L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 132
Inscription : 02 avr. 2015, 10:36
Ligoté(e) :

L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Mars34230 » 11 sept. 2018, 21:31

Je laisse de côté l'histoire que j'ai en cours par manque d'idée pour l'instant mais j'écris ici le premier chapitre d'une nouvelle histoire qui j'espère vous transportera autant que les autres ....

---------------------------------------------------------------------------------------

Hermione est une jeune femme d'environ vingt cinq ans aux cheveux longs et noirs, ses yeux sont d'une couleur dorée aussi belle qu'exceptionnelle. Elle mesure un mètre soixante dix et sa silhouette est fine avec une belle poitrine. Son nom est dû aux lectures de ses parents, qui en étant passionnés de magie et de littérature ont choisi un prénom pour leur fille issu des livres de la saga Harry Potter .... Hermione est, quant à elle passionnée par la peinture et aussi par la magie mais ses premières oeuvres lui semblent inachevées, ses portraits renvoie de l'émotion, une image de ce qu'elle désire dessiner mais il lui manque ce sentiment d'animation, de vie qui pourrait ressortir de ses toiles avec un soupçon de magie ...


Un soir d'été, alors qu'elle peint le château de Poudlard d'Harry Potter, elle ressent un courant d'air pénétrer chez elle ... Et soudain, un bruit de pas se rapproche de son atelier, lentement pousse la porte et s'avance vers la jeune artiste ... Là, elle voit un charmant jeune homme se mettre à côté d'elle, lui plaquer la main sur la bouche et il lui murmurer à l'oreille :

"Ne crie pas ma belle Hermione, je suis là car j'ai entendu ton souhait, je sais que tu aimerais que tes portraits soient animés, que tes tableaux prennent vie et je suis là car j'ai le pouvoir d'exaucer ton désir ... Seulement il faut que tu me fasses confiance et cela entraînera aussi des sacrifices de ta personne... Si tu acceptes, hoche la tête ..."

A cet instant, la jeune femme hoche la tête et s'apaise ... Elle demande le droit à la parole face à cet inconnu, qui accepte, pour lui répondre :

"Monsieur, je ne vous connais pas,mais oui, il est vrai que je veux voir mes tableaux s'animer, mes portraits vivre dans la toile ... Dîtes moi quels sacrifices cela entraînera et qui êtes-vous donc ?"

Le jeune homme ricance et lui dit :

"Il faut que tu m'offres ton âme tout entière en signant ce petit contrat et surtout, il va te falloir, sur chaque toile, ressentir ce que tu feras vivre à tes personnages, moi seul décidera de quand cessera le tourment de la dernière toile peinte ... Je ne peux pas te dire qui je suis mais j'espère que tu comprendras rapidement que ton destin est désormais lié au mien ...Acceptes-tu donc ces conditions ?? Un désir pour une âme .... c'est le prix que je te proposes ..."

Hermione commence à se mordre les lèvres car la tentation de ressentir les émotions de ses oeuvres est très grande mais cet inconnu semble à la fois si manipulateur mais aussi si irrésistible que résister serait presque un crime ... Elle s'aventure donc à signer le contrat et l'inconnu s'en retourne dans la discrétion de là où il est arrivé ... Sans le savoir, la jeune artiste vient de vendre son âme au diable pour un désir d'oeuvres vivantes ....

Quelques jours après avoir achevé le château magique sur la toile, Hermione s'essaie à un autoportrait. Pour l'occasion, elle s'est vêtue d'escarpins de douze centimètres, s'est habillée pour unique tenue d'un seul corset rouge à fleurs noires, laissant ses cheveux déliés et flottants dans la légère brise entrant dans la pièce. Elle s'est mis du fard à paupières rouge ainsi que du rouge à lèvres d'un rouge éclatant .... Elle semble insouciante ... Elle s'allonge sur un canapé, prend une photo d'elle et entame sa peinture ... Une fois l'oeuvre terminée, elle voit le tableau s'animer, comme si elle était face à un miroir .... Pour ressentir les émotions de son tableau, elle décide de rajouter des éléments supplémentaires à son autoportrait... Elle dessine un armbinder, maintenant ses bras prisonniers dans le dos, des sangles autour des chevilles et des genoux, faisant de ses jambes un paquet solidement attaché reliant les sangles des chevilles à l'armbinder et enfin, elle dessine un bâillon-boule de couleur rouge pour se marier parfaitement avec le corset et son maquillage, le tout allongée sur le canapé .... Une fois le dernier coup de pinceau posé, elle se sent comme transportée sur le canapé par une force invisible et chaque lien tel que dessiné sur la toile se pose sur Hermione à l'identique du tableau ... Elle est impuissante sur le canapé et tente de se débattre en vain ... Une voix se fait entendre :

"Tu m'appartiens corps et âme, chaque dessin, chaque corde, chaque bâillon que tu dessineras sur tes tableaux, tu vivras tout cela à l'identique et cela jusqu'à la fin de tes jours ... Profite de ta nuit ma belle Hermione, ton innocence est mienne désormais..."

Elle comprend que sa lutte sera futile mais aussi, elle devine que le charmant jeune homme qui lui a proposé le contrat magique n'est autre que le diable en personne ... Hermione est donc soumise à l'Enfer éternel et son seul maître est le seigneur des Ténèbres ..... Quel avenir ce nouvel art réserve à notre jeune artiste ... ? La belle Hermione n'est hélas qu'au début de son tourment éternel ....
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1289
Inscription : 19 juil. 2013, 22:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Mad Hatter » 12 sept. 2018, 21:20

Innocence… Innocence Ce diable a de drôle d'occupation.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
Télémaque
Habitué(e)
Messages : 88
Inscription : 15 janv. 2015, 18:19
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : fan de toutes les immobilisations possibles, du Shibari au vacuum bed. j'aime la contrainte des liens, le sentiment de liberté qu'ils confèrent et l'abandon que l'on ressent au fur et à mesure de l'immobilisation.
Ce que je déteste : je n'aime pas trop les suspensions compliquées, ni les positions où l'esthétique prime sur la simplicité et l'efficacité.
Je n'aime pas non plus ceux qui se prennent au sérieux, dans le bondage comme ailleurs.
Localisation : Entre Sud Bretagne et Nord vendée

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Télémaque » 13 sept. 2018, 12:50

Vendre son âme au Diable...
Ca donne presqu'envie vu sous cet angle. :oops:

Merci pour ce récit.
Les liens qui libèrent...

Avatar de l’utilisateur
Mars34230
Amateur(trice) de JdL
Messages : 132
Inscription : 02 avr. 2015, 10:36
Ligoté(e) :

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Mars34230 » 23 sept. 2018, 14:16

Voici la suite, peut-être un peu plus courte mais l'histoire réserve encore des surprises .....

-----------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin, Hermione se réveille et ressent comme une sensation étrange de liberté... Elle observe autour d'elle, elle s'était endormie sur le canapé dont elle s'est servi pour son autoportrait de la veille, toujours dans le même corset rouge à fleurs noires, rien n'a bougé sur sa tenue de départ ... Par contre, le tableau est bien vivant, toujours avec l'armbinder et les sangles de couleur rouge, le bâillon-boule rouge qui se marie avec le rouge à lèvres ... Elle commence à penser qu'elle a peut-être rêvé d'avoir été prisonnière comme sur sa toile mais revient vite à a réalité quand elle voit sur le canapé chaque lien comme ceux qu'elle a mis sur son tableau ......

Préférant avoir le coeur net de ce qu'il s'est passé, elle va prendre une douche se changer de tenue et se décide d'entamer une autre toile .... Elle peint dès lors le portrait d'une fille, dans une sublime robe chinoise traditionnelle de couleur turquoise, les cheveux attachés comme une geisha et elle décide de peindre des cordes attachées dans un shibari des plus parfait, épousant chaque courbe du corps ... Elle met un bâillon-boule de couleur turquoise et peint un décor de cerisier du Japon.... Une fois la toile finie, elle se voit devant sa toile en train de peindre mais à la place du personnage de son tableau ... Il semblerait que chaque oeuvre qu'elle peigne soit désormais une nouvelle aventure ...

Elle passe près de deux heures et demie prisonnière de la toile avant de retrouver sa place et elle se rend compte qu'elle est vraiment soumise corps et âme au diable ... Peut-être que ces toiles vivantes rencontreront un succès et qu'elles lanceront sa carrière d'artiste particulière .... Elle commence par créer un site Internet pour faire parler d'elle et de ses oeuvres ....

Hermione décide aussi d'interpeller le diable et lui dit :

"D'accord, vous avez gagné, je vous appartiens pour toujours !!! J'ai perdu mon innocence, et je vous suis soumise et dévouée mon seigneur ... J'espère juste une chose, que vous ne me laisserez pas seule après m'avoir prise mon âme car avec l'apparence que vous avez quand vous vous présentez à moi, je suis tombée sous votre charme ...."

A ce moment, il apparaît toujours sous la forme du jeune homme charmant et répond à la belle :

"Ma belle Hermione, je vois qu'on devient raisonnable ... Je vais t'aider pour ta carrière et tes oeuvres demeureront le plus grand mystère de la peinture ... Tu auras même des clients ou clientes qui te passeront des commandes et ils vivront ce que tu peindras pour eux ... Pour la suite, attends encore cinq ans et je t'épouserai, je te laisserai vivre ici sur Terre car tu auras un public friand de tes oeuvres ... En attendant, pour ce soir, tu vas revivre le tourment de ton autoportrait .... Peins et après le repas, aux alentours de 22h tu seras prisonnière jusqu'à demain matin ... Bonne journée Madame ...."

La jeune femme sait que son destin est désormais tout tracé et elle peint un autre portrait cette fois-ci d'une mariée dans sa robe blanche avec un bâillon-boule blanc avec des éclats de paillettes, ligotée en hogtie dans des liens blancs et avec un bandeau blanc sur les yeux ... Elle se retrouve à nouveau prisonnière pour près de deux heures mais cette fois-ci à l'extérieur du tableau sentant même un baiser se déposer sur son bâillon .... Une fois libérée, elle prend un douche, prend un bon dîner et s'apprête avec la tenue de l'autoportrait ... A 22h, voici que la force invisible la restreint à nouveau comme la veille et cette fois, elle s'abandonne aux liens, à cette nouvelle sensation de soumission ... l'Artiste succombe alors à la tentation de la soumission ......
“Ligote tes sentiments d'une formule, Emprisonne ta douleur d'une ceinture, Le loup qui ne montre jamais son sang Par l'autre loup sera laissé vivant.”

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1289
Inscription : 19 juil. 2013, 22:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Mad Hatter » 25 sept. 2018, 18:52

Cèdera t-elle au péché de la luxure, de la gloutonnerie ?
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
fredchl
Accro à JdL
Messages : 428
Inscription : 22 mars 2016, 21:03
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Les histoires de kidnapping (fantasmagorique), l'endormissement, entre autres.
Localisation : Basse-Normandie
Contact :

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par fredchl » 25 sept. 2018, 19:48

Ah, les sept péchés capitaux ! :D
Tout un programme ! :twisted:
Image

stephanie
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 04 juin 2015, 13:24
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Beaucoup de choses en fait, même si je suis une fan des blouses nylon et de la soumission. Surtout être ligotée strictement et bâillonnée, à la merci d'un maître ou une une maîtresse exigeant(e), avec caresses et punitions alternées. Mais j'aime aussi dominer et avoir à mes pieds une soubrette attendant mon bon plaisir.
Ce que je déteste : Les relations uro-scato, la violence non consentie, la vulgarité, les a priori sur les autres.

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par stephanie » 27 sept. 2018, 15:49

Belle histoire fantastique qui nous transporte en rêve, comme Hermione.
Bravo et bises,
Stéphanie

Avatar de l’utilisateur
Joss
Habitué(e)
Messages : 93
Inscription : 02 nov. 2017, 10:13
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Entendre jouir une femme... Et "Les liens d'amour" : J'ai toujours aimé attacher mes chéries et savoir leur faire aimer de l'être ou de m'attacher... Donc j'aime le ligotage, qu'il soit amoureux, ludique ou esthétique. Toujours avec douceur, cordes en coton et bâillons souples, recherche du plaisir partagé avant tout.
Ce que je déteste : Le SM pur et dur et toute sa quincaillerie de cuir, métal ou latex, ses rituels quand il sont rigides genre Maître-soumise, le manque d'humour, de second degré... Sinon il a des choses que je n'aime pas dans la vie de tous les jours, la liste serait longue... Mais bien plus courte que celle des choses que j'aime!
Localisation : Hérault
Contact :

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Joss » 29 sept. 2018, 06:40

C'est bien de l'art, il n'y a pas à redire... D'ailleurs le bondage n'est-il pas aussi un art?

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1289
Inscription : 19 juil. 2013, 22:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: L'oeuvre et l'artiste : lien magique

Message par Mad Hatter » 27 oct. 2018, 23:24

Image En voyant cette image j'ai pensé à cette histoire.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Répondre