Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Un peu de sérieux pour philosopher autour du bondage et repartir plus intelligent
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
voldenuit
Accro à JdL
Messages : 498
Inscription : 28 déc. 2012, 15:49
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : le ligotage dans toutes positions , par tous les moyens, et uniquement ça .
Ce que je déteste : la vulgarité

Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par voldenuit » 30 sept. 2013, 13:42

Je voulais dire , une fois que le bondage est au cœur du couple , comment fait on pour le vivre au quotidien ou bien à l'hebdomadaire, sans tomber dans la routine ? d'autres problèmes se soulèvent aussi , car tout ne se passe pas nécessairement dans la fusion , ni des désirs , ni des aspirations , car les envies de l'un ne sont pas celles de l'autre, etc ... enfin voilà , je ne vais pas tenter de répondre tout seul à la question que je pose , mais je pense que trouver un(e) partenaire n'est pas nécessairement la tâche la plus difficile ...
Mais tout finit toujours par s'arranger .... même mal ...

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Emma » 30 sept. 2013, 17:59

Le plus difficile est me semble t'il de lui faire découvrir les penchants que j ai. Si par chance, il est à l'écoute de mes désirs, il aura sans doute envie de savoir de quoi je lui parle. Alors commencera une longue préparation pour ne pas le brusquer, pour savoir jusqu'où il est prêt à aller avec moi.
Dans le meilleur des cas être une femme et se lancer la première en lui confessant que j'aime être attachée (avant même de lui révéler que mes lectures actuelles sont celles de Sylvia Day par exemple) va dans 80% des cas l'émoustiller même s'il ne le montre pas. Après lorsque le bondage est enfin entré dans la vie du couple, il faut l'entretenir. :conduit:
Vous savez comme moi que sans discussion déjà, la vie d'un couple part en vrille, alors autour du bondage, il me semble essentiel de renouveler sans cesse le panel de choix des jeux, un peu comme faire l amour de différentes façons finalement :domina :ane :mrgreen: :admire: :bave: :love: :cadeau:

Une fois que le bondage est entré dans la vie du couple, la complicité est aussi à l'extrême parce que là c'est un secret qui est partagé à deux, contrairement à une vie de couple ordinaire. Ce côté "secret" est à développer sans doute. Je veux dire par là, à l’extérieur, au détour d'une conversation, des jeux de mots, des regards , qui ensuite dans l'intimité peuvent donner des idées et d'autres envies. C'est vaste en fait . Ta réflexion voldenuit est totalement simple à comprendre mais on a envie d'aller en profondeur.
Imagine que j'ai fait entrer le bondage dans mon couple, timidement dans un premier temps. De peur de le choquer , j ai juste utilisé deux cordes pour l amuser, en l attachant en croix au pieds du lit. En moins d une heure, s'est développée chez lui une curiosité palpable. Quelques jours plus tard, imagine qu'il me sorte la totale, un carton pleins de cordes, des menottes, des bâillons, et d'autres accessoires... Imagine qu'il me dise qu'il adore ce qu il a découvert et qu'il ne cesse d innover dans ses choix! jusqu'à en connaitre plus sur les jeux de cordes que moi-même! Sachant qu'il a passé des soirées entières à parcourir les sites "attache moi" "encordées bondage" etc.. (et que par chance il n'est pas venu ici)
Tout est dans l'imagination, toujours donner plus, offrir plus, partager encore et encore, découvrir ensembles de nouveaux horizons, de nouveaux jeux, avoir toujours envie de s'offrir et de recevoir, en toute intimité, une découverte perpétuelle qui à mon avis multiplie les chances de réussite de l'amour d'un couple. C'est tellement essentiel de ne jamais tomber dans la routine, cette mélasse qui nous enfonce comme des sables mouvants vers l'ennui mortel. :duel:
Et puis même si les envies ne sont pas les mêmes pour chacun, par exemple , il aime les pinces à seins, moi non, c'est un peu le but du jeu, que de se plier à ses caprices
(sauf le bâillon :evil: )
Je suis peut être trop sentimentale, mais dans les cordes, parfois les regards suffisent à mon bonheur :) La parole est obsolète, enfin la mienne, je parle rarement d'ailleurs*, je préfère l'écouter me susurrer à l'oreille des choses qui me feront rougir lol .

* Je confirme . C'est pour cela que le bâillon ne m'est pas nécessaire ;) :lol:
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Sayanel
Passionné(e) de JdL
Messages : 267
Inscription : 15 nov. 2012, 11:14
Pratique : Oui
Ce que j'adore : Utiliser les cordes comme une méditation, pour trouver une réponse , la femme idéale.
Ce que je déteste : La vulgarité

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Sayanel » 02 oct. 2013, 09:15

Emma a écrit :. Quelques jours plus tard, imagine qu'il me sorte la totale, un carton pleins de cordes, des menottes, des bâillons, et d'autres accessoires...
...(sauf le bâillon :evil: )


...* Je confirme . C'est pour cela que le bâillon ne m'est pas nécessaire ;) :lol:
Je note chère Emma qu'au départ tu imagines un cartons comportant cordes menottes et baillons...pour finir par dire que le baillon ne t'es pas nécessaire :mrgreen:
Sans vouloir être provocateur, je pense qu'un baillon est toujours nécessaire et complète agréablement un joli et sévère bondage.
C'est doute inconsciemment que tu les avaient prévus dans ton carton ... :tap:
bon ok je sors...
:dehors:
L'amour consiste à ouvrir des portes et des fenêtres, pas à bâtir des prisons.
Jylhano.kabook.fr

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Emma » 02 oct. 2013, 13:22

Mon inconscient a du se lâcher!! Lol et c'est avec l'imagination que j'ai du attirer le baillon vers moi !!! ..... :timide: ...
Bon ok pour moi la boite de cordes sans le baîllon c 'est comme un gateau sans sucre :)
mais ça ne veut pas dire que j accepte qu il sorte du carton ;)
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
Messages : 362
Inscription : 14 juin 2009, 19:02
Pratique : Oui
Localisation : dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève
Contact :

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Araignée » 02 oct. 2013, 15:04

Emma a écrit :Bon ok pour moi la boite de cordes sans le baîllon c 'est comme un gateau sans sucre :)
mais ça ne veut pas dire que j accepte qu il sorte du carton ;)
Une fois bien immobilisée et sans défense ....... il risque non seulement de sortir du carton mais de rentrer aussi dans ta bouche !!!!!!!

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Emma » 04 oct. 2013, 14:50

:D Non.
Enfin j espère pas :)
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
Messages : 362
Inscription : 14 juin 2009, 19:02
Pratique : Oui
Localisation : dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève
Contact :

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Araignée » 05 oct. 2013, 12:27

Emma a écrit :Enfin j espère pas :)
Quoique ? à bien y réfléchir ...... :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
Messages : 1525
Inscription : 28 oct. 2012, 11:52
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les cordes en chanvre, et en jute, (et même en polypropylène!) être attachée et ne plus pouvoir bouger dans les liens, être à la merci de mon bondageur qui prend plaisir à jouer avec moi
j aime les bons chocolats, le tiramisu, le beaume de Venise
Rire lire et écrire
Ce que je déteste : les obsédés, les curieux mal intentionnés, les trolls, les prétentieux et les pédants
le bâillon, les épinards, le fromage qui ne sent pas bon

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par Emma » 06 oct. 2013, 06:25

Y a pas que le bâillon dans la vie !
Les joies des jeux aussi. Le panel est assez vaste. Le lieu, parfois insolite, l ambiance aussi , et puis l'humeur aussi, il suffit de le mettre en colère pour que les cordes soient encore plus serrées et plus nombreuses ! Comme je l ai déjà écrit c'est comme l'amour, suffit pas de 69 positions pour satisfaire nos envies. Ne jamais être rassasié de l'autre, et combattre la routine par tous les moyens.
Il peut aussi y avoir les overdoses de bondage. Mais c'est sans doute momentané !! Non?!
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:

Avatar de l’utilisateur
dark gentleman
Fana de JdL
Messages : 305
Inscription : 10 août 2013, 12:24
Pratique : Oui

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par dark gentleman » 06 oct. 2013, 16:39

Emma a écrit :Y a pas que le bâillon dans la vie !
Et les voisins ? On n'y pense jamais, mais parfois le bâillon peut se révéler très utile... Pour la tranquillité du voisinage :twisted:

Avatar de l’utilisateur
voldenuit
Accro à JdL
Messages : 498
Inscription : 28 déc. 2012, 15:49
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : le ligotage dans toutes positions , par tous les moyens, et uniquement ça .
Ce que je déteste : la vulgarité

Re: Et une fois que le bondage est entré dans le couple?

Message par voldenuit » 07 oct. 2013, 02:18

je reviens vers ce topic , car il m’a parait que le jeu de couple , comme le bondage ne peut s'effectuer en définitive lorsque la vie de couple est équilibrée , dans le sens , ou le jeu ne peut avoir toute sa place s'il demeure certaines questions qui ne sont pas traitées au sein du couple et qui n'ont rien à voir avec la sexualité . DE mon expérience personnelle , je "m'attache" donc à régler ces différents avant d'entrevoir la possibilité de pouvoir jouer en toute sérénité , mais n'est ce pas là , une utopie sachant que même si nos aspirations ludiques vont dans le même sens , il n'en est sans doute pas de même sur d'autres plans de notre vie personnelle. le jeu ne peut pas devenir le ciment du couple , enfin du point de vue de mon expérience . le ciment du couple doit pouvoir se trouver ailleurs , et s'épanouir dans dans les jeux .
c'est important pour moi de pouvoir partager un certain nombre de valeurs , de l'affection , de la tendresse avec mon amoureuse , même si les jeux deviennent une sorte de piment au ciment , de pigment peut être , mais lorsque des questions de fond ne sont pas traitées au sein du couple , vouloir rétablir une sorte de complicité avec les jeux , c'est , toujours de mon point de vue , illusoire .
un message somme toute assez déprimant , mais qui laisse entrevoir une solution à travers des relations interpersonnelles peut être un peu plus riches et vraies .
Mais tout finit toujours par s'arranger .... même mal ...

Répondre