La première fois...

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Joss
Amateur(trice) de JdL
Messages : 106
Inscription : 02 nov. 2017, 05:13
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Entendre jouir une femme... Et "Les liens d'amour" : J'ai toujours aimé attacher mes chéries et savoir leur faire aimer de l'être ou de m'attacher... Donc j'aime le ligotage, qu'il soit amoureux, ludique ou esthétique. Toujours avec douceur, cordes en coton et bâillons souples, recherche du plaisir partagé avant tout.
Ce que je déteste : Le SM pur et dur et toute sa quincaillerie de cuir, métal ou latex, ses rituels quand il sont rigides genre Maître-soumise, le manque d'humour, de second degré... Sinon il a des choses que je n'aime pas dans la vie de tous les jours, la liste serait longue... Mais bien plus courte que celle des choses que j'aime!
Localisation : Hérault
Contact :

La première fois...

Message par Joss » 07 sept. 2018, 10:57

Il y longtemps, j'avais une amie qui n'habitait pas avec moi, nous nous rencontrions de temps en temps, elle aimait bien, après nos ébats intimes me laisser, caché, un petit billet narratif et érotique que je retrouvais quand elle était rentrée chez elle.
Un jour, une nuit plutôt, j'ai décidé de l'initier au ligotage, elle n’avait jamais été attachée mais avait tout de suite bien aimé ! C'est bien la preuve que les bonnes recettes pour faire aimer les liens à sa chérie, sont la douceur et le plaisir!
Les amours ne durent pas toujours et après quelques années nous nous sommes séparés, perdus de vue. Il y un an, j'ai retrouvé ses lettres, oubliées dans un meuble de ma cave, j'ai tout trié et conservé les billets érotiques, trois concernent "mes ficelles amoureuses"...
Ce sont de jolis textes, des petits bijoux, non fictifs qui plus est : Je les ai retranscrits sans rien modifier et j'ai décidé de les partager, voici le premier : (Je l'avais attachée en hogtie, pas trop tendu, poignets et chevilles croisés)

"Hum, finalement je t’écris ces quelques mots…  ils t’appartiennent… sourire : c’est une lettre un peu particulière – Ne la lis pas si tu n’es pas au calme, prêt à la lire… Sinon elle n’aurait pas le même effet !  Bisous, pour toi…   Tu me manques !"
 
"Je me souviens...
Comme tu avais décidé de me ficeler, je t'avais défié de le faire dans le noir... (Bon avoue, je ne m'étais pas trop défendue!)
Mais je me souviens...
J’étais allongée sur le ventre, tu me tenais les mains croisées derrière le dos... Je sentais la cordelette s'enrouler autour de mes poignets, se resserrant peu à peu... Quelques minutes après, je ne pouvais plus bouger les mains...
Alors, toujours dans le noir, j'ai senti tes mains saisir et croiser mes chevilles... Même si je n'avais pas voulu, étalée sur le ventre et les mains liées dans le dos, j'aurais eu du mal à m'échapper !!
Il me semble bien que tu as fini par relier ensemble mes chevilles et mes poignets... Parce que ce dont je me souviens, c'est que je ne pouvais plus du tout bouger !!
Et toi, tu en étais ravi !! Tu t'es penché sur moi, tu as allumé la lumière, pour te rendre comte du résultat et tu as paru très satisfait de toi (sourire)... Alors tu nous as remis dans le noir...
Soudain, j'ai senti tes mains, sur mon dos, sur mes jambes...  Elles glissaient sur moi, m'enveloppaient, me relâchaient... J'ai senti tes lèvres sur ma bouche, dans mon cou, sur mes seins...
Qu'est-ce que je ressentais ? …
L'impression totale de dépendre de toi, avec l'impossibilité de répondre à tes caresses, d'en vouloir encore sans pouvoir les attirer...  Une torture !!  Une vraie torture, mais qui, par ailleurs, multipliait les sensations que ton contact sur ma peau faisait naître … J'en aurais hurlé, et j'avais bien du mal à me retenir de le faire !!...
Et puis j'ai senti tes mains attraper mes hanches et je me suis retrouvée sur le dos, les mains coincées sous moi, la poitrine soulevée, le dos cambré, entièrement offerte et incapable de bouger...
Dans le noir, je te sens bouger autour de moi, contre moi, sur moi. Je sens tes mains me caresser les seins, me les serrer, tu poses tes lèvres sur eux, sur mes épaules, sur mon visage...
Soudain, une de tes mains s'éloigne de l'autre, descend sur mon ventre, serre ma cuisse, s'engouffre entre mes jambes... Je sens ta jambe contre mon visage, je la pousse d'un coup de tête, je l'embrasse, j'ai presque envie de mordre tant ce que je ressens est violent !
Une de tes mains continue de me caresser les seins, et je sens les doigts de ton autre main entre mes jambes qui effleurent ma peau...  Tes doigts contre moi, tes caresses deviennent plus appuyées, ton sexe contre mon sein se fait très dur et je me presse davantage contre lui...
Je ne peux toujours pas bouger et mon épaule me fait un peu mal, mais qu'importe !?...  Ce que je ressens est tellement plus fort encore ! De ta langue tu me caresses, j'ai l'impression que tu vas me dévorer par là où c'est si sensible !  Le désir qui me prend au creux du ventre ne va pas tarder à me submerger !
Heureusement nous en sommes au même point et tu me délies mes chevilles tout en continuant de me caresser...  Enfin tu t'allonges sur moi, tu poses tes mains sur mes épaules et enfin … enfin ! Je te sens me pénétrer, t'enfoncer en moi, bouger au fond de mon ventre...
Tu enroules tes bras autour de ma taille, et tu m'attires plus encore vers toi. J'ai du mal à retenir mes cris...  Heureusement, tu te retires juste à temps et tu m'aides à m’asseoir... Je sens ton ventre dans mon dos, je m'appuie contre toi et je t'embrasse au creux du cou...
''Viens sur moi'' me dis-tu en t'allongeant... (C'est un peu difficile, la tête me tourne un peu et mes mains liées me gênent pour trouver mon équilibre).    Je m'assois sur ton ventre et tu m'aides à ne pas tomber. Je sens tes doigts sur mon sexe, puis je te sens en moi...
Je ferme les yeux pour me concentrer sur cette sensation si puissante... J'aime... Tes mains posées sur ma poitrine me retiennent de tomber...  Je me balance doucement sur toi, j'essaye de suivre ton rythme... Tes doigts me caressent et j'essaye de les trouver à chaque mouvement...
J'ai failli basculer cette fois et je me penche sur toi pour que tu puisses me détacher les mains.
Aaaah, enfin libre !!.. Je peux enfin te rendre tes caresses, sentir ta peau sous mes doigts...
J'aime...
Tu es au bord de l'explosion et moi aussi !  Je me penche sur toi, je te sens bouger dans le creux de mes reins, ton rythme s'accélère et tes bras se serrent autour de moi, je sens que je vais hurler si je ne me retiens pas !!
Et je ne me retiens plus : Je craque !!
Et je me serre contre toi, toi qui me serres plus fort encore contre toi, pour sentir les dernières vagues de ton plaisir et du mien se calmer peu à peu...
Si je n'étais pas si épuisée je recommencerais bien...  Mais j'ai aussi pitié de toi...
Alors je m’allonge gentiment contre toi, je retrouve ''ma petite place'' juste pour fermer les yeux et m'endormir contre toi...
                                       Je t'aime, Chéri..."

nonobound
Squatteur(se) de JdL
Messages : 509
Inscription : 25 août 2013, 13:45
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : et bien ce que j'adore, beaucoup de chose, j'aime aussi bien ressentir les cordes se serrées sur moi, que d'attacher la personne avec qui je pratique occasionnellement.
comme lien j'adore les menottes, le froid au début j'adore, et le fait de se dire que sans la clé on ne peut rien faire
Ce que je déteste : ce que je déteste je ne sais pas encore en fait, vu que je n'ai que très peu d'expérience
Localisation : Normandie

Re: La première fois...

Message par nonobound » 07 sept. 2018, 12:50

c'est très intéressant et inhabituel comme manière de raconter :) :)

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1315
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: La première fois...

Message par Mad Hatter » 08 sept. 2018, 18:11

Très sensuel.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
Joss
Amateur(trice) de JdL
Messages : 106
Inscription : 02 nov. 2017, 05:13
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Entendre jouir une femme... Et "Les liens d'amour" : J'ai toujours aimé attacher mes chéries et savoir leur faire aimer de l'être ou de m'attacher... Donc j'aime le ligotage, qu'il soit amoureux, ludique ou esthétique. Toujours avec douceur, cordes en coton et bâillons souples, recherche du plaisir partagé avant tout.
Ce que je déteste : Le SM pur et dur et toute sa quincaillerie de cuir, métal ou latex, ses rituels quand il sont rigides genre Maître-soumise, le manque d'humour, de second degré... Sinon il a des choses que je n'aime pas dans la vie de tous les jours, la liste serait longue... Mais bien plus courte que celle des choses que j'aime!
Localisation : Hérault
Contact :

Re: La première fois...

Message par Joss » 09 sept. 2018, 05:12

Sensuel et écrit sur le vif...ou presque !

Voilà le second billet, là je ne sais plus si c'était la seconde ou la troisième fois ou... une autre fois en tout cas!


"...Je te sens dans mon dos... Je sens tes mains, qui frôlent les miennes, dans le noir, qui les effleurent et les serrent à la fois... Je sens les liens qui bientôt me retiennent de bouger...
Je sens aussi mon souffle qui s'accélère, ma poitrine qui se lève et descend sous le tissu de mon T-shirt trop grand...
Soudain tu te redresses dans le noir, tes mains sur mes épaules m'obligent à me mettre sur le dos, les mains liées sous moi me gênent et je cherche une position plus confortable.
Tu allumes la lumière, tu me regardes, puis tu éteins...
Dans le noir tu me ressaisis par les épaules, par le ventre, tu me remets sur le ventre... Cette fois se sont mes jambes que tu serres, ce sont mes chevilles que tu emprisonnes... Les mains attachées dans mon dos, bientôt ce seront mes jambes qui seront bloquées... Tirées en arrière...
Quelque part, partout, dans mes bras, mes épaules, mon dos, dans mes jambes, dans mon ventre, je sens mes muscles qui se serrent, qui se tendent... Sous les caresses de tes mains, sous les baisers de tes lèvres... Et sous l'emprise de tes liens... Je ne peux plus rien bouger du tout maintenant... !
Tu rallumes la lumière, la lampe de chevet cette fois...
Tu me regardes, quelques secondes, tu souris – et même tu ris ! - de me voir ainsi incapable de remuer ! Tu m'as replacée sur le dos et je trouve enfin une position à peu près supportable entre mes coudes...
Tes mains saisissent mes seins, les enveloppent, les caressent... J'ai fermé les yeux, pour me concentrer sur leur contact avec ma peau. Je sens tes lèvres sur mes épaules, dans mon cou, sur ma poitrine et j'aime leur toucher...
Entravée comme je le suis, je sens surtout tes caresses, et mon corps qui te répond... Comme il le peut...
Tu as glissé une main entre mes jambes, tandis que l'autre est restée sur mes seins, ainsi que tes lèvres...
Avec mes mains et mes chevilles liées, je ne peux te repousser, ni m'accrocher à toi... Ta main me caresse, me cherche, et au contact doux de tes doigts, je sens bien que je réagis violemment et malgré moi à tes assauts... Ce que je ressens est si fort que j'ai du mal à ne pas cesser de respirer, à ne pas m'évanouir...!...
Tout en me caressant, tu m'embrasses la poitrine, le ventre, les jambes, te rapprochant de l'endroit si sensible qui me fait frémir... Mes mains, toujours liées sous mes reins, m'offrent à toi, à tes caresses qui vont me rendre dingue ! Mes chevilles attachées m'empêchent pourtant de t'accueillir en moi pour calmer le feu que tu es en train d'allumer...!"

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Accro à JdL
Messages : 440
Inscription : 22 mars 2016, 16:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: La première fois...

Message par fredchl » 09 sept. 2018, 12:25

Un très beau ressenti bien écrit ! ;)
Image

Avatar de l’utilisateur
Joss
Amateur(trice) de JdL
Messages : 106
Inscription : 02 nov. 2017, 05:13
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Entendre jouir une femme... Et "Les liens d'amour" : J'ai toujours aimé attacher mes chéries et savoir leur faire aimer de l'être ou de m'attacher... Donc j'aime le ligotage, qu'il soit amoureux, ludique ou esthétique. Toujours avec douceur, cordes en coton et bâillons souples, recherche du plaisir partagé avant tout.
Ce que je déteste : Le SM pur et dur et toute sa quincaillerie de cuir, métal ou latex, ses rituels quand il sont rigides genre Maître-soumise, le manque d'humour, de second degré... Sinon il a des choses que je n'aime pas dans la vie de tous les jours, la liste serait longue... Mais bien plus courte que celle des choses que j'aime!
Localisation : Hérault
Contact :

Re: La première fois...

Message par Joss » 13 sept. 2018, 01:20

Voilà le troisième billet. On pourrait l'intituler : "Profession de foi d'une nouvelle bondagette"


"Sourire... Tu as du t'absenter et voilà : Tu me manques, tes mains me manquent, tes baisers me manquent et même tes ficelles me manquent !!
Décidément, mine de rien, j'en apprends des choses auprès de toi ! (Sourire : Je parle de ta collection de ficelles!). Est-ce cela dont tu me parlais, il y a quelques temps déjà, quand tu me disais que tu avais des habitudes étranges en matière d'amour ?
Moi... Eh bien moi, et bien j'adore ! (Voui !)
Bien sûr je suis quelque peu limitée dans mes mouvements (hum), mais la lueur que je vois s'allumer au fond de tes yeux compense les entraves... (Sourire). Et puis, tu dois le savoir, si toi tu aimes cette impression de pouvoir sur moi, moi j'aime dépendre de tes mains, de tes lèvres, de ton corps, de tes liens...
Dans ces instants là, tu me donnes l'impression de t'appartenir corps et âme... Et je t'aime, et tu le sais. A l'intérieur, tes caresses provoquent des sensations multipliées par ''x'', et me donnent parfois l'envie de hurler !!
J'aime cette intensité entre tes bras, liée et serrée contre toi. J'aime quand tu m'aimes.
Quand je me sens ''prisonnière'' entre tes mains, je ne peux que plonger mon regard dans le tien et m'y cramponner. Sans mes mains pour répondre à tes caresses, je n'ai plus que mes yeux pour toi...
Et au bout d'un long moment, à force de caresses, je me sens torturée à un point que je n'aspire plus qu'à une chose : Qu'enfin tu te glisses entre mes jambes, et que tu me pénètres, au plus profond de mes reins, que je te sente aller et venir dans le creux de mon ventre, ton regard toujours planté dans mes yeux, tandis que tes mains poursuivent leurs caresses insoutenables. - Envie de toi à hurler !!
Je t'aime, (….) … Même sans liens je t'appartiens, je me donne à toi. - Garde mon cœur entre tes mains, il est à toi.
Je t'embrasse tendrement mon amour..."

Répondre