Première expérience

Œuvres des membres (textes, histoires, dessins, photos...) Rappel du règlement du forum: Interdiction de publier des récits dessins photos etc...mettant en scène des mineurs.
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.
Red Sonja
Fantôme
Messages : 4
Inscription : 21 sept. 2022, 03:57
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage
La soumission
le partage
l'humiliation
Ce que je déteste : la violence
l'uro
scatho

Première expérience

Message par Red Sonja »

Depuis aussi longtemps que je me souvienne j’ai toujours eu une fascination pour les cordes, les liens et les baillons.
D’où ça provient ? Aucune idée. Surement de la télévision et du fait de voir de nombreuses héroïnes attachées et bâillonnées. Avec le recul je me rend bien compte que les ligotages de l’époque étaient plus que léger et qu’entre temps mes gouts ont drastiquement évolués.
Mais je m’égare Je m’appelle Claire, j’ai 28 ans et je suis ce que beaucoup de garçons appellent une « belle fille ». J’ai pu également entendre cette appréciation en des termes moins classes. Néanmoins et bien que je ne partage pas cette appréciation j’ai eu la chance de pratiquer le bondage à plusieurs reprises.
Alors pour le plaisir je vais raconter certaines de mes (mes)aventures ici. En en rajoutant parfois. Qu’est ce qui relèvera du réel et du fantasme ? Ca je le garde pour moi.

Mais revenons à nos moutons. Je suis une fille rousse plutôt fine et légèrement musclée, j’ai les yeux verts, une poitrine qu’on pourrait jugée « d’opulente » et un fessier ma fois plutôt musclé. J’avoue être une accro au sport. J’ai également le visage, les épaules et le haut du torse constellé de taches de rousseur.
Je vais tenter de raconter mes histoires dans un ordre chronologique.
Et du coup cette première histoire la plus légère de toute prend place durant mes années lycées.
Ah oui il y’aura surement du sexe dans mes histoires je ne sais si c’est interdit ici ?
Donc cette histoire se déroule alors que j’avais 16 ans. A l’époque déjà j’étais accro au sport. J’avais tout comme aujourd’hui un caractère fort, j’étais sure de moi sans être arrogante. Je ne faisais pas parti d’un « clan », je m’entendais globalement bien avec tout le monde même si j’avais un cercles d’amis plus proches. Au niveau des études j’avais des facilités presque partout ce qui m’assurait un 10 sans réviser pratiquement dans toutes les matières mais j’étais surtout passionnée par les matières littéraires et le sport (toujours).
Comment ça je ne parle pas de bondage ? Ça arrive !
Comme je disais plus haut j’ai toujours été attirée par les cordes et l’adolescence arrivant je me suis découvert une attirante pour les garçons et les filles, rêvant secrètement que l’un des deux sexes me ligote. J’avais bien sur mes crush au sein du lycée. Un pour ma meilleure amie (j’y reviendrai) et un autre pour un ami qui partageait l’une de mes passions, le cinéma (j’y reviendrai aussi).
Malgré tout je ne parlais de ses envies à personne par peur du jugement.
Et puis un jour j’ai légèrement dérapée
Je me souviendrai toujours de ce mercredi après midi.
Ma meilleure ami Cindy et moi étions chez moi. Comme pour beaucoup de lycées nous n’avions alors pas cours l’après midi. Et avions décidé de… « glandouiller » chez moi.
Pas de devoirs, pas d’exposés, juste nous le soleil, le jardin et nos maillots. Parce que quitte à avoir un jardin autant en profiter pour bronzer.
Cindy était une fille tout à fait jolie, voir carrément canon. Brune aux yeux bleus, un etaille de guèpe, une poitrine plus petite que la mienne mais tout à fait honorable, elle avait un sourire craquant et une attitude générale qui ne me laissait pas indifférente et les garçons encore moins. Je n’étais pas timide loin de là mais elle était plus aguicheuse que moi et collectionnait les garçons déjà à l’époque là où je me montrais plus mesurée malgré mon succès auprès de nos camarades. Si elle savait que j’étais attirée par les garçons et les filles elle ignorait mon gout pour le bondage.
Alors que le silence régnait dans mon jardinet que je somnolais doucement sous mon chapeau de pailles, Cindy me demande tout à coup :
- Tu as des fantasmes toi ?
- Gné ? dis je dans un demi sommeil.
Je me redressais alors de mon transat :
- Pourquoi cette question là subitement ?
- Je ne sais pas ça me travaille depuis quelques temps. J’ai des idées, des envies et je me dis que j’aimerai bien en réaliser ou au moins en parler.
- Euh ouai , oui enfin je pense que c’est normal d’en avoir.
Je rougis légèrement car un de mes fantasmes étaient de me retrouver complétement nue avec elle dans un lit. Ce que je me gardais bien de lui dire alors.
- Quoi ca te gène ? dit elle en constatant mon désarroi.
- Ah non je trouve ça marrant que tu en parles maintenant c’est quoi ton fantasme ?
- Bah j’aimerai bien un plan à 3.
- Ah oui quand même dis je en sifflant. Tu fais pas les choses à moitié. Tu as déjà une idée de qui ?
- Luc et Evan dit elle du tac au tac.
- T’as pas réfléchi longtemps. Dis je en souriant
- Je t’ai dis, j’y pense depuis un moment. Ca te choque.
- Non. Il m’en faut plus..
- Et toi ?
- Euh… j’hésitais.
Pourtant je savais que si quelqu’un pouvait comprendre c’était elle mais je ne sais pas pourquoi je bloquais.
- Aller dit elle. Aller, aller, aller.
Cindy faisait parfois preuve d’un entêtement, persuasif.
- D’accord bon disons que j’aimerai bien un jour, être attachée par quelqu’un. Dis je en restant évasive sur le reste de mon fantasme.
Cindy se redressa sur son transat.
- Sérieux ? C’est vrai ? mais c’est génial ? Par qui ?
- Je ne sais pas je n’ai pas réfléchi à ce point, ca peut être n’importe qui.
Elle se tourna vers moi en souriant.
- Ca peut être moi tout de suite alors. Dit elle surexcitée.
- Euh oui mais non.
- Mais si aller ! Ton père fait toujours de l’escalade il doit avoir des cordes non ?
- Oui mais toujours pas
Cindy me regarda de ses yeux bleus qui me faisaient fondre.
- Aller stp ca va être marrant !
J’ai hésité ce qui me parut être un long moment. Mon ventre était dans un état comme dirait un personnage de film « j’ai mon estomac qui fait du yoyo autour de mon trou de balle » (celui qui trouve le film, chapeau). Puis je finis par accepter.
- Hum d’accord.
Cindy sauta hors de son transat et me pris par la main.
- Trop bien ! Viens !
Elle me tira vers la maison, prétextant que ca sera mieux de faire ça à l’intérieur au calme.
Elle s’empara des cordes d’escalade de mon père qui trônaient dans le garage.
Une fois dans ma chambre elle me sourit et me rassura.
- T’inquiète ca va bien se passe. Assieds toi.
J’avais un trac de tous les diables. Mais je me suis assis docilement sur le lit.

Elle entreprit alors de lier mes mains dans le dos, malgré ma trouille et mon excitation grandissante je n’avais pas de grands espoirs sur la qualité du bondage de ma meilleure amie. Quelle ne fut pas ma surprise !
Une fois mes mains liées, elle lia une corde au dessus de ma poitrine puis en dessous. Enfin elle lia mes chevilles et mes cuisses. Elle me sourit et me poussa sur le lit.
- Alors ?
Je lui souris, et tenta de me défaire de mes liens. .. Sans succès. A mon grand étonnement, les liens étaient efficaces et je ne parvenais pas à me libérer. Je ressentis une grande frustration et une grande excitation à ce moment.
- Ou est ce que tu as appris à faire ça !?
- Ca c’st mon secret ! Vas y essaye.
Je me démenais comme une folle dans mes liens sans parvenir à ne serait ce que défaire les nœuds un tant sois peu. Malgré le plaisir de sentir enfin les cordes sur moi, j’essayais de paraitre énervée et de ne pas afficher un sourire béat. Cindy quant a elle me regardait avec une joie enfantine, son sourire illuminait son visage angélique.
Au bout de 10 min de vain épuisement je demandais à mon amie de me libérer :
- Je crois que ça ira pour aujourd’hui ! dis je exténuée
- Ah non avec le mal que je me suis donnée pour t’attachée je veux pouvoir profiter encore du spectacle.
Légèrement excédée je lui répondis d’un ton plus ferme :
- Libères moi de ses cordes tout de suite !
- Pfiou ce que tu es bruyante. Dis moi ca ne serait pas le moment d’essayer un baillon ?
- Ah non tu ne vas pas jouer à ca ?!
- Je vais me gêner.
Elle se retourna et fit mine de réfléchir.
- Alors voyons voir… ah j’y suis
Elle se tourna vers le tiroir de mes culottes, en saisie une et se rapprocha de moi, empoignant au passage un de mes foulards.
Sans prévenir et avant que je ne réagisse elle me pinça le nez, ce qui me força à ouvrir la bouche. Elle m’enfonça alors la culotte et passa le foulard entre mes lèvres pour le nouer derrière ma tète.
Elle libéra mes cheveux et repris sa position de spectatrice. Je me tortillais comme une furie, j’étais énervée après elle et folle de joie….
Malgré tout je n’aspirais qu’à une chose, la faire payer.
- Grmmfmfmfm. Grognais je dans mon bâillon
En me voyant autant en colère elle s’approcha de moi et posa sa main sur mon ventre comme pour m’apaiser, ce simple geste me calma presque instantanément. Puis doucement elle approcha son visage du miens pour embrasser mes lèvres à travers mon bâillon.
A ce moment toutes mes défenses s’effondrèrent, j’étais sur un petit nuage. Je sentais ma respiration se saccader, ma poitrine se gonfler.
Elle m’allongea dans le bon sens sur mon lit, la tète sur l’oreiller et s’allongea à coté de moi pour me prendre dans ses bras.
- Tu es calmée ?
- Hmmfmfmf. Dis-je bêtement
- Je préfère ça.
Elle retira mon bâillon, je crachais ma culotte aussi tôt.
- Cindy je….
Mais je ne pus jamais finir ma phrase. Cindy plaqua ses lèvres sur les miennes et sa langue m’explora.
Je lui rendis son baiser avant de nous assoupir paisiblement, elle libre et moi attachée dans ses bras.
Ce fut ma première réelle expérience de bondage et Cindy devint ma confidente exclusive ainsi que ma partenaire dans le crime. Bien que nous ayons eu de nombreuses expériences nous ne furent jamais ensemble pour autant comme si on savait que ça gâcherai notre amitié.
Dernière modification par Red Sonja le 07 oct. 2022, 06:45, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
B-n-L
Régulier(ère)
Messages : 19
Inscription : 28 août 2022, 08:07
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Les dessins, films et séries qui mettent en scène des personnages et des demoiselles en détresse.
J'adore particulièrement être ligoté et bâillonné de la tête aux pieds par une ou plusieurs filles (ou en self), sentir que les liens emprisonnent tous mes membres et ne me laissent d'autre possibilité que de me débattre en vain en poussant des petits cris étouffés. Je suis aussi un fan de jeux de rôle lors desquels je prends au piège et je me laisse prendre au piège, j'ai plus un côté Switch que soumis :)
Ce que je déteste : La douleur pendant les jeux, la maltraitance, l'inauthenticité, l'homophobie. Et aussi qu'on m'attache sans bâillon :D
Localisation : Belgique

Re: Première expérience

Message par B-n-L »

Salut Claire,
J’ai beaucoup aimé ton histoire ! Merci de l’avoir partagée.
Je me reconnais dans cette fascination pour les liens et les bâillons, comme toi j’éprouve le même plaisir face aux héros de fiction ligotés et bâillonnés depuis que je suis jeune. (avec l'envie de me mettre à leur place qui va avec :lol: )
Si l’histoire avec ta meilleure amie est vraie à 100%, je trouve que tu as eu une chance incroyable ! :) Il y a juste un petit moment qui m’a interpellé : son refus de te détacher quand tu lui as demandé... on pourrait voir ça comme une séquestration non-consentie. :sifflote: Heureusement pour toi que vous aviez les mêmes intentions l’une envers l’autre.

L’excitation que tu as dû ressentir sous tes liens pendant que Cindy te ligotait et te dorlotait a dû être super intense, et surtout difficile à contenir ! :D Mais d’un autre côté, je peux facilement comprendre ton appréhension face à sa réaction. Le risque de faire peur à l’autre et de mettre une amitié en péril s’il ou elle ne partage pas cette envie (surtout une aussi spéciale que celle-là) est tout sauf anodin. J’ai connu aussi, à plusieurs reprises, des amies pour lesquelles je ressentais aussi une attirance charnelle en secret. Mais jamais je n’ai eu une opportunité comme la tienne. Je n’ai jamais reçu de réaction positive ou envieuse de leur part quand je faisais ne serait-ce qu’une toute petite allusion au bondage en leur présence. Je ne connais personne non plus dans mon entourage qui y soit ouvert, j'aimerais pourtant pouvoir confier à un proche mes penchants pour de tels ébats.

Franchement, je kifferais qu’une de mes crush me propose de m’attacher et de me bâillonner sans que je m’y attende (ou à l’inverse, qu’elle me demande que je l’attache, j’aime autant vivre l’un que l’autre). J’avoue que je serais sans doute incapable de dire non ! :timide: Je me demande si je pourrai un jour réaliser ce fantasme, en tout cas ton histoire me donne envie de vivre la même chose. Je suis impatient de lire la suite de tes aventures. Y a-t-il d’autres personnes qui t’ont surprise comme Cindy l’a fait ? Pour une première expérience, tu as vécu un moment de rêve, surtout à un si jeune âge ! :salut:

Benjamin
Si t'as l'occase de m'attacher, saisis-la. Sinon, ne t'étonne pas si c'est toi qui finis prisonnière :D

Red Sonja
Fantôme
Messages : 4
Inscription : 21 sept. 2022, 03:57
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Le bondage
La soumission
le partage
l'humiliation
Ce que je déteste : la violence
l'uro
scatho

Re: Première expérience

Message par Red Sonja »

Coucou

Alors oui ce refus de me détacher peut paraitre surprenant mais je dois avouer que j'ai déjà vecue d'autres situations de... consentement non consentie.
Mon rapport au bondage étant ce qu'il est je me plais souvent de la situation tout en l'appréciant

curiuex? je sais

Henux
Fantôme
Messages : 3
Inscription : 04 août 2022, 02:08
Pratique : Oui
Ligoté(e) :
Ce que j'adore : Attacher et être attaché
Ce que je déteste : La violence et le manque de respect

Re: Première expérience

Message par Henux »

Bonsoir Claire,

Merci beaucoup pour cette présentation, et le récit de cette première expérience.

Vraiment hâte de découvrir la suite de tes histoires.

A bientôt

Pierre

Avatar de l’utilisateur
mmlea
Fantôme
Messages : 3
Inscription : 23 juil. 2016, 04:47
Ce que j'adore : Les gens sympas, les rencontres, le respect des autres.
Ce que je déteste : La guerre et la crème de marron

Re: Première expérience

Message par mmlea »

Merci pour ce récit, vraiment bien raconté et excitant.

Répondre