Pourquoi toujours les filles ?

Un peu de sérieux pour philosopher autour du bondage et repartir plus intelligent
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 10 févr. 2015, 04:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Paddy » 13 mars 2015, 03:33

Mad Hatter a écrit :Mâle, femelle, intersexué ça ne serait pas plutôt une classification scientifique des individus en fonction de leurs sexes anatomiques ?
Quant à employer le terme femelle ou mâle dans le cadre d'un rapport sexuel ou ailleurs que dans un cadre scientifique ... hmm dire que ça n'a rien à voir avec le positionnement que l'on peut donner aux individus en fonction de leur sexe anatomique, j'ai du mal à le croire. Après ce n'est pas forcément volontaire.
Parce l'acte sexuel est animal,
C'est notre côté bestial qui prend le dessus. Dans le monde animal, la plupart des mâles sont dans un registre de prédateur vis à vis des femelles, et celles ci ne sont pas spontanément consentantes.
Pourquoi rapporter l'acte sexuel a une sorte de bestialité ? Je ne connais pas beaucoup d'animaux qui pratiquent l'accouplement avec passion sans finalité de reproduction. Ensuite si la violence peut-être un stimulus sexuel parmi d'autres pour apprécier un coït dans le cadre d'une relation bondagesque. Rapporter obligatoirement la violence à une sorte de sauvagerie ça n'est pas un peu oublir que la violence dans un accouplement peut être réfléchie et pensée.
En y réfléchissant, tu n'as pas tort, ce n'est pas si simple que cela en effet. On ne peut s'affranchir d'une référence au positionnement. Ceci étant, les termes "mâles" et "femelle" font eux référence à la fonction respective des 2 sexes dans la supra fonction de reproduction. Par ailleurs, si on les utilise à propos du genre animal, c'est bien qu'ils ont moins valorisant que les termes homme et femme, par nature l'animal étant moins évolué que le genre humain.
Dans le cadre d'un rapport sexuel, parler de mâle ou de femelle introduit un facteur d'humiliation, puisqu'il ramène l'acte à quelque chose d'animal, donc un être inférieur à nous. L'acte sexuel en lui même n'a d'autre fonction que celui de la reproduction de l'espèce, une sorte d'instinct de survie. Le plaisir n'est que le stimulus à l'acte. Les animaux ressentent ce plaisir, comme nous, du reste il arrive qu'ils se le donnent tout seuls, en se masturbant. Donc, sans finalité de reproduction, tu en conviendras.
Sauvage a plusieurs sens. Celui que tu lui as donné dans ton post, un sens brutal. Mais il a aussi le sens "non domestique", c'est celui que j'avais employé en l'accolant au terme animal.
Et je partage ton avis, dans un jeu de BDSM, la violence qu'il peut y avoir entre les deux partenaires est en principe réfléchie, j'allais dire cérébralisée, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle procure ce plaisir à ceux qui pratiquent.

Avatar de l’utilisateur
Bouya2
Résident(e) de JdL
Messages : 724
Inscription : 02 août 2013, 18:19
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : LE CHOCOLAT
Ainsi que la littérature, l'escrime, les chats.
Et je suis historien amateur (qui vise le grade professionnel)
Et bien sûr, les bondagettes ;)
Ce que je déteste : Les fruits de mer

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Bouya2 » 13 mars 2015, 06:17

D'ailleurs, les bonobos sont aussi intéressants par le fait que ce soient les femelles qui décident dans le groupe, et souvent durant l'acte sexuel.

Pour ce qui est de l'acte de reproduction : bien sûr ça reste l'objectif principal du rapport sexuel chez les animaux sexués. Mais il me semble qu'on a prouvé que les dauphins pouvaient avoir un rapport par plaisir (mais je n'arrive plus à retrouver où j'ai appris ça, donc ça reste à confirmer)
Et surtout, on a recensé quelques 150 espèces animales où l'homosexualité existe.

Pour résumé, acte sexuel = acte de reproduxtion, mais avec plusieurs exceptions quand même. Apparemment l'humain ne serait pas le seul à rechercher le plaisir
En Art le Progrès n'existe pas. L'Art évolue.

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 10 févr. 2015, 04:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Paddy » 13 mars 2015, 06:53

N'est ce pas le plaisir que procure l'acte sexuel lui même qui est le moteur de la reproduction ... ?
Au fond, comme si les effets de l'action chimique mise en oeuvre était le facteur déclenchant du désir ...

Le désir physique est asexuel, ce sont les codes qui ont définit une normalité en la matière. Dans l'antiquité, l'hétérosexualité était aussi pratiquée que l'homosexualité.

jeana1fr
Amateur(trice) de JdL
Messages : 103
Inscription : 07 nov. 2013, 13:31
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : le bondage
le fetish
Ce que je déteste : scato

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par jeana1fr » 13 mars 2015, 15:34

Paddy a écrit :N'est ce pas le plaisir que procure l'acte sexuel lui même qui est le moteur de la reproduction ... ?
Au fond, comme si les effets de l'action chimique mise en oeuvre était le facteur déclenchant du désir ....
quelle est la cause quel est l'effet ?
débat sans fin

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1352
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Mad Hatter » 15 mars 2015, 05:45

Donc si j'essaye de résumer l'argumentation de Paddy:
des hommes aiment attacher des femmes par l'héritage de plusieurs millénaires de rapports sexuels à des fins reproductives avant tout, renforcé par une série d'effets boules de neige de transmission d'allèles et de phénomènes sociaux à travers les générations.
Les hommes actuels ont besoin de réaffirmer leur puissance et pour ça ils jouent la puissance brute non domestiquée. Pour ceux qui ont une inclinaison pour le bondage, ça se traduit par le ligotage de la femme partenaire. La femme peut apprécier le ligotage car cela lui permet de se libérer de toute gêne liée à une image de culpabilité.
https://www.youtube.com/watch?v=u3H_Tpl ... 7-TReSfOfo

Et si on retire le sexe, ou que ce n'est plus dans une relation hétérosexuelle?
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Emma » 15 mars 2015, 13:59

En image, et bien si on retire la crème glacée d'un esquimau, je mangerai pas le bâton :lol:
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

jeana1fr
Amateur(trice) de JdL
Messages : 103
Inscription : 07 nov. 2013, 13:31
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : le bondage
le fetish
Ce que je déteste : scato

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par jeana1fr » 15 mars 2015, 15:45

Vi enfin globalement je trouve que vous faites peu de cas de la venus à la fourrure, de Stanton, d'Eneg.
si on parle réellement de fantasme sexuel je ne suis pas sur que ce soit si déséquilibre (entre les hommes qui souhaitent attacher et ceux qui souhaitent être attachés.
mais peut être suis je dans l'erreur

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 10 févr. 2015, 04:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Paddy » 16 mars 2015, 05:11

Mad Hatter a écrit : Et si on retire le sexe ...
Cela doit faire un coïtus interruptus ...

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 10 févr. 2015, 04:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Paddy » 16 mars 2015, 09:46

Mad Hatter a écrit :Donc si j'essaye de résumer l'argumentation de Paddy:
des hommes aiment attacher des femmes par l'héritage de plusieurs millénaires de rapports sexuels à des fins reproductives avant tout, renforcé par une série d'effets boules de neige de transmission d'allèles et de phénomènes sociaux à travers les générations.
Les hommes actuels ont besoin de réaffirmer leur puissance et pour ça ils jouent la puissance brute non domestiquée. Pour ceux qui ont une inclinaison pour le bondage, ça se traduit par le ligotage de la femme partenaire. La femme peut apprécier le ligotage car cela lui permet de se libérer de toute gêne liée à une image de culpabilité.
Dit comme ça, c'est juste imbuvable ... :?

Pour faire simple, et ne pas me perdre dans de multiples digressions ayant un rapport lointain avec le sujet :


Dans un rapport érotique mutuellement consenti, on cherche bien souvent à posséder l'autre. Il y a toujours une phase de conquête et de joute dans une relation amoureuse. C'est un jeu. Le rapport de force physique étant favorable aux hommes, les femmes ont généralement le dessous et se retrouvent dans la situation où elles ne peuvent se refuser à leur partenaire. Le bondage est un moyen de renforcer cette sensation d'abandon pour l'une, de possession pour l'autre. C'est le côté désinhibant pour la femme, puisqu'elle a perdu le contrôle d'elle même. Et le côté démonstration de puissance pour l'homme-chasseur. C'est ce qui fait que ce jeu est excitant pour les deux.
Ce schéma s'inscrit dans le code des relations hommes-femmes, et cela commence très tôt, dès la cours d'école ou les garçons attrapent les filles ...
Voilà pourquoi c'est toujours "naturellement" les filles les victimes.
Après, on peut inverser les rôles, mais on est dans un autre registre de jeu ....

Dans le cadre d'une relation homosexuelle, je pense qu'on peut retrouver ce rapport de force entre les deux partenaires, avec les mêmes mécanismes, et les mêmes effets.

Quant au bondage en dehors d'un cadre sexuel, cela mérite un topic à part entière.

Avatar de l’utilisateur
Paddy
Amateur(trice) de JdL
Messages : 113
Inscription : 10 févr. 2015, 04:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : L'humour chez les femmes ...
Ce que je déteste : L'hypocrisie et les gens malhonnêtes...

Re: Pourquoi toujours les filles ?

Message par Paddy » 16 mars 2015, 09:53

jeana1fr a écrit :Vi enfin globalement je trouve que vous faites peu de cas de la venus à la fourrure, de Stanton, d'Eneg.
si on parle réellement de fantasme sexuel je ne suis pas sur que ce soit si déséquilibre (entre les hommes qui souhaitent attacher et ceux qui souhaitent être attachés.
mais peut être suis je dans l'erreur
Si on en juge par l'existence de nombreux sites internet dédiés à la soumission masculine sous toutes ses formes, il est clair que les hommes qui aiment se faire encorder ne sont pas quantité négligeable, loin de là ...

Répondre