Les mots pour se désigner soi même et autrui

Un peu de sérieux pour philosopher autour du bondage et repartir plus intelligent
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1777
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Mad Hatter »

Une question qui me revient souvent à l'esprit, comment nous nous appelons/nommons nous même et le partenaire dans le cadre d'activités consistant à restreindre les mouvements et la parole des personnes dans un cadre ludique ou sexuel ? Je me doute bien que ça dépend des fantasmes, de la représentations de nos monde que nous avons à l'esprit consciemment ou inconsciemment, de nos relations avec ce plaisir qui nous lie ici sur des espaces d'échanges comme Jeux de Liens et bien entendu de la relation avec l'autre dans la vie physique mais aussi dans la vie numérique pour ceux qui pratiquent les Jeux de Rôles.
Alors comment nous nous considérons chacun ? Bondageur, bondageuse, bondagette, bondagé,ligoteuse, ligoteur, ligoté, ligotée, domina, domino, soumis, soumise, maitresse, maitre, apprenti, apprentie.

"Toujours par deux ils vont. Ni plus, ni moins. Le Maître et son apprenti." :ane (Maître Yoda à Mace Windu pendant la crémation du Maître Jedi Qui-Gon Jinn) http://fr.starwars.wikia.com/wiki/Jedi

Moi je me définirai avant tout comme un ligoteur/ligoté pour autant si j'utilise un jour un mono gant ce ne seront plus des liens qui auront l'exclusivité de restreindre les mouvements du partenaire ou de moi même donc je sors du cadre du ligotage, même si bondage est un peu fourre tout. :saitpas:
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Bouya2

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Bouya2 »

Mais enfin Mad, tu devrais pourtant savoir qu'avec un bâillon on ne peut pas parler :mrgreen:
Plus sérieusement, le choix des mots, s'il est spontané, sont assez révélateurs. Et selon les individus, ces mots peuvent être soit assez immuables, et ne presque pas changer selon les situations, si l'individu en question est peu sensible au changement. Soit, s'il est sensible au changement, les mots utilisés peuvent énormément varier. En plus, dans les deux cas, le choix des mots viendra au cas par cas des préférences de l'individu et de l'étendue de son vocabulaire.
Donc, tout ça pour dire : il est bien beau ce sujet, mais je pense qu'il n'assouvira pas vraiment ta curiosité ;)

Ah oui, juste un truc : quand tu as écris "domino", pour le masculin de "domina" : le masculin usuel de "domina" c'est "dom", qui vient de l'anglais. Et en bon français, on dit "dominateur" et "dominatrice".
Et si "domina" est bien un mot latin qui est passé en français (qui signifie "maîtresse" à tous les sens actuels du terme, sauf maîtresse d'école), "domino" lui est dur à réutiliser, car c'est soit le datif singulier de "dominus", soit l'ablatif singulier de "dominus", soit la première personne du présent de l'indicatif de "dominare". Bref, tout le monde s'en fout, et personne ne veut se prendre la tête, et c'est pour ça qu'on dit "dom" :sifflote:

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1777
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Mad Hatter »

Avec un bâillon je dirai plutôt que ça devient plus difficile de se faire comprendre ^-^

Pour ce qui est du choix du sujet ça faisait un bout de temps que ça me trottait en tête, je dois trop aimer jouer avec les mots et aussi j'ai la mauvaise idée de consulter les dictionnaires, donc "bondage" y est passé à un moment.
Ah nouvelle proposition un lieur, mais euhhhh http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... euse/47081
<<Les mots, nous leur mettons des masques, un bâillon sur la tronche
A l'encyclopédie, les mots!>>Léo Ferré il n y a plus rien
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Karamel
Admin
Messages : 729
Inscription : 13 juin 2009, 14:28
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les madeleines, certaines spécialités belges ou picardes…
Le bondage comme ou autour d'un jeu
Le *-metal (gothic, geek, harmonic, electro, punk…)
Découvrir des choses
Faire les choses correctement
Ce que je déteste : Le drague'n drop, les relations creuses, l'étroitesse d'esprit, la compétition pour gagner, le m'a-tu-vu…
La voiture et plus généralement la mobilité en ville (voir en France)
Les DRM, les logiciels non-libres, l'enfermement volontaire et parfois inconscient…
Les trucs qui marchent pas, trop réfléchir sans agir…

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Karamel »

C'est vrai que tout le monde y met un peu de son grain de sel pour se désigner et désigner l'autre, voir les autres.

Personnellement je trouve que les termes du style dominant/soumis, top/bottom et autres sont trop liés aux jeux de domination et soumission. Si ça s'applique bien pour des personnes qui de toute façon appliquent ce schéma avant de s'attacher, je trouve que ça ne me correspond pas du tout :saitpas:

Généralement je parle de partenaire ce qui ne distingue pas qui attache de qui se fait attacher et puis c'est tant mieux puisque pour moi ça change tout le temps, sinon d'attacheur ou attacheuse et attaché(e)

Mais c'est vrai c'est révélateur de comment les gens voient les choses, j'entends souvent parler d'encordeur ou de modèle même si bondageur/bondageuse bondagé/bondagette ont plutôt la cote à l'écrit aussi.

Avatar de l’utilisateur
caroline
Fana de JdL
Messages : 312
Inscription : 25 juil. 2013, 11:38
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : raconter et lire des histoires
les jeux, les liens serrés,
Ce que je déteste : l'obscénité, la vulgarité, la minoration de la femme
Localisation : bretagne

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par caroline »

euh..bonne question
mais j'ai du mal à me classer ou à classer les autres sauf les "méchants"

je n'aime pas trop les catégories.

pour me désigner..
je pourrais dire " rebelle..joueuse..curieuse..poupée zarbie...fofolle..." c'est aussi ce que j'entends de moi.
un mot que j'adore, mais paradoxal.."libre"...aussi d'être attachée.. :)

pour désigner les autres, ça dépend de l'autre..
:saitpas:

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1777
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Mad Hatter »

Oui d'une manière générale, plus ça va et que l'on cherche à me catégoriser plus ça me braque, surtout quand en général ce sont des des cases qu'il faut cocher, quand ça n'a pas d'importance je me crée ma propre réponse au questionnaire.

Moi je me définirai avant tout comme quelqu'un qui cherche à être libre, ce qui fait que pour le moment le côté maître/esclave m'agace pas mal, tout comme le dominus et le sousminus ( volonté grossière de tourner en dérision le latin ) mais en même temps il me fascine, paradoxe quand tu nous tiens, mais j'espère pouvoir le rendre avec les intérêts. << le taux usuraire de l'astuce n'est jamais élevé >> Léo Ferré
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1777
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par Mad Hatter »

Les mots, en fin de compte ce qui compte ce n'est pas les synonymes et les antonymes qui s'y rapportent ? attention gueule de bois assuré à force de tout déconstruire https://www.youtube.com/watch?v=3Zw04hraCVo
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

WhiteLily

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par WhiteLily »

Je rebondis sur ce sujet pour vous poser une petite question de vocabulaire, autour des termes "top" et "bottom".

En me renseignant un peu sur le BDSM en général et les cordes en particulier, je constate que l’encordeur est souvent qualifié de top, tandis la personne encordée est désignée comme étant le bottom (tout comme une personne qui s'abandonne ou se soumet à son/sa partenaire de façon générale).

Toutefois, le top est celui qui décide du déroulement d'une "séance". Donc si on prend une situation "classique", comme un homme Dominateur qui va attacher sa partenaire soumise, alors pas de soucis, l'homme est le "top" et la femme le "bottom".

Mais voilà, dans mon couple, ce n'est pas une situation "classique" et du coup je m'interroge ! :timide: En effet, c'est en général Monsieur qui m'attache. Et clairement, je prends un certain plaisir (et même un plaisir certain) à lui laisser les rênes... Dans une certaine mesure ! Parce qu'en fait, c'est un peu moi qui commande dans l'histoire... Par exemple, l'autre soir, j'ai proposé qu'il m'attache les chevilles (un nœud avec les chevilles croisées légèrement décalées, mignon et super confortable en position vautrée sur le coté sur le canapé) et me caresse les pieds pendant qu'on regardait un film.

Donc techniquement, j'étais attachée et à sa disposition, mais c'est quand même moi qui avait la main sur le déroulement de la soirée. Idem, durant nos petits scénarios ou jeux de rôles, c'est toujours moi qui indique ce que j'ai envie de faire, et qui lance et arrête les jeux. Après, je peux avoir envie d'être une malheureuse princesse capturée par l'ignoble et néanmoins fringant chevalier noir et passer les 3 heures suivantes ligotée au lit à faire des "hummpff" derrière mon bâillon. :sifflote:

Mais du coup... C'est plutôt moi qui suis le top dans ces cas-là non ?

Voilà... C'était ma petite question (même si je ne serais pas traumatisée si je ne réussi pas à me glisser dans une petite case) ! Et pour répondre au sujet de départ, concernant les liens plus précisément, je parle juste de "partenaire". J'aime bien ce mot qui implique une collaboration et un échange, sachant que parfois j'attache (même si c'est plus rare) et parfois je suis attachée, et que mon mari et moi sommes réellement partenaires et complices dans ces petits jeux.

Sinon j'aime aussi le terme "Rigger", qui a mes yeux qualifie bien la manière dont moi j'attache : dans un esprit très technique (faire un beau nouage, noeuds ornementaux, cordes bien parallèles, bien ajustées, etc). Après, ça m'arrive aussi de choper une cravate qui trainait pour l'entortiller vite fait autour des poignets de Monsieur. Mais je suis tout de même particulièrement attirée et séduite par le coté technique & esthétique, et je trouve que Rigger ça reflète bien cet esprit.

PS : et voici le tuto (en anglais) du lien dont je parlais, pour attacher les chevilles :
http://www.autostraddle.com/lesbian-bds ... es-238066/

Avatar de l’utilisateur
satinbondage2
Régulier(ère)
Messages : 48
Inscription : 13 nov. 2021, 04:02
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Être ligoté solidement, bâillonné et incapable de bouger d'un millimètre.
Être vêtu de satin (je suis fétichiste du satin)
Ce que je déteste : Pouvoir bouger !

Re: Les mots pour se désigner soi même et autrui

Message par satinbondage2 »

Mad Hatter a écrit : 30 nov. 2014, 03:24 Moi je me définirai avant tout comme un ligoteur/ligoté
+ 1

Je suis un ligoté profond, je ligote à l'occasion, je rêve de ligoteuses.

Autant je n'arrive pas à prononcer ces mots à voix haute (blocage psychologique à la noix), autant ce sont les seuls qui me parlent !
Bouger, c'est le mal !

Répondre