Le phénomène « Grey »

La culture du bondage, sites web, livres, films, jeux... Dédiés au bondage ou non
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Duodepau
Fantôme
Messages : 3
Inscription : 15 févr. 2015, 14:00
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Érotisme, la sensualitè
La complicitè dans notre couple, le champagne et les bons restaurants
La nature, les montagnes et mon petit village
Le sport sous toutes ses formes
Ce que je déteste : La vulgarité, les irrespectueux,

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Duodepau » 15 févr. 2015, 18:00

Nous avons vu le film hier soir, vraiment surpris par la composition des spectateurs, assistance trės jeune et trės féminine .
Salle pleine et bruyante,chacun y allant de son commentaire..
Quant au contenu.. Un peu long , on a pourtant lu la trilogie ... Mais on a lâché prise sur la fin du film

JL

Avatar de l’utilisateur
caroline
Fana de JdL
Messages : 324
Inscription : 25 juil. 2013, 16:38
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : raconter et lire des histoires
les jeux, les liens serrés,
Ce que je déteste : l'obscénité, la vulgarité, la minoration de la femme
Localisation : bretagne

Re: Le phénomène « Grey »

Message par caroline » 15 févr. 2015, 21:19

je n'ai ni lu le livre, ni vu le film. :saitpas:
mais je crois que je vais faire les deux, au moins voir le film.
c'est vos commentaires qui m'en ont donné envie.
et aussi les papotages entre copines ......
quelles que soient leurs réactions, c'est clair que ça ne laisse pas indifférent .
c'est bien qu'on puisse aborder ces sujets...et que les filles puissent rêver sans se cacher.
au moins, je me sens un peu moins seule mais pour autant dans nos discussions de filles, je n'ai pas fait mon "bonding out" :timide:

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 115
Inscription : 10 févr. 2015, 10:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Paddy » 16 févr. 2015, 08:10

En général on dénigre ou on détruit ce qu'on ne peut posséder, ou qu'on se refuse de posséder, par jalousie, au cas où quelqu'un d'autre s'en empare à son profit. L'idée que d'autres puissent prendre plaisir à quelque chose qui nous fait peur, ou honte, ou nous dégoute, ou constitue un interdit nous est insupportable car déclenche un combat intérieur. La remuse en cause de notre système de valeurs forgé par notre éducation et notre société nous amène à l'étroitesse d'esprit.
La question est celle des raisons de ce déni, elles sont multiples.

Caroline, tu emploies le mot "rêve" et non le mot "fantasme", cela n'est pas andodin selon moi car il s'associe à l'univers des contes de fées, le genre modernisé de ce livre, non ?

Avatar de l’utilisateur
Bouya2
Gourou de JdL
Messages : 791
Inscription : 02 août 2013, 23:19
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : LE CHOCOLAT
Ainsi que la littérature, l'escrime, les chats.
Et je suis historien amateur (qui vise le grade professionnel)
Et bien sûr, les bondagettes ;)
Ce que je déteste : Les fruits de mer

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Bouya2 » 16 févr. 2015, 15:23

La remuse en cause de notre système de valeurs forgé par notre éducation et notre société nous amène à l'étroitesse d'esprit.
A propos de la supposée étroitesse d'esprit de notre Société, je peux poser une question ? Elle est peut-être un peu trop sociologique/philosophique, mais j'y pense avec insistance depuis quelques heures.
Vous ne croyez pas que justement l'existence du phénomène Grey est justement la preuve que notre Société n'est pas si étroite d'esprit que ça ? D'après ce que je sais, les photos de bondage existent depuis longtemps. Et si le bondage a commencé à être un peu moins confidentiel avec l'apparition d'internet, ce n'est pas exclusif au BDSM. Pleins d'autres pratiques dites autrefois "déviantes" (et pas forcément que des pratiques sexuelles) ont aussi profité de l'essor d'internet pour se déculpabiliser un peu.
Mais Internet ne joue ici que le rôle de vecteur. La Société s'est énormément libéralisé sexuellement depuis Mai 68. La notion de "moralité" - qui est belle et bien présente dans la loi - ne concerne pas que des affaires de mœurs, et lorsqu'elle est appliquée à des affaires de mœurs, c'est lorsqu'il y a des victimes non-consentantes ou que ça s'est passé en public. Sinon, je ne crois pas que ce qui s'est passé dans la chambre à coucher concerne qui que ce soit d'autre que ceux qui y étaient. On a pas de vraie brigade des mœurs. Des personnes parlent ouvertement de leur sexualité sur des plateaux de télévision.
Si je ne nie pas qu'il y ait encore beaucoup de réticence dans la Société - il suffit de regarder toutes les personnes rameutées lors des "manifs pour tous" -, elles se situent surtout au niveau individuel, et ne représentent pas forcément la majorité des citoyens.

Je prend un contre-exemple volontairement extrême. Si une femme va se balader en débardeur dans la rue, qu'elle prend une bière à la terrasse d'un café, et que là elle dit haut et fort à une amie qu'elle adore avoir des orgasmes avec son copain, en France il y a peu de chance qu'il lui arrive quelque chose. Par contre, prenez la même femme, la même situation, et mettez-la en Iran...
Ensuite, vous me signalerez, et avec justesse, que dans certains coins de la France il ne veut mieux pas se comportez de cette manière. Mais justement, ce ne sont que certaines zones de la France. Alors qu'en Iran, on parle du territoire entier.

Enfin, tout ça pour dire: la vague de Grey ne serait-elle finalement qu'une évolution logique de ce que la Société française connaît comme évolution depuis 50 ans ? Après tout, cette dédiabolisation du BDSM se voit parce que le livre a été traduit en français au bon moment pour qu'il soit autant diffusé.

Ensuite, là je parle des personnes qui vont voir 50 Shades. Je me doute bien que dans les ghettos musulmans ou au sein des ligues d'extrême-droite, le processus de libéralisation ne doit pas vraiment fonctionner.
En Art le Progrès n'existe pas. L'Art évolue.

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 115
Inscription : 10 févr. 2015, 10:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Paddy » 17 févr. 2015, 10:36

C'est une question intéressante que tu soulèves là, la place des médias dans la libération des moeurs, moteur ou vecteur ... ?

Autant le dire directement : je ne crois pas qu'internet à libéré les moeurs. La fin des années 60 et les années 70 ont, elles, constitué une période de notre (nos) société(s) occidentale(s) où on a constaté un vrai changement du comportement de l'individu au sein de la société dans laquelle il vivait. La sexualité n'a été qu'un des volets de cette libération qui portait sur tous les fondements de nos sociétés d'avant guerre. La beat génération, relayée par la génération hippie, de par le mode de vie communautaire détaché des références ancestrales de la famille, elles mêmes écrites par l'église, a revendiqué cette émancipation sexuelle. Le droit d'avoir des rapports sexuels multiples, sans engagements, sans désir de posséder, d'égal à égal, a fait complètement exploser les codes sexuels de l'époque. Oui, il s'agissait d'une révolution, qu'on ne peut comparer à l'impact d'internet et des réseaux sociaux.

Internet n'est qu'un support de communication, aujourd'hui énormément dévoyé dans le sens de la création de business. Ce n'est pas parce que le nombre de sites BDSM a fleuri sur internet qu'il y a plus d'adeptes convertis au genre, c'est parceque c'est un genre sur internet qui permet de faire du business. Internet n'a fait que supplanter les médias traditionnels, les vieux magazines achetés au fond du magasin, ou reçus par la Poste en loucedé ... Les mêmes qui achetaient des magazines, se connectent sur des sites internet. Les autres médias ont périclité, voilà tout.

C'est pour moi une erreur de penser que les moeurs puissnt changer grâce à internet, il se peut même que ce média et autres réseaux sociaux génèrent plutôt l'effet inverse et stimulent l'émergence des mouvements traditionalistes cathos que l'on voit de plus en plus présent, sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la rue. qui stigmatisent justement cet évolution des "valeurs morales "de la société. N'oublions pas que le sexe est considéré comme l'un des 7 péchés capitaux (la luxure) par l'église ... Le sexe, pour procréer, oui ... pour le plaisir du sexe, non ...!
Ces mouvements cathos sont très habiles à utiliser les réseaux sociaux aux fins de prosélytisme, contrairement à ce que tu penses, il ne s'agit pas de pensées d'individus isolés, mais au contraire de messages fortement structurés à l'intention des masses. Je crois que le temps n'est pas loin où ils se constitueront en parti, c'est déjà un peu le cas. Les partis actuels de droite en tout cas, tentent de les ramener vers eux ....

Non, la vraie révolution de ces dernières décennies, à mon avis, concerne les femmes. Elles ont pris une autre place (leur place ...), libérées du rôle que la société s'ingéniait à leur donner, c'est à dire, à la maison pour s'occuper du foyer, des enfants et du bien être de leur mari. Aussi actives que les hommes, dans les mêmes professions que les hommes, elles ont gagné leur autonomie financière, ce qui change tout dans la relation de couple. Elle ne sont plus dépendantes de leur mari... L'étape suivant, logique dans la continuité, a été de revendiquer le droit à la satisfaction sexuelle, et non plus être cantonnée à celle de leur mari ou compagnon. En gros, elles ont repris la propriété de leur corps et ont exprimé leur droit au plaisir ou de le refuser à leur partenaire. Cela ne convient pas à tous les hommes, il y en a qui renâclent, qui s'opposent. Mais ils n'ont rien compris, au contraire c'est le moyen d'évoluer vers une vraie harmonie de couple.

Avatar de l’utilisateur
The Wraith
Résident(e) de JdL
Messages : 671
Inscription : 26 avr. 2010, 10:01
Pratique : Oui
Ligoté(e) :

Re: Le phénomène « Grey »

Message par The Wraith » 17 févr. 2015, 20:26

Et allez, les conneries commencent :
http://www.ouest-france.fr/fougeres-jou ... ue-3193913
« Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. »
de Edgar Allan Poe
Extrait de Eléonora

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1817
Inscription : 28 oct. 2012, 16:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Emma » 17 févr. 2015, 21:08

The Wraith a écrit :Et allez, les conneries commencent :
http://www.ouest-france.fr/fougeres-jou ... ue-3193913
Ça c'était à prévoir. Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. On en voit des choses aux urgences et des pires que celles-ci...
:evil:
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
sakura
Amateur(trice) de JdL
Messages : 176
Inscription : 10 déc. 2012, 22:26
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Mon sale gosse et mon héritière,
Les robes,
Les bondages restrictifs,
Jouer les dominatrices.
Ce que je déteste : Le SM,
Ceux qui jugent sur l'apparence,
L'école ^^,
Les ball gags et les ring gags.
Localisation : Sud de la France

Re: Le phénomène « Grey »

Message par sakura » 17 févr. 2015, 21:43

Je n'ai pas lu le livre et je n'irais pas voir le film.

Le drame est qu'il n'a été que déconseillé au moins de 12 ans, donc toutes les ados en chaleur peuvent aller le voir et après on va avoir les psy qui vont débouler et faire passer le BDSM encore plus pour une pratique de psychopathe.
Tell Me Why... Your Heart Line kokoro no kabe ni kizami
megurimawaru omoi ni You And Me hikareteku Into Tears

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1817
Inscription : 28 oct. 2012, 16:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Le phénomène « Grey »

Message par Emma » 17 févr. 2015, 22:03

Franchement, interdit au moins de douze ans , vous pensez vraiment que les ados vont être choqués de voir quelques secondes le corps entier dénudé de la miss? Et seulement le torse de mr? Avec tous ce qu'ils voient deja de "shocking" en cachette sur leur téléphone ou tablette!?
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
sakura
Amateur(trice) de JdL
Messages : 176
Inscription : 10 déc. 2012, 22:26
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Mon sale gosse et mon héritière,
Les robes,
Les bondages restrictifs,
Jouer les dominatrices.
Ce que je déteste : Le SM,
Ceux qui jugent sur l'apparence,
L'école ^^,
Les ball gags et les ring gags.
Localisation : Sud de la France

Re: Le phénomène « Grey »

Message par sakura » 17 févr. 2015, 22:08

Non mais cela peut leurs donner des idées et je pense à l'accident, comme la demoiselle qui a fini aux urgences avec une paire de menotte coincée aux poignets.
Tell Me Why... Your Heart Line kokoro no kabe ni kizami
megurimawaru omoi ni You And Me hikareteku Into Tears

Répondre