ta chatte salope !!! »

Puis il ressort de la pièce et referme la porte. Impossible de m’échapper dans de telle condition, tous mes liens sont si serrés !! Je n’arriverai jamais à me libérer seule maintenant !!

« GGGGMMMMMHHH !!!MMMMMMMHHH !!GGGGGGMMMMMHHHHHHHH !!!! »

Même mon bâillon, même si je frottais pendant des heures de toutes mes forces contre l’angle du mur je n’arriverai jamais à l’enlever !! Je tente de me débattre, je n’arrive même pas remuer, ces cordes sont si serrées !! Ce pourri s’est bien défoulé en m’attachant de toutes ces forces !!
Merde !!! Comment vais-je m’en sortir maintenant !! Et ce sale con va surement me violer !!

Je sens bien mes poignets totalement immobilisés par les cordes, tentant désespérément de les remuer, mais sans aucun succès hélas ! Je n’ai rien trouvé de coupant avant, et même si je fais un semblant de bruit il reviendra, et serra peut-être encore plus mes liens, je n’ai vraiment pas besoin de ça !!


Combien de personnes sont corrompues dans ce pays ??? C’est une véritable folie !! Et dire que je vais retourner dans ce centre affreux, je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir m’échapper pour l’instant !! Pourtant il faut que je m’échappe d’ici, que je libère toutes ces pauvres filles, que je retrouve Alicia, que je retrouve la trace d’Adam !!

Bon réfléchissons. Comment vais-je sortir de ce mauvais pas, mes liens sont bien trop serrés !! Je pourrai essayer de charmer le garde, mais c’est pas gagné !! Mais peut-être qu’avec un peu de chance quelqu’un d’autre prendra la relève, et je pourrai essayer de l’amadouer, mais je serai prudente cette fois !

Je retourne ma tête, tentant de voir mes mains et les liens qui les entravent….mmmm je n’y arrive pas. Pourtant, c’est tout ce qu’il me faudrait, si je parvenais à libérer mes mains, je pourrais me libérer entièrement, ça ne tient à tellement peu de chose, mais hélas mes mains sont bien ligotées !! Et ce fichu bâillon, impossible pour moi de prononcer un seul mot !!

Je tente quand même au mieux, essaye discrètement de remuer mes poignets…mmm je n’arrive même pas à voir mes liens, même en tentant toujours de tourner la tête !!

Soudain, la porte s’ouvre, c’est Arandjel le secrétaire qui est de retour, il entre avec un grand sourire, ferme la porte et tourne la clé. Il s’approche de moi en me contemplant comme un cadeau de noël et me fait :
« Oooohhhh j’attendais ça avec impatience, ma belle Nina ! Tes liens sont toujours aussi bien serrés, c’est très bien !! »

« GGMMMHHH…mmmmmmhhh !! » je fais en me débattant, sans aucun résultat hélas. Puis il réplique :

« Ohhh, j’adore te voir te débattre, te voir attachée, impuissante !! » Puis il s’accroupit vers moi, caresse mon visage de sage main, je détourne la tête, puis continue malgré tout en me faisant :

« Ohhh, je comprends vraiment pourquoi ils voulaient tant te reprendre ! Je dois avouer que tu seras absolument sublime dans leurs films !! Mais c’est une chance inouïe de t’avoir avec moi, toi, belle et de….aaaah t’avoir attachée et bâillonnée, quel régal !! »

« GGGGMMMMMMMMHHHH !! » je fais en lui faisant signe avec ma tête de retirer mon bâillon. J’essaye désespérément de lui parler sans y parvenir !!

« Non ma jolie, tu n’as pas besoin de parler, je vais te garder bâillonnée ma jolie !! Et je dois dire…..que je te désire depuis tellement longtemps…. Et je crois que le temps est enfin venu !! »

Puis il me saisit, me transporte, je tente de me débattre, mais rien à faire. Puis il me pose sur son bureau, je suis assise dessus, toujours aussi bien ligotée.

Puis il commence à m’embrasser par tout sur le visage, me léchant comme un chien, alors que je ne peux pas le repousser !! Je déteste tellement ça !! Puis sa main glisse tout le long de mon corps, je me débats, alors qu’il prend du plaisir, puis il me tourne, plaque mon buste sur le bureau, mes jambes sont debout, mes fesses bien en évidence !! Puis il commence à ploter mes fesses et me fait :

« Ohhhh ouiii ton petit arrière train…tu va aimer ça ma jolie ?? Moi je vais beaucoup aimer !!! »

Puis il me donne une tape sur les fesses

« GGMMHH !!! »

« Ah, tu es une salope, toi, ma jolie petite salope sexy, prends ça aussi !!! »

SLAP

« GGMMHH !!! »

SLAP

« GGMMHH !!! »

SLAP

« GGMMHH !!! »

Puis il défait ma jupe, la tire en bas. Puis il plaque ses mains contre mes fesses, je tente de hurler de panique :

« GGGGGGMMMMMMHHHHHHHH !!!MMMMMMHHH !!! » Je fais en tentant de crier à l’aide, au secours, aidez moi !!!

Puis il a déjà baissé mon string… oh non, je sais à quoi m’attendre. Quelle horreur, il frotte son pantalon contre mes fesses, je sens déjà son sexe en pleine érection !!
Soudain, la porte s’ouvre, je lève la tête, je vois un homme équipé d’un pistolet silencieux, Arandjel fait :

« Qu’est ce que !!....oh, oula, calmez vous, je… » puis le coup de feu est tiré droit dans sa tête, il s’effondre au sol. L’homme se rapproche de moi et me fait :

« Je suis Arthur, c’est Léo qui m’envoie, il m’a expliqué toute la situation !! J’avais eu vent de la corruption en Serbie, comme vous n’avez plus donné de nouvelles depuis que vous aviez eu rendez-vous avec le secrétaire de la défense je m’attendais au pire, et apparemment j’avais raison » puis il défait mon bâillon je fais immédiatement :

« Oh merci, merci infiniment !! »

« Il n’y a pas une minute à perdre maintenant » me fait-il en détachant mes poignets alors que je lui réponds :

« Ce pays est vraiment corrompu jusqu’à l’os, toutes ces filles, il faut qu’on les libère !! »

« Pas le temps pour l’instant, nous devons fuir la Serbie au plus vite, d’abord Alicia, ensuite seulement on enquêtera sur ces criminels serbes !! » réplique Arthur.

Mes mains sont libres je fais « oh enfin, merci, mille merci !! » puis il continue en détachant mes bras en me disant :

« Alors c’est vous la célèbre journaliste qui a fait plier l’organisation de Soumarov !! Ravi de faire votre connaissance au passage »

« Tout le plaisir est pour moi, surtout lorsque vous sauvé ma vie » je réplique.

Puis mes bras sont libres, je commence à défaire les cordes qui ligotent mes jambes alors qu’Arthur détache mes chevilles en me faisant :

« Son garde est hors service, on devrait pouvoir sortir d’ici sans trop de difficultés, je fermerai la porte à clé, d’ici qu’ils découvrent la mort du secrétaire on aura déjà passé la frontière »

Puis enfin mes chevilles et mes jambes sont aussi libre, je suis totalement libérée maintenant. Je me relève, ma respiration est encore très instable dû à l’émotion, puis il me fait :

« Hey, Nina, tout va bien ? »

« Oui…je…je..j’ai eu tellement peur…merci vous m’avez juste sauvé la vie et je… » je fais en caressant sa joue, nous nous regardons quelques instants, puis soudain nous nous embrassons à pleine bouche, je l’embrasse comme si je venais d’échapper à la mort ! Après un long et tendre baiser, lorsque nos bouches se séparent, je fais :

« On ne peut vraiment pas trainer, on reprendra ça plus tard d’accord ? »

« Oui..oui tu as raison Nina, allons-y ! »

Puis nous sortons du parlement, prenons la voiture et roulons sans nous arrêter….nous passons la frontière et atteignons enfin la Roumanie !

Avatar de l’utilisateur
Alexandra_TV
Habitué(e)
Messages : 66
Inscription : 03 juil. 2015, 12:03
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : J'adore me travestir et faire sortir le coté féminin de ma personne

Pouvant être de nature soumise ou neutre c'est selon la situation et les jeux.

Alexandra
Ce que je déteste : Les fantasmeurs et ceux qui me font perdre mon temps.

Re: Une journée imprévisible

Message par Alexandra_TV » 04 janv. 2019, 20:45

J’adore tes aventures, je me régale à chaque fois.

Bravo
Alexandra

Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Passionné(e) de JdL
Messages : 253
Inscription : 09 oct. 2011, 08:11
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le contact avec un foulard en soie surtout comme liens ou bâillon,discuter avec des gens sur le ligotage ou autre. connaitre des gens de régions différentes, tester de nouvelles méthodes de ligotage, profiter des bon moments qu'offre la vie.
Ce que je déteste : Les bâillon boule,ne pas avoir de partenaire pour les scéances de ligotages, tout ce qui hard
Localisation : haute loire auvergne

Re: Une journée imprévisible

Message par foulards6384 » 05 janv. 2019, 09:31

Comme toujours une excellente suite Nina.
Il est vrai que j'adore Alicia, elle est très forte pour kidnapper Nina, intelligente, manipulatrice, elle retombe presque toujours sur ses pieds. De plus à ce moment de l'histoire si je me trompe pas elle reste celle qui a le plus kidnapper Nina et qui soit encore en vie.
Encore :bravo: Nina et vivement la suite des aventures de notre journaliste adoré ;)
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Accro à JdL
Messages : 440
Inscription : 22 mars 2016, 16:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: Une journée imprévisible

Message par fredchl » 05 janv. 2019, 14:58

Perso, j'ai bien rigolé parce que (aujourd'hui) la 4G passe en serbie ?... C'est un scoop ?

Sinon continue, je te conseille juste de te renseigner sur les différents pays que va traverser Nina...

Elle vient de trouver l'amour (peut-être)...

Une nouvelle scene ? Sous la douche ? (l'endroit préféré de Nina.)

Ses mésaventures risquent de continuer en Roumanie... :langue:
Image

Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 06 janv. 2019, 06:26

Merci beaucoup Alexandra TV :) ça me fait trop plaisir que tu aimes :)

J'approuve totalement ta description d'Alicia foulards6384 😊🖒. Moi aussi j'aime beaucoup le personnage d'Alicia qui change radicalement de celui de Nina . Au lieu de la demoiselle en detresse classique Alicia est ce genre de "bad girl" séduisante, qui sait se défendre et comme tu l'as très bien une manipulatrice née. En effet ce doit être la personne qui a kidnappé Nina le plus de fois, la seule autre femme qui l'a également kidnappé à beaucoup de reprises étant Clara, mais elle n'est plus là depuis la fin de la saison 1.

OH j'avais pas suivi l'actualité Serbe fredchl. Bien sûr je vais me renseigner sur les prochains pays, mais gardez quand même en tête qu'il s'agit d'un univres fictif, ne le comparez pas avec la réalité, mon but est de faire des récits inventés et romancés pour que ce soit palpitant, ne croyez pas que la Serbie est réellement comme dans mes récits ^^.
Que ce soit l'amour ou la Roumanie , tout sera dévoilé lors des prochains récits, un par semaine en général publié le week-end ;)

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 509
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Une journée imprévisible

Message par nonobound » 06 janv. 2019, 06:36

toujours aussi fan Nina
temps de variétés de liens, y en a pour tous les gouts mdr

vivement la suite

Avatar de l’utilisateur
Nina
Amateur(trice) de JdL
Messages : 122
Inscription : 05 févr. 2016, 06:10
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La douceur, le calme, la nature
Ce que je déteste : La pollution.

Re: Une journée imprévisible

Message par Nina » 09 janv. 2019, 14:55

Hello tout le monde :),

Ravie que ça te plaise toujours Nonobound, et oui la variété, nous fait sortir de la routine ;)

Voici la suite des événements, bonne lecture à tous :)



Leçon privée

Mmmm…Nina ne m’a toujours pas répondu…j’espère qu’elle va bien. Je dois dire que c’est tellement étrange la façon dont les choses ont tourné entre nous. La première fois que je l’ai vue au centre de MEHDCA, j’ai vraiment cru qu’il s’agissait de la garce pour qui mon ex m’a larguée. Et même quand j’ai su que ce n’était pas elle, je lui ai quand même pourri la vie…je dois quand même avouer que c’était aussi un prétexte pour l’attacher. Malgré tout, elle m’a aidée quand j’en avais besoin, et m’a fait éviter la prison. Nina est comme une sœur pour moi maintenant. J’espère vraiment qu’elle va bien. Mais pour l’instant il faut que je me prépare, je ne dois pas manquer le rendez-vous !!
La première fois, était un peu après que je me sois fais larguée, la première fois que je suis allée à un cours de shibari. Oh, je dois dire que j’ai vite appris, étant passionnée, et douée. C’était tellement incroyable quand Nina m’a avoué qu’elle aimait être attachée aussi ! Mais je manque de pratique, c’est pourquoi j’avais posté cette annonce, recherchant une experte de bondage pour me donner des cours. Et c’est aujourd’hui que je vais voir cette femme, Jeannette, qui va me donner un cours privé, je suis déjà en train de frémir d’impatience. Il est temps de se préparer !
Je mets une chemise à carreaux bleu, manche courte, très moulante, parfaitement assortie à ma taille. Je mets également une jupe plissée courte, noire, parfaitement conforme à mes hanches. Puis j’enfile des talons noirs. Mes cheveux sont longs, mes beaux cheveux blonds ! Puis j’enfile encore ma montre, cadran noir, bracelet en cuir noir, à mon poignet gauche. Me voilà prête !!
Je monte dans ma voiture et me met en route….après moins d’une heure je parviens à la résidence de Jeannette !
Je m’approche de la porte d’entrée et sonne. Puis Jeanette m’ouvre et me fait :
« Oh, Eliza, bonjour, enchantée » me fait elle en me serrant la main. Jeanette doit avoir mon âge, elle a des yeux bleus, des cheveux bruns, lesquels sont attachés en Chignon, elle porte des lunettes. Elle est vêtue d’une robe grise. Je lui réponds :
« Oh merci, ça me fait très plaisir, merci encore d’avoir pu me prendre aussi vite !! »
Nous nous asseyons dans son salon, elle me fait :
« Vous désirez quelque chose à boire ? »
« Oh un verre d’eau avec grand plaisir ! »
Jeannette se dirige me sert le verre en me disant avec un sourire :
« Alors, comme ça vous voulez attacher des gens ? »
« Oui, je plaide coupable » je fais en riant « je dois être un peu folle pas vrais ? »
Puis elle réplique en riant également :
« Oui, vous êtes folle ! Comme moi. Mais après tout, tout le monde a sa petite part de folie non ? »
« Absolument » je réplique en souriant.
« Bien, désolé, j’ai un peu de peine à garder mon sérieux » fait-elle en souriant « donc je suis très enchantée de donner cours à une fille aussi ravissante que vous. Je donne des cours de shibari depuis plusieurs années, j’ai notamment appris lors de séminaire au Japon, pendant deux ans, et je me suis mise à mon compte à titre privé depuis quelque année ici en France. Voilà, ça c’était la partie introduction et un peu ennuyeuse »
Elle me fait rire. Je sens que je vais bien m’entendre avec elle. Elle me fait :
« Alors, est-ce que vous aimez uniquement attacher, ou également être vous-même ligotée ? »
« J’aime bien les deux, je suis plutôt attacheuse, mais j’aime bien être ligotée de temps à autre également ! »
« Très bien, alors, voilà ce que je vous propose. Peut-être que je peux commencer par exercer du bondage sur vous. Vous me direz si cela vous convient, bien entendu vous pourrez aussi vérifier si ma façon d’attacher est correct, si jamais vous arrivez à vous libérer seule…eh ben je pense que je ne serai pas payée » fait-elle en riant, j’éclate de rire à mon tour en faisant :
« Haha, alors là, c’est sûr que ce serait pas très crédible. Mais oui bien sûr, on peut commencer par ça, voir si votre bondage est..efficace » je fais en souriant.
« Très bien, alors, on peut faire ça, sur le canapé juste ici ? »
« Certainement » je réplique en souriant.
Jeanette ramène des cordes. Elle me fait :
« Alors je vais commencer par les chevilles, si vous voulez bien les serrer ensemble » ce que je fais, puis elle me dit : « comme ça, c’est parfait ! »
Puis elle saisit une corde et commence à attacher mes chevilles ensembles, en me faisant :
« Alors vous avez déjà pratiqué un peu par le passé ? »
« Oui, j’ai pris quelques cours à la rue des liens, je ne sais pas si vous connaissez »
Elle sert le nœud, mes chevilles sont déjà ligotées, elle va vraiment vite, une vrai pro, puis elle me fait :
« Oooh oui, je connais. Je vais très certainement donner cours chez prochainement. Je vais passer aux jambes je vais passer les cordes juste au dessus des genoux. Si ça fait mal vous me dites, et j’arrête tout d’accord, vraiment je veux que vous vous sentiez à l’aise ! »
« Merci, et je me sens très à l’aise, vous pouvez continuer » je fais en souriant.
Puis elle enroule une autre corde juste au dessus de mes genoux, serrant mes jambes ensemble en me faisant :
« Alors vous avez fait les ateliers de la rue des liens…pas trop harcelé par les hommes pour être ligotées ?? »
« Haha, ouiii, ils voulaient tous m’attacher, c’était vraiment trop !! C’est pour ça que je veux faire des cours privé maintenant !!! »
Puis elle sert le nœud, mes jambes sont attachées également. Puis elle réplique :
« Ohh je ne suis pas surprise, une très jolie fille comme vous, devait être très très désirée. Bien je vais continuer au niveau des jambes, en passant une nouvelle corde en haut des cuisses ».
Puis elle s’exécute en passant plusieurs tours de cordes alors que je fais :
« Vous êtes vraiment efficace ! »
« ah. C’est mon travail » fait-elle en serrant le nœud. « Très bien, je vais passer aux poignets, si vous voulez bien les croisez dans votre dos »
Je mets mes mains à l’arrière, croisant mes poignets, puis Jeannette me fait :
« Je vois que vous avez une très jolie montre, je vais passer les cordes au dessus, pour que vous puissiez la garder sans que les cordes ne vous fasse mal ! »
« Oh c’est parfait » je réponds. Puis elle enroule les cordes autour de mes poignets, juste au dessus de ma montre. C’est bien serré, sans que ça ne fasse mal, je suis vraiment satisfaite de sa façon d’attacher ! Puis elle sert le nœud, puis me fait :
« Et voilà, ça va toujours pour vous ? »
« A merveille » je fais en souriant.
« Parfait, je vais passer au bras pour terminer »
Puis elle passe plusieurs tours de cordes autour de mes bras, enveloppant mon torse juste sous mes seins. Puis elle passe plusieurs autres tours au dessus des mes seins. Puis elle passe la corde sous les cordes du bas qui m’enlace, remonte la corde pour la faire passer derrière ma nuque, et redescent la corde sous la corde du bas m’enlaçant de l’autre côté. Puis elle serre le nœud derrière moi. Puis elle me fait :
« Et voilà vous êtes parfaitement attachée maintenant » me fait-elle en souriant. « C’est le moment de tester si je suis une bonne attacheuse ! »
« Hihi, c’est le stress pour vous, si jamais j’arrive à me libérer, pas de salaire pour vous » je fais en riant. J’essaye de remuer mes membres….puis j’y mets toutes mes forces….je suis plus que satisfait, impossible pour moi de me libérer seule, je lui fais :
« Excellent travail, je ne pourrai pas me libérer seule ! »
« Très bien ravie que ça vous plaise ! Est-ce que …vous voulez être bâillonnée un moment »
Je la regarde en souriant puis je fais « Vous lisez dans mes pensées »
Puis elle prend un rouleau de scotch blanc et un chiffon blanc, elle me fait :
« Bien je vais enfoncer le chiffon et ensuite vous bâillonner en posant plusieurs morceaux de scotch sur vos lèvres, vous serez bâillonnée, donc il faudra utiliser un signe de sécurité, dès que vous voulez que j’enlève votre bâillon, clignez de l’œil gauche trois fois de suite. »
« C’est parfait » je réplique.
Puis elle enfonce le chiffon dans ma bouche, et dépose trois morceaux de scotch sur mes lèvres. Puis elle se lève et va prendre le téléphone, je profite pour me débattre et augmenter mon plaisir, mais je vois qu’elle est en train d’appeler :
« Oui, allô ? C’est moi Jeannette. Mission accomplie, je la tiens……oui…..oui elle est attachée et bâillonnée, elle risque pas de s’envoler……comme convenu, je vous l’apporte dès que vous me rappelez…..très bien, préparez l’argent pour moi…..à plus tard………..bye ! »
« GGGGMMMMMMMMHHHH !!!MMMMMMMMHHHH !!!! » Je fais, en me débattant, mais cette fois pas par plaisir !!! Qu’est ce que c’est que ce délire, à qui va-t-elle me livrer ???!!!
Elle me regarde et me fait en souriant :
« Non, désolé, pas de cours de shibari. Je n’ai jamais été au japon, je vous conseille de choisir vous prof de bondage avec plus de précaution !! Maintenant, vous allez rester sage, tout simplement parce que vous ne pourrez pas vous libérer de toute façon. Sachez que vous êtes recherchée par une personne puissante et aisée et….devinez qui va toucher la récompense pour vous avoir capturée ?? »
« GGGGGMMMMMHHHH !!!MMMMMMHHHHMMMMMHHHHH !!! » Je fais en me débattant de toutes mes forces !! Sale garce !!!!
« Bien, maintenant tout ce que vous avez à faire ma chère c’est d’attendre !! » Puis elle repart dans une autre pièce. Aussitôt je tente de me débattre !! ….ah c’est peine perdue même si cette garce ne vient pas du Japon elle sait bien attacher une femme. Je ne risque pas de me libérer par la force..
Je me débats en gémissant…mais où est-elle passée cette garce maintenant !?? Eh merde, mais à qui va-t-elle me livrer ?? Evidemment je n’ai pas de couteau ou d’objet coupant sur moi !!! Génial, pour l’instant c’est mal barré pour me libérer !! Bon, va falloir essayer de se déplacer à travers la maison, si je parviens à atteindre la cuisine, je pourrai saisir un couteau et me libérer, et m’en prendre à cette garce, je le ligoterais et bâillonnerais à son tour !!!
Putain mais elle m’a vraiment bien ligotée !! Encore faut-il que je suis capable de me déplacer !! A la limite en rampant, en encore, c’est pas gagné !! Puis j’entends des pas, cette connasse reviens, je tourne la tête et fais :
« GGGGFFFFMMHHH….MMMMFFFHHHH !!! »
Elle me regarde en souriant puis me fais :
« Ohh c’est tellement …. J’adore te voir essayer de parler sans pouvoir y arriver !! Navré, mais j’ai pas l’intention de discuter avec toi, tu vas rester bâillonnée !! »
Elle a un livre à la main. Elle s’assoit sur le canapé, puis poses ses jambes sur mes cuisses, elle est gonflée, je fais en tentant de remuer :
« gggmmmhhh…mmmhhgggmmhh !!! »
« hey blondinette, reste tranquille !! »
Je soupire en grognant, de toute façon rien à faire, même si ça m’énerve je suis sa prisonnière maintenant. Elle se plonge dans son livre. Si seulement je pouvais étrangler cette garce !!
Il reste à savoir à qui elle veut me livrer. Si au moins je n’étais pas obligée d’être bâillonnée !! Et cette sale garce est tranquille en train de lire son livre en me gardant comme ça captive !! Et d’ailleurs qu’est-ce qu’elle attend ici ?!?!??
« Ohhh tu sais quoi…ce livre est vraiment barbant au final !! J’ai beau essayé de me plonger dedans par tous les moyens mais…là j’y arrive pas je te jure ! »
Je soupire encore, étant contraint d’écouter cette garce sans pouvoir dire quoi que ce soit. Elle me fixe du regard et me fait :
« Hey, blondinette, t’a l’air tellement frustrée d’être ma prisonnière…j’adore, vraiment !! » me fait-elle en souriant d’autant plus. Puis elle se rapproche de moi et caresse mes cheveux, alors que je ne réagis pas, puis elle me fait :
« Mmmmm tu as vraiment de la chance, cette belle crinière, rien qu’avec ça tu as de quoi en rendre plus d’un amoureux de toi ! Oh jolie comme ça tu comptais peut-être sortir en ville, te faire accoster par l’un ou l’autre prince charmant » fais elle en riant « oh, oula, désolé, je sais que c’est pas drôle pour toi, mais ça m’a fait rigoler sur le coup, oui, du coup, quelques soit tes plans pour la soirée et ben c’est un peu foutu ! »
Mais c’est qu’elle aime me narguer en plus !! Sérieux, ça lui suffit pas de m’avoir roulé, il faut qu’elle en rajoute sans arrêt une couche !! Sale garce va, en tout cas si je parviens à me libérer, tu ne perds vraiment rien pour attendre !!
« Oh tu dois vraiment me détester maintenant hihi ! hey mais je dois te dire, niveau sein t’es pas trop mal…non c’est sérieux, c’est un compliment là, vraiment. Je peux toucher, tâter, sentir un peu tout ça quoi.. »
Je la regarde d’un air furieux, comme si j’avais envie de la tuer, puis elle réplique :
« Oh, oula, vu ton regard, t’as vraiment pas envie…mais tu sais quoi, je m’en fous, hihihi ! » puis elle pose ses deux mains sur mes seins, je fais :
« GGGGGGGMMMHHHH..GGGRRRRMMMHHHH !!! »
« Oh oui, c’est ça grogne, petite blondinette….petite blondinette naïve… » me fait-elle en caressant me seins à pleine main puis elle fait :
« Ouaouh, c’est vrai que tu as des belles formes, non mais sérieux, une fille comme toi dois vraiment être une reine, tu dois avoir tellement des gars qui te courent après…enfin, quand tu es pas prisonnière chez moi hihihi !! »
Pétasse va, mais c’est ça amuse toi, dire que je suis obligée d’être humiliée par cette garce !!
« mmmouiouiouiouioui…hey tu sais quoi, j’ai bien envie de toucher ton petit minou, ça te dit ? »
Je continue à gémir en grognant, puis elle saisit ma tête de ces deux mains, et fais bouger ma tête pour faire comme si je faisais oui tout en imitant ma voix et faisant:
« Oh oui, Jeanette, bien sûr, touche-le, fais-toi plaisir…. »
Puis elle reprend sa voix en faisant :
« Oh, merci beaucoup !! » en souriant. J’ai envie de la tuer, le pire c’est qu’elle aime vraiment jouer avec mes nerfs. Puis sa main se glisse sous ma jupe, elle me fixe dans les yeux, je suis furieuse et aussi gênée, d’être abusée par cette garce, ses doigts remontent doucement le long de ma cuisse. Puis se rapproche de mon entrejambes, mes battements de cœur s’accélèrent..ses doigts se rapproche de mon…ooohhh…ses doigts sont maintenant dans mon vagin elle me fait :
« Et alors, ça te fait de l’effet blondinette ?? »
« GGGGMMMHHHH !!!!MMMMMMMMMMHHHHH !!!! »
« Oh ouiiii, tu es toute nerveuse, hihi !! »
« GGGRRRGMMHHH !! » Je fais en tenant de me débattre, mais mes membres sont tout ligotés, je ne peux rien faire !! Comment ai-je pu me faire avoir par une telle cinglée !?? Ses doigts, ses fichus doigts sont toujours dans mon….sale garce, si seulement je pouvais me débarrasser de ces saletés de liens !!
Soudain le téléphone sonne, elle fait :
« oh zut, on était pourtant tellement bien parti, j’ai beaucoup aimé, blondinette » puis elle retire ces doigts, quelle chance pour une fois, puis elle prend son téléphone et décroche :
« Oui allô …..c’est toi…..oui toujours…………d’accord……… »
Fait-elle en s’éloignant sortant de la pièce et me laissant seule. Aussitôt je tente de remuer mes membres, me tortillant dans mes liens !!Puis je bascule me couchant sur le ventre sur le canapé, et tente désespérément de libérer mes mains des cordes….ça ne donne toujours rien, je ramène mes genoux contre moi, puis je redresse mon torse, étant maintenant à genoux sur le canapé, toujours tentant de remuer mes mains, je tente maintenant de d’atteindre le nœud de la corde ligotant mes chevilles, je tente de l’atteindre avec mes mains attachée….je n’y arrive pas, mais je redouble d’effort !!Eh merde je suis pas assez souple, je me laisse tomber sur le canapé, à nouveau couchée, toute ligotée. Cette folle n’est toujours pas reparue !
Je vais essayer de me déplacer, tout doucement, commençant par me remettre assise, puis je tente de me redresser sur mes pieds, pas facile avec mes talons…non je vais tomber et me faire mal ainsi. J’avance mes jambes, puis me soulève, en prenant appuis sur mes pieds au sol, et mes mains ligotées dans mon dos sur le canapé. Puis doucement je parviens à poser mes fesses sur le sol, voilà chose faite, j’ai déjà pu descendre du canapé. Je continue d’avancer de la même façon, prenant appuis sur mes pieds et mes mains, puis déplaçant mes fesses à l’avant….c’est pas très rapide mais je pense que c’est la meilleure façon de me déplacer en étant ligotée. Puis j’avance à travers le salon, puis parviens à atteindre la cuisine, c’est le meilleur endroit pour trouver un couteau, afin de couper mes liens ! Je continue d’avancer à travers la cuisine, de plus vite que je peux. Je me trouve à proximité des tiroirs. Bon le problème c’est que je dois pouvoir me lever pour les atteindre…
« Qu’est que tu crois faire comme ça !! » réplique Jeannette qui vient d’entrer dans la cuisine.
« GGGMMMHH !! » je fais surprise en tournant la tête. Puis Jeannette s’approche de moi et fait :
« Non, non, tu ne vas pas t’enfuir blondinette, juste rester prisonnière » fait elle en me mettant debout, me soulevant par les bras, puis elle caresse mes cheveux, me recoiffant légèrement et me fait :
« On retourne au salon, tu vas sautiller sur tes pieds, ne t’inquiète pas, je vais t’aider, allez hop blondinette, on saute » fait-elle en souriant, je n’ai pas le choix, je suis obliger de sautiller pour me déplacer, mes talons se font bien raisonner à chacun des sauts, heureusement que Jeannette me retient à chaque saut, sans quoi je perdrais l’équilibre, puis elle fait pendant que je me déplace :
« c’est bien ma blondinette, un vrai ptit lapin, allez, hop, hop, hop, on saute !! » pendant que je continue. Cette garce, je vais vraiment la tuer si j’en réchappe !! Puis me voilà devant le même canapé, puis elle me fait :
« Et voilà, assis blondinette » fait elle en me poussant, me faisant basculer sur le canapé. Puis elle se sort un foulard bleu clair avec des motifs décoratif, puis elle me fait :
« Attention ça va être tout noir » puis elle bande mes yeux ! Je vois plus rien maintenant, puis je l’entends dire :
« Oh ça te va bien ! Bon écoute, on va bientôt partir, je dois juste bouger la voiture, j’en ai pas pour long alors essaye de rester calme !! Je sais que tu es blonde, donc très conne mais…fais un effort blondinette » me fait-elle sur un ton narguant.
«gggmmmhhh !! » je fais en remuant la tête. Mais ce foulard n’est pas prêt de s’enlever. J’entends ses pas, elle est sans doute en train de ressortir. Merde, je vois vraiment rien, impossible de me déplacer comme ça !! Il faut que j’essaye d’enlever ce fichu foulard !! Je remue encore la tête, mais ça ne marche pas, elle a bien serré le nœud derrière ma tête. Il faut que je frotte pour enlever ce truc, je tente de le faire contre le canapé…saloperie, elle me la bien fixer !! Impossible de m’en débarrasser. Merde, mais où veut-elle m’emmener maintenant.
Puis j’entends des pas revenir à moi, puis Jeannette fait :
« Voilà, prêt au départ blondinette » puis je la sens me soulever à nouveau pour me mettre debout, je fais
« GGGMMMHHH »
« Hey, arrête de faire chiante, on va juste se déplacer comme avant » puis je recommence à sautiller, toujours soutenue par elle, mais je ne vois toujours rien par contre, je ne sais pas du tout où je vais. Puis elle me fait arrêter, puis je l’entends ouvrir une porte. Puis elle me fait avancer, toujours moi sautillant. Franchement elle ne pourrait pas juste au moins détacher mes jambes le temps que je me déplace ?? Puis elle referme la porte derrière, puis me fait avancer. Nous sommes dehors maintenant, je ne sais toujours pas où je vais ! Puis elle me fait :
« Hey, stop, reste là, attend un peu » puis j’entends le bruit d’un coffre de voiture s’ouvrir, puis elle me fait :
« Voilà, maintenant tu t’installe là-dedans…oui c’est bien.. » puis je suis contrainte de me mettre dans le coffre, c’est pas très grand, je passe tout juste dedans, puis elle me fait :
« Voilà c’est bien blondinette, je vais défaire le foulard, j’ai envie de voir ton regard de furieuse avant de démarrer, hihi » me fait-elle en détachant le nœud du foulard, puis elle le retire je la vois, yeux dans les yeux, elle me regarde avec un sourire narquois, puis elle saisit ma tête de ses deux mains et me fait :
« Voilà, blondinette, tu restes bien sage hein… » puis elle me fait une bise sur le scotch me bâillonnant, puis elle referme le coffre, aucune fenêtre évidemment, je suis de nouveau dans le noir. Je me débats de toutes mes forces, tapant de mes talons contre le mur du coffre !! Mais voilà que la voiture démarre, je sens que nous avançons…
Voilà déjà un moment que nous roulons. Sale garce, m’enfermer ainsi dans ce coffre, je suis à moitié coincée là-dedans et complètement ligotée !! Mais qu’est-ce qui m’a prise d’être aussi naïve, me voilà vraiment dans la merde maintenant ! Ces cordes, ces putains de cordes !! Et bien sûr rien dans le coffre, impossible pour moi de rompre ces liens. Et même si par miracle j’arriverais à me détacher, je suis toujours enfermer dans ce coffre. Il n’y a vraiment rien à faire pour l’instant, rien à part attendre…
Voilà enfin que la voiture s’arrête. C’est pas trop tôt, ça fait au moins plus d’une heure que nous roulons. Je fais :
« GGGMMHHHH..GGGRRRRMMMHHHH !!! » Tout en tapant contre le coffre avec mes talons. Va-t-elle enfin me sortir de ce fichu coffre ?
Puis le coffre s’ouvre, je vois Jeanette avec un homme à côté d’elle, elle fait :
« Voilà, je vous laisse la porter jusqu’à l’intérieur, je vais juste lui bander les yeux par précautions ! »
Puis elle repasse le foulard sur mes yeux, puis fais un nœud derrière la tête pendant que l’homme à côté d’elle fait : « Quelle beauté !! Ravie de l’avoir prisonnière ici ! » puis il me soulève, me transportant sur son épaule, je ne vois à nouveau rien, j’entends juste le coffre claquer, puis ils me déplace je ne sais où….puis j’entends une porte s’ouvrir, puis nous voilà sans doute dans une maison, j’entends Jeannette refermer la porte derrière. Puis j’entends une autre personne parler…sans doute au téléphone, disant :
« oui….très bien, Alicia est toujours attachée dans ta petite chambre fétishe, c’est bien, je dois dire que je t’envie…oh que voilà, j’ai de la visite et pas n’importe laquelle, c’est Eliza…..oui, oui, c’est elle qui a sauvé Nina à l’aéroport, mais maintenant elle n’est plus en mesure de contrecarrer nos plans…bon il faut que je te laisse, on se rappelle, prends soin de toi Narcisa….bye ! »
Je ne vois pas qui est cette personne. L’homme qui me transporte fait :
« Voilà boss, Eliza est à vous maintenant ! »
« Merci beaucoup Oscar » réplique la personne qui était au téléphone « Quand à vous, vos services ont été très utiles, votre argent est sur la table, Jeannette c’est bien ça ? »
« Exact » réplique Jeannette « Merci, c’est toujours un plaisir de travailler pour vous » termine-t-elle, puis Jeannette me fait à l’oreille :
« Grâce à toi je viens de gagner plein d’argent, merci blondinette, hihi ! »
« GGGGGRRRRRRMMMMMFFFHHH !! » Je fais folle de rage, tentant de me débattre, mais l’homme qui me transporte, qui apparemment s’appelle Oscar me fait :
« Hey, calme-toi maintenant »
Puis J’entends des pas, Jeannette est surement en train de partir. Puis cette personne qui était au téléphone me fait :
« Bienvenue Eliza ! Tu ne me connais pas, mais je suis une vieille connaissance de Nina. J’avais essayé de renvoyer Nina à MEHDCA pour qu’ils en finissent une bonne fois pour tout avec elle, mais il a fallu tu balances tout au flic hein Eliza, et Nina s’en est sortie grâce à toi !! Et comme si ça n’a pas suffit il a fallut que tu la sauve une nouvelle fois quand mes hommes l’ont kidnappée à l’aéroport !! Cela dit, tu vas maintenant m’être très utile, et avec toi je suis sûr de pouvoir remettre la main sur Nina !! J’espère que tu aimes être attachée d’ailleurs, parce que tu n’es pas prête de te libérer Eliza ! Oscar, enfermez cette jolie demoiselle dans la pièce la chambre d’ami. Oh mais au fait je t’ai même pas dit mon nom Eliza, je vais tout de même me présenter, je m’appelle …………………………………. »
A SUIVRE……….prochainement :)

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 509
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Une journée imprévisible

Message par nonobound » 10 janv. 2019, 13:21

Adam peut etre?

Vivement la suite, la pauvre eliza xd

Répondre