Le bondage et la soumission dans la littérature

La culture du bondage, sites web, livres, films, jeux... Dédiés au bondage ou non
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Image
En passant à la bibbliothèque je suis tombé sur celà.

Et les mangas fairy tail regorgent de ligotage.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Une petite revue littéraire par l'Odieux Connard


  1. L’Enlèvement, d’Anna Zaires.
    Kidnappée. Séquestrée sur une île privée.

    Notez que le pitch pose tout de suite un élément essentiel : le ravisseur est riche. Car mystérieusement, il semblerait que tout soit beaucoup moins érotique sitôt que le ravisseur est un vulgaire plombier-chauffagiste de Roubaix.

    Je n’aurais jamais cru que cela puisse m’arriver. Je n’ai jamais imaginé qu’une rencontre fortuite la veille de mon dix-huitième anniversaire pourrait ainsi changer ma vie.

    Désormais, je lui appartiens. J’appartiens à Julian. Un homme aussi impitoyable que beau.

    Par un heureux hasard, le type est aussi rarement un lépreux. Il est riche, il est beau, mais il a besoin de kidnapper des filles pour qu’elles acceptent de venir sur son île privée.
  2. Dark Obsessions
    Tayeb est un homme amoral.

    Mais je parie qu’il est beau.

    Après un long séjour en prison, il accepte un travail qui lui permettra de réaliser son rêve.

    Acheter une librairie pour y brûler le rayon Dark Romance.

    Sa mission est simple : retrouver Nina Marcet, l’enlever et la livrer à son employeur. Mais les choses se compliquent lorsqu’il prend conscience de la fascination qu’il éprouve pour cette petite chose craintive.

    « Cette petite chose craintive » ?

    J’espère qu’à la moitié du livre, on découvre qu’après des années de prison, il a perdu ses marques et dans la confusion, a kidnappé un lapin par erreur. Cela justifierait ce résumé et donnerait enfin une intrigue palpitante. Quand aux scènes de sexe je…

https://unodieuxconnard.com/2019/07/31/dark-lectures-de-vacances/
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Dans XIII Mystery Steve Rowland, cinquième tome Steve Rowland se retrouve attaché à son lit pour avoir une relation sexuelle non consentie de sa part avec Betty Barnowsky. Donc un viol.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Dans le Mondo Reverso 2 vous aurez l'occasion de voir la traite des blancs, ça nous changera du cliché de la traite des blanches. https://www.notrecinema.com/communaute/v1_detail_film.php3?lefilm=25638

Image
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Dans "la Horde du Contrevent" de Alain Damasio une séquence de ligotage en montgolfière avant un duel aérien. PAr contre attention à l'atterissage.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Henri VI Act 5. Scene III
Enter SUFFOLK with MARGARET in his hand

SUFFOLK
Be what thou wilt, thou art my prisoner.

Gazes on her

O fairest beauty, do not fear nor fly!
For I will touch thee but with reverent hands;
I kiss these fingers for eternal peace,
And lay them gently on thy tender side.
Who art thou? say, that I may honour thee.

MARGARET
Margaret my name, and daughter to a king,
The King of Naples, whosoe'er thou art.

SUFFOLK
An earl I am, and Suffolk am I call'd.
Be not offended, nature's miracle,
Thou art allotted to be ta'en by me:
So doth the swan her downy cygnets save,
Keeping them prisoner underneath her wings.
Yet, if this servile usage once offend.
Go, and be free again, as Suffolk's friend.

She is going

O, stay! I have no power to let her pass;
My hand would free her, but my heart says no
As plays the sun upon the glassy streams,
Twinkling another counterfeited beam,
So seems this gorgeous beauty to mine eyes.
Fain would I woo her, yet I dare not speak:
I'll call for pen and ink, and write my mind.
Fie, de la Pole! disable not thyself;
Hast not a tongue? is she not here?
Wilt thou be daunted at a woman's sight?
Ay, beauty's princely majesty is such,
Confounds the tongue and makes the senses rough.

MARGARET
Say, Earl of Suffolk--if thy name be so--
What ransom must I pay before I pass?
For I perceive I am thy prisoner.

SUFFOLK
How canst thou tell she will deny thy suit,
Before thou make a trial of her love?

MARGARET
Why speak'st thou not? what ransom must I pay?

SUFFOLK
She's beautiful, and therefore to be woo'd;
She is a woman, therefore to be won.

MARGARET
Wilt thou accept of ransom? yea, or no.

SUFFOLK
Fond man, remember that thou hast a wife;
Then how can Margaret be thy paramour?

MARGARET
I were best to leave him, for he will not hear.

SUFFOLK
There all is marr'd; there lies a cooling card.

MARGARET
He talks at random; sure, the man is mad.

SUFFOLK
And yet a dispensation may be had.

MARGARET
And yet I would that you would answer me.

SUFFOLK
I'll win this Lady Margaret. For whom?
Why, for my king: tush, that's a wooden thing!

MARGARET
He talks of wood: it is some carpenter.

SUFFOLK
Yet so my fancy may be satisfied,
And peace established between these realms
But there remains a scruple in that too;
For though her father be the King of Naples,
Duke of Anjou and Maine, yet is he poor,
And our nobility will scorn the match.

MARGARET
Hear ye, captain, are you not at leisure?

SUFFOLK
It shall be so, disdain they ne'er so much.
Henry is youthful and will quickly yield.
Madam, I have a secret to reveal.

MARGARET
What though I be enthrall'd? he seems a knight,
And will not any way dishonour me.

SUFFOLK
Lady, vouchsafe to listen what I say.

MARGARET
Perhaps I shall be rescued by the French;
And then I need not crave his courtesy.

SUFFOLK
Sweet madam, give me a hearing in a cause--

MARGARET
Tush, women have been captivate ere now.

SUFFOLK
Lady, wherefore talk you so?

MARGARET
I cry you mercy, 'tis but Quid for Quo.

SUFFOLK
Say, gentle princess, would you not suppose
Your bondage happy, to be made a queen?

MARGARET
To be a queen in bondage is more vile
Than is a slave in base servility;
For princes should be free.
http://www.online-literature.com/shakes ... nryVI1/26/

Sacré Shakespeare !
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

L'obéissance consentie est plus forte que l'obéissance forcée.
:sifflote: A écrit un jour Mad Hatter et quelques autres personnes. :langue: :ane
Obéir et se faire obéir /cairn.info
De la soumission à l’adhésion
1
Cette proposition a été largement entendue. Part infime mais essentielle de cette vaste histoire culturelle en continuel devenir, la définition et la transposition en actes de ce qu’est l’obéissance n’échappent pas au contexte que rappelle Jacques Le Goff. Le mot « obéir » qui ne s’interprète pas aujourd’hui comme hier, en est un exemple. Comme le sont les formes de l’obéissance au fil du temps. S’agit-il d’obéir à la lettre ou dans l’esprit ? S’agit-il d’une obéissance accessoire, liée aux activités quotidiennes de la collectivité, ou de celle qui implique un danger pour autrui ? Quelles formes peuvent prendre les incitations à l’obéissance ?…
penser-et-agir.fr


La soumission librement consentie : la psychologie sociale à votre service


La soumission librement consentie peut être perçue comme une technique de manipulation malhonnête de la foule. C’est souvent le cas lorsqu’elle s’utilise dans le domaine de la politique ou encore en entreprise. Certaines personnes y ont également recours pour faire accepter au reste d’une équipe des décisions qu’ils contesteraient autrement. Aussi, la soumission librement consentie permet de démontrer que vous êtes constamment amené à effectuer des tâches dont vous vous seriez très bien abstenu de faire. C’est pourquoi il est important d’apprendre à contre manipuler.
https://www.penser-et-agir.fr/soumissio ... consentie/
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1650
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Le bondage et la soumission dans la littérature

Message par Mad Hatter »

Alors dans la série de BD "Champs d'Honneur" , le tome consacré à Camerone
Nous avons deux séquences de ligotage avec chacune leur petit nom pour punir des soldats :
  • à la page 21 et 22 le clou au bleu : qui semble consister en une suspension par les poignets (attachés entre eux, les coudes chacun soudés à leur côte respective, ainsi que des chevilles attachés en parrallèle.
  • évoqué à la page 31 puis mis en pratique à la page 33 : le cacolet
    Siège double à dossier, fixé de chaque côté du dos d'un mulet ou d'un cheval et qui sert au transport de voyageurs, de blessés, de malades.
    qui consiste à accrocher en balltie Image le puni.
Je n'ai pas trouvé d'autres occurences de ces chatiments sur internet actuellement, ni dans d'autres ouvrages. :boufon:
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Répondre