Interrompus au meilleur instant

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Avatar de l’utilisateur
moimoi2
Fana de JdL
Messages : 302
Inscription : 05 mars 2016, 17:26
Localisation : France

Interrompus au meilleur instant

Message par moimoi2 »

Hello, j'essai d'écrire une histoire plus courte et moins détaillée que d'habitude. J'espère que ça vous plaira, je fais en sorte de donner le moins de détail possible sur les personnages pour aller au plus vite ^^

Bonne lecture !

------------------------------------

Le jeune couple composé de Sarah et de Simon terminait son repas au sein du petit mais chic restaurant « Les 4 saisons ».


Sarah, une jeune femme de 24 ans attendait patiemment que Simon, son petit amis depuis un an jour pour jour finisse son dessert. Pendant ce temps, ils discutaient de tout et de rien : le prochain déménagement , nouveau travail etc. Elle ne savait pas encore si la suite se déroulerait chez sa moitié ou chez elle. Les deux tourtereaux avaient bien l'intention de continuer ce petit début d'après midi en privée. Sarah avait fait un effort : elle portait une jolie en soie noir, assortie à des bas mi cuisses et une petite paire de chaussures à talon.
Ses cheveux longs châtains et lissés, elle scrutait de ses yeux bleus son petit ami qui mettait beaucoup de temps à manger. À moins que ce n'était elle qui se montrait impatiente ?

Peut-être les deux.

Le jeune homme quant à lui portait une tenue décontractée mais non dénué de charme. Un pantalon et une veste en jean lui allant comme un gant, une chemise blanche et des converses de même couleur. Ses yeux verts scrutaient toujours son dessert. Elle lui donna un petit coup dans son tibia pour lui faire lever les yeux vers elle.

-Tu as bientôt finie ? Lui demanda t'elle.
- Presque, dans 10 minutes on sera partis !

Et une longue après midi commença à cette instant précis pour les tourtereaux


------------------------------------------------------------------


Simon gara la voiture en face de chez lui. Une petite maison dans un quartier résidentiel. Un coin tranquille à proximité de tout : épiceries, bus, gare etc. Bientôt il quitterait la demeure familiale pour emménager avec Sarah. Après 1 an de relation et un petit peu d'argent de côté, ils se lançaient pleinement dans la vie de jeune couple.

Sa famille étant partie dans une autre région, ils avaient le champ libre avec une idée bien rodée derrière la tête. Mais en ce jour très spéciale, ils avaient prévu quelque chose … d'intense. Et le fait que la maison soit vide pendant plus de 24h les aiderait bien évidemment.

Une fois dans la maison, ils préparèrent leurs affaires. Déballèrent leurs sacs comme convenu et y déposèrent tous leurs outils. Ils se retrouvèrent dans la chambre de Simon, qui était l'une des plus grande de la maison. Environ 20m2 et se composait d'un canapé trois place, un grand lit doté d'un matelas king, une grande penderie, des armoires, une télé … fin bref, tout ce qu'il fallait à un jeune homme de son âge pour vivre correctement pendant ses soirées « geek ».

Ils s'embrassèrent durant de longues secondes. Avant que Sarah ne lui dise :
- Reste sage, je reviens …
Tous les deux, impatients, se préparèrent à ce moment tant attendu.

10 minutes plus tard …

Sarah revint dans la chambre « habillée » et coiffée comme elle le souhaitait, ses cheveux tombant en cascade sur ses épaules. Simon la siffla de manière approbatrice lorsqu'il la vie seulement munie de ses bas mi-cuisses et du reste de sa lingerie. De son côté, Simon portait l'un de ses boxers assez moulant.

- On a enfin un peu de temps rien que pour nous …

Ils s'enlacèrent et commencèrent à « jouer ». Jusque ici ils en avaient parlé mais il était temps d'appliquer ce qu'ils avaient minutieusement préparé.

Après un petit baiser et des petits pincements moqueurs, ce fut en premier Simon qui lança sa partenaire sur le grand lit, par dessus la couette s'allongea par dessus elle.

Ils commencèrent par le jeu du miroir, le but était simple. Simon commençait par caresser sa copine à un endroit érogène (avec la langue, en mordillant ou autres) et Sarah devait faire de même. Durant 10 bonnes minutes ils jouèrent à ce jeu, parfois en se levant du lit ou an changeant souvent de position. La libido montait de plus en plus. Ensuite, ils jouèrent avec les dés, chaque combinaison indiquait la position à prendre et / ou la punition qui allait avec certains outils (cravache, fouet etc.). Une fois dominée, une fois dominante, Sarah aima beaucoup cette partie du jeu.

Après une union plus que passionnante pour les 2 parties, ils se reposèrent dans le lit dans un long enlacement. Puis l'idée lui vint :
- Tu te rappelles de ce qu'on avait dit la dernière fois ?
- Hummm, non.

Elle soupira et lui donna un petit coup de coude bien sentit.
- Aîe ! Si tu parlais au lieu de frapper, ce serait plus agréable « ma douce ». Il accentua ces derniers mots dans une ironie bien sentie. Elle le pinça sur sa cuisse.

- Sur le bondage espèce d'idiot. Que dans les films ils faisaient toujours exprès de faire des liens ridicules. On s'était dit qu'on testerait à l'occasion … Et tu sais quoi ? J'ai ramené pas mal de choses …

- Hahhaa, petite cachotière, tu veux essayer maintenant ? Je n'ai pas oublié et moi aussi j'ai quelques petites choses.
- Parfait ! mais avant …
Elle se dégagea des bras de son amant et se leva.

- J'ai besoin de faire un petit changement de tenue. Et ne t'inquiètes pas, toi aussi tu y auras le droit. « tu n'arriveras jamais à me bloquer assez fort » tu disais, j'ai bien envie de te montrer l'inverse !

Elle sortit quelques instants sous le rire de Simon.

Sarah revint quelques instants plus tard, en-sous vêtement en dentelle et munie d'une combinaison noir mais transparente avec un petit corset et un sac.
Simon quant à lui lui montrait une petite boîte.
- On va pouvoir utiliser ce petit jouet ma belle fit il dans un grand sourire.
- Qu'est ce que c'est ?
Il prit un bandeau qui trainait non loin, vint derrière elle et le lui imposa délicatement. Il murmura
- Laisse toi faire.
Il caressa le long de sa colonne vertébrale jusqu'à lui baisser sa culotte. Il pu caler ainsi l'oeuf vibrant qu'il avait acheté. Une fois sûr qu'il ne tomberait pas, il remis le sous-vêtement de sa copine à sa place d'origine.
- Hummmmmm, et après on me dit que je suis cachotière hein ?? Elle l'embrassa.

Après ça, Simon l'aida à enfiler sa combinaison. Celle-ci ne possédait qu'une petite fermeture éclaire en haut du dos et elle eu du mal à l'enfiler. Une fois bien zipée, la combinaison lui allait parfaitement. Un motif florale y était cousue de l'épaule droite jusqu'à sa hanche.

Elle laissa Simon commencer par ses poignets. Ils furent reliés à l'aide d'une corde noir en coton. Tout en dédoublant la corde, il entoura les poignets de sa belle en prenant à garde à garder la méthode du «paume contre paume». Une fois bien en place, il prit les restants de corde et les croisa au centre pour faire en sorte de bien lier ces derniers. Il fit deux tours et serra plusieurs les nœuds sans qu'ils coupent la circulation sanguine. Testant ces liens, Sarah devait bien avouer que c'était bien réalisé.

- Oh, tu sers fort aujourd'hui ! Tu as pris des cours dans mon dos pour t'être amélioré ?
Ignorant la petite pointe d'ironie de sa petite amie, Simon lia les coudes de sa partenaire de la même manière.
Mais, une petite surprise l'attendait. Il sortie une sorte de ceinture en cuir qu'il enroula autour de la taille Sarah. Obligeant cette dernière à se comprimer légèrement le ventre, au bout de 2 essais, il entendit un clic et relâcha la ceinture. Oui, la ceinture de finissait pas par une boucle mais un clip. Et pour l'ouvrir, il fallait entrer un code …

Sur cet outil, il suivit deux courtes chaines qui aboutissaient à deux fins bracelets métalliques. Il en enleva un, il n'en n'aurait pas besoin et enferma l'autre par dessus le nœud qui séparait les poignets de Sarah. Ainsi, elle ne pourrait pas relever les poignets qui étaient bloqués à sa taille.

-Petit coquin ! Me voilà bien mal en point … Tu as d'autres surprises ? Elle essayait de se dégager mais elle voyait bien que ça ne marcherait pas. Dorénavant, seul Simon pouvait l'aider ! Une petite dose d'adrénaline monta en elle.
Pour toute réponse, Simon coiffa ses cheveux en une queue de cheval, lui laissa une mèche rebelle au devant de son front et la caressa sur les hanches pour la titiller.

Il déplaça une chaise de bureau et la fit s'asseoir dessus. Il lui noua les chevilles et genoux de la même manière que ses poignets et coudes. Il cala Sarah bien au fond du dossier et fit passer une autre ceinture de cuir sous les seins de sa captive et une au niveau de son nombril. Une boucle de métal y était apparent à l'arrière des deux sangles. Avec Il fit passer d'autres sangles dans ses boucles, les tourna autour du dossier et serra correctement. De ce fait, Sarah serait incapable de se sortir de là !
Celle-ci d'ailleurs commençait à gigoter …
Quand il passa devant elle, elle lui donna un semblant de coup de pieds. Ainsi attachée, ce n'était pas simple !

- Et ! Mais pourquoi ?
- Pour que tu n'en prennes pas trop l'habitude lui répondit-elle d'un air malicieux. Pour le reste je vais me défendre !
- Hhahaha, tu es complètement à ma merci, si tu crois que tu vas réussir à quelque chose …

Aussitôt dit aussitôt fait. Avec le même procédé, il relia les jambes de Sarah au pied de la chaise. Au grand dam de celle-ci, elle se rendit compte qu'il avait complètement raison.
Pour ainsi dire elle ne pouvait plus bouger !

Simon s'assit en califourchon sur sa compagne sans trop l'écraser et l'aveugla en lui renouant le bandeau rouge autour de ses yeux.
Le coeur battant, Sarah eu des frissons. Il l'embrassa une autre fois mais furtivement cette fois !
- Mais …
Il lui mis un doit sur ses lèvres pour lui « imposer » le silence.
- Je reviens …
Il se leva, « transporta » sarah au milieu de la pièce et partit. Mais lorsqu'il partit, la captive sentit vibrer l'oeuf dans son entrejambe et la séance débuta vraiment.

Tremblante sous l'impulsion de plus en plus puissant de l'appareil, n'arrivant pas à se dégager et ses sensations démultipliés par son bandeau, elle lui cria :
- Tu n'es qu'une saloperie ! Elle entendit sa réplique de loin.
- Moi aussi je t'aime ma chérie !

Gigotant sur sa chaise, Sarah murmura :
- Oui moi aussi.


Simon était aux anges. Tout se passait pour le mieux ! Sarah ligotée était une expérience agréable à voir. Il cherchait de quoi boire, qu'il ramènerait aussi à sa captive adorée.


Mais dans la vie, il y avait toujours des imprévus et le jeune couple allait le découvrir ...

Avatar de l’utilisateur
Utten
Passionné(e) de JdL
Messages : 226
Inscription : 20 janv. 2014, 08:09
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Localisation : 29

Re: Interrompus au meilleur instant

Message par Utten »

moimoi2 a écrit : 21 juil. 2022, 14:40 J'espère que ça vous plaira, je fais en sorte de donner le moins de détail possible sur les personnages pour aller au plus vite ^^
Mince: je m'attendais à lire l'histoire jusqu'au bout! La suite! la suite!

Avatar de l’utilisateur
moimoi2
Fana de JdL
Messages : 302
Inscription : 05 mars 2016, 17:26
Localisation : France

Re: Interrompus au meilleur instant

Message par moimoi2 »

Merci Utten pour ton commentaire, voilà la suite ! J'espère que tu l'aimeras bien ;) (et les autres aussi ^^).

------------------------

Bien entendu, Simon mis bien plus de temps que prévu. Il eu le temps de se désaltérer, de faire un peu de rangement fin bref, tout ce qui pouvait l'empêcher de revenir « trop vite ». Le but était de la faire attendre jusqu'à lui faire perdre patience. Et si possible, après le premier orgasme de œuf vibrant. Il n'entendait rien, mais il était certain qu'elle se manifesterait dès que ce serait passé.

Au bout d'une quinzaine de minutes, il entendit ses premiers cris de protestations. Il revient quelques minutes plus tard tout souriant.

- Alors ma belle, on s'impatiente ? Je n'ai à peine eu le temps de descendre …. Il étignit l'oeuf à l'aide de la télécommande.

Sentant très bien qu'il l'avait fait exprès, Sarah continua :

- Tu verras petit con, lorsque ce sera mon tour tu feras moins le malin !
- Surement mais en attendant je t'ai rapporté de l'eau fraîche, tu en veux ? À moins que tu n'arrives à te détacher … termina t'il en la chatouilla sur les hanches.
- Enfoiré, arrête ççaaaaaaaaa . Très chatouilleuse, elle ne put s'empêcher de rire suite à l'assaut de son compagnon.
- Tu te détaches seule ou je m'occupe des liens et tu prends un verre.
Faisant semblant de bouder, elle répondit :
- Ok je te laisse faire. Tu as vus ce que j'ai ramené ? On va pouvoir l'essayer …

Elle parlait du reste de l'équipement et oui il l'avait vu !
Ils se mirent à l'ouvrage, une fois débarrassée des cordes, elle but et s'étira.
Les choses sérieuses commençèrentt. Elle réussit à mettre son joli corset cuir que Simon se fit un plaisir de serrer.
Une fois l'armbinder sur ses bras, elle se rendit compte que c'était bien plus restrictif. Surtout que l'outil se raccrohca à un petit anneau sur son torse. Elle ne pouvait donc pas lever les bras en arrière !
Mais, elle sentit que son homme trifouillait quelque chose …
- Qu'est ce que tu me caches?!
- Moi ? Oh rien du tout ! haha
- Elle se retourna rapidement pour se regarder dans le miroir et vit qu'un cadenas a été rajouté !
- Petit coquin … Je retiens pour ton tour …

Les mêmes sangles en cuir que précédemment s'enroulèrent autour de ses cuisses et de ses genoux. Puis vinrent le tour des mollets et chevilles. C'était bien serré !
Il poussa négligemment Sarah sur le fauteuil et entoura son torse d'autres sangles au dossier de la chaise de bureau. Par contre, il lui remit ses petites chaussures à talon sans relier ses chevilles au pied de la chaise.

Pour s'amuser il la fit glisser à l'autre bout de la pièce .

- Mais tu es con ! Rigola Sarah. Elle revint vers lui en se balançant avec ses jambes et en prenant appuis sur le sol. Ses talons faisaient beaucoup de bruit.

Pour finir, il sortit le dernier accessoire, un beau bâillon !
Il se glissa derrière son ami, lui inséra et serra jusqu'au maximum que pouvait supporter Sarah après plusieurs tests. La boule rouge bloquait correctement sa mâchoire. Il lui montra un autre cadenas. La réaction ne se fit pas attendre.

- Mmpphmmmmm !! elle fit des non de la tête.

Se moquant d'elle, il clipsa ce dernier sur la boucle à l'endroit prévu à cet effet.
Cependant, il recouvrit la boule d'une bande de tissus noir, fit plusieurs tours et serre correctement en un nœud solide. La voilà bien bâillonnée mais assez mécontente.

Elle profita de ne pas être totalement bloquée au niveau des jambes, elle les leva et donna un bon coup dans la cuisse de son petit ami lorsqu'il passa devant elle. Les talons lui firent un peu mal.

- Ah mais on joue à ça ? Regarde la clé et regarde cette boîte .
Dans une boîte en plastique, plusieurs dizaines de clés s'y trouvaient. Les mêmes qu'il tenait dans ses mains ! Il la mit dedans, referma la boîte et mélangea.

N'y croyant pas ses yeux, et en colère, Sarah tapa de ses talons sur le sol dans de grands boum colériques. Elle l'insulta copieusement.

- Mpphmmmmm !!!! Mpphmmm.

Pour toute réponse, il réactiva l'oeuf vibrant, dans une puissance croissante. Ce qui la fit geindre. Pour la narguer, il plaça la télécommande sur la commode juste devant elle.

-J'espère que tu … et merde ! Merde merde merrrdde !!!! Il avait vu quelque chose par la fenêtre et s'y plaça précipitamment. Il avait l'air d'être réellement paniqué mais elle se demandait si c'était un jeu.
- Mpphmmmmm ?????! fit Sarahn, un peu inquiète ??

Soudain les deux se turent, un bruit de clé se fit entendre dans la serrure accompagné de plusieurs éclats de voix.
Le coeur de Sarah se serra et battit la chamade.

Avatar de l’utilisateur
Mad Hatter
JdL, c'est ma vie
Messages : 1862
Inscription : 19 juil. 2013, 17:25
Ce que j'adore : Le jeu d'acteur, les bandes dessinées, les nouvelles, les ballades en vélo, l'histoire
Ce que je déteste : Le manque de respect envers autrui, les bettraves, les chiens quand ils veulent jouer avec les cyclistes ;p

Re: Interrompus au meilleur instant

Message par Mad Hatter »

Ça c'est une interruption au meileur moment en effet, ou peut être que d'autres sont à venir.
De l'Ordre nait le Chaos.
Ou est-ce l'inverse ?
Jervis Tetch dans L'asile d'Arkham


Image
les synonymes de fou sont intéressants Image

geesink
Habitué(e)
Messages : 69
Inscription : 17 juin 2014, 09:24
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Ligoter, baillonner autrui et à l'inverse me retrouver solidement ligoté et bailllonné par autrui!
Ce que je déteste : la douleur, l'hypocrisie etc...
Localisation : 31

Re: Interrompus au meilleur instant

Message par geesink »

Je viens de lire et en effet , tu nous tient bien en haleine avec cette interruption !

Répondre