Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 143
Inscription : 02 avr. 2015, 05:36
Ligoté(e) :

Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par Mars34230 » 25 août 2018, 18:37

Bonjour voici une nouvelle histoire ....

----------------------------------------------------------------------------------------

Elisa Justrose et Alizée Lafleur sont deux amies d'enfance ... Elisa l'Anglaise et Alizée la Française se sont connues par un heureux hasard, celui d'être à la fois voisines et camarades de classe.... Elisa, dans la pure tradition britannique, est une jeune femme âgée de 20 ans aux yeux verts, s'habillant toujours avec des jupes plissées et des chemisiers blancs, avec sur la tête, un serre-tête de couleur différente chaque jour, pour maintenir sa belle et longue chevelure blonde lui descendant jusqu'au milieu du dos. Elle mesure un mètre soixante quinze centimètres et a une silhouette fine et élancée.... Alizée, quant à elle, âgée de 19 ans (quelques mois séparent les deux jeunes femmes) est brune aux cheveux coiffés en carré avec des yeux bleus. Elle s'habille avec des jolies robes, parfois aussi quelques tops moulants ... Elle est plus rebelle que son amie et n'hésite pas à le montrer en allumant les garçons ... Alors, voici un an qu'elles ont obtenu leur bac et qu'elles ont aménagé ensemble en colocation pour suivre le même cursus universitaire dans une grande ville ....

Un jour, après le dîner et devant un bon film, les deux amies discutent et Alizée demande à son amie :

"Eli, dis moi, pourquoi tu continues à te fringuer comme en Angleterre, tu n'as plus tes parents sur le dos pour t'y obliger ..."

L'Anglaise répond :

"Je pense, ma petite Alizée que c'est une habitude que j'ai et que je n'arrive pas à m'habiller autrement ..."


La Française, dubitative, cherche une solution pour décoincer son amie et lui dit :

"Bien ma chérie, demain on n'a pas cours l'aprés-midi et on va aller faire un petit peu de shopping pour te relooker ... Tu ne vas pas te reconnaître ...."

Ainsi s'achève la brève conversation laissant Alizée mettre en place son plan et Elisa avec énormément d'inquiétude et de questions en tête ... Le lendemain, après les cours, les deux amies commencent par une visite chez le coiffeur le plus proche de la fac et il prend en charge Elisa, comme si ce rendez-vous avait été arrangé depuis plusieurs jours .... Il lui coupe les cheveux assez courts juste au dessus des épaules et elle prend conscience que ce changement pour l'instant n'est pas si négligeable .... Ensuite, elles vont dans les boutiques et elles achètent pour la jeune Anglaise, un haut de type bustier de couleur rouge, avec un laçage sur le devant et une fermeture éclair dans le dos, une mini jupe en cuir noire , une paire de chaussures blanches type converses et quelques hauts aussi sexy que le bustier ... Alizée, une fois le shopping terminé, demande à Elisa de s'avancer à leur appartement et qu'elle a une commande spéciale à retire, qu'elle ne verra qu'à l'appartement car c'est une surprise ...L'amie s'exécute donc et rentre sans broncher ....

Une fois les deux filles réunies dans l'appartement, Elisa enfile le bustier, la mini jupe et se maquille pour faire plaisir à Alizée en jouant les mannequins pour sa colocataire ... Lors du repas la Française dit à son amie :

"Tu vois, ma chérie, ça te change complètement au niveau du style mais tu sembles encore manquer de confiance en toi ... Je vais t'aider ne t'en fais pas ...."


Le dîner se poursuit avec des échanges complices entre les deux amies et juste à la fin du dessert, elles se boivent une coupe de champagne, offert pour leur bac. A cet instant, à la dernière goutte de la coupe, Elisa tombe assoupie sur la table... C'est l'occasion pour Alizée d'attaquer la seconde phase de son plan pour transformer Elisa en rebelle ...

A cet instant, elle commence ôter la culotte, ne laissant que le bustier et la jupe à son amie, à attacher la belle Anglaise sur la chaise, les bras et les coudes dans le dos, plusieurs tours autour de la poitrine bien serrés,un crotchrope bien reliés aux poignets passant bien sur les lèvres du vagin, les genoux ensembles et les pieds attachés solidement et reliés aux poignets par un lien passant sous la chaise ... Elle attrape, dans un carton, un bâillon-boule de couleur rouge avec quelques strass dessus et l'insère délicatement dans la bouche de la belle endormie ... Elle serre le bâillon au cran maximum et observe sa prisonnière ...

A son réveil, Elisa est harnachée sur la chaise et elle tente d'appeler en vain, aucun son ne sort, elle tente de se débattre, impossible de se libérer et chaque mouvement fait frotter le lien entre ses jambes sur son sexe ... elle commence à pleurer au moment ou Alizée arrive et lui dit :

"Bien, je vois qu'on est réveillée ... Alors, je vais te dire pourquoi tu es ainsi prisonnière et ce qu'il t'attend ensuite.... Je t'ai attachée et bâillonnée pour faire ton éducation, ça va être fini la petite Eli précieuse et sage que je connais, on va te dévergonder ....Alors, pour commencer, tu vas passer ta nuit attachée et bâillonnée sur le canapé et demain, tu devras m'obéir avec un petit cadeau en supplément ... "

A ces mots, elle ricane et détache son amie de la chaise, ne maintenant que les liens qui n'étaient pas attachés à la chaise ... Elle porte Elisa sur le canapé et l'attache en hogtie ... Là, elle utilise un masque de nuit pour lui bander les yeux et laisser son amie aveugle pour la nuit ... La Française, s'enfuit donc dans sa chambre pour dormir, ravie de sa première victoire ... Elisa, quant à elle, se retrouve destinée à une nuit prisonnière à tenter de se libérer non sans angoisse de connaître la suite du programme .... Le piège est tendu et il s'est refermé sur la belle Anglaise .....
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 519
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par nonobound » 26 août 2018, 02:44

le retour de Mars l'écrivain, ça fait plaisir :)

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Accro à JdL
Messages : 460
Inscription : 22 mars 2016, 16:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par fredchl » 26 août 2018, 13:38

Un bon début ! :-)

On verra si Elisa finira par se rebeller ! :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1385
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par Mad Hatter » 26 août 2018, 23:13

:bave: Que de charmantes solutions en perspective. :miam:
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

moimoi2
Passionné(e) de JdL
Messages : 227
Inscription : 05 mars 2016, 17:26
Localisation : France

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par moimoi2 » 06 sept. 2018, 18:02

Pauvre étudiante ^^ Toujours bien écrit et tu arrives bien à entrer dans le vif du sujet, très sympa à lire !

Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 143
Inscription : 02 avr. 2015, 05:36
Ligoté(e) :

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par Mars34230 » 11 sept. 2018, 15:47

Merci de vos commentaires, je continuerai cette histoire quand j'aurai l'inspiration pour la poursuivre sans perdre le fil conducteur que je me suis fixé ... Peut-être bientôt pour la suite ... ;)
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

stephanie
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 04 juin 2015, 08:24
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Beaucoup de choses en fait, même si je suis une fan des blouses nylon et de la soumission. Surtout être ligotée strictement et bâillonnée, à la merci d'un maître ou une une maîtresse exigeant(e), avec caresses et punitions alternées. Mais j'aime aussi dominer et avoir à mes pieds une soubrette attendant mon bon plaisir.
Ce que je déteste : Les relations uro-scato, la violence non consentie, la vulgarité, les a priori sur les autres.

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par stephanie » 11 sept. 2018, 16:24

Ne nous fait pas trop longtemps attendre.
Et merci à tous ceux qui nous régalent avec leurs histoires.
Stéphanie

Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 143
Inscription : 02 avr. 2015, 05:36
Ligoté(e) :

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par Mars34230 » 23 sept. 2018, 08:49

Voici la suite ....

----------------------------------------------------------------------------------------------

Elisa se réveille après avoir succombé à la fatigue d'une lutte vaine pour se libérer mais elle est toujours prisonnière ... Elle entend des pas se rapprocher d'elle et lui ôter le bandeau ... C'est Alizée ! La belle Anglaise commence à lancer un regard furieux à son amie en grommelant derrière le bâillon ..... La Française décide de lui ôter la boule qui fait office de bâillon et laisse parler son amie :

"Alizée, comment tu as pu me kidnapper de la sorte ??? Libère moi s'il te plait !!! Je te jure que tu me le paieras !!! "

A cet instant la jeune française met un foulard pour bâillonner sa colocataire et se permet de lui répondre :

"Bien ma chère Elisa, voici déjà un début de rébellion ... Mais tu n'es qu'au début de ton éducation ... D'ici ce soir, tu auras oublié la petite fille sage et timide que tu étais hier encore .... Déjà on a renouvelé ta garde-robe pour des tenues un peu plus osées, un peu plus sexy ... et c'est vrai que ta nouvelle coiffure te vas bien ... Pour ce qui est du kidnapping, je veux te pousser à explorer tes limites mais passons aux choses sérieuses : pour aujourd'hui, tu vas m'obéir et, après une bonne douche, ta tenue t'attend suspendue au porte-manteaux de la salle de bain ... "

Elle détache son amie et lui ôte le baîllon et, au passage vers la salle de bain, Elisa lui lance un regard froid et lui donne une gifle .... La belle anglaise murmure à l'oreille de son amie :

"Certes pour l'instant je vais t'obéir aujourd'hui mais attention, tu veux voir mes limites, voici un avertissement... Ce soir tu découvriras mon côté le plus sombre ... Prépare toi à subir ma vengeance !"

Alizée sourit et laisse donc Elisa se préparer ... L'anglaise sort au bout d'une demi-heure de toilette, habillée en soubrette. Là, sa colocataire la bâillonne avec le bâillon-boule et la menotte , les coudes dans le dos ... Pendant qu'Alizée sort faire un peu de shopping pour son amie (d'autres nouvelles tenues) Elisa a pour ordre de nettoyer l'appartement en entier : poussière, lessive, vaisselle .... Toutes les tâches ménagères depuis la veille au soir .... Prisonnière et bâillonnée, la jeune Anglaise râle derrière son bâillon mais s'exécute sans sourciller à ses tâches car elle sait que ce soir, elle tiendra sa vengeance ....

La journée se passe où Elisa obéit sans sourciller aux ordres d'Alizée et jusqu'au repas du soir, elle passe deux heures ligotée, à genoux, toujours silencieuse avec le bâillon face à sa colocataire .... Ensuite, elle est libérée pour pouvoir reprendre une nouvelle douche et se changer le temps qu'Alizée prépare un bon repas ....

Elisa ressort de la chambre avec une robe noire en cuir avec des gants opéra, des jambières noires et maquillée comme une véritable dominatrice ... Sa colocataire, vêtue d'une jolie robe est surprise de la transformation et semble inquiète de voir son amie ainsi ... Le repas se passe et à la fin du repas, une fois que tout est fait, Elisa s'approche d'Alizée, lui attrape les poignets et les luis ramène dans le dos ... Elle chuchote à nouveau à l'oreille de la Française :

"Il est l'heure pour toi de subir ma vengeance ... Et je préfère te prévenir, prépare toi à m'être soumise .... Fini la gentille anglaise !"

A ces mots, elle applique un chiffon imbibé de chloroforme sous le nez de son amie et, malgré son combat, la Française finit par s'effondrer sous l'effet du produit ...

Elisa apprête donc sa colocataire avec un seul corset noir, un collier de chien rose et elle lui attache les chevilles et les genoux droits en liant les poignets et les coudes au plafond dans une potence qu'elle a pris le temps d'installer dans ses moments de soubrette ... Elle impose un bâillon-boule rose à Alizée qui commence doucement à se réveiller ...

La française se rend compte qu'elle est prisonnière, à demie nue et qu'en face son amie, lui lançant un regard fier ... Elle tente de se débattre mais elle aperçoit Elisa s'approcher avec une cravache à la main et les liens sont très serrés ... Là, la jeune anglaise lance à son amie :

"Tu voulais me dévergonder ? Sache ma pauvre Alizée que si je me suis enfermée dans ce rôle de petite fille modèle, dans cette illusion d'élève parfaite, c'était pour empêcher cette pulsion de faire surface .... Désormais, tu vas payer pour m'avoir obligé à faire la soubrette et surtout pour m'avoir attachée en hogtie hier soir ... Je pense qu'une trentaine de coup de cravache sur tes petites fesses te feront comprendre que, désormais c'est moi qui domine !"

Elle ricane et entame les coups de cravache à son amie, chaque dizaine plus forte que la précédente .... La jeune française comprend désormais qu'elle vient de réveiller quelque chose d'incontrôlable .... Une fois la punition finie, Elisa ôte le bâillon de sa colocataire, l'embrasse longuement avec passion et lui dit :

"Je vais te proposer un marché, ma chère Alizée... Je propose que tu me sois soumise, obéissante et que tu te laisses attacher, bâillonner et punir quand je le souhaite mais aussi que lorsque je te l'ordonnerai que les rôles s'inversent .... De plus, je te demande de m'apprendre à séduire les hommes que je puisse moi aussi avoir la possibilité d'être heureuse en couple ... Grâce à toi, j'ai réussi à faire sortir la conquérante que j'avais peur de devenir et j'abandonne ce rôle de fille parfaite .... Alors acceptes-tu en tant qu'amie, que soumise et aussi qu'amante, grâce à ce baiser, ce que je te proposes... La seule autre condition c'est que tu dois m'appeler Maitresse Elisa et me vouvoyer... ça risque d'être difficile vu notre amitié..."

La Française, malgré les larmes qui coulent sur ses joues à cause des coups de cravache, relève la tête, ose regarder son amie, celle avec qui elle a grandi et répond avec émotion :

"Maitresse Elisa, je ne pensais pas faire surgir en vous... (petit silence)... cette face cachée ... (reprenant un tutoiement) Je t'ai connue depuis des années et je me retrouve à devoir t'offrir ma liberté, à te vouvoyer mais bon j'accepte ton contrat, ton marché .... Si tel est votre souhait Maitresse Elisa, je m'offre entièrement à vous ..."

Une fois la profession de foi faîte, Elisa libère Alizée et lui attache les bras dans un armbinder, le bâillon-boule remis en place et les jambes attachées de façon à ce que la Française demeure à genoux au pied du canapé face à sa nouvelle maîtresse .... Le sort d'Alizée est scellé et désormais, c'est elle qui se retrouve prisonnière et soumise ... Les deux amies ont chacune révélé leur véritable personnalité : la Française soumise à l'Anglaise, véritable dominatrice ... Quelle fin possible pour cette histoire ??? Seuls les prochains évènements nous le diront !!!!
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1385
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par Mad Hatter » 25 sept. 2018, 14:10

Cela me fait un peu penser à Tête d'acier dans la caste des méta barons qui cherchent à apprendre à aimer.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

eric
Régulier(ère)
Messages : 30
Inscription : 05 févr. 2016, 12:04
Ce que j'adore : Liens multiples, baillons, menottes

Re: Etudiantes : nouveau départ et nouveaux défis ...

Message par eric » 04 oct. 2018, 14:37

Excellente histoire.
Merci de nous la partager.

Répondre