Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
wesley
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 déc. 2014, 11:16

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par wesley » 23 déc. 2018, 14:22

En reprenant ses fiches, l'animatrice "Parfait, tu restes avec nous au moins." Caroline répond "Oui, ça, je peux" et le public rit en la voyant ses chevilles se croisent sous la chaise, sur le repose-pieds, indiquant qu'elle commençait à s'installer. La présentatrice le remarque "Pourquoi vous riez tous ?" et la caméra se met à filmer ses pieds, la présentatrice rajoute "Ah je vois, madame se met à l'aise."

Caroline, en voyant ses pieds à l'écran, en remuant ses orteils "Mais ce n'est pas la peine de filmer ça." Souriante, les joues écarlates, toute gênée.

Une chroniqueuse "Mais si, mais si, c'est amusant de voir que tu t'habitues très vite." Caroline, toujours écarlate, mais souriante "C'est juste une robe."

La chroniqueuse à coté, "Attends, je veux vérifier un truc" elle tend son bras et appuie sur le levier de réglage : le repose-pieds se lève et les chevilles de Caroline glissent vers le milieu de la chaise. Cette dernière se force à garder le sourire, mais se tortille pour essayer de glisser ses jambes de l'autre côté du repose-pieds, en vain, ses jambes étant trop grandes, elle ne parvient qu'à décroiser ses chevilles, en disant juste "C'est bon, tu as vérifié ?" et tout le monde rit, sentant une pointe d'agacement chez Caroline.

Toujours la main sur le levier, la chroniqueuse continue à appuyer dessus et le repose-pied continue de monter. Les jambes de Caroline se plient de plus en plus, ses pieds se retrouvent sous son siège. L'animatrice se lève et fait le tour de la table pour aller derrière Caroline et regarde ses pieds. "Eh mais, on peut lui carresser les pieds en passant, je vous jure, ses orteils sont à hauteur de nos mains."

Caroline se tortille, faisant mine de se débattre et, dans ses efforts, remue ses orteils et plisse ses plantes de pied : "Les filles, on a eu une émission à finir, vous me taquinerez plus tard." La présentatrice tend la main pour laisser glisser ses doigts sur les plantes de Caroline : "Ah tu dis taquiner toi ? Intéressant, tu va voir on va beaucoup te taquiner."

Caroline se force à sourire, se tortillant, les orteils frétillant sous les doigts de la présentatrice.

Alors que tout le public rit, l'animatrice, la main toujours à carresser les pieds de Caroline, se tourne vers les autres chroniqueuses "Cela vous dérange si je continue l'émission à cette place ?" Caroline ouvre de grands yeux, horrifiée, en riant, l'animatrice continue "Ou alors quelqu'un d'autre s'occupe des pieds de notre Caro."

Une chroniqueuse en face se lève, l'animatrice tourne les talons pour se remettre à sa place. Caroline, toujours souriante, "Les filles, nous sommes toujours à l'antenne, vous pourriez au moins attendre la pause pub."

La présentatrice. "Ce que j'aime bien, c'est qu'elle ne dit pas non, elle dit juste pas maintenant."Et le public rit.

ggrard
Régulier(ère)
Messages : 49
Inscription : 17 août 2017, 09:16
Pratique : Oui

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par ggrard » 23 déc. 2018, 15:14

Elle n'est pas au bout de ses peines, ce qui me va ;) !

Avatar de l’utilisateur
wesley
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 déc. 2014, 11:16

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par wesley » 24 déc. 2018, 13:36

La chroniqueuse se place à côté de Caroline, qui tente de croiser ses pieds,l'un sur l'autre, pour empêcher la main de la chroniqueuse de toucher ses plantes, en vain. Caroline tourne même sa tête pour lui dire "Sérieusement, attendez la pause pub pour m'embêter." L'animatrice "Si tu ne t'étais pas mise pied nu pour cette robe, se serait pas arrivé." Le public rit et applaudit.

La clameur n'est même pas retombée que la chroniqueuse glisse ses doigts sur les plantes de pied de Caroline, qui frétille en serrant les dents. La chroniqueuse rétorque "Ben voila ce qui arrive quand on est pied nu alors qu'on est chatoulleuse." Les joues de Caroline rougissent d'un coup.

De son côté, l'animatrice "Bon, je reprends, alors, où en étions-nous ? Un technicien peut m'aider pour le prompteur ? Je relis mes nôtes sinon." alors que Caroline se débat frénétiquement sur sa chaise, chatouillée par la chroniqueuse. Elle serre les dents pour s'empêcher de rire, et la chroniqueuse commente "Je sens que notre Caro regrette sa chronique, vous verriez comment ses pieds sont crispés, et je fais attention à ne pas mettre mes ongles, juste mes doigts." Tout le monde rit.

Alors qu'elle est encore chatouillée par sa collègue, Caroline tente de reprendre son souffle et entre deux aspirations :"Dîtes-moi que vous avez lancé la pub et que l'on n'est plus en direct." L'animatrice "Non, non, on est encore en direct, l'émission n'a pas été interrompue", Caroline sourit, rougissante, elle se force à mettre ses pieds en pointe. "Pour ne pas avoir de problème avec la censure, on va dire que l'on s'amuse entre copine d'accord ? Que c'est une forme d'happening."

Fronçant les sourcils, l'animatrice "Mais c'est improvisé ?" et Caroline répond "Toi, tu n'as pas compris ce qu'il se passe sur le plateau, moi, j'ai tiqué quand la copine a parlé d'ongle." La chroniqueuse voit les pieds de Caroline se mettre tour à tour en pointe et à plat.

Souriante, la chroniqueuse passe ses ongles sur les plantes de pied de Caroline, qui sourit en se tortillant. Celle-ci rétorque "Voila, là, c'est plus sérieux, je vois que l'on aime m'embêter." en riant doucement. L'animatrice souriante aussi "Comment ça ?" et la chroniqueuse "Je crois que notre Caro veut savourer la situation, sans que notre émission ne soit affublée d'une interdiction au moins de 16 ans."

Toujours en se tortillant frénétiquement, Caroline se tourne tour à tour vers la chroniqueuse et vers l'animatrice. "Arrêtez de faire les innocentes, vous savez très bien ce qui se passe." Le public rit, et Caroline rajoute "La copine a parlé d'ongle, j'ai compris le message" en se tournant vers la chroniqueuse et lui fait un clin d'oeil.

ggrard
Régulier(ère)
Messages : 49
Inscription : 17 août 2017, 09:16
Pratique : Oui

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par ggrard » 25 déc. 2018, 14:11

Une émission qui va rester dis-donc :) !

Avatar de l’utilisateur
wesley
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 déc. 2014, 11:16

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par wesley » 30 déc. 2018, 06:45

La chroniqueuse sourit en grattant doucement les plantes de pied de Caroline avec les ongles. Celle-ci sourit en frétillant et la chroniqueuse "Vous verriez ses pieds, elle les met à plat et en pointe, elle en redemande en plus."

Caroline "Non, je ne sais juste pas comment les mettre, je ne sais toujours pas comment m'installer avec les pieds sous cette chaise." en remuant les orteils frénétiquement.

Tout le monde rit de la voir souriante mais paniquée, respirant à grand coup.

Reprenant ses bristols et jetant un coup d'oeil au prompteur, l'animatrice dit "On va esayer, mais ce n'est pas évident avec une équipe aussi dissipée que vous. "

La chroniqueuse. "C'est la faute à Caroline, si elle ne s'amusait pas autant avec sa chronique, on ne serait pas aussi déconcentrée." dit-elle avec sa main sur les pieds de Caroline, les ongles se balladant sur les plantes.Celle-ci sourit, en serrant les dents, respirant profondément.

Essayant de passer à autre chose, l'animatrice parle des autres sujets de l'émission et se met à discuter avec les autres chroniqueuses. Caroline est toujours chatouillée de son côté, frétillante sur sa chaise, serrant les dents pour éviter de rire et déranger l'équipe. Ce n'est que, lorsque la chroniqueuse regagne sa place et retire sa main des pieds de Caroline, que celle-ci se tortille pour tenter d'enlever ses talons du repose-pieds qui la bloque.

Elle murmure juste "Les filles, s'il vous plait." en se tortillant, et l'autre chroniqueuse à coté d'elle appuie sur le levier pour abaisser le repose-pieds :"Allez, on te sort de ton pilori." et le public rit, Caroline a les joues écarlates même si elle sourit. Dès que le repose-pied atteint un niveau suffisamment bas, elle lève ses genoux pour dégager, avec ses jambes toujours pliés, ses chevilles et se remet debout en tendant ses jambes.

La voyant toute dressée, la présentatrice dit "Ben, c'est bon, tu t'es échappée de ta prison."

Caroline sautille de côté comme pour se mettre, pour de bon, hors de portée de la chaîse.La présentatrice rajoute "Parfait, cela nous fait une chaise libre." Encourageant Caroline à sautiller de côté pour atteindre un bout de la table, comme pour confirmer qu'elle libérer une place.

Alors qu'elle se tortille pour trouver son équilibre, la présentatrice rétorque "Alors, ma Caro, toi qui attendez la pause pub pour sortir discrétement de ta robe, je t'informe que, de toute façon, si j'en crois le planning et les retours de l'équipe technique, on a dépassé même le temps du retour à l'antenne. La pause aurait dû être passé depuis 2 minutes et aurait déjà dû être sur un autre sujet."

Le public rit et Caro, toujours souriante, "Vous auriez dû la lancer pendant qu'on me chatouillait."

L'animatrice, comme pour se défendre, alors qu'elle sourit aussi, d'un ton moqueur "Non mais, moi, je m'occupais d'un autre sujet, je pensais être dans les temps, un peu en retard, mais rien qui ne puisse pas être rattrapper."

Une chroniqueuse ajoute :"C'est un peu le problème, nous, on continue de travailler, parce que ta chronique est censée être finie." Le public rit de plus belle, Caroline ayant l'air de se faire réprimander.

Avatar de l’utilisateur
wesley
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 déc. 2014, 11:16

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par wesley » 07 févr. 2019, 15:10

Ramassant ses fiches, regardant Caroline, l'animatrice sourit "Tu n'auras que le temps d'un jingle de quelques secondes, pas plus et, je rappelle que, normalement, tu es sur le plateau avec nous."

En se tortillant pour garder l'équilibre, à coté de la table des chroniqueurs et près de sa place, Caroline se force à sourire "Oui, je sais, je ne pensais pas quitter le plateau pour cette dernière partie de l'émission, juste m'absenter durant la pause publicitaire. J'admets juste que rien ne se passe comme prévu." Elle regarde autour d'elle, ses collègues chroniqueuses et le public, les joues de plus en plus rouges.

L'animatrice, regardant ses fiches. "Alors, toi, peut-être pas, mais moi, j'ai tout un programme à respecter" et elle se tourne face à la caméra. Ce ton abrupt fait rire le public.

Ainsi, pendant que l'animatrice parle du prochain sujet pour enchainer, la caméra filme la table et ses chroniqueuses. On peut voir, dans un coin de l'image, Caroline se trémousser, hausser les épaules et se dandiner. Elle serre les dents dans ses efforts et semble, au choix, se débattre pour tenter de sortir, ou, au mieux, garder l'équilibre tout en restant dynamique, fidèle à son image de plus sportive du groupe, celle qui a du mal à rester en place. Elle se force à sourire dès qu'elle voit des oeils lorgner sur elle.

Une fois que l'animatrice finit sa présentation et donne la parole aux chroniqueuses, l'une d'elle dit à propos de Caroline "N'oubliez pas que c'est elle qui a guidé pour les sangles et la fermeture de sa robe, si c'est trop serré, ce n'est pas de notre faute." Les rires du public fussent, alors que Caroline rougissante, regarde sa collègue.

Puis, une autre, toujours souriante, de l'autre côté de la table. "Attends, Caroline, viens par là." En lui faisant signe du doigt.

Se mettant sur la pointe des pieds, Caroline sautille, avec un grand sourire, comme soulagée "Oui, tout de suite." Pensant qu'une collègue réagirait enfin en amie et l'aiderait à sortir de l'embarras.

Vain espoir, ou cruel désillusion, puisque, arrivée devant cette chroniqueuse, celle-ci rétorque "Non, rien, c'était pour te faire marcher, ou plutot bouger, pardon, tu peux retourner à ta place." Le public rit et Caroline sautille de nouveau de l'autre côté de la table, fermant les yeux, le visage écarlate.

Alors qu'elle est entre deux bonds, une autre chroniqueuse rajoute "Alors moi, je la préfère de face, on voit son visage, son embarras, c'est plus amusant." et une autre encore "Moi, c'est son dos, on devine à peine la forme de ses bras écrasées derrière le tissus." Le public rit, autant de voir Caroline moquée que par les réflexions des chroniqueuses.

Atteignant son bout de table, Caroline réplique "Cette robe n'est pas prévue pour se déplacer, mais pour tenir l'accueil." Comme si elle cherchait à minimiser son embarras.

Aussitot, l'animatrice lui rétorque "Comme ce n'était pas prévu que ta chronique parasyte l'émission, on n'a même pas pu faire de pause pub et on est encore à parler de ta robe." Celle-ci croise les bras, d'un air sévère, mais a un sourire narquois.

Debout à se trémousser, Caroline, se mordillant les lèvres, répond."D'accord, si ça vous dérange tant que ça, je veux bien essayer de sortir, c'est juste que je ne vois pas comment, mes bras sont comme pliés dans un corset, là." Le public rit pendant qu'elle se tortille, hochant les épaules dans ses efforts. "Et je ne peux pas atteindre la languette au niveau du cou."

Avatar de l’utilisateur
wesley
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 déc. 2014, 11:16

Re: Le Grand 8 - Tout Nouveau Tout Caro

Message par wesley » 17 févr. 2019, 06:14

Toujours à se trémousser, Caroline se penche sur le côté, pour prendre appui sur la table, le haut de sa hanche contre le bord, pour ne plus avoir à se soucier de son équilibre.

L'animatrice "Très bien, on te laisse sortir de son carcan." Et une chroniqueuse. "Sachant que ce n'est pas prévu pour être enlever par soi-même."

Le public rit, Caroline serre les dents en se dandinant. "Alors, c'est à dire que, cela ne se voit pas à la caméra, mais j'essaie de remuer les doigts pour les glisser vers la nuque, pour atteindre un bout de la fermeture éclaire. Le problème étant que, le buste est si serré à cette hauteur que mes bras me semblent fixer dans un carquois. Je n'arrives pas à les dégager de mes omoplates." La caméra s'approche pour filmer le dos de Caroline, dont aucune forme n'émerge. "Vous voyez" continue-t-elle "Le corset est dessiné de telle façon que mes bras sont dissimulés dessous. Mes doigts sont plaqués au dessus de mes omoplates là."

Et une chroniqueuse de conclure "Alors que la languette est au niveau de ton cou, sur le côté."

Souriante, Caroline hoche la tête, "C'est ça. Mon défi est donc de trouver comment s'extraire d'un corset Venus de Milo, en temps normal, il est déjà délicat de le faire avec une assistante, donc sans assistante, je vous laisse imaginer." Le public rit, comprenant la situation.

L'animatrice "C'est délicat, mais c'est ton défi, Caro, tu l'as proposé toi-même."

Caroline, pouffant de rire, "Non, je ne l'ai pas proposé, là, tu exagère, j'ai émis l'idée, parce que cette robe a l'air de vous déconcentrer."

Une chroniqueuse "On a juste du mal à croire que ce soit juste une robe en fait."Le public rit encore.

Caroline "C'est une robe pour des soirées particulières, mais c'est une robe."

L'animatrice "Désolé, mais elle ressemble à un mélange entre une tenue de plongée et une camisole de force. On ne dit rien depuis tout à l'heure, mais après tous les détails que tu donnes, autant crever l'abcès."

Caroline, bouche bée, avec de grand yeux. "Et depuis quand vous trouvez que cela ressemble à une camisole de force ?"

L'animatrice "Depuis que le technicien a fermé ton col au début, on remarquait la position de tes bras, la manière avec laquelle tu les a plié et glissé, déjà ça ne ressemblait pas à une robe."

Caroline sourit et rougit "Très bien, on ne va plus parler de cette tenue comme d'une robe, mais plutôt d'une camisole alors, appelons un chat un chat".

Le public rit, voyant Caroline se redresser d'un coup, debout pied nu, sans s'appuyer sur le bord de la table.

L'animatrice, pour la taquiner "Enfin, on va avoir notre Caroline qui va jouer franc jeu, bon, alors, on va te laisser dans ta camisole jusqu'à la fin de l'émission. Obligé."

Caroline pouffe de rire "Au moins, ça, c'est clair maintenant, ma rubrique est finie, ce n'est plus une tenue de soirée que je porte." Et elle sautille sur la pointe des pieds jusqu'à sa chaise, se mettant derrière elle.

L'animatrice "Attends voir, non ce n'est pas une tenue de soirée, mais tu ne vas pas te cacher aussi facilement, viens par là." en lui faisait un signe de la main.

Toujours à sautiller sur la pointe des pieds, maintenant habituée à se mouvoir de la sorte, pour attendre l'animatrice, Caroline "Qu'est-ce que tu vas me faire ? C'est pour m'admirer quand je bouge aussi ?"

L'animatrice, du bout des doigts, palpe les coutures et la languette."Vous voyez ça ? C'est une chroniqueuse qui a voulu faire son intéressante sans faire de répétition en improvisant sa rubrique. Dans le métier, on appelle faire une erreur de débutante." Le public rit.

Répondre