Duo

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Curiosity
Habitué(e)
Messages : 58
Inscription : 08 nov. 2015, 11:54
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La contrainte dans la douceur

Re: Duo

Message par Curiosity »

Tu le saura surement pendant la nuit...
Charnues, fermes et rosées
Sur des sœurs ou des foulards noués
Avec tendresses se sont posées
Ces lévres tant aimées

Curiosity
Habitué(e)
Messages : 58
Inscription : 08 nov. 2015, 11:54
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La contrainte dans la douceur

Re: Duo

Message par Curiosity »

Le soleil caressant mon visage finissait de me réveiller quand je la sentit bouger contre moi. J'ouvrais les yeux, et tombais nez à nez avec ses long cheveux brun en pagaille sur l'oreiller. Elle ne portait rien d'autre que le drap couleur crème qui la couvrait jusqu'au bas des reins, et qui laissait de l'autre coté apparaître l'un de ses pieds.

De l'autre coté, le lit était vide. Claire, avait déjà quitté son sommeil, et il me semblait deviner le bruit de l'au coulant d'une douche. Elle n'avait laissé derrière elle que quelques cheveux blond sur un coussin déformé par la nuit.

Je me redressais tachant de ne pas réveiller Sophie. Autour de moi les objet pouvait retracer la soirée aussi fidèlement que mes propre souvenir. Tout était parti d'un bandeau.


« Bonjour esclave. »

Avant de déposer un baiser sur mes lèvres.

Au contact de ses lèvres, mes yeux se fermèrent. Je sentais alors que je ne m'appartenais plus. Ces femmes m’envoûtait. Je sentit une étoffe couvrir mes yeux, puis un nœud, se serrer fermement derrière ma nuque.

Soudain, d'autres lèvres vinrent contrer les miennes. Plus fermement, elles avaient quelque chose d'animal remplaçant la douceur des précédentes.

On fit glisser ma veste de mon dos, et mon tee-shirt suivit dans la foulée. Mes bras furent tirés en arrière et je sentit l'acier froid des menottes. Je fut relevé et conduit en arrière au travers du couloir par lequel j'étais arrivé. La, on me poussa sur un lit moelleux.

D'abord je sentit des lèvres sur mon corps, le long de mon dos. Puis en même temps, une paire de main m'agrippa les fesses. Il y eut le claquement d'une fessée puis, plus rien.

J'entendais, derrière moi des gémissement, de plaisir apparemment. Deux ou trois minutes passèrent, puis on me redressa. Les menottes furent ôtées, puis mes mains dirigé vers le corps d'une de mes ravisseuse.

« Caresse la » me souffla une voix ferme à l'oreille. Je commencer à faire, en aveugle, glisser mes main sur son ventre pour remonter à sa poitrine. La je sentit des cordes, glissées entre sous et sur ses seins. Je la retournais pour me mettre dans son dos et je sentis que se coudes et ses poignets étaient fermement liés entre eux. Je glissais mes lèvres entre sa nuque et ses cheveux pour entendre un satisfaisant soupir d'extase. J'allais descendre le long de son dos, quand je fut tiré en arrière.

Elle me donna un petit coup à l'arrière du genoux qui me fit tomber à terre et une nouvelle fois mes bras furent liés dans mon dos. Avec un foulard cette fois ci. Un second fut passé entre mes lèvres, et le bandeau sur mes yeux me fut ôté. Je pouvais alors voir, la jolie brune comme je l'avais sentit, poignets coudes et poitrine ceinturés de cordes me regardant, un bâillon rouge vif entre les lèvres. Elle semblait jeter un regard de frustration à celle se tenant derrière moi.

Celle ci me releva, et entreprit de déboutonner mon jean, qu'elle baissa en même temps que mon boxer. Saisissant ce qui s'y trouvait, elle se redressa et des son autre main dirigea ma tête vers son amie.

« Ne la quitte pas des yeux ! » M'ordonna t'elle d'un ton qui ne souffrait aucune contradiction. »

La brune me regardait alors un ardent désir au fond des yeux.



« Bonjour toi. » La voix de Sophie me tira de ma rêverie. Habilement, elle me rallongea et me grimpa dessus, avant d'embrasser mes lèvres comme si elles étaient encore fiévreuses de la vielle.

A ce moment la, la porte s'ouvrit et entra Claire uniquement vêtue d'une courte serviette.

« Ah, tu es réveillé. Habille toi, et suis moi. » Me dit elle en me lançant mon tee-shirt.

Je l'enfilais rapidement ainsi que mon jean trouvé au pied du lit, et la suivit.

J'arrivais dans le salon de la vielle, qui amputé de son effet de lumière, n'avait plus rien d'impressionnant. La sur la table se trouvait trois photos, de moi. Claire elle avait suivit, restant un peu en retrait, nous m'observait.

« Toutes les photos sont la, tu as ma parole. » Me dit Claire « Tu peux toutes les prendre. Ou n'en prendre qu'une, et revenir chercher les suivantes »
Charnues, fermes et rosées
Sur des sœurs ou des foulards noués
Avec tendresses se sont posées
Ces lévres tant aimées

Avatar de l’utilisateur
Alexandra_TV
Amateur(trice) de JdL
Messages : 170
Inscription : 03 juil. 2015, 12:03
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : J'adore me travestir et faire sortir le coté féminin de ma personne

Pouvant être de nature soumise ou neutre c'est selon la situation et les jeux.

Alexandra
Ce que je déteste : Les fantasmeurs et ceux qui me font perdre mon temps.

Re: Duo

Message par Alexandra_TV »

Que dire mis à part WOW.

J'adore vraiment la facon dont le tout est écrit. J'en veux encore plus

Alexandra

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Squatteur(se) de JdL
Messages : 558
Inscription : 22 mars 2016, 16:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: Duo

Message par fredchl »

Vu l'évolution du chantage, je pense qu'il va revenir les chercher une par une ! :-)
Image

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 523
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Duo

Message par nonobound »

et qui sait, a chaque fois qu'il viendra en chercher une peut etre que d'autres seront prises mdr

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Squatteur(se) de JdL
Messages : 558
Inscription : 22 mars 2016, 16:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: Duo

Message par fredchl »

nonobound a écrit : 03 août 2018, 11:37 et qui sait, a chaque fois qu'il viendra en chercher une peut etre que d'autres seront prises mdr
Ah oui, ce n'est pas bête ! Cela peut durer un moment ! Le pauvre ! :bandeau:
Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1727
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Duo

Message par Mad Hatter »

:menottes: :bravo:
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Répondre