De l'inné ou de l'acquis ?

Un peu de sérieux pour philosopher autour du bondage et repartir plus intelligent
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Strabisme
Amateur(trice) de JdL
Messages : 111
Inscription : 06 juil. 2016, 15:01
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage ( mdr de lol )
Les écharpes, les chaussettes, tous ce qui est confortable pour attacher et être attaché
Les bâillons agrémentés d'un bandeau :3
Le Pet play (le Kitten Play, surtout)

Les jeux vidéos
La musique, la photo, le dessin et le cinéma
Les nouvelles technologies
Les débats et théories politiques construites ainsi que l'histoire des luttes féministes
Ce que je déteste : Le latex et les bâillons-boule :/

Le capitalisme et ceux qui le défendent
Les argumentations fallacieuse
Localisation : Ille et Vilaine, Bretagne, France, Europe, Terre, Système Solaire, Voie lactée
Contact :

De l'inné ou de l'acquis ?

Message par Strabisme » 18 juil. 2016, 07:44

Bonjour bonjour ô/

Je crois qu'il y avait un topic qui demandait aux forumeurs comment ça a commencé pour eux, comment le bondage est-il rentré dans leurs vie ?

Eh bien, j'aimerais beaucoup avoir votre avis sur les fétichismes, s'ils sont plus de l'inné, de l'acquis ou voire même des deux.

Personnellement pour moi c'était quelque chose d'inné car je me rappelle de pas mal d'événements de mon enfance directement liés à mes fantasmes d'être kidnappé, ligoté, et cætera...

Est-ce que vous pensez que les deux sont possibles ou qu'ils se complètent..? Car il faut bien savoir que certaines personnes sont très rebutées par nos fétichismes ( ou alors seraient-ils, comme le dis Freud, secrètement attirés par cela ? )
Fétichiste avérée
Gameuse passionnée
Féline, curieuse, attachée

attachant
Habitué(e)
Messages : 63
Inscription : 11 avr. 2010, 02:13
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Me sentir pris mais aussi qu'une personne prend soin de moi qui dans le circonstance n'est vraiment pas libre de ses mouvements. Se sentir obligé et devoir passer par là. Le jeu peut alors être poussé à l'extrême qui pour moi n'est pas encore bien loin, mais ... J'aime aussi être obligé de prendre soin de mon maitre ou ma maitresse.
Ce que je déteste : Le vulgaire, le sadisme gratuit et tout ce qui n'est pas jeu.
Localisation : montréal, canada

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par attachant » 18 juil. 2016, 21:48

Pour moi c'est de l'acquis.
Mes premiers souvenirs de fétiches sont le coffre au couvre-chaussure de mes grands-parents, l'odeur du caoutchouc. Puis, ma cousine qui avec son amie qui aimaient m'attacher et moi qui bandait alors tant par les contacts puis par les liens seuls. Maintenant, plusieurs dizaines d'années plus tard, les liens, les matières, me sont encore et toujours de grands stimulants.
Donc, pour moi, c'est de l'acquis, mais au fond ça ne change rien sinon pour ceux qui en culpabilisent, un "ce n'est pas ma faute...". Moi, je l'assume et en joui. :police:
Pour la plaisir d'être librement attaché, Attachant

Avatar de l’utilisateur
Strabisme
Amateur(trice) de JdL
Messages : 111
Inscription : 06 juil. 2016, 15:01
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage ( mdr de lol )
Les écharpes, les chaussettes, tous ce qui est confortable pour attacher et être attaché
Les bâillons agrémentés d'un bandeau :3
Le Pet play (le Kitten Play, surtout)

Les jeux vidéos
La musique, la photo, le dessin et le cinéma
Les nouvelles technologies
Les débats et théories politiques construites ainsi que l'histoire des luttes féministes
Ce que je déteste : Le latex et les bâillons-boule :/

Le capitalisme et ceux qui le défendent
Les argumentations fallacieuse
Localisation : Ille et Vilaine, Bretagne, France, Europe, Terre, Système Solaire, Voie lactée
Contact :

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par Strabisme » 19 juil. 2016, 17:23

Ce qui m'intéresserais serais plutôt de se demander psychologiquement si c'est de l'inné ou de l'acquis.

Sachant qu'on peut soit ne pas aimer ou aimer être ligoté puis aimer ou non ligoter, est-ce en là de l'inné ? Quelque chose qui était enfouis au fond de nous qui finalement se réveille ?

J'ai du mal à voir l'acquis au niveau psychologique, mais étant donné que j'ai eu des événements étant jeunot ou j'appréciais regarder des scènes de bondage à la télé sans vraiment le savoir, je pense avoir de l'inné.. mais est-ce que les fétichismes liés à cela pourraient être de l'acquis ?

Ça serait intéressant de développer là-dessus
Fétichiste avérée
Gameuse passionnée
Féline, curieuse, attachée

elias_
Amateur(trice) de JdL
Messages : 107
Inscription : 11 mai 2016, 15:12
Pratique : Oui
Ligoté(e) :

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par elias_ » 19 juil. 2019, 09:32

Très bonne question.
Dans un autre poste j'avais cherché à voir si il y avait un profil type des personnes qui aimaient cela. C'est pour moi lié au caractère des personnes, à leurs vécus.
Même jeune je pense que tu as un vécu, des choses que tu vois, et tout cela découle de tes pensées, de ton caractère.

Curiosity
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 08 nov. 2015, 11:54
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : La contrainte dans la douceur

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par Curiosity » 19 juil. 2019, 17:45

Je pense qu'il y a une grande part d’acquis la dedans. Si on regarde le bondage sous son angle de prise ou de perte de contrôle, le contexte psychologique et social a forcement un impact. Dans plusieurs interview et articles sur le domaine, il est souvent dit que les hommes ayant beaucoup de contrôle et de responsabilités aiment être soumis par des femmes. De ce même point de vue, dans les périodes où dans ma vie j'ai le contrôle j'aime la soumission alors que dans celle où je suis plutôt emporté par le flot, la domination prend une place plus forte.

Pour ce qui est d'aimer cela au sens plus primal, je ne saurais pas trop dire, je sais que j'ai aimé ça très tôt, avant même de découvrir ma sexualité, alors est ce que j'ai aimé cela du à des jeux et donc l'associant à une expérience agréable, ou est ce qu'il s'agissait déjà de mon corps ressentant des choses que mon esprit ne savait pas encore traduire, je ne sais pas.
Charnues, fermes et rosées
Sur des sœurs ou des foulards noués
Avec tendresses se sont posées
Ces lévres tant aimées

Avatar de l’utilisateur
James Bonde
Habitué(e)
Messages : 83
Inscription : 14 sept. 2012, 11:52
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage dans son ensemble. La connection que l'on peut avoir avec son partenaire. La relation sub/dom qui a un charme tout particulier et ce sentiment d'impuissance quand on est à la merci de son partenaire.
Ce que je déteste : /

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par James Bonde » 17 sept. 2019, 17:27

Ca dépend surement des personnes mais pour ma part c'est une grande partie d'inné je pense.
Je ne me rappelle pas d'un quelconque élément déclencheur et d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été attiré par la bondage. J'ai des souvenirs d'enfants où, avec le recul actuel, je sens que j'avais vraiment un gros penchant à ce niveau là. Après j'imagine que cet inné est cultivé par des éléments extérieurs et que ça se développe tranquillement.
:bandeau: Le bondage est comme une libération! :bandeau:

Mystral
Fantôme
Messages : 4
Inscription : 07 juin 2017, 14:14
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Scenario kidnapping et sequestration. Les liens style cordes.
Ce que je déteste : Le BDSM, le cuir-latex-fouet, l'humiluation
Localisation : Belgique (je fais le deplacement ;-)

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par Mystral » 20 sept. 2019, 01:55

C'est marrant ce thème je voulais y venir mais je constate que j'ai été devancé de quelques jours.

Me concernant c'est de l'acquis et j'associe cette attirance à un phénomène bien précis. Un rêve que j'ai fait quand je devais avoir 9 ou 10 ans. Aussi loin que je me souvienne, c'est de là qu'est venu mon fantasme d'être ligoté par une femme.

J'ai rêvé que j'étais chez un ami d'enfance, dans sa chambre à l'étage. Tout adulte était totalement absent de ce rêve.
Pour une raison, il est sorti afin de se rendre brièvement en bas. Toutefois ne le voyant pas revenir je me suis décidé à aller voir ce qu'il se passait. Arrivé en bas de l'escalier, je le découvrit allongé de dos sur le sol, complètement saucissonné de la tête aux pieds et sévèrement bâillonné. Ses yeux m'imploraient de l'aider. A côté se tenaient deux filles de ma classe (dont celle dont j'étais amoureux à l'époque) et tout laissait à penser qu'elles étaient à l'origine de l'état de mon ami. Sans un mot elles se sont avancées vers moi, mon attrapé, délicatement passé une corde au niveau du buste et j'ai compris que c'était mon tour. J'étais partagé entre l'envie de me laisser faire, me laisser aller entre leurs mains, tant la sensation était agréable et l'envie de m'enfuir en courant tpendant qu'il en était encore temps.

Ce rêve sorti de nul part s'est malheureusement arrêté là.
Toujours est-il qu'aussi loin que je me souvienne, j'ai ressenti ce jour-là du haut de mes 8 ou 9 ans ce qui s'apparente le plus à une excitation sexuelle.
Et je pense que cet événement a participé pour beaucoup à mes fantasmes que je vis toujours aujourd'hui en tant qu'adulte.
Nos fantasmes seraient-ils basé sur un contexte rencontré lors de nos premières excitations? Le débat est ouvert...

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1391
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par Mad Hatter » 20 sept. 2019, 17:35

À part le fait que dans ma petite enfance je construisais des prisons en cousins pour chats. :roll: Bon les félidés en sortaient quands ils voulaient. Ça semble indiquer une part d'inné.

Mais avant l'âge de dix ans je suis tombé sur une bande dessinnée chez des amis de la famille que je n'ai identifié que vingt ans plus tard. PUis c'est surtout avec une séquence de "hot shots 2" qu'il n y a plus de doute. Avec aussi avant un contact avec un univers plus sombre dans la série Largo WInch " Golden Gate".
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
foulards6384
Passionné(e) de JdL
Messages : 270
Inscription : 09 oct. 2011, 08:11
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le contact avec un foulard en soie surtout comme liens ou bâillon,discuter avec des gens sur le ligotage ou autre. connaitre des gens de régions différentes, tester de nouvelles méthodes de ligotage, profiter des bon moments qu'offre la vie.
Ce que je déteste : Les bâillon boule,ne pas avoir de partenaire pour les scéances de ligotages, tout ce qui hard
Localisation : haute loire auvergne

Re: De l'inné ou de l'acquis ?

Message par foulards6384 » 20 sept. 2019, 17:46

pour ma part je me souvient que apprécier le moment ou dans nicky larson ou inspecteur gadget ou comme souvent l'une des personnage se retrouver ligoter, c'est plusieurs année plus tard que l'idée d'être ligoter c'est naturellement imposer, je pense que c'était au fond de moi et que cela c'est réveiller petit a petit
je bouge pas :police: je ne regarde pas :bandeau: je ne parle pas :gagged:

Répondre